FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Les racines de l'horlogerie

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les racines de l'horlogerie Empty
MessageSujet: Les racines de l'horlogerie   Les racines de l'horlogerie EmptyVen 4 Mai 2007 - 7:33

Citation :


Il faut remonter à 1685, à l'occasion de la révocation de l'édit de Nantes pour retrouver ce qui semble être le point de départ de l'horlogerie helvétique.

[Eric Rivera] - C'est Jean Calvin, qui, en incitant les Huguenots réfugiés à Genève à se tourner vers l'horlogerie plutôt que de vouer leur savoir faire d'artisans à la fabrication de croix ou de calices, en serait l'initiateur.

Outre ce trait historique anecdotique, divers mécanismes (et souvent encore d'actualité) suivirent leur cheminement jusqu'à nos montres-bracelets actuelles. Initialement utilisé comme régulateur, le pendule est remplacé par le spiral en 1675 par Isaac Thuret. Quant au cadran et sa forme actuelle avec aiguilles de lectures, il fut initié par l'anglais Daniel Quare qui vécut de 1649 à 1724. Bénéficiant de ces quelques avancées, Adrien Philippe mis au point la première montre à remontoir en 1842. Il faut cependant attendre 1904 et les compères Louis Cartier et Hans Wildorf pour voir paraître la première montre bracelet, qui remplacera petit à petit la montre gousset.

La suite du siècle dernier ne fut pas en reste et apporta naturellement son lot d'évolutions. John Harwood réalisa la première montre-bracelet automatique industrialisée en 1926. Puis les techniques de mise en œuvre des matériaux évoluant, les premières tentatives de montres plastiques sensées résoudre les soucis d'entretien furent d'abord un flop avec le projet Astrolon de Tissot, dont s'inspirera la Swatch un quart de siècle plus tard. On ne peut passer outre la naissance des mouvements à quartz, mis en pratique pour la première fois en 1967 avec la Beta 21 du Centre électronique horloger de Neuchâtel, qui inspira grandement Seiko dans ses développements ultérieurs.

En 2007, à l'heure du bilan des 3 grands évènements horlogers helvétiques que sont la Baselworld, le SIHH et la présentation du groupe Franck Muller, toute cette histoire prend forme par des créations beaucoup plus contemporaines. Ce sont ces dernières, par le biais de ces grandes manifestations du milieu, que nous vous apporterons, semaines après semaines, dans un dossier spécialement dédié.

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=&q=horlogerie&btnG=Recherche+Actualit%C3%A9s

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Les racines de l'horlogerie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment vous est venue la passion des montres...??
» Par les racines
» Des racines et des ailes sur Rome : la suite (modem burner)
» Ce soir "Des racines et des ailes"
» IWC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: