FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 revue: ma Royal Oak Dual Time

Aller en bas 
AuteurMessage
Dr Tony
Membre Actif
Dr Tony


Nombre de messages : 107
Localisation : Genève
Date d'inscription : 19/12/2009

revue: ma Royal Oak Dual Time Empty
MessageSujet: revue: ma Royal Oak Dual Time   revue: ma Royal Oak Dual Time EmptyMar 14 Sep 2010 - 15:25

Audemars Piguet Royal Oak Dual Time automatique acier réf. 26120ST

Généralités

C’est en 1990 que fut lancé sur le marché le calibre Dual-Time dans la première montre bracelet capable d'afficher simultanément deux fuseaux horaires et mue par un seul mouvement.
Montre du voyageur par excellence, la Royal Oak Dual Time bénéficiera en 2006 d’une mise à jour technique et esthétique:
•boîtier de tailles majorée, affichant désormais 39 et non plus 36mm de diamètre
•bracelet doté d’un fermoir triple lame
•ergonomie revue: apparition d’un indicateur jour/nuit, «lifting» de la réserve de marche, index et aiguilles facettés

La dual time se décline en plusieurs versions:
•en boîtier acier, 3 couleurs de cadran sont possibles (argenté, bleu ardoise et noir) et seul le bracelet métallique est disponible
•la version or n’existe qu’avec les cadrans argenté et noir et n’autorise à l’inverse que le bracelet cuir


Mouvement

L’actuelle Royal Oak Dual Time abrite le calibre AP 2329/2846 basé sur un mouvement Jaeger Lecoultre (JLC 889) retravaillé.
La première version de dual time était mue par le calibre 2229/2845 devenu 2329/2846 en 2006 à la suite des modifications suivantes:
•passage à 33 rubis contre 37 précédemment
•adoption d’un mode de remontage automatique unidirectionnel
•ajout d’un module jour/nuit pour la deuxième heure

Il est à noter qu’au sein de la marque Audemars Piguet, ce calibre est également partagé avec la Millenary Maserati Dual Time.


Données techniques du mouvement 2329/2846
revue: ma Royal Oak Dual Time 1zfsrjt

•Epaisseur totale : 4,90 mm
•Diamètre total : 26,60 mm (11 3/4 lignes)
•Diamètre d'encageage : 26,00 mm (11 1/2 lignes)
•Fréquence : 28’800 alternances / heure (4 Hz)
•Nombre de rubis : 33
•Réserve de marche : supérieure à 40 heures
•Remontage automatique unidirectionnel (sens antihoraire)
•Barillet couleur or, revêtu d'un alliage or/cuivre/cadmium
•Rotor monté sur roulement à bille en céramique sans lubrification, avec segment de masse en or 21 carats
•Système antichocs « KIF Elastor »
•Balancier à inertie variable, réglable au moyen des masselottes
•Nombre de pièces : 263





Et maintenant, place aux photos…

revue: ma Royal Oak Dual Time Mvjl36

revue: ma Royal Oak Dual Time 6jpo1v

revue: ma Royal Oak Dual Time Mu93q8

La superbe boîte en bois précieux ainsi que la boîte de voyage dont m’a fait cadeau la boutique AP.



revue: ma Royal Oak Dual Time 2qm3gc2

revue: ma Royal Oak Dual Time Osbqe1

Boîtier et bracelet magnifiquement usinés avec une alternance de finitions polies et satinées qui confère à la montre un éclat spectaculaire.
Petite photo de profil histoire d’admirer sa forme si particulière ainsi que l’aspect polis de la lunette vue sous cet angle.



revue: ma Royal Oak Dual Time 2uzqurl

revue: ma Royal Oak Dual Time 2e1vrde

Beaucoup d’indications présentes sur ce cadran mais une lisibilité malgré tout conservée grâce notamment à l’absence de trotteuse.
Pas d’inquiétude non plus en ce qui concerne le fond « grande tapisserie » qui reste heureusement très présent.



revue: ma Royal Oak Dual Time 14c9wmr

revue: ma Royal Oak Dual Time O0nt5t

A noter, les petites touches de couleur rouge qui apportent pas mal de vie au cadran.
L’asymétrie globale du cadran de la montre se retrouve aussi dans les index de tailles différentes (qui par ailleurs tout comme les aiguilles sont facettés et en or…).



revue: ma Royal Oak Dual Time 291dyj7

revue: ma Royal Oak Dual Time X6ihwo

Le fond et ses huit vis qui n’est pas transparent mais qui permet à la montre de bénéficier d’une protection anti-magnétique.
Tout comme la 15300, la Dual Time est équipée d’un magnifique fermoir triple lame qui sait parfaitement se faire oublier au poignet.



revue: ma Royal Oak Dual Time 2nl8s5u

revue: ma Royal Oak Dual Time 15nk7yo

Deux photos du bracelet: l’une pour en apprécier la souplesse, l’autre pour constater la présence d’un maillon dit « d’ajustement ». Jusqu’à il y a encore pas si longtemps, il n’existait pas de réglage plus fin du bracelet autre que le retrait d’un maillon. Conscient du côté aléatoire de ce réglage, Audemars Piguet a développé un maillon intermédiaire faisant 1,5 fois la taille normale.



Et enfin, une dernière série de photos sans commentaires...

revue: ma Royal Oak Dual Time Fqno0

revue: ma Royal Oak Dual Time 2gsmjj8

revue: ma Royal Oak Dual Time 5oe6c5

revue: ma Royal Oak Dual Time 2zzm89f


J'espère vous avoir permis de (re)découvrir et apprécier cette version un peu moins connue de la Royal Oak; questions et remarques sont évidemment les bienvenues:


revue: ma Royal Oak Dual Time 10ykwsz

c'est ici
Revenir en haut Aller en bas
 
revue: ma Royal Oak Dual Time
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Royal Oak Dual time
» Zenith Port-Royal Dual time
» [REVUE] Louis Erard Dual Time 1931
» recherche montre sobre/sport/chic/robuste à budget "restreint" (rien que ça!)
» [Revue] STEINHART TRITON 30ATM Dual Time

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: LES RUBRIQUES DE FORUMAMONTRES :: Revues, Vidéos, Photographies, Fiches pratiques...-
Sauter vers: