FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 La manufacture Piaget cultive l’art du petit détail

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La manufacture Piaget cultive l’art du petit détail Empty
MessageSujet: La manufacture Piaget cultive l’art du petit détail   La manufacture Piaget cultive l’art du petit détail Empty15/1/2007, 07:28

Citation :
A Plan-les-Ouates, la manufacture Piaget cultive l’art du petit détail

Perspectives - En pleine croissance, la société se démarque par sa très forte créativité.

florence noël
Publié le 15 janvier 2007

Une centaine de nouveaux modèles horlogers, et autant de bijoux. Voilà les projets que développera Piaget en 2007. Le nombre impressionne. «Mais c'est une habitude chez Piaget! Notre marque est extrêmement créative», lance Philippe Léopold-Metzger, directeur général de Piaget. Créative, certes, mais toujours exclusive.


La manufacture Piaget cultive l’art du petit détail Piaget__15_01_.body.0001.paragraphe.0002.Image
Dirigée par Philippe Léopold-Metzger. © Pascal Frautschi

A la manufacture de Plan-les-Ouates, 350 personnes actives dans 24 métiers différents s'assignent ainsi à perpétuer l'art de la haute horlogerie et de la haute joaillerie de la façon la plus traditionnelle qui soit: à la main. Ici, il faut compter une vingtaine d'heures pour concevoir et souder un bracelet traditionnel à partir d'un seul fil d'or.

Là, plus de 150 heures sont nécessaires pour paver de diamants le boîtier d'une montre ou la pièce maîtresse d'un collier, sans que le sertissage ne soit apparent. «Le petit détail a une grande importance. C'est ce qui fait la différence», explique le directeur général. Une dynamique d'entreprise qui plaît, particulièrement à la clientèle asiatique et aux marchés émergents. Et qui, du coup, permet à la filiale de Richemont d'afficher une très forte croissance de ses affaires qui devrait se poursuivre encore en 2007. Interview de Philippe Léopold-Metzger.

La créativité, c'est le centre névralgique de votre entreprise?

C'est notre force et la résultante du travail de nos équipes. Nous avons actuellement 6 designers à la manufacture et des étudiants d'écoles spécialisées en design avec lesquelles nous sommes associés. En plus des collections traditionnelles, ils travaillent chaque année sur une collection spécifique développée sur un thème commun aux montres et aux bijoux, et lancée en exclusivité au moment du SIHH.

Mais la diversité n'est-elle pas un antonyme du luxe?

Pas nécessairement. Nous favorisons la créativité, mais nous avons une grande culture de l'exclusif avec une production en séries limitées. Nous produisons par exemple seulement 20'000 montres par an pour 400 références. Nos collaborateurs travaillent de façon artisanale et recherche toujours la perfection. Cette philosophie du petit détail anime Piaget depuis sa création.

Quel secteur, de l'horlogerie ou de la joaillerie, a le plus de succès?

Cela dépend des marchés, mais de façon globale, l'horlogerie vit un boum sans précédent depuis deux ans. La croissance dans ce segment est plus rapide que dans celui des bijoux. Ce dernier secteur est actuellement en phase de recomposition.

C'est-à-dire?

Pendant très longtemps, la bijouterie n'a pas eu de réelle identité. Aujourd'hui, nous observons la tendance inverse: ce métier devient de plus en plus un business de marque. Chez Piaget, nous avons donc ressenti un besoin de reconsidérer notre approche de cette activité, tant en termes de conception que de marketing pour capitaliser sur ces nouvelles opportunités.

Quels sont vos marchés principaux?

L'Asie en premier lieu. Nous so mmes implantés sur ce continent depuis 20 ans. L'Asie étant le moteur de l'horlogerie, 59% de notre chiffre d'affaires est réalisé dans cette partie du monde, dont 20% pour la Chine seule.

Les Etats-Unis représentent 14% de notre résultat, et ont encore du potentiel. Ce pays est également très friand d'horlogerie: 90% du chiffre d'affaires du marché américain est réalisé dans le domaine horloger pour Piaget.

Les pays émergents?

Le développement de nos affaires en Russie est l'une de nos priorités pour 2007. Nous prévoyons d'ouvrir une boutique supplémentaire à Moscou et deux autres dans des pays voisins. La population russe jouit d'une forte tradition du luxe, en particulier dans le segment des montres pour homme. Dans ce pays, la possession d'un garde-temps prestigieux est souvent synonyme d'un positionnement social et d'une réussite professionnelle. Outre la Russie, l'Inde est également un marché à fort potentiel que nous étudions.

Que pensez-vous du marché suisse?

Nous réalisons 20% de notre chiffre d'affaires en Europe, dont 6% sur le territoire helvétique. La Suisse est un marché très intéressant, en particulier dans la joaillerie. Mais la clientèle locale est relativement limitée. A Genève par exemple, notre clientèle se compose pour 1/3 de locaux et pour 2/3 d'étrangers, le canton étant un lieu très prisé pour le tourisme haut-de-gamme .


--------------------------------------------------------------------------------
La montre d’exception
Elle a fait sensation en 2006 et gagné le Grand Prix d'horlogerie de Genève catégorie Montre Joaillerie Dame.

Inspirée des boules disco à facettes, la «Limelight Party» possède une boîte en or blanc 18 carats est sertie de 162 diamants taille baguette. Le cadran est également serti de 32 diamants, tandis que la demi-sphère cache un mouvement quartz Piaget 56P. Le développement de cette pièce exceptionnelle a nécessité 700 heures de travail.

(piaget/Olivier currat


http://www.tdg.ch/tghome/toute_l_info_test/economie/piaget__15_01_.html

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
La manufacture Piaget cultive l’art du petit détail
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste un détail sur la notion de manufacture
» Un petit tour à Genève ... [GO, Lange et Piaget inside]
» le petit detail qui veut tout dire...
» Actu : La manufacture Piaget cambriolée à La Côte-aux-Fées
» Le présent cultive le futur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: