FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 On nourrit parfois des regrets horlogers

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

On nourrit parfois des regrets horlogers Empty
MessageSujet: On nourrit parfois des regrets horlogers   On nourrit parfois des regrets horlogers EmptyMer 12 Oct 2005 - 10:34

Mon regret c'est une jaeger Lecoultre extra-plate, ronde et automatique achetée 150 euros ( équivalent 1000 frans) il y a 20 ans et revendue 6 mois plus tard car le rotor frottait sur le fond .

Je n'ai jamais revu la même au même prix ... un vrai regret car pour la réparer il fallait débourser 700 frans et étant à l'époque étudiant c'était hors de question alors je l'ai revendue.

Ca vous arrive de regretter ? D'être prêt à racheter la même montre ? Personnellement, cette expèrience m'a largement conduit à ne quasiment jamais revendre ...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Clavi
Permanent passionné
Clavi


Nombre de messages : 2106
Date d'inscription : 12/10/2005

On nourrit parfois des regrets horlogers Empty
MessageSujet: JLC Ultrathin   On nourrit parfois des regrets horlogers EmptyMer 12 Oct 2005 - 11:10

Coincidence, je viens de recevoir aujourd'hui cette ultrathin des années 60 (ref 1025) aujourd'hui même

On nourrit parfois des regrets horlogers JLCUT


Celle-ci est manuelle, et est l'ancetre de l'actuelle Master Ultrathin (la forme est dite "couteau", et relativement proche de celle de la master actuelle).
En revanche, je ne connais aucune JLC automatique qui soit suffisament mince pour etre considérée comme une extra-plate...

Et les calibres automatiques JLC auto d'epoque (les K88X ) ne sont certes pas extemement épais, mais loin d'etre aussi fins que par exemple les UG microtor...

Bref, je suis un peu dubitatif sur le modèle décrit, qui m'est inconnu. D'autres caractéristiques pour l'identifier (date?, forme de boites, index cadran...)

Sinon, question regrets, n'ayant jamais rien vendu, je ne peux pas avoir les memes regrets. En revanche des regrets d'achats manqués, ça oui !

PS: bonjour à tous Wink
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

On nourrit parfois des regrets horlogers Empty
MessageSujet: Re: On nourrit parfois des regrets horlogers   On nourrit parfois des regrets horlogers EmptyMer 12 Oct 2005 - 11:14

Salut Clavi et bienvenue sur le forum,

Aïe ! Cette est magnifique. la sobriété dont Jaeger LeCoultre était et reste capable est sidérante. Cette montre est totalement intemporelle, elle sra toujours agréable à porter et superbe dans un siècle ...si les humains ne sont pas radiopilotés en 2105.

Félicitations pour cette acquisition.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Arno
Modérateur
Arno


Nombre de messages : 20669
Date d'inscription : 05/05/2005

On nourrit parfois des regrets horlogers Empty
MessageSujet: Re: On nourrit parfois des regrets horlogers   On nourrit parfois des regrets horlogers EmptyMer 12 Oct 2005 - 11:43

Des regrets ??? Franchement JAMAIS.
Il y a tellement de choses plus importantes à regretter ........
Les montres comme le reste, finalement, ce n'est que du péze.
Zen, ta montre, tu la retrouves quand tu veux, avec qqs biffetons, de plus, certes.
Mais hélas, il y a des éléments disparus, que nous ne sommes pas prés de retrouver.
Enfin, c'est ce qu'il me semble.
Mais ai je raison ????
C'est un autre débat.
Revenir en haut Aller en bas
Xaipe
Modérateur
Xaipe


Nombre de messages : 7654
Date d'inscription : 17/05/2005

On nourrit parfois des regrets horlogers Empty
MessageSujet: Re: On nourrit parfois des regrets horlogers   On nourrit parfois des regrets horlogers EmptyMer 12 Oct 2005 - 12:05

Salut Zen, quelques petits repentirs horlogers, oui,

une large et extrèmement sobre Zénith or très plate avec un beau 133 dedans, achetée sans conviction et revendue pareil, mais que j'aimerai finalement avoir au poignet de temps en temps.

Et une Patek or extraplate, joli cadran que j'aimais beaucoup, achetée peu cher et revendue peu cher (regret d'ordre purement financier).

Sinon, comme toi, je revends peu...

_________________
Avez-vous coché toutes les cases ?
Revenir en haut Aller en bas
Clavi
Permanent passionné
Clavi


Nombre de messages : 2106
Date d'inscription : 12/10/2005

On nourrit parfois des regrets horlogers Empty
MessageSujet: L'ultra plate automatique   On nourrit parfois des regrets horlogers EmptyMer 12 Oct 2005 - 16:40

En réfléchissant de nouveau à cette potentielle ultra plate automatique, j'ai repensé à une montre qui sommeillait au fond d'un tiroir et qui pourrait peut etre correspondre à la description.

Bien sur, ce n'est pas une extra plate au sens premier du terme (mais quelle automatique sans microrotor pourrait l'etre?), mais le profil relativement fin de la carure lui donne un aspect général assez fin (si on fait mentalement abstraction du verre bombé qui la surplombe, et ajoute une épaisseur assez conséquente, contrairement à l'autre ultra fine manuelle, qui est fine aussi bien au dessous et au dessus de la couronne).

S'agissait-il de celle-ci ?

On nourrit parfois des regrets horlogers JLCUT2
On nourrit parfois des regrets horlogers JLCUT3
On nourrit parfois des regrets horlogers JLCUT4

(désolé d'avoir un peu dérivé du sujet d'origine, mais cette histoire d'ultra plate auto m'intrigue)
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

On nourrit parfois des regrets horlogers Empty
MessageSujet: Re: On nourrit parfois des regrets horlogers   On nourrit parfois des regrets horlogers EmptyMer 12 Oct 2005 - 16:44

Ca ressemble fort sauf que la mienne était en acier. mais je pense que c'était ce modèle.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
On nourrit parfois des regrets horlogers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voilà pourquoi les horlogers parfois lévent le nez...
» Un lien qui nourrit l'histoire de la Speedmaster
» Qu'on ne me dise pas que l'art contemporain ne nourrit pas son homme !
» Les horlogers indépendants face aux groupes horlogers.
» Restocante grenoblois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: