FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Histoire d'une enquête palpitante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49033
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Histoire d'une enquête palpitante.    Mar 27 Juin - 2:47

Le hasard, cet incroyable hasard ...

C'était il y a deux ans, mais je n'ai pu avoir de certitudes que très récemment car comme je l'ai déjà expliqué ici, une montre peut m'emmener dans des recherches longues et infructueuses entre les fausses pistes et les mauvaises intuitions. Je ne vais pas vous montrer le chronographe aujourd'hui ni vous raconter son histoire mais vous raconter comment de fil en aiguille, j'ai pu et avoir la pièce et reconstituer son origine.

Tout commence par un mail. C'est un Anglais qui m'écrit et me dit " As-tu vu ce chrono ? Il est superbe..." La pièce est effectivement jolie et elle est entre les mains d'un vendeur professionnel qui ne veut pas la vendre. Il explique qu'il le trouve "chouette". Ce qui m'interpelle est que le propriétaire explique qu'il tient cette montre d'une personne dont l'ascendant était aviateur et qu'il a séjourné à Reims. La montre est datable facilement de 1914/1915. J'insiste auprès du vendeur qui fermement refuse de discuter avec moi car il dit qu'il refusera toute vente et que je finirai par le lui demander. De fait, il a raison car telle est mon intention.

Je décide d'abandonner l'idée d'achat mais je lui explique que je souhaite reconstituer l'histoire de la montre en vue d'un livre en cours d'écriture. Il s'adoucit et trouve l'idée amusante. Il finit par me vendre la pièce (cher) car le chrono dysfonctionne et son horloger lui a dit que ce serait irréparable. Effectivement, il faudra l'intervention d'un as de l'horlogerie pour lui redonner vie.

Je continue à discuter avec le vendeur et il finit par me communiquer le nom de la personne qui a vendu la montre. Je la contacte et j'ai par ailleurs de plus en plus la certitude quant au nom de l'aviateur. J'explique que je prépare un livre sur les montres et que l'histoire du chrono m'intéresse. Elle me répond  "Je tiens cette montre d'une amie anglaise dont la mère était mariée à un Français qui l'a rachetée à une dame qui avait des dettes dans les années 20, je crois, et qui a dû se séparer de plusieurs objets suite à la mort de son mari qui était aviateur. Le nom de l'aviateur, je ne le sais pas mais mon amie pourrait sans doute vous le donner."

Je prends donc contact avec la fille de l'amie qui m'indique n'avoir aucune idée du nom de l'aviateur. Les initiales AP gravées au fond de la montre et mes déductions me conduisent pourtant systématiquement vers Adolphe Pégoud. Surnommé le voltigeur, il fut une véritable vedette des premières heures de l'aviation autant qu'un Blériot.  Le 31 août 1915 lors d’un simple vol de reconnaissance dans l’est de la France, à Petit-Croix il tombe sous les balles d’un Aviatik allemand. Adolphe Pégoud est tué sur le coup d’une balle en plein cœur. C'est l'un des plus grands pilotes de son temps. Il a inventé le Looping. Le chrono aurait été sa propriété et il en aurait fait cadeau avant sa mort à un autre pilote (celui qui était le mari de la dame endettée) car il était naturellement très généreux avec son entourage ou ce chrono aurait été cédé après sa mort en règlement de dettes mais la dame qui l'a revendu n'était pas l'épouse de Pégoud.

Citation :
Le voltigeur entre au deuxième groupe d’aviation de Reims. Il passe rapidement Sergent. Il effectue de nombreux transports d’agents français en territoire ennemi, chasse les avions ennemis et réalise des photographies aériennes. Il reçoit la médaille militaire le 17 février 1915, est cité plusieurs fois à l’ordre de l’armée, et passe sous-lieutenant. Adolphe Pégoud, est officiellement le premier as de l’aviation française, le premier victorieux de cinq combats aériens. Il prend alors les commandes d’un avion plus performant, le Nieuport XI, à moteur rotatif, équipé d’une mitrailleuse Hotchkiss
. Extrait du site de France 3



Les deux pistes sont possibles car les pilotes avaient en général plusieurs chronos. La dernière personne contactée confirme que le chrono a appartenu à un pilote français très connu abattu le 31 aout 1915. Elle est certaine de la date car elle figurait sur un papier qui était glissé sous le couvercle du chrono. Elle a jeté ce papier hélas mais se souvient de la mention d'un pilote du nom de ... et de la date.  Il lui manque juste le nom.

Dès lors mes recherchent portent sur les pilotes "connus" qui sont morts le 31 août 1915. Il n'y en a qu'un seul. C'est Adolphe Pégoud. Je reprends donc contact pour essayer d'en savoir plus sur ce papier ... "Ah oui ! Il y a avait la mention du groupe d'aviateurs de Reims dessus, oui ça c'est sur..."  

2 ans , il aura fallu 2 ans pour arriver enfin à la conclusion qui me réjouit ... Je vais enfin pouvoir raconter l'histoire de ce chrono et de son illustre propriétaire. J'en ai froid dans le dos maintenant que je sais ...

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/histoires-14-18-celestin-adolphe-pegoud-le-premier-927655.html

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
fredperry63
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7836
Age : 39
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Re: Histoire d'une enquête palpitante.    Mar 27 Juin - 3:26

Super! jolie coup thumright
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
padre
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Histoire d'une enquête palpitante.    Mar 27 Juin - 4:22

Exceptionnel !
Revenir en haut Aller en bas
S.Monster
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 44
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Histoire d'une enquête palpitante.    Mar 27 Juin - 7:31

Superbe histoire qui me touche car elle a remué de nombreux souvenirs en moi.
Je n'ai pas le talent de Zen pour conter des anecdotes, mais je vais essayer de vous raconter succinctement le pourquoi de l'histoire de ce chrono m'a touché.
J'ai 44 ans et voilà un peu plus de 2 ans que mon père est décédé. Il s'est éteint à 88 ans (oui il m'a eu très tard) et avant la dernière année de sa vie, j'ignorais beaucoup de choses sur lui.
Donc pendant 40 ans je n'ai jamais prêté aucune attention à une montre gousset (chrono ?) (argent ? plaqué ?) (fin XIXéme siécle ?) accroché au mur du salon à coté de la cheminée.
Elle ne fonctionne plus et le verre est cassé.
Sachant la fin de mon père proche, je lui posais de plus en plus de questions sur sa vie, sur celle de mon grand-père que je n'ai jamais connu etc...
Mon père ne s'est jamais trop attardé sur sa vie passée, notamment la période de la seconde guerre mondiale. Les brides d'informations que j'avais eues racontaient plus les "exploits" de mon grand-pére.
Mon grand-pére a fait la grande guerre, 14-18 et il était mécanicien sur les biplans. Son rôle était de régler la mitrailleuse en coordination avec l'hélice de l'avion. En effet les balles passaient à travers l'hélice et il fallait bien sûr qu'elles passent dans le laps de temps ou il y avait un vide. Il était le mécanicien attitré du sous-lieutenant Dieudonné Costes, avec qui il lia de profonds liens d'amitié et de respect.
Dieudonné Costes fut connu après-guerre pour être le premier a traverser l'atlantique nord d'Est en Ouest sans escale et l'atlantique Sud sans escale.
Donc petit à petit j'en apprenais de plus en plus, sur mon père et son père. Puis vint le jour ou je le questionnai sur la montre gousset accrochée au mur. Cette montre fut donnée a mon Grand-pére par Dieudonné Costes pour service rendu ainsi qu'un certificat élogieux comme quoi il avait servi sous ses ordres (certificat qui d'ailleurs lui sauva pour ainsi dire la vie...mais ceci est une autre histoire). D'après les dires de mon père, c'était la montre personnelle de l'aviateur.
Voilà pourquoi l'histoire de Zen m'a fortement interpellé, même si il est clair qu'il n'y a aucun suspens ou de longue recherche pour retrouver les origines de la montre et de son propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49033
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Histoire d'une enquête palpitante.    Mar 27 Juin - 8:19

Très intéressant. Dieudonné Costes a marqué l'histoire de l'aviation et le début de longs courriers. Merci pour ce témoignage ! thumright

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Arnaud.A
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7785
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Histoire d'une enquête palpitante.    Mar 27 Juin - 9:08

Encore une pièce d'exception avec une histoire qui fait rêver ! Hate d'en lire plus. Et très beau témoignage S.Monster Wink
Revenir en haut Aller en bas
broncos
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 17862
Age : 51
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire d'une enquête palpitante.    Mar 27 Juin - 9:34

Encore une superbe histoire! thumright
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Histoire d'une enquête palpitante.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle "enquête" menez-vous lorsque vous avez une demande de chiot ?
» Histoire d'animaux à Wasquehal
» L’histoire des Tortues
» Histoire touchante
» Histoire d'un vieux gros chat noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: