FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 Actu : Les stratégies des décideurs du luxe face à la crise

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Les stratégies des décideurs du luxe face à la crise Empty
MessageSujet: Actu : Les stratégies des décideurs du luxe face à la crise   Actu : Les stratégies des décideurs du luxe face à la crise EmptyMer 10 Juin - 10:58

Citation :
Les stratégies des décideurs du luxe face à la crise

Les décideurs du secteur du luxe répondent aux questions de l'agence de presse Reuters qui organise son Sommet du luxe du 8 au 10 juin. L'occasion de faire le point sur leur stratégie face à la crise.


Patrick Thomas, gérant de la maison Hermès, Angela Ahrendts, ceo de Burberry, Stanislas de Quercize, président de Van Cleef & Arpels, Jean-Claude Biver, directeur général de l'horloger Hublot, pour ne citer qu'eux ; les dirigeants des maisons de luxe accordent à Reuters une série d'interviews exclusives les 8, 9 et 10 juin.

Dans son interview, Patrick Thomas a ainsi annoncé lundi 8 juin que le groupe Hermès International réduisait ses investissements pour 2009 à 160 millions d'euros, au lieu des 180 millions prévus. Autre décision : le report à 2010 de l'ouverture de deux magasins en Chine et les travaux d'agrandissement de deux de ses fabriques de maroquinerie en France.

Par ailleurs, le prestigieux sellier va consacrer « un peu plus de 100 millions d'euros » à la communication cette année, soit « moins de 10 % d'augmentation » par rapport à 2008, où elles ont atteint 97 millions. La publicité elle, représente environ un tiers des dépenses de communication du groupe.

Ceci étant, selon lui, le « trou d'air » que traverse le marché du luxe pourrait durer environ deux ans, mais « le marché retrouvera à terme des taux de croissance supérieurs aux pics de 2006-2007. »

Pour Tony Jashanmal, directeur du groupe de distribution sélective Dubai Jashanmal Group of Companies, « le pire de ce marasme, le premier que le secteur ait connu depuis dix sept ans est passé. » Cependant, pas de fanfaronnade « Avec les opérations de déstockage et la baisse des flux touristiques, en provenance de Russie notamment, les effets de la crise devraient perdurer un certain temps. »

Hermès confirme en indiquant que les ventes dans les réseaux de distribution restent « difficiles pour le moment ». A noter, toutefois, les ventes dans les magasins du groupe se sont améliorées en avril et mai, avec une baisse limitée à 2,5% (constant), contre 4,7% de repli entre janvier et mars.

Le marché des montres pas si moribond

Pas d'amélioration des ventes en revanche ces dernières semaines chez le joaillier Van Cleef &Arpels. Stanislas de Quercize, son président, reste très prudent. Néanmoins, les ventes de montres, qui représentent 10% du chiffre d'affaires de Van Cleef, sont « en hausse » depuis le mois de janvier, contrairement à la tendance du marché que ressent par exemple Hermès (-35,7% à taux de change constant).

Les exportations horlogères suisses, qui accusent une chute de 24% sur les quatre premiers mois de l'année, pourraient reculer de 20% sur l'ensemble de 2009, selon la FEH. Pourtant, Jean Claude Biver, directeur général de l'horloger Hublot, déclare : « nos ventes seront stables, voire légèrement négatives, car nous limitons nos stocks. Nous ne livrons que 60% de la demande des détaillants. Je dis toujours qu'il ne faut jamais donner aux gens tout ce qu'il veulent mais seulement la moitié. Il faut les laisser sur leur faim », a-t-il lancé.

En ce qui concerne les acquisitions, Patrick Thomas, qui dispose de 500 millions euros de trésorerie, affirme ne pas être à la recherche de nouvelles acquisitions. De son côté, Burberry dont le nom est souvent cité comme société pouvant faire l'objet d'une OPA de la part de Richemont ou de LVMH a rejeté l'éventualité d'une telle opération.

Selon Angela Ahrendts, sa présidente, « Que pourraient-ils (les candidats au mariage) nous donner qui augmente la valeur pour les actionnaires plus que ce que nous sommes déjà en train de faire avec la marque, avec le produit ? ». Son directeur financier, Stacey Cartwright tranche : « Ne soyons pas distraits par ces bavardages qui atteignent le marché de temps à autre. »

latribune.fr

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu : Les stratégies des décideurs du luxe face à la crise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les stratégies argumentatives
» Actu : Jaeger-Lecoultre serein face à la crise
» Actu: Daniel Fournier, l'ébéniste du luxe
» Actu: Un réseau de fausses montres de luxe démantelé en Seine-Saint-Denis
» La stratégie de Swatch Group est très claire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: