FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"

Aller en bas 
+5
ben thomas
cocolecoco
drspike
Poste 76
Spock
9 participants
AuteurMessage
Spock
Permanent passionné
Spock


Nombre de messages : 2145
Age : 50
Localisation : Bresse
Date d'inscription : 15/07/2005

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Empty
MessageSujet: Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"   Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" EmptyMar 20 Fév 2007 - 18:39

Bonjour à tous !

Histoire de fêter dignement mon 1000ième post, je vous propose cette petite revue de l’Omega Seamaster « Aqua Terra ».

C’est une montre que j’ai acquis il y a déjà un an et demi. Je pense donc avoir assez de recul pour juger en connaissance de cause de ses qualités et défauts.

A l’origine, ce modèle m’avait tapé dans l’œil en feuilletant « L’Annuel des Montres 2003 », au début de ma contamination horlogère. Il faut donc croire qu’elle est restée bien gravée dans mon p’tit crâne, car j’ai mis deux ans et trois montres avant de céder au chant de cette sirène.

En fait, c’est sans la chercher précisément que je suis retomber dessus, en consultant un site de vente web. Une version 38 mm, bracelet alligator et cadran noir : juste ce qu’il me fallait. Le prix intéressant a finis de convaincre mon neurone baveux et mes doigts fébriles de cliquer sur « command »… cyclops

Quelques jours plus tard, elle arrive chez moi, dans un paquet soigneusement rembourré et cacheté à la cire (la classe !).

La surboite est en carton fort d’un blanc immaculé et glacé. Sur le couvercle, seul un petit logo Omega est imprimé en lettres d’argent. L’ensemble est très sobre. A l’intérieur, outre la boite, on trouve une pochette blanche en simili regroupant les cartes de garantie internationale et de certification COSC, ainsi qu’une autre explicitant les caractéristiques du modèle par pictogrammes (a mon avis, franchement superflue). Un petit manuel multilingue « operating instructions » et une pastille Valda achèvent l’inventaire.

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Boiteetsurboiteqz1

La boite est le modèle habituel de la marque, revêtu d’un simili cuir rouge de bel facture. Les flans sont moussés et le fond et le couvercle sont cousus. Sur ce dernier est appliqué le traditionnel logo Omega argenté, en forme de globe. L’intérieur est tapissé d’un velours blanc crème. L’ensemble est d’une très bonne qualité, sans pour autant verser dans le franchement luxueux (et ce n’est pas plus mal).

Ah oui, j’oubliais… Il y a aussi une montre fournie avec tout cela (suivre la flèche). Dingue, non ? Mr.Red

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Boitead1

Aller hop ! Parlons en donc de cette petite :

Le boîtier en acier, rond et dépourvu d’épaulements de couronne, est agrémenté des fameuses cornes « lyres », inspirées de celles des Speedmaster. Elles lui confèrent un aspect à la fois élégant et sportif, particulièrement réussi.

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aquaterra7ko

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Seamaster10ms

Concernant la finition : la carrure et le dessus des cornes sont délicatement brossés, tandis que les biseaux et dessous sont polis, de même que les entrecornes. Le tout formant un jeu d’alternance de surfaces du plus bel effet.

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Profilsqn8

Assez fine, la lunette est biseautée et polie. C’est joli, mais ça la rend fatalement sensible au micro-rayures, qui n’ont pas manquées d’apparaître au fil du temps (bien que je sois loin d’être un bourrin). De toutes manière, c’est certainement un problème propre à toutes les lunettes polies, et c’est finalement presque imperceptible au quotidien. On s’y fait aisément.

La couronne est classiquement striée et frappée du logo de la marque sur sa face, légèrement bombée. Son diamètre est de 6 mm, pour une hauteur d’environ 3,5 mm. Comme sur toutes bonnes Seamaster qui se respectent, elle est bien évidemment vissée. Tant en verrouillage qu’en réglage, sa manipulation est agréable, franche et procure une nette impression de solidité, très rassurante.

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Couronneii4

Poli lui aussi, le fond vissé est légèrement arrondi et laisse admirer le mouvement par une glace saphir. La littérature est disposée de façon régulière sur le tour, entre les trous de vissage. La qualité des marquages est excellente.

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Seamaster24ou

Comme de coutume chez Omega, le numéro de série est gravé sous l’une des cornes.

L’ensemble est d’une grande réussite esthétique et constitue même à mes yeux un des plus beaux boîtiers de montres de la production actuelle (que ceux qui ne sont pas d’accord me présentent leurs champions ! king ).

Voici ses caractéristiques en chiffre :

Diamètre (mesuré entre 8 h et 2 h) : 38/39 mm
Diamètre d’ouverture du cadran : 34 mm
Epaisseur (glace comprise) : 11,6 mm
Entrecorne : 20 mm

Et une étanchéité de 150 mètres, ce qui est rarissime pour une montre de ville. La filiation avec la famille Seamaster n’est pas seulement visuelle.

A cette chouette carrosserie est arrimé un bracelet en alligator. Marron sombre et bordé de coutures blanches, il est vraiment de belle facture et colle idéalement à l’esprit de la montre.

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aquaterra57dd

Bien sûr, il existe une variante montée sur acier (plutôt réussie, d’ailleurs), mais les maillons ce n’est pas mon truc. Je trouve que le contraste de matière procuré par un cuir (ou un caoutchouc pour les sportives) met toujours mieux en valeur la montre que ce prolongement un peu fade qu’est un bracelet métallique… Qui a dit « pas d’accord » ?! rambo Wink

La fermeture est assurée par une élégante boucle déployante, sûr, facile à manipuler et plutôt confortable (malgré mon poignet de gallinacé).

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Seamaster74pb

Passons au cadran.

Le fond est intégralement recouvert d’un noir brillant d’une grande profondeur. Il me fait penser à une nappe d’hydrocarbure ! C’est très beau, mais revers de la médaille, c’est généreux en reflets (très visibles sur mes clichés d’amateur Embarassed ).

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Seamaster95ht

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aquaterra13om1

Vers midi se trouvent le logo et le nom de la marque, en appliques polis rigoureusement réalisée. Juste en dessous est imprimé, en lettres argentées et légèrement bombées, le nom de famille : « Seamaster ».

A six heures, et sur trois lignes, se situe l’inscription « Co-axial Chronometer 150m/500ft ». Loin d’être du simple bavardage, elle constitue un écho aux marquages du dessus, équilibrant la composition. En bordure du cadran, la mention « swiss made » complète la littérature.

L’ensemble des textes imprimés bénéficie d’une remarquable finesse d’exécution.

Le guichet de date est placé classiquement à trois heures. Contrairement aux autres variantes de cadrans proposés dans la gamme, ses bordures ne sont pas chanfreinées mais doucement arrondies, ce qui accentue le coté « liquide » du fond noir. Les chiffres sont imprimés en blanc sur fond noir mat, ce qui rend plutôt discrète cette fonction bien utile.

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Cadranuw1

Les heures sont marquées par de longs et fins index appliqués, trapézoïdaux et finement biseautés de chaque coté ; combinant dynamisme et élégance. Sauf sous certains angles et éclairages, ils constituent avec le fond sombre un duo extrêmement contrasté. Bref, ça flash ! Fier 2

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Indexqn1

A leurs bases se situent les repères photo luminescents. Petits rectangles discrets, ils ne font logiquement pas preuve d’une grande puissance lumineuse. La lecture de l’heure au beau milieu de la nuit nécessitera probablement un peu d’effort, surtout que l’éclairage des aiguilles est du même niveau (je dit ça pour les insomniaques et les incontinents, vue que moi je fais des nuits complètes ! tongue ).

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Slomegade4

Les minutes sont indiquées par de fins marquages, imprimés avec la même encre argentée que les textes.

L’aiguille des heures est en forme de lame de dague (dauphine ?) et comporte deux faces biseautées et polies (diamantées ?) qui facilité la lecture et permettent de sympathiques jeux de lumières. Une fine bande de Superluminova court sur une partie de sa longueur.

Globalement du même type, celle des minutes est en plus chapeautée par une pointe de flèche, sur laquelle est disposé un mini triangle de matière luminescente. La trotteuse possède un contrepoids, ainsi qu’un losange de Luminova au trois quart de sa longueur. Toutes les deux arrivent largement jusqu’aux index et permettent donc une lecture précise de l’heure, mais également un alignement rigoureux des aiguilles lors du réglage. Les maniaques (dont je suis) seront comblés !

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aiguilleska4

De même que pour les index appliqués, ce trio élégant est généralement efficace, mais perd de sa lisibilité sous certains angles et conditions de lumière. Rien de dramatique, toutefois !

Tout ce beau monde est protégé par une glace en saphir, légèrement bombée. Bon, vue qu’elle n’est pas traitée antireflets, il faut avouer qu’elle ne se gène pas pour balancer une tonne de reflet dès qu’un angle de vue le lui permet, bien aidée en cela par tous les jolies trucs brillants qui lui répondent gaiement en dessous. Certes, ça gène parfois un peu la lecture, mais au moins ce saphir peut faire valoir sa qualité première : l’inrayabilité. Pas de micro rayures bien visibles sur le fragile antireflet…

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aquaterra13om1

Passons au moteur. Dévoilant ses muscles métalliques derrière son hublot, nous avons là un beau spécimen de calibre Omega 2500, frère de l’Omega 1120 et cousin du bien connu ETA 2892-A2. Néanmoins, Omega a poussé les modifications suffisamment loin pour qu’il mérite sa désignation personnelle : échappement co-axial, spiral libre, balancier à vis régulatrices, modification du système de remontage, rotor spécifique, augmentation de la réserve de marche, etc… Les autres fabricants se contentent souvent de beaucoup moins pour débaptiser mister 2892…

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Calibreoi4

Coté cosmétique, le 2500 n’est pas mal loti. Déjà plus beau que l’ETA au départ, il est généreusement agrémenté de côtes de Genève sur le rotor et les ponts, et de perlage sur la platine, le tout rhodié. Ce n’est pas de la finition Patek ou Lange, mais c’est déjà très agréable à regarder.

Le rotor est très discret, on ne le sent pas tourner et on ne l’entend un peu que si l’on secoue franchement le poignet. Le tic-tac est également imperceptible si on ne rapproche pas la montre tout près d’une oreille.

Quelques données techniques :

Diamètre : 25,6 mm
Epaisseur : 3,9 mm
Rubis : 27
Réserve de marche de 44 heures.
Echappement co-axial.
Balancier Glucydur à 4 bras, avec vis régulatrices en or.
Fréquence de 28800 a/h (à noter que les versions les plus récentes on dorénavant une fréquence de 25200a/h, destinée à optimiser le fonctionnement de l’échappement co-axial).

Comme tous les mouvements équipés du « co-axial », il est certifié chronomètre.

Depuis que j’ai cette montre, elle a d’ailleurs toujours respectée les normes du COSC, même si sa marche n’est pas franchement régulière. Parfois je suis a moins 2 ou 3 sec/jour, mais il m’est arrivé plusieurs fois de constater une précision hallucinante, de l’ordre de deux secondes de retard après un mois d’utilisation ! En tout cas, elle ne m’a jamais posée le moindre problème de fiabilité.

D’autre part, la forme bien étudiée de son boîtier fait qu’elle est très agréable à porter. Et parce que l’humanité est faite de diversité, les cerveaux de Bienne ont même eu la bonne idée de proposer le modèle en deux autres diamètres : 35 mm et 41 mm. Monsieur Rolex devrait en prendre de la graine s’il veut qu’un jour je lui achète une Date-Just… Rolling Eyes

Quelques vues au poignet :

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aquaterra22sf2

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aquaterra19ds9

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aquaterra95rn

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aquaterra81nf

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Aquaterra23ju1

Bon, je commence à en avoir marre, pas vous ?

Alors pour conclure, l’Aqua Terra concentre en elle un ensemble de choses sympathiques qui, savamment associés, apporte beaucoup de satisfactions et bien peu de désagréments. Cétipacool ça ? Very Happy

Cordialement

Spock
Revenir en haut Aller en bas
Poste 76
Membre Hyper actif
Poste 76


Nombre de messages : 532
Localisation : Nice
Date d'inscription : 03/03/2006

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Empty
MessageSujet: Re: Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"   Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" EmptyMar 20 Fév 2007 - 19:07

Merci ! Chouette revue ! Tu nous as permis de mieux découvrir cette montre qui je suis d'accord associe avec réussite sport et ville
Revenir en haut Aller en bas
drspike
Membre Actif



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 20/02/2007

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Empty
MessageSujet: Re: Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"   Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" EmptyMar 27 Fév 2007 - 12:42

tout est sompteux... la pack, la montre on n'en parle pas (je vais pit'etre la mettre dans ma wish-list) MAGNIFIQUE !!

et félicatations aussi pour les photos, de trés bonne qualité bravohap
Revenir en haut Aller en bas
cocolecoco
Nouveau



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 08/03/2007

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Empty
MessageSujet: mouais... le bracelet acier est tout de même très beau   Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" EmptyJeu 8 Mar 2007 - 23:22

oui, en acier brossé, subtil dans ses reflets, très doux au toucher, visuellement "chaud", très souple, presque fluide, une merveille...
cf photo, et pardon pour mon maigre et duveuteux poignet:

Image hébergée par servimg.com

J'aime beaucoup les bracelets cuirs (un bracelet sur mesure permet de choisir la couleur et la qualité de la peau) mais j'ai tendance à transpirer.

Pour moi, les plus beaux bracelets aciers sont les Rolex Oyster et celui-ci, car ce sont les plus sobres.
Revenir en haut Aller en bas
ben thomas
Membre très actif
ben thomas


Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 19/04/2007

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Empty
MessageSujet: Re: Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"   Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" EmptySam 5 Mai 2007 - 9:20

ouah quel talent, tu travailles pour omega c'est pas possible Wink ,
bravo pour tout , elle est magnifique .
mêmes les photos avec les reflets ,ça l'fait !
je la mets dans ma liste pour la recherche du : graal watch....
Revenir en haut Aller en bas
alemmar
Passionné de référence
alemmar


Nombre de messages : 3129
Localisation : marseille
Date d'inscription : 24/12/2006

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Empty
MessageSujet: Re: Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"   Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" EmptySam 5 Mai 2007 - 12:07

Un de mes modèles Omega préféré, que tu as magnifiquement mis en valeur. Très élégante, sobre, lisible, étanche, beau mouvement et belle technologie, que dire de plus?
Revenir en haut Aller en bas
cnof
Membre Actif
cnof


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 17/01/2007

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Empty
MessageSujet: Re: Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"   Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" EmptyDim 6 Mai 2007 - 10:14

C'est une montre magnifique, je l'adore.
Mais je n'ai jamais pu accepter l'absence de verre plexi (toutes mes montres ont un verre plexi, qui a dit maniaque Mr. Green ?).
La date me gêne un peu aussi, mais elle est assez discrète, donc ça va.
Très très belle ... Impec
Revenir en haut Aller en bas
STIG
Membre Actif
STIG


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 09/03/2007

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Empty
MessageSujet: Re: Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"   Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" EmptyVen 18 Mai 2007 - 23:59

Quelles sont les différences avec la Railmaster ?

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Bourrac
Membre très actif
Bourrac


Nombre de messages : 151
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2007

Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" Empty
MessageSujet: Re: Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"   Revue Omega Seamaster "Aqua Terra" EmptySam 23 Juin 2007 - 0:30

Ah ! La vache !
Elle est belle à en crever ! Pleure 2

Bravo pour les photos bravohap
Revenir en haut Aller en bas
 
Revue Omega Seamaster "Aqua Terra"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une revue de l'Omega Seamaster "Aqua Terra".
» News : Omega Seamaster Aqua Terra Chronometer
» News : Omega Seamaster Aqua Terra Worldtimer
» News : Nouvelle Omega Seamaster Aqua Terra
» Première montre: Omega seamaster Aqua Terra?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: LES RUBRIQUES DE FORUMAMONTRES :: Revues, Vidéos, Photographies, Fiches pratiques...-
Sauter vers: