FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : Neuchâtel tire la langue

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Neuchâtel tire la langue Empty
MessageSujet: Actu : Neuchâtel tire la langue   Actu : Neuchâtel tire la langue EmptySam 9 Jan - 8:01

Citation :



Neuchâtel tire la langue


Actu : Neuchâtel tire la langue EcoN

Image ©️ Keystone

Les difficultés que traverse le secteur horloger ont fait partir en flèche le taux de chômage en décembre dans le canton de Neuchâtel.

  • C'est le canton qui souffre le plus des pertes d'emplois avec Genève, en raison de son économie orientée vers les exportations.





Laszlo Molnar - le 08 janvier 2010, Le Matin





Le canton de Neuchâtel a battu un record: il est devenu, avec Genève, la lanterne rouge du chômage en Suisse. Bien sûr, la situation s'est noircie dans l'ensemble du pays. En décembre, le taux de chômage a progressé à 4,4%, contre 4,2% en novembre, selon les chiffres du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Ainsi, 172 740 personnes pointent actuellement au chômage dans la Confédération, soit 8790 de plus qu'en novembre. Ce chiffre avait été dépassé la dernière fois en mars 1998 (4,6%). A Neuchâtel, le taux a bondi de 0,4 point en décembre pour culminer à 7,2%, soit 6213 chômeurs.
La faute à l'horlogerie
«C'est à cause de la structure économique du canton», explique Laurence Aellen, cheffe du Service de l'emploi cantonal. Neuchâtel est une région tournée essentiellement vers l'exportation. Or la crise est mondiale. L'horlogerie, la mécanique et les machines-outils ont enregistré d'importantes pertes de marché et ont dû licencier massivement. Durant la première moitié de 2009, ces industries ont eu recours au chômage partiel, ensuite elles ont dû commencer à réduire leurs effectifs, précise Mme Aellen.
Ces secteurs souffrent d'ailleurs au niveau national. L'horlogerie genevoise, par exemple, a aussi connu une implosion conjoncturelle: dans ce secteur, le chômage a augmenté de 289,8% en un an! Quant aux autres cantons romands, ils ont aussi été malmenés. Le Valais enregistre la progression la plus marquée en décembre, avec un bond du taux de chômage de 1,1 point, à 5,9% (+1,2 point sur un an). Vaud et Fribourg accusent pour leur part une augmentation de 0,2 point chacun, à respectivement 5,9% (+1,6) et 3,8% (+0,Cool. Aucune embellie n'est à espérer pour 2010, les experts prévoyant que le chômage continuera d'augmenter.
A Neuchâtel, deux branches économiques concentrent plus de la moitié des emplois industriels: l'horlogerie (38%) ainsi que la métallurgie et le travail des métaux (15%). «Les carnets de commandes de ces branches ont été vidés de leur substance ces derniers temps», déclare Jean-Pierre Ghelfi, président de la Banque Cantonale Neuchâteloise. Entre novembre 2008 et novembre 2009, les exportations horlogères ont baissé de plus de 10%, et entre 2007 et 2009 cette baisse a été de 24%.
Les pays responsables des déboires des horlogers suisses souffrent naturellement de la crise internationale. Ainsi, ces derniers douze mois, le principal client, Hongkong, a diminué ses achats de 23% et les Etats-Unis de 39,6%. Pour mieux illustrer la situation, le manque à gagner dû à la baisse des commandes en un an représente l'équivalent de 52 000 salaires annuels moyens d'ouvriers horlogers (5600 fr. par mois).
Sauver le secteur
«Mais la récession dans cette branche a atteint le creux de la vague», estime Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération horlogère suisse. En novembre déjà, des frémissements de reprise se sont fait sentir, analyse-t-il. Grâce notamment au renforcement de la promotion économique à l'étranger. Jean-Pierre Ghelfi rappelle de son côté que les autorités de son canton cherchent depuis des années à diversifier l'économie, afin qu'elle dépende moins de ses deux secteurs industriels phares. Mais tout en approuvant cette politique, il signale que «quand la croissance est de retour, tout le monde est ravi de la présence de ces industries à Neuchâtel. C'est pourquoi il faut absolument empêcher que la main-d'oeuvre qualifiée ne se disperse dans d'autres cantons ou d'autres secteurs économiques.»
Dans cette optique, le gouvernement neuchâtelois a d'ailleurs transmis jeudi une demande de prolongation du nombre de périodes d'indemnisation en cas de chômage partiel de 18 à 24 mois.









http://www.lematin.ch/actu/economie/neuchatel-tire-langue-216098





_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu : Neuchâtel tire la langue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : Louis Erard tire son épingle du jeu
» Actu: Le secteur du luxe est tiré par les pays émergents
» Actu: un policier tire lors d'une interpellation musclée sur les Champs-Elysées
» Actu : Le marketing horloger s'apprendra à Neuchâtel
» Actu: Le canton de Neuchâtel ouvre une nouvelle filière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: