FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 La passion de l'horlogerie

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54474
Date d'inscription : 05/05/2005

La passion de l'horlogerie Empty
MessageSujet: La passion de l'horlogerie   La passion de l'horlogerie EmptyDim 30 Juil 2006 - 13:14

Citation :
La passion de l'horlogerie

La passion de l'horlogerie Orb31_182b
Daniel Pelletier

L'horlogerie n'a plus aucun secret pour le propriétaire de la boutique Pelletier Horloger, à Saint-Marc-sur-Richelieu, Daniel Pelletier, qui répare des horloges et des montres depuis 25 ans et s'adonne à la création et à la fabrication d'horloges, ce à quoi il souhaite d'ailleurs consacrer plus de temps.

Beaucoup plus qu'un métier, l'horlogerie est une véritable passion pour Daniel Pelletier, qui se rend tous les deux ans en Europe pour visiter différents musées dont le Musée international de l'horlogerie, en Suisse, et le Musée de l'horlogerie et de l'émaillerie de Genève, afin de parfaire ses connaissances dans le domaine. Ces visites lui permettent d'observer les différents mécanismes et les types d'horloges existants et de rencontrer d'autres horlogers. Il utilise ensuite ses nouvelles connaissances pour sa propre collection.

Il a déjà créé quatre ou cinq horloges de sa collection Mémoire du temps, qui a comme thématique les légendes et l'histoire du Québec. La légende de la chasse-galerie, la bataille des plaines d'Abraham, le Rocher Percé et un Patriote sont des exemples d'images qui ornent les cadrans de ses horloges. Pour l'instant, il dessine le boîtier des horloges qu'il désire fabriquer et trouve des professionnels, ébénistes et artistes, aptes à s'occuper du bois et des dessins. Il aimerait prochainement consacrer la majorité de son temps à la création, ce qu'il fait présentement dans ses temps libres, et quelques heures à la restauration et à la réparation d'horlogeries anciennes et récentes. La fabrication de mécanismes d'horlogerie est aussi un objectif qu'il souhaite atteindre d'ici deux ans.

"J'adore ce métier, car il me permet de rendre des choses inertes et inutilisables fonctionnelles. Les variétés de sons et de mécanismes sont impressionnantes. C'est un métier qui me permet de relever des défis et cela rejoint mes intérêts pour l'histoire et les antiquités. Je fais beaucoup de recherches historiques. Ça rejoint aussi mon intérêt artistique, car je choisis les dessins qui ornent les cadrans. Il faut être curieux, puisque ce n'est pas fréquent de réparer un mécanisme semblable et que c'est une tâche très compliquée", mentionne Daniel Pelletier en soulignant que chaque nouvelle horloge lui réserve une surprise.

Le passionné s'occupe aussi de l'entretien des trois horloges mécaniques de la région de Montréal, soit la tour de l'horloge du Vieux-Port de Montréal, l'horloge qui orne la façade de l'hôtel de ville de Montréal et celle de l'hôtel de ville de Westmount. Il est membre de plusieurs associations dont la Société québécoise de la mesure du temps et reçoit de nombreux magazines d'horlogerie provenant de partout dans le monde et majoritairement d'Europe, tels Montres passion et L'heure suisse.

"Mon atelier est en soi un petit musée. J'ai un peu recréé les ateliers suisses avec de nombreuses fenêtres. Ce qui me tient à cœur, c'est de faire parler d'horlogerie et que les gens réalisent que ce n'est pas mort. J'adore ce métier qui comble beaucoup d'aspects de ma personnalité, me permet de faire plein de découvertes et de laisser ma trace", confie le passionné.

Andréanne Brault 28 juillet 2006

http://www.hebdos.net/orb/edition312006/articles.asp?article_id=138351

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
La passion de l'horlogerie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fruits de la passion, curiosité
» Que serait la passion des montres sans Rolex, Omega, Patek Philippe ...
» Une montre à quartz peut-elle être de la haute horlogerie ?
» Ophrys passionis ( Ophrys de la Passion )
» Le vieillissement des nouveaux matériaux dans l''horlogerie: Le fluage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: