FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: La Chaux-de-Fonds et le Locle et l'UNESCO

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu:  La Chaux-de-Fonds et le Locle et l'UNESCO Empty
MessageSujet: Actu: La Chaux-de-Fonds et le Locle et l'UNESCO   Actu:  La Chaux-de-Fonds et le Locle et l'UNESCO EmptyLun 17 Déc - 6:27

Citation :
Candidature des villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle au Patrimoine mondial de l'UNESCO -

Le dossier est bouclé et signé
Berne, 17.12.2007 -

Au nom de la Confédération, le directeur de l'Office fédéral de la culture Jean-Frédéric Jauslin a signé lundi au Locle le dossier « La Chaux-de-Fonds / Le Locle, urbanisme horloger ». Ce vaste dossier de près de 500 pages sera déposé vendredi à Paris devant les instances de l'UNESCO au titre de candidature à l'inscription de ces deux villes sur la liste du patrimoine mondial. Le représentant de la Confédération était entouré des autorités cantonales neuchâteloises, des conseils communaux des deux villes et de représentants des milieux horlogers et immobiliers. L'UNESCO pourrait se prononcer en 2009 sur ce dossier qui met en valeur l'ensemble urbain exceptionnel de ces deux villes construites par et pour l'horlogerie.
« Les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle, construites pour répondre aux exigences de l'industrie horlogère, rappellent dans leur urbanisme les complications d'une montre : de l'architecture des bâtiments au pragmatisme des habitants, ici tout est voué à l'horlogerie. (…)La Suisse présente avec fierté la candidature La Chaux-de-Fonds / Le Locle, urbanisme horloger, à la liste du Patrimoine mondial. »

C'est le conseiller fédéral Pascal Couchepin qui s'exprime ainsi en tête du dossier de candidature des deux villes des Montagnes neuchâteloises, dossier qui sera remis le 21 décembre 2007 aux instances compétentes de l'UNESCO, à Paris. Cet imposant mémoire a été signé par le directeur de l'Office fédéral de la culture, Jean-Frédéric Jauslin, au cours d'une cérémonie qui a réuni une cinquantaine de personnes le 17 décembre au Locle, dans les locaux conservés de l'un des plus anciens ateliers d'horlogerie de Suisse, la Maison DuBois et Fils.

Le dossier de candidature est un document de près de 500 pages. Il présente d'abord les deux villes horlogères neuchâteloises sous l'angle géographique, historique et social. Puis il les situe du point de vue de leur urbanisme, et singulièrement de leur urbanisme horloger, thème d'intérêt pour l'UNESCO. Il traite enfin des raisons qui militent en faveur de cette inscription et des instruments nécessaires à la consolidation de cette reconnaissance.

Construites par et pour l'horlogerie, ces deux villes en témoignent par leur développement urbanistique : logements, ateliers, puis usines ont grandi le long des rues, formant de vastes damiers à l'atmosphère si particulière. Véritable symbiose entre horlogerie et urbanisme, entre technologie et architecture, La Chaux-de-Fonds et Le Locle se révèlent ainsi des témoins exceptionnels de l'époque industrielle et des interactions économiques, sociales et culturelles qui s'y sont développées. D'où l'intérêt, estime la Confédération suisse, de les proposer à l'inscription sur la liste du Patrimoine mondial.


http://www.news.admin.ch/dokumentation/00002/00015/?lang=fr&msg-id=16313

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu:  La Chaux-de-Fonds et le Locle et l'UNESCO Empty
MessageSujet: Re: Actu: La Chaux-de-Fonds et le Locle et l'UNESCO   Actu:  La Chaux-de-Fonds et le Locle et l'UNESCO EmptyLun 17 Déc - 6:29

Citation :
La Tchaux veut l'Unesco

Alain Germond

Avec ses avenues rectilignes et une riche histoire, La Chaux-de-Fonds représente une curiosité architecturale non négligeable
A+ A- Imprimer Envoyer Recommander Réagir Sur le web
UNESCO Centre du patrimoine mondial

La Suisse compte déjà sept sites inscrits au patrimoine mondial. Les deux villes transmettent aujourd'hui leur dossier de candidature au Patrimoine mondial de l'Unesco à la Confédération. Mais qu'ont de particulier ces deux cités?


Fabrice Eschmann - 17/12/2007
Le Matin
1 commentaires

Après Lavaux, le site formé par les villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds va-t-il être le 8e de Suisse à être inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco? Même si le budget de cette candidature atteint 750 000 francs, rien n'est encore joué. Mais un pas supplémentaire est aujourd'hui franchi: le dossier de candidature est remis officiellement aux autorités fédérales, qui le déposeront à leur tour vendredi à Paris, auprès de l'agence onusienne. La décision finale ne tombera qu'en 2009.

En Suisse, sept sites sont déjà inscrits au patrimoine mondial: le couvent Saint-Jean-des-Soeurs, à Müstair (1983), le couvent de Saint-Gall (1983), Lavaux (2007), les trois châteaux de Bellinzone (2000), la vieille ville de Berne (1983), la Jungfrau (2001) et le Monte San Giorgio (2003).

Valeurs particulières
Si la valeur culturelle ou naturelle de tous ces sites saute aux yeux, il n'en va pas de même pour le projet des cités horlogères. Souvent perçues comme des villes mornes et grisâtres, aux rues interminables et aux maisons sans charme, La Chaux-de-Fonds et Le Locle détonnent dans la liste des beautés helvétiques. «On a commencé par inscrire tout ce qui éclatait aux yeux, explique Rémy Gogniat, chargé de communication de La Chaux-de-Fonds. Mais c'est fini. On recherche aujourd'hui des valeurs particulières.»

Jean-Daniel Jeanneret, architecte du patrimoine à La Chaux-de-Fonds et chef de la candidature, précise: «Les deux villes sont un témoignage significatif d'une époque - le XIXe siècle - et d'une activité - l'horlogerie. Dans ce domaine, la manière de travailler n'a pas changé depuis les débuts: il faut de la lumière, du calme et de la dextérité. De l'horloger paysan dans sa ferme à la dernière usine moderne, le fil n'est jamais rompu. C'est cela que l'on cherche à montrer.»

Parmi la quantité de gens qui ont oeuvré à cette candidature, Didier Berberat (PS) est un fan inconditionnel: «Je suis né à La Chaux-de-Fonds, cette ville est dans mes tripes, clame fièrement le conseiller national et conseiller communal de la cité horlogère. Depuis 2004, j'ai joué mon rôle de relais à Berne en en parlant à divers conseillers fédéraux, notamment à Pascal Couchepin, qui est très attaché à cette ville dans laquelle il a de la famille. Je suis confiant que le dossier sera accepté.»



http://www.lematin.ch/pages/home/actu/suisse/actu_suisse__1?contenu=345710

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu: La Chaux-de-Fonds et le Locle et l'UNESCO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: