FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches

Aller en bas 
+12
hitman70
Aquanaut
Kerangaro
Etarcos
ftikai
pixel14
jonath
MaitreRobinton
francoisb
helicopsi
dedune
ZEN
16 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 0:15

Citation :
Ernst Thomke, l’un des pères de la Swatch, tire à boulets rouges sur les dérives de la branche. L’industriel estime que beaucoup de petites et moyennes entreprises de la branche risquent de disparaître. Interview


Ernst Thomke, l’un des pères de la Swatch, fait feu de tout bois contre l’horlogerie suisse. Désormais à la retraite (horlogère), l’ancien directeur général de SMH – ancêtre de l’actuel Swatch Group – et patron d’Ebauches, jette un regard acerbe sur le secteur, lui reprochant notamment d’avoir manqué le virage des smartwatches, les montres connectées. L’industriel, connu aussi pour être un intraitable restructurateur de sociétés, exprime également bien d’autres griefs: la fuite en avant dans le luxe et la production discrétionnaire au détriment des volumes. Rencontré dans sa maison dans les hauts de Granges, à la lisière de la forêt, comme s’il voulait prendre de la distance avec la réalité, le lauréat du Prix Gaïa 2013 estime que l’horlogerie mécanique a perdu toute capacité d’innovation.

Le Temps: Vous avez été récompensé avec le Prix Gaïa pour votre rôle dans la création de la Swatch et plus généralement pour votre réorganisation du système productif de l’industrie horlogère suisse après la crise du quartz. Une surprise?

Ernst Thomke: Tout à fait. Surtout après tout ce temps. C’est une histoire ancienne, vieille de trente-trois ans. Je n’ai jamais couru après les distinctions. C’est d’autant plus surprenant que je ne développe plus d’activité horlogère depuis que j’ai revendu mes parts dans La Joux-Perret au japonais Citizen l’an dernier.

– Quelle est votre analyse de l’horlogerie d’aujourd’hui?

– L’industrie emprunte une mauvaise voie. On se concentre essentiellement sur le segment du luxe, avec des prix surfaits, très loin de toute réalité industrielle. C’est malheureusement tout ce pan, fait de savoir-faire et de métiers d’art, qui risque de disparaître.

– Vraiment?

– Oui, comme le dit mon ami Elmar Mock [l’un des autres créateurs de la Swatch, ndlr], l’horlogerie suisse est devenue prisonnière de sa réserve d’Indiens, celle du tout mécanique, du haut de gamme. Soit les petites quantités, à des prix très élevés, au détriment des volumes. En 1980, lorsque j’ai participé à l’aventure de la Swatch, l’objectif était de regagner des parts de marché. En 1960, la Suisse s’arrogeait 60% du marché. Puis était retombée à 25% en 1980. Aujourd’hui, c’est encore bien moins. A l’époque, au début des années 90, nous vendions encore 20 millions de Swatch par an. Aujourd’hui, l’ensemble de l’horlogerie suisse n’exporte que 29 millions de pièces. Cherchez l’erreur.

– Vous estimez également que la branche pèche par son manque d’innovation…

– Tout à fait. Il n’y a aucune innovation majeure, de rupture, dans l’horlogerie mécanique depuis des lustres. On ne fait que réinterpréter ce que les pionniers comme John Harrison, Abraham-Louis Breguet ou encore George Graham, parmi d’autres, avaient fait il y a plus de deux siècles.

– Et le quartz?

– La Suisse a également délaissé de manière dommageable ce segment. Sauf l’entreprise Ronda. C’est là que se font pourtant les volumes, nécessaires à l’ensemble de l’industrie et qui alimentent le haut de gamme. C’est d’autant moins compréhensible que nous avons dans ce pays les capacités et le savoir-faire pour les fabriquer à un prix de revient intéressant. Nous l’avions prouvé à l’époque. Mais les horlogers ont abandonné de manière coupable l’entrée de gamme aux Chinois. Et le moyen de gamme est désormais l’apanage des Japonais.

– Faites-vous le même constat avec les smartwatches?

– Tout à fait. Tout ce segment va se développer loin de nos frontières, aux Etats-Unis, au Japon et en Corée du Sud. Ces montres connectées vont être produites par Samsung, Apple et d’autres. La Suisse a complètement raté ce virage. Pourtant, on aurait pu apporter beaucoup à ce segment. Mais, en Suisse, on préfère se concentrer sur des montres onéreuses, voire inaccessibles pour le commun des mortels, que tout le monde veut, alors que personne n’en a fondamentalement besoin. De plus, il s’agit de produits dont la précision est inversement proportionnelle au prix facturé. C’est tellement plus facile de gagner de l’argent sur ce segment. Surtout avec des mouvements qui sont revendus aujourd’hui quatre fois plus cher que dans les années 80 et 90, mais sans aucune amélioration notoire depuis.

– Pensez-vous aux calibres ETA?

Tout à fait. Rappelons qu’à l’époque, leur développement a en partie été financé avec l’appui de la Confédération.

– Vous estimez donc que le secteur est en péril…

– Pas du tout. Il a au contraire encore de très belles années devant lui. Le métier va rester florissant. Ne serait-ce que par le développement de tous les pays émergents. Et aussi longtemps qu’une montre de haute facture sera un objet statutaire, il n’y a aucun péril. Tant que certaines personnes ont besoin d’une Mercedes ou d’une Porsche et d’une montre de luxe au poignet pour se sentir supérieurs, alors les perspectives demeurent roses (rires).

– Toutes les marques ne seront cependant pas logées à la même enseigne…

– C’est là que réside tout le problème. Les groupes exercent une telle pression, tant au niveau de l’appareil de production que de la distribution, en passant par les détaillants, que se faire une place devient presque impossible. Pour les petites marques surtout. Elles ne disposent pas d’assez de moyens pour se battre. Si vous n’avez pas un budget marketing conséquent, vous n’existez tout simplement plus auprès des détaillants. A terme, beaucoup de petites et moyennes sociétés risquent de disparaître ou d’être absorbées dans les grandes structures. On se dirige vers un appauvrissement de l’offre.

– La Suisse compte pourtant environ 400 marques. N’est-ce pas normal que certaines meurent et que d’autres éclosent?

– L’offre est en effet très vaste, très abondante pour l’instant. C’est notamment ce qui fait la richesse de la branche. Mais il est tout aussi vrai que certaines marques n’ont pas fait que du bien à l’horlogerie suisse, mais je ne citerai pas de nom.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/20618a3a-3bfd-11e3-822b-e4af22f427b0%7C2

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
dedune
Animateur
dedune


Nombre de messages : 1148
Date d'inscription : 10/03/2008

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 1:53

Il redit ce que disait Hayek il y a 30 ans... jusque la c'est coherent.
Ce qu'il dit est vrai pour l'industrie de maniere globale mais que fait-il de la strategie de SG? De la sistem51 et les efforts de Tissot?

Quant aux smartwatches, elles font appel a des technos qui n'ont rien a voir avec l'horlogerie. Pas etonnant que la Suisse ait un gros handicap compte tenu du profil industriel du pays, et je il n'y a que le SG pour pouvoir investir de maniere a combler le gap amha.

Et puis, attendons de voir si le marche de la smartwatch decolle... Tout n'est pas cuit d'avance, et Samsung, voulant sortir son produit en premier, peut etre pour mitiger un risque legal, n'a rien prouve.
Revenir en haut Aller en bas
helicopsi
Membre super actif
helicopsi


Nombre de messages : 381
Age : 60
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/08/2013

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 8:21

J'ai l'impression de retrouver certaines de mes phrases que j'ai émises dans d'autres sujets Incompréhensible
 
Moi j'attends toujours de voir en vente "à un prix justifié" et en gros volume (lié au coût réduit des moyens de production modernes comme pour la "sistem 51") les super modèles avec des rouages partout, type "concept car" d'expo que l'on ne voit uniquement aux concours ou juste produits en quelques exemplaires à prix improbable.
 
Par contre, dans un tel cas, comment une manufacture renommée pourrait-elle justifier, auprès de ses clients, de vendre dorénavant une montre à complication à un prix inférieur à celui d'un modèle simple qu'elle fabriquait quelques années en arrière.
 
Tout semble verrouillé pour l'occident (hormis Swatch et quelques autres)...
... Et au contraire entièrement ouvert pour les autres pays producteurs qui n'ont pas l'image 'haut de gamme" très cher.
 
Citation :

– L’industrie emprunte une mauvaise voie. On se concentre essentiellement sur le segment du luxe, avec des prix surfaits, très loin de toute réalité industrielle. C’est malheureusement tout ce pan, fait de savoir-faire et de métiers d’art, qui risque de disparaître....

... l’horlogerie suisse est devenue prisonnière de sa réserve d’Indiens, celle du tout mécanique, du haut de gamme. Soit les petites quantités, à des prix très élevés, au détriment des volumes...

... Il n’y a aucune innovation majeure, de rupture, dans l’horlogerie mécanique depuis des lustres. On ne fait que réinterpréter ce que les pionniers comme John Harrison, Abraham-Louis Breguet ou encore George Graham, parmi d’autres, avaient fait il y a plus de deux siècles...

...Surtout avec des mouvements qui sont revendus aujourd’hui quatre fois plus cher que dans les années 80 et 90, mais sans aucune amélioration notoire depuis...

... Le métier va rester florissant. Ne serait-ce que par le développement de tous les pays émergents. Et aussi longtemps qu’une montre de haute facture sera un objet statutaire, il n’y a aucun péril. Tant que certaines personnes ont besoin d’une Mercedes ou d’une Porsche et d’une montre de luxe au poignet pour se sentir supérieurs, alors les perspectives demeurent roses (rires).

Extraits de : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/20618a3a-3bfd-11e3-822b-e4af22f427b0%7C2
 
 
Roland
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 8:47

C’est tellement plus facile de gagner de l’argent sur ce segment. Surtout avec des mouvements qui sont revendus aujourd’hui quatre fois plus cher que dans les années 80 et 90, mais sans aucune amélioration notoire depuis.
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8343
Age : 48
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 9:30

Deux choses entre autres car il exprime de nombreuses réalités, que des FAMeurs ont aussi souvent cité :

"j'ai revendu mes parts à Citizen"

Bah oui, comme il le dit, le marché a été laissé à Seiko et Citizen, même si ce dernier est beaucoup moins réputé et connu ici. Sans oublier la politique commerciale de GrandSeiko, avec une minorité de modèles vendus en France.

et

"Et aussi longtemps qu’une montre de haute facture sera un objet statutaire, il n’y a aucun péril. Tant que certaines personnes ont besoin d’une Mercedes ou d’une Porsche et d’une montre de luxe au poignet pour se sentir supérieurs, alors les perspectives demeurent roses (rires)."

Comme je l'ai exprimé dans d'autres fils de discussion, la montre méca/auto suisse/allemande est devenue inabordable pour beaucoup d'amateurs mais on en achète pour marquer un statut social. Je ne parle bien évidemment pas des marques d'"appel" (Longines, Tissot, Stowa et Cie).

François
Revenir en haut Aller en bas
MaitreRobinton
Permanent passionné
MaitreRobinton


Nombre de messages : 2125
Age : 57
Localisation : Là bas
Date d'inscription : 12/11/2010

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 10:19

Analyse qui fait écho à de nombreux fils de discussion sur ce forum, s'agissant de la dérive élitiste du marché...
Revenir en haut Aller en bas
jonath
Pilier du forum
jonath


Nombre de messages : 1809
Localisation : UK
Date d'inscription : 03/03/2008

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 14:11

Analyse très juste.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaimelesmontres.com/
pixel14
Pilier du forum
pixel14


Nombre de messages : 1698
Age : 52
Localisation : paris 14
Date d'inscription : 17/02/2009

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 14:35

ça fait plaisir de lire un tel article , mais surtout de les voir tenus par une personne qui sait de quoi elle parle ,maintenant de la à dire que certains vont changer de point de vu? wait and see .
Revenir en haut Aller en bas
ftikai
Puits de connaissances
ftikai


Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 31/07/2006

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 16:02

Les suisses ont encore Logitech qui pourrait très bien se lancer dans la fabrication des smartwatches. En délocalisant leur bureaux à Genève, Logitech pourrait même mettre "Geneve" sur les cadrans de leur produit "HS" (Haut-Smartphone) et les vendre 2 fois plus chers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 16:28

Citation :
L’industrie emprunte une mauvaise voie. On se concentre essentiellement sur le segment du luxe, avec des prix surfaits
[...]
–  les horlogers ont abandonné de manière coupable l’entrée de gamme aux Chinois. Et le moyen de gamme est désormais l’apanage des Japonais.
[...]
–  en Suisse, on préfère se concentrer sur des montres onéreuses, voire inaccessibles pour le commun des mortels [...] il s’agit de produits dont la précision est inversement proportionnelle au prix facturé. [...] avec des mouvements qui sont revendus aujourd’hui quatre fois plus cher que dans les années 80 et 90, mais sans aucune amélioration notoire depuis.
Un grand monsieur, un spécialiste de la question et probablement un visionnaire. Une grande pertinence dans ses propos.
Les sujets qu'il aborde me paraissent plus importants que celui des montres électroniques.
D'autant que le savoir-faire suisse porte essentiellement sur la mécanique alors que lesdites montres électroniques n'ont que faire de la mécanique - me semble-t-il Chinois


ftikai tu évoques Logitech. Les consommateurs, si naïfs qu'ils soient, ne le sont pas au point de croire qu'un produit électronique serait meilleur parce qu'il est plus cher ou qu'il provient de telle ou telle filière. L'électronique est entrée dans les mœurs et chacun sait que le moins-disant dans ce domaine tient aussi bien la route que les autres.
Alors que la mécanique a toujours conservé son aura mystérieuse et que l'on peut plus facilement accepter des différences de prix justifiées par des différences de qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Etarcos
Membre référent
Etarcos


Nombre de messages : 9538
Age : 43
Localisation : Saint-Martin
Date d'inscription : 12/12/2009

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 16:35

freddy.lombard a écrit:

ftikai tu évoques Logitech. Les consommateurs, si naïfs qu'ils soient, ne le sont pas au point de croire qu'un produit électronique serait meilleur parce qu'il est plus cher ou qu'il provient de telle ou telle filière. L'électronique est entrée dans les mœurs et chacun sait que le moins-disant dans ce domaine tient aussi bien la route que les autres.
Alors que la mécanique a toujours conservé son aura mystérieuse et que l'on peut plus facilement accepter des différences de prix justifiées par des différences de qualité.
Je pense que ftikai est dans l'ironie Wink 
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8343
Age : 48
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 16:56

Je ne sais pas : certains sont bien prêts à payer plus pour avoir une pomme !
Revenir en haut Aller en bas
Kerangaro
Membre référent
Kerangaro


Nombre de messages : 6147
Age : 104
Date d'inscription : 15/09/2009

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 17:01

C'est vrai que quand on voit les cotes actuelles des mécaniques de base, en neuf comme en occaz, (et pas que chez Roro) :

ça sent la grosse "bulle"

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches 9b8dd598


Dernière édition par Kerangaro le Jeu 24 Oct 2013 - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aquanaut
Membre super actif
Aquanaut


Nombre de messages : 459
Age : 49
Date d'inscription : 29/04/2012

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 17:03

francoisb a écrit:
Je ne sais pas : certains sont bien prêts à payer plus pour avoir une pomme !
En effet, à plus de 900 € le 5S 64G, C'est un marqueur social
Il y a un millier de choses auxquelles il est bon d'échapper et certaines autres contre lesquelles on ne veut pas lutter
Revenir en haut Aller en bas
Kerangaro
Membre référent
Kerangaro


Nombre de messages : 6147
Age : 104
Date d'inscription : 15/09/2009

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 17:10

Comme toute mode, il est possible que celle des montres mécaniques s'essouffle bientôt et que l'horlogerie traditionnelle se casse méchamment la margoulette.
Toutes ces sommes investies dans des bijoux perdant toute valeur... Imaginez !

Les roro et autres superbes omega seraient vendues pour une bouchée de pain, ou désossées pour être vendues au poids des matériaux...


A l'image de ces goussets répétition minute d'un autre temps qui, invendus, finissent aujourd'hui à la fonte !


Sic transit gloria mundi !
Revenir en haut Aller en bas
hitman70
Membre Actif



Nombre de messages : 65
Age : 34
Date d'inscription : 18/10/2013

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 17:58

Perso je ne pense pas que les Smartwatch vont créer des soucis aux belles montres traditionnelles, ça n'a rien à voir!
Déjà entre une montre Quartz qui n'a pas de réelle belle mécanique et une montre automatique, il y a deux mondes, mais alors une montre électronique c'est le sommet de l'horreur! Aucun charme, pas de belle mécanique, rien d'attirant, ça donne l'impression de porter une vulgaire Casio digitale...

Nous avons déjà assez d'électronique dans notre vie de tous les jours avec les ordinateurs, Smartphones, tablettes et même les voitures qui deviennent envahies par l'électronique. Certaines choses doivent demeurer traditionnelles et c'est pour ça que je pense qu'une bonne montre mécanique ne risque pas d'être concurrencée par une Smartwatch. Ce n'est pas du tout le même segment.
Revenir en haut Aller en bas
helicopsi
Membre super actif
helicopsi


Nombre de messages : 381
Age : 60
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/08/2013

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 18:29

Citation :
Oui, comme le dit mon ami Elmar Mock [l’un des autres créateurs de la Swatch, ndlr], l’horlogerie suisse est devenue prisonnière de sa réserve d’Indiens, celle du tout mécanique, du haut de gamme. Soit les petites quantités, à des prix très élevés, au détriment des volumes.
Depuis août où je lis le forum, j'avais cette impression sur l'histoire des montres mécaniques :
1) Une grande époque de la "tool Watch" entièrement mécanique dominée par les suisses.
2) La grande remise en question lors de l'arrivée du quartz et les groupes prêt à baisser les bras car visiblement le quartz numérique, ou à aiguilles, avait tous les avantages sur ce segment de la montre pour tous.
3) L'énorme surprise pour ces groupes traditionnels de voir le marché repartir grâce aux touristes des pays émergeants à l'affut d'artisanat local véritable, fait par les petites mains du peuple de la réserve indienne.
4) Le quadruplement des prix (malgré des prix de revient en baisse grâce aux machines modernes et à la sous-traitance).

... Reste à savoir si les "touristes" ne vont  pas tout lâcher quand ils réaliseront que l'artisanat local avec l'ouvrier près de la fenêtre de son chalet, perdu dans les montagnes enneigées de Suisse, n'est plus vraiment d'actualité (sauf exception qui pour le coup mérite le terme de "Haute horlogerie" Chinois ).

Roland
Revenir en haut Aller en bas
Kerangaro
Membre référent
Kerangaro


Nombre de messages : 6147
Age : 104
Date d'inscription : 15/09/2009

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 18:33

hitman70 a écrit:
Perso je ne pense pas que les Smartwatch vont créer des soucis aux belles montres traditionnelles, ça n'a rien à voir!
Déjà entre une montre Quartz qui n'a pas de réelle belle mécanique et une montre automatique, il y a deux mondes, mais alors une montre électronique c'est le sommet de l'horreur! Aucun charme, pas de belle mécanique, rien d'attirant, ça donne l'impression de porter une vulgaire Casio digitale...

Nous avons déjà assez d'électronique dans notre vie de tous les jours avec les ordinateurs, Smartphones, tablettes et même les voitures qui deviennent envahies par l'électronique. Certaines choses doivent demeurer traditionnelles et c'est pour ça que je pense qu'une bonne montre mécanique ne risque pas d'être concurrencée par une Smartwatch. Ce n'est pas du tout le même segment.


Quand ils développeront toutes les applications utiles sur le poignet, que cela deviendra un usage quasi obligé pour tous, on verra.
Je me souviens de ceux qui, il y a 15 ans, juraient ne jamais passer au téléphone portable... On connait la suite !
Revenir en haut Aller en bas
hitman70
Membre Actif



Nombre de messages : 65
Age : 34
Date d'inscription : 18/10/2013

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 18:41

Je ne vois vraiment pas l'intérêt d'avoir des "applications utiles au poignet", d'autant plus qu'un smartphone offre déjà bien assez d'applications.

Quel est l'intérêt de truffer sa vie de gadgets électroniques? A part de suivre la mode comme des moutons et de se faire enfiler des mouchards partout par la même occasion.

Les Smartwatch n'ont rien de montres standard et à part un gadget de geek je ne vois pas ce que ça pourra donner d'autre. Les vrais amoureux de l'horlogerie ne pourront jamais céder à de tels objets, sans âme et sans charme, car dépourvus de mécanique. Au même titre que les montres digitales, avec divers fonctions tels que l'appareil photo ou autre, qui existent depuis longtemps et ont toujours fait un gros flop.

Après c'est seulement mon avis hein, mais pour moi une montre sans mouvement mécanique n'est pas une montre. Autant regarder l'heure sur son smartphone, ce que je faisais avant de porter de l'intérêt aux montres.
Revenir en haut Aller en bas
jojoo
Nouveau



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 17/09/2013

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 20:41

Pour comparer avec un monde que je connais

beaucoup de femmes achète une paire de botte entre 90 et 150 € + des bottines entre 50 et 120 € dans le même panier en moyenne.
et vs croyez qu'une montre mécanique portable pendant des années (contrairement à une paire de bottes qui va être portés 2 hiver en moyenne...et encore ) à 400€ à du soucis à se faire ?
Perso je ne crois pas ! C'est une vue plutôt négative et dépassé !
Par exemple, l'avenir de la mode n'est plus ds le discount...des grandes marques qui étaient discount ds le passé se replace plus haut de gamme parce que le client recherche autre chose que du "discount", le marché évolue et évoluera encore ds 15 ans on y reviendra pi être mais pour le moment ce n'est absolument pas le cas !
La montre est un pur produit de mode, faut pas l'oublier !

Mettre 600 balles 2 x par an pour 1 iphone et 1 ipad, les gens en sont très largement capable et je ne parle pas encore d'une PS4 avec GTA5 en + ! alors 1000€ dans une montre...c'est quoi hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Zorba06
Membre référent
Zorba06


Nombre de messages : 5568
Age : 55
Localisation : Nice - Moscou
Date d'inscription : 07/08/2011

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 20:52

Citation :
Mettre 600 balles 2 x par an pour 1 iphone et 1 ipad, les gens en sont très largement capable et je ne parle pas encore d'une PS4 avec GTA5 en + ! alors 1000€ dans une montre...c'est quoi hein ?
celà étant je croise plus de samsung ou HTC que d'Iphone...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 20:53

Kerangaro a écrit:
Je me souviens de ceux qui, il y a 15 ans, juraient ne jamais passer au téléphone portable... On connait la suite !
Je suis d'accord avec la plupart de ce que tu écris, ici et ailleurs. Chinois 

Il reste néanmoins des exceptions qui confirment la règle : je ne suis pas passé au téléphone portable, question de discipline et de convictions, et désormais je sais que je n'y passerai jamais. Alors pour le reste... Wink
Revenir en haut Aller en bas
jojoo
Nouveau



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 17/09/2013

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 21:01

Zorba06 a écrit:
celà étant je croise plus de samsung ou HTC que d'Iphone...
tu chipotes Mr. Green  c'est les mêmes tarifs !
Revenir en haut Aller en bas
fredpariz
Permanent passionné
fredpariz


Nombre de messages : 2270
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 29/07/2010

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 23:01

effectivement cette interview rejoint pas mal de réflexions échangées sur le forum sur la stratégie de positionnement des groupes de luxe, et c'est un professionnel d'expérience qui parle... et confirme que l'on se fiche du client dans les grandes largeurs.
mais hélas, tant que le mirage du produit statutaire fonctionnera (c'est certainement pas près de changer) ce sera l'eldorado, appuyé sur l'avidité compulsionnelle des émergents.
tout a déja été dit sur le miroir aux alouettes des rois du marketing, com, pub,... pourtant ce système est plus florissant (et envahissant) que jamais...
Revenir en haut Aller en bas
ftikai
Puits de connaissances
ftikai


Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 31/07/2006

Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches Empty
MessageSujet: Re: Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches   Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches EmptyJeu 24 Oct 2013 - 23:29

hitman70 a écrit:

Quel est l'intérêt de truffer sa vie de gadgets électroniques? A part de suivre la mode comme des moutons et de se faire enfiler des mouchards partout par la même occasion.

Les vrais amoureux de l'horlogerie ne pourront jamais céder à de tels objets, sans âme et sans charme, car dépourvus de mécanique.
Ouai, ouai, ouai. On dit tout ça.  

On se dit amoureux de la montre mécanique parce qu'elle a une âme, parce qu'elle a du charme, etc.  Mais on chie sur du Poljot, du Vostok ou du Seiko 5, qui sont pourtant mécaniques.  

On pense que les autres sont des moutons mais la première chose qu'on fait est demander quels sont les much-have en "horlogerie".  Le pire est qu'on finit par avoir ces much-have un après l'autre.  Puis après, on se demande s'il ne vaudrait pas mieux n'avoir qu'une seule et unique pièce de "haute-horlogerie" alors on fait un sondage pour savoir si c'est AP ou PP ou VC...
...
Vous avez deviné, je me suis regardé dans le miroir ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu: L’horlogerie suisse a raté le virage des smartwatches
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actu: L'horlogerie suisse «ne peut plus ignorer les smartwatches»
» Actu: «L'horlogerie suisse a raté la montre intelligente»
» Actu : L'horlogerie suisse vue du net
» Actu : A qui appartient l’horlogerie suisse?
» Actu : L'horlogerie suisse toujours au top

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: