FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Les souches de la passion pour les montres ...

Aller en bas 
+7
blancpain69
Ricky_007
MJPAA
///AMG
Bender
sadhiq
ZEN
11 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyDim 28 Aoû 2011 - 20:48

Mon grand-père quand j'avais 4 ans avait au moins 200 ans. Je l'avais expliqué à des camarades d'école maternelle qui avaient surenchèri à 250... Je n'avais pas pu m'aligner. Quand le dimanche mes parents m'emmenaient voir les vieux, ce terme n'avait rien de péjoratif, je retrouvais souvent le dimanche après-midi le grand-père qui avait descendu la lampe à contrepoids en porcelaine du plafond et qui burette d'huile et tournevis faits maison, réparait des montres de poche accumulées dans une boite en fer à biscuits. Il y avait sur cette boite une tête de gros bébé moche qui m'avait laissé imaginer un peu plus tôt que cette boite avait servi à emballer un de mes oncles quand mes grand-parents l'avait acheté.

Sur la table était étalées 7 ou 8 montres en cours d'interventions chirurgicales, je souligne ce terme car mon grand-père disait qu'il leur réparait le coeur. Quand je venais m'asseoir pour regarder, j'avais interdiction de toucher aux montres étalées mais je pouvais puiser dans la boite pour regarder les "épaves" ... Là gisaient une centaine de cadavres dont ma mémoire a effacé la trace d'une quelconque marque de fabrique. Mon jeu favori était de discrétement profiter des boites ouvertes et de tirer sur les spiraux jusqu'à les rendre droits. Ensuite pour ne pas subir les colères grand-paternelles, je réenroulais le spiral malmené comme je pouvais et je refermais la boite. D'une épave, j'avais fait un cadravre irrécupérable.

Je nourrissais pour ces montres de poche une véritable passion car totalement fermées, j'imaginais pouvoir les passer sous mon oreiller et les conserver la nuit quand pétri par la peur de l'obscurité, je les serrerais dans la main en sentant leur coeur battre.

Mes oncles étaient jumeaux, passionnés de photographie et porteurs de montres de plongée Omega. L'un d'eux s'offrit en plus une Speedmaster... Je n'arrivais pas à comprendre comment lire l'heure au milieu d'autant d'aiguilles. Il conduisait ces deux chevaux avec un compteur de vitesse perché sur le tableau de bord, un truc rond en forme de réveil... Pour d'obscures raisons j'associais ce compteurs à ses montres ...

Mon père s'était vu offrir par ma mère pour ses 30 ans une Breitling automatique. Il était fasciné par ce système de remontage qu'il crut si éternel qu'en 38 ans la montre ne fut jamais révisée. Il me faisait entendre à l'oreille le bzzz du remontage et je partageais avec un vrai plaisir ce moment de fascination micromécanique. Ma mère, pour ses trente ans reçut de mon père une ...Zenith bracelet, une montre minuscule en or qu'elle affectionnait beaucoup et qui m'étonnait par sa petite taille. J'ai passé des heures à en écouter le tic tac. Ma mère fut très peinée en perdant sa montre il y a trois ou quatre ans.

C'est un peu comme ça, avec ce mélange de montres et de moments associés à l'horlogerie qu'est né mon goût pour les montres, de fil en aiguille... J'ai mis ensuite des année à comprendre que mon grand-père ne réussissait pas à réparer toutes ses montres, qu'Omega ne faisait pas que des chronos et que les montres automatiques n'étaient pas toutes des Breitling. Je sais aussi que Zenith fait d'autres montres bien plus grandes que celle de ma mère...

Et vous ? Quels souvenirs associez-vous dans votre enfance aux montres et à l'horlogerie ?

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
sadhiq
Membre Actif
sadhiq


Nombre de messages : 59
Age : 40
Localisation : Bruxelles, Belgique
Date d'inscription : 06/07/2011

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyDim 28 Aoû 2011 - 20:52

Très chouette histoire, je ne crois pas avoir été marqué par l'horlogerie étant enfant; ça c'est développé plus tard et ce n'est que maintenant que je regarde quelles montres sont portées dans ma famille ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.techactu.com
Bender
Membre éminent.
Bender


Nombre de messages : 11349
Localisation : Boulogne Billancourt
Date d'inscription : 06/05/2009

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyDim 28 Aoû 2011 - 21:17

Une flik-flak, ma flik-flak, ma première montre. Avec des pirates bleus et rouges.

On n'est pas de la même generation ...

Chinois
Revenir en haut Aller en bas
///AMG
Passionné de référence
///AMG


Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 30/05/2010

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyDim 28 Aoû 2011 - 21:45

Tout simplement génial ! Super histoire bravohap
Revenir en haut Aller en bas
MJPAA
Passionné absolu
MJPAA


Nombre de messages : 2603
Age : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/12/2009

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyDim 28 Aoû 2011 - 22:31

Très émouvant et plein de sincérité ton récit. Merci du partage très personnel. Chinois
Personnellement j'ai toujours été très intéressé par les montres dés mon plus jeune âge, et les premiers contacts avec ces dernières étaient également avec mon grand-père paternel à l'âge de 8 ans, où mon grand-père avait plusieurs montre de gousset, homme et femme dont un régulateur de train assez imposant, que j'ai aujourd'hui et qui fonctionne toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Ricky_007
Membre très actif
Ricky_007


Nombre de messages : 160
Age : 63
Localisation : BELGIQUE - Province Luxembourg
Date d'inscription : 10/12/2010

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyDim 28 Aoû 2011 - 22:48

Bonsoir,

Pour ma part, et c'est cet épisode qui finalement m'a ramené vers les montres automatique, un jour un de mes oncles est arrivé avec une nouvelle montre et m'a expliqué que cette montre se remontait toute seule...!
Comme à l'époque, les seules montres que je connaissais étaient des modèles mécaniques à remontoir, ce qu'il me montrait me paraissait de l'ordre du magique.
Durant des semaines et des semaines, chaque fois que je le voyais, je demandais à écouter la montre pour vérifier si elle fonctionnait toujours... confiused

Par la suite, les premières montres quartz sont arrivées et fascinés par la science fiction, ce mode d'affichage rouge sur fonds noir m'a complètement fait oublier la montre "magique".

Ce n'est que bien des années plus tard que, pour des raisons essentiellement écologiques, j'ai soudain repensé à la montre magique en question.
C'est ainsi que j'ai d'abord repris la BOCCIA Titanium, suivi quelques années plus tard par la découverte de ce forum et l'achat sur base des conseils glanés de ma superbe Omega SeaMaster.
Enfin, j'ai découvert la marque ZENITH, son histoire et son fabuleux mouvement... suivi de l'acquisition de ma splendide montre d'occasion avec PDL.

Voilà, ma modeste contribution à cette histoire, Amitiés, Ricky
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyDim 28 Aoû 2011 - 23:27

Moi je me souviens d'une montre "magique" qui affichait du texte défilant rouge sur fond noir sur son cadran. Elle coutait très cher, elle était à mon papa. Et comme je voulais comprendre comment elle marchait je l'ai démonté et entièrement décortiqué. Une fois toute les pièces en vrac sur mon lit, j'avoue que j'ai encore moins compris comment elle marchait et surtout pas comment la remonter. Manque de bol pour moi, c'était une quartz Mr. Green
Je me suis fait engueulé comme il faut... encore une fois. Quand on à la manie de tout démonter et de ne rien savoir remonter on se fait engueuler très souvent donc j'avais l'habitude.
Depuis ce temps j'ai appris à lire et un jour en ouvrant une encyclopédie au mot "montre à quartz" j'ai enfin compris comment cette chose affichait du texte sur son écran. À l'époque c'était révolutionnaire.
Et puis j'ai découvert les Casio qui envahissaient alors le monde et les cours d'école. Pas cher, et faisaient plein de fonction dont les gamins que nous étions raffolaient : "Databank", télécommande infrarouge, Bip horaire, alarme, calculatrice !!!!! Tout cela entrecoupé de FlikFlak et de Swatch. Les Swatch sont celles qui m'ont le plus fasciné ensuite : voir le mouvement (squelette) c'était divin !! J'ai eu des Swatch que j'ai adoré et au final elles ont toutes été brisées par des mauvaises manipulation (contact violent avec du goudron par exemple). Je me souviens d'une que j'ai perdu dans l'océan atlantique, on la retrouvera un jour dans des millénaires et les archéologues de ce temps se demanderont ce que c'était.

En tout cas je dois dire que ton histoire est magnifique Zen. Merci.


Revenir en haut Aller en bas
blancpain69
Membre très actif
blancpain69


Nombre de messages : 179
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/10/2010

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyLun 29 Aoû 2011 - 1:55

Bonsoir,

La montre qui fut pour moi une grande fierté, une flik flak verte lors de mes 6 ans. L'objet qui symbolisait pour moi l'objet de l'adulte. En recevant cette montre j'ai eu l'impression de rentrer dans le club fermé de ceux qui détiennent le savoir de l'heure, et donc une certaine maîtrise du temps. Seul hic, je ne savais pas encore lire l'heure. Mon grand père passa donc l'après midi avec moi à m'expliquer à l'aide de sa montre à gousset en argent "Bijoutiers de France"..
C'est un souvenir qui est pour moi indéfectible à l'horlogerie, bien que la passion se réveilla doucement 9 ans plus tard. La graine était plantée..
Revenir en haut Aller en bas
964C4
Passionné de référence
964C4


Nombre de messages : 3045
Age : 32
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 26/03/2010

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyLun 29 Aoû 2011 - 2:26

Moi je me souviens que quand j'était plus jeune vers 9-10 ans avoir été fasciné par les montres avec un bracelet metal, surtout le chrono Festina de mon papa (qui ne s'interesse pas aux montres, et qui n'en porte plus..l'Iphone suffit) j'aimais bien le passer et faire "l'homme" avec une montre lourde en metal.
J'ai donc logiquement reçu ma première montre à ma communion à 9ans, une Festina en acier...La grande classe, ça faisait trop adulte ce bracelet qui brille.

Et puis ce n'est qu'il y a 4 ans en rencontrant un gars qui est parmis mes meilleurs amis que je me suis rendu compte de ce qu'était une vraie montre. en 3eme il comptait déjà dans sa collection une Monaco Steve macqueen et une Formula 1.
Et de fil en aiguille, je m'y suis intéréssé, comme je me suis toujours intéréssé aux voitures et aux belles choses plus generalement.
Revenir en haut Aller en bas
braise42
Membre très actif



Nombre de messages : 207
Age : 40
Localisation : Saint etienne
Date d'inscription : 26/05/2009

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyJeu 1 Sep 2011 - 17:11

Petit, j'adorai aller chez mon grand oncle, toujours élégant, agréable, aimé de tout le monde, et aimant les bonnes choses (il m'a également appris à aimer la bonne gastronomie).
Et chez lui trônai deux horloge, que je ne voyait nul part ailleurs. D'ailleurs je n'arrivai pas à lire la marque. mon grand oncle me parlait de jeguère.
La première horloge murale n'avait je ne l'appris plus tard que le cadre de sympathique, les aiguilles fonctionnaient par un mécanisme sans grande valeur.
La seconde, un mouvement perpétuel liés à la pression atmosphérique, A quoi demandais-je chaque fois et oui à 6-7 ans on n'est toujours curieux.

Une ATMOS, magnifique. Chaque fois que j'allais chez lui je voulais la voire fonctionner.

Mais je n'étais toujours pas fan de l'horlogerie, je me baladais avec ma flick flack et ma swatch.
J'étais plus attiré par les voitures, les belles voitures, les rally auto, la formule 1....
Et plus tard, lors de plusieurs conversations autour des voitures, le sujet à tourner autour des montres. j'ai entendu par plusieurs fois le lien entre la belle mécanique et la haute horlogerie. Je me suis donc intéressé surtout lors de visite des salons auto à regarder les montres plus en détails. Mais j'avais à l'époque une casio et une BEUCHAT mais également une swatch body and soul gagner à une concours d'anglais. J'aimais regarder ce mécanisme bouger tout seul et se remonter.

Il a fallut attendre la préparations des fiançailles qui à correspondu avec la mort de mon grand oncle pour que je me mette à la recherche de "Ma montre". Je suis tombé sur ce forum par hasard, et (grâce) à vous j'ai connus ce monde merveilleux et OH combien addictif de l'horlogerie.
J'ai trouver ainsi une ancienne jaeger lecoultre (et oui j'ai appris à le lire et à l'écrire depuis) en souvenir de mon grand oncle, et une fort belle hamilton pour mes fiançailles. on suivit une poljot pour mon voyage de noce (déclage horaires oblige)
J'arrive encore pour le moment à ne pas tomber sur la pente glissante des achats compulsifs, mais j'aime dorénavant tourner la tête lorsque je vois une breloque à la couronne, ou encore plus pour les JAEGER Lecoultre pour lesquels j'ai une attirance toute particulière.
J'aime maintenant parler montres, conseiller mes amis, je flemmarde dorénavant plus que ma femme devant certaines vitrines de bijouterie (même moi je n'en revient pas).

Revenir en haut Aller en bas
cesar
Membre référent
cesar


Nombre de messages : 6013
Age : 45
Localisation : thonon les bains
Date d'inscription : 24/02/2010

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyJeu 1 Sep 2011 - 17:36

bravo zen,superbe récit...


étant pitit,je me rappelle que ma moman avait une montre mécanique en or qu'elle portait au bout d'une chaine,autour de son cou,que mon père avait une boite avec des cadavres d'anciennes montres puis,plus rien...la première nintendo,les copains,les copines.... Mr. Green puis me revoila a 30 ans,inscrit sur fam,papa,marrié...et oui les filles ça finit comme ça... clown,je mets un coup de pied au c.. de ma playstation 3 et me gave de fam et de cet univers fait de tics et de tacs...maintenant,c'est moi qui fait écouter le tic tac de mes tocantes a mon fils et a mes neveux,puis contempler le luminova de ma stowa en mode nocturne,le soir avec mon fils en attendant l'heure du dodo... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
clodor
Passionné absolu
clodor


Nombre de messages : 2839
Age : 49
Localisation : Var
Date d'inscription : 28/11/2008

Les souches de la passion pour les montres ...  Empty
MessageSujet: Re: Les souches de la passion pour les montres ...    Les souches de la passion pour les montres ...  EmptyVen 2 Sep 2011 - 7:56

Pour moi, c'est une transmission par les gènes de mon père ! Il a toujours arbore une magnifique Yema de plongée (Navigraf) qui paraissait indestructible vu ce qu'il lui faisait faire ! Elle l'était quasiment car il l'a gardée près de 35 ans en étant pas très soigneux... A 11 ans, j'ai demande au Papa Noel une yema Navi, lointaine descendante de la Navigraf, que j'ai gardée jusqu'à mes 28 ans lorsque ma femme m'a offert ma première automatique pour ma thèse: une Breit Chronomat. La Yema Navi était elle aussi une survivante puisque 7 mois après l'avoir recue, alors que j'étais tout fier du nouveau bracelet métallique élastique ZRC que mon père m'avait offert, je l'ai perdu lors d'une partie de Water polo en bord de mer ! Mon frère, mon aine de 5 ans, a passe l'âpres-midi a effectuer des plongées en apnées a 18 mètres de fonds pour la retrouver...et il a réussi !
Revenir en haut Aller en bas
 
Les souches de la passion pour les montres ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma passion pour les montres a évolué ;-)
» "client banni" ??? Info ou intox ?
» le declencheur de votre passion pour les montres?
» Histoire ordinaire d'une passion d'un homme pour les montres
» D'où vous vient votre passion pour les belles montres ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: