FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Le déclin de l'horlogerie japonaise ?

Aller en bas 
+3
dm
Panzer Panda
Arnaud.A
7 participants
AuteurMessage
Arnaud.A
Membre éminent.
Arnaud.A


Nombre de messages : 12266
Localisation : 74
Date d'inscription : 15/10/2012

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: Le déclin de l'horlogerie japonaise ?   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyLun 29 Aoû - 22:38

Voici un autre article de Pierre-Yves Donzé datant de 2014: Le déclin de l'horlogerie Japonaise

Au-delà des raisons du déclin de l'horlogerie Japonaise, PYD conclue son article de la manière suivante:

Citation :
Ainsi, l’inexorable déclin des entreprises horlogères japonaises depuis la fin des années 1980 résulte de leur incapacité à s’adapter à un marché mondial qui a connu de formidables bouleversements depuis deux décennies. Aussi longtemps que les horlogers nippons offrent de nouvelles technologies à des consommateurs recherchant des produits de mode et de distinction sociale, le Japon a peu de chance de redevenir la première nation horlogère du monde.

Il est étonnant de voir que ce que l'auteur reproche à l'horlogerie Japonaise a en fait frappé l'horlogerie Suisse de plein fouet, entre autres avec les nouvelles technologies (qui n'est pas le seul facteur, on le sait bien), ceci alors que comme le montre cet article partagé par Lomaing dans les sous-forum Seiko, les Japonais ne s'intéressent pas à la smartwatch pour le moment.

Seiko a d'ailleurs commencé une nouvelle politique globale dès 2010, qu'ils ont vraiment peaufiné et officialisé à Baselworld cette année (cf le topic sur le sujet dans le sous-forum dédié) pour, j'imagine, essayer de remonter la pente et éventuellement profiter de la crise actuelle de l'horlogerie Suisse.

A l'inverse de l'article de Donzé de 2014, l'article récent partagé ici plusieurs fois intitulé "Horlogerie Japonaise: A la conquête du monde" donne un autre son de cloche et semble montrer une industrie horlogère Japonaise dynamique et face à d'autres problématiques que l'horlogerie Suisse...

Alors, qu'en est-il vraiment?

On verra bien si la situation actuelle en Suisse sera bénéfique aux Japonais et s'ils arrivent à tirer leur épingle du jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Panzer Panda
Membre Actif



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 17/07/2015

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: Re: Le déclin de l'horlogerie japonaise ?   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyMar 30 Aoû - 0:44

Article écrit par un ''spécialiste'' en 2014.

Qui aurait deviné ou prédit la situation actuelle en 2016 ?

Pas ce Monsieur Pierre-Yves Donzé apparemment.

Bon ceci dit, je ne suis pas non plus un spécialiste de l' horlogerie japonaise mais, comme le disait Jean de la Fontaine dans sa fable, La cigale et la fourmi: ''Que faisiez vous aux temps chauds ?'' ''Je chantais ne vous déplaise'' ''Et bien dansez maintenant !''

Pas sûr malgré ce que disait cet article de 2014 que ceux qui vont devoir danser le plus actuellement entre ''suisses'' et ''japonais'' que cela soit ces derniers.

Si j' en crois votre autre article dans le forum Seiko, cette firme japonaise a commencé un recentrage, offensive et reconquête du marché horloger depuis 2010 dont on voit seulement petit à petit aujourd'hui en 2016, les premiers ''effets'' tangibles de cette nouvelle stratégie.

A la même époque, les suisses baignaient dans l' euphorie du marché chinois (entre autre) ou d' une croissance exponentielle infinie quelque soit les prix ou clients et ont donc, même si ils se reprenaient en main maintenant (vu que ses illusions se dissipent), 6 ans de retard en stratégie commerciale ...

Je me tracasse vraiment pas trop pour les ''gros'' qu' ils soient suisse comme Rolex ou japonais comme Seiko mais les ''petits'' vont bien morfler et là, je pense qu' il y a beaucoup plus de manuf—emboiteurs—marques suisses et pseudo suisse qui ont du soucis à se faire maintenant que japonais (ou allemands).

Wait and see ...
Revenir en haut Aller en bas
dm
Membre référent
dm


Nombre de messages : 9474
Localisation : où vous voulez^^
Date d'inscription : 01/05/2011

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: Re: Le déclin de l'horlogerie japonaise ?   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyMar 30 Aoû - 5:36

il est pas sur que les plus petits morflent.

de plus en plus de marques moins connue voient leurs noms cité de partout sur le forum et les amateurs mettent en avant souvent trois critères : la qualité, le prix contenu et le fait qu'il ne cachent pas emboiter de l'eta / sellita ou autres (Ch. Ward, steinhart, Archimède par ex)

par contre les grandes marques qui prennent l'acheteur pour un pigeon ...(voir le post sur les bracelets qui est fort intéressant et instructif)

https://forumamontres.forumactif.com/t197770-le-prix-des-bracelets-aie-ca-fait-mal
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8350
Age : 48
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: Re: Le déclin de l'horlogerie japonaise ?   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyMar 30 Aoû - 7:34

Assez d'accord. Tant que l'on vend des montres, les petits en vendront. Comme partout, la structure de l'entreprise est importante dans l'équilibre financier.

Une grosse manufacture qui a un siège social bien cher, bien placé, avec plein de chefs et de commerciaux qui voyagent, celle là doit faire beaucoup de pub/sponsoring pour vendre suffisamment de produits.

Certaines petites manufactures tiennent dans un grand pavillon, n'ont pas de CEO à nourrir et payent moins de publicité (comme le reportage ici sur Dornbluth). Une pub dans le Monde ou les échos, du bouche à oreille, de la vente directe en flux tendus (donc pas de stock à financer ou presque), des employés tous passionnés, près à faire des concessions pour leur boite (pas comme le standardiste de la grosse boite embauché comme intérimaire et qui sait que son contrat touche à sa fin...)
Revenir en haut Aller en bas
Lomaing
Membre référent
Lomaing


Nombre de messages : 8450
Date d'inscription : 21/02/2014

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: Re: Le déclin de l'horlogerie japonaise ?   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyMar 30 Aoû - 19:08

J'étais tombé sur cet article de M Donzé, sur le déclin de l'horlogerie japonaise. Cet article m'avait laissé un drôle de sentiment, entre contradiction de ce qu'il avait pu constater auparavant et aussi de ce qu'il dit aujourd'hui. Au final, je pense que l'article faisait un constat à un instant t, et que comme toute analyse, elle est susceptible d'évoluer.

M Donzé est actuellement la personne la plus célèbre dans sa connaissance de l'horlogerie japonaise, aussi bien sur le fond historique que sur les enjeux économiques d'actualité. Ce que je lis dans cet article qui fait référence à son livre, sur le sujet, c'est surtout que les choses qu'il pointe du doigt en 2014, ne se passe pas forcément exactement de cette manière en 2016.

Seiko se cantonne au marché intérieur? On remarque depuis deux ans une forte volonté de revenir sur les marchés US et Europe en force avec notamment le déploiement des boutiques Seiko et la volonté de changer l'image de la marque.

Au final, je trouve l'article très intéressant, car je suis certain que M Donzé est écouté au Japon, et cet article de 2014 pourrait bien en être la preuve Chinois
Revenir en haut Aller en bas
https://elegance-et-precision.com
gump25000
Membre super actif



Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 05/08/2014

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: marketing et defaut d image.   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyMar 30 Aoû - 19:40

Le probleme des japonnais et certe leur vision du marché limité au japon mais aussi leur marketing desastreux.

Faute d avoir une image de marque suffisante, ils doivent se contenter de l entree, millieux de gamme ou la concurrence est tres forte (notament sur le quartz avec toutes les marques de modes, fossil, diesel, guess, lacoste, ice watch ...)

Ces marques remplissent quasiment 80 % des rayons des galleries commercial et bijouterie de province avec comme arguments principal, que l image de marque de ces montres est existante (via les jeans, habits, parfun ...)

Je suis impressionné de voir par exemple le reseau qu a mis en place Fossil ces dernieres années.

Seiko à sans doute vu egalement le phenomene et donc tant a develloper un reseau similaire.

Ils voient donc que le quartz est tres concurencé et degage peu de marge d ou la monté en gamme et leur poussé dans la montre mecanqiue.

A Baselword cette année, 80 % du stand etait des montres mecanqiues, seul les astrons subsistait. Il y a 4 ans encore c etait l inverse est presque pas de mecanique.


Chaque groupe japonnais vise actuellement à monté en gamme citizen avec le rachat de frederique constant, casio avec les modeles edifice ou seiko avec grand seiko.

Bref les japonnais font leur revolution du quartz.
Revenir en haut Aller en bas
dm
Membre référent
dm


Nombre de messages : 9474
Localisation : où vous voulez^^
Date d'inscription : 01/05/2011

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: Re: Le déclin de l'horlogerie japonaise ?   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyMar 30 Aoû - 20:04

gump25000 a écrit:
Le probleme des japonnais et certe leur vision du marché limité au japon mais aussi leur marketing desastreux.

Faute d avoir une image de marque suffisante, ils doivent se  contenter de l entree, millieux de gamme ou la concurrence est tres forte (notament sur le quartz avec toutes les marques de modes, fossil, diesel, guess, lacoste, ice watch ...)
.

je me demande quand même si les quartz et notamment les montres indiquant fièrement "quartz japonais" ne sont pas fournis par seiko et citizen quid 2
Revenir en haut Aller en bas
Vyma
Animateur Chevronné
Vyma


Nombre de messages : 1272
Date d'inscription : 01/07/2015

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: Re: Le déclin de l'horlogerie japonaise ?   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyMar 30 Aoû - 20:18

dm a écrit:


je me demande quand même si les quartz et notamment les montres indiquant fièrement "quartz japonais" ne sont pas fournis par seiko et citizen quid 2

Miyota fait parti du groupe Citizen.

http://miyotamovement.com/


http://miyotamovement.com/contents/?p=169


Dernière édition par Vyma le Mar 30 Aoû - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gump25000
Membre super actif



Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 05/08/2014

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: mouvement quartz   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyMar 30 Aoû - 20:19

Oui les mouvements quartz de ces montres sont japonnais ou chinois mais la valeur ajouté de ces montres reside dans le logo de la marque qui est ajouté dessus.

Les clients de ces montres cherchent avant tous une marque renomé plutot que d avoir un mouvement quartz japonnais.

Et idem à Swatch qui a arreté de produire des mouvements pour ces concurrents faute de degager des marges suffisantes sur cette activité, les japonnais en arrive au meme constat.
La sous traitance rapporte peu, cela le permet juste d amortir leur outils de production plus rapidement en degagent plus de volumes.

Samsung est le premier sous traitant de l iphone et pourtant c est bien apple qui appose sont logo et degage le plus de marge.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud.A
Membre éminent.
Arnaud.A


Nombre de messages : 12266
Localisation : 74
Date d'inscription : 15/10/2012

Le déclin de l'horlogerie japonaise ? Empty
MessageSujet: Re: Le déclin de l'horlogerie japonaise ?   Le déclin de l'horlogerie japonaise ? EmptyMar 30 Aoû - 21:32

Lomaing a écrit:
Spoiler:

Toutafé d'accord avec toi copain Mr. Green

gump25000 a écrit:
Le probleme des japonnais et certe leur vision du marché limité au japon mais aussi leur marketing desastreux.

Justement, c'est en train de changer (cf le post sur la nouvelle stratégie globale de Seiko dans le sous-forum en question)

Faute d avoir une image de marque suffisante, ils doivent se  contenter de l entree, millieux de gamme ou la concurrence est tres forte (notament sur le quartz avec toutes les marques de modes, fossil, diesel, guess, lacoste, ice watch ...)

Là, je ne suis pas d'accord. Au contraire, ils n'ont pas une image de marque suffisante et essayent de valoriser leur image (toi-même tu le dis plus haut Wink

Ces marques remplissent quasiment 80 % des rayons des galleries commercial et bijouterie de province avec comme arguments principal, que l image de marque de ces montres est existante (via les jeans, habits, parfun ...)

Je suis impressionné de voir par exemple le reseau qu a mis en place Fossil ces dernieres années.

Justement, comme le dit Donzé, ils savent que les gens veulent un objet de mode pas cher et s'en cognent de ce qui se passe sous le cadran. D'ailleurs, la plupart des marques qu'on trouve en bijouterie appartient au groupe Fossil Wink

Seiko à sans doute vu egalement le phenomene et donc tant a develloper un reseau similaire.

Au contraire, ils développent un réseau beaucoup plus luxueux avec les boutiques !

Ils voient donc que le quartz est tres concurencé et degage peu de marge d ou la monté en gamme et leur poussé dans la montre mecanqiue.

Tu as des chiffres qui disent ça? Parce que Seiko fabrique une chiée de mouvements à quartz base de gamme qu'ils revendent ou utilisent dans leurs montres et leurs différentes marques (Alba, Pulsar etc) et à mon avis ils font beaucoup de fric avec ça !! Je n'ai pas l'impression qu'ils fabriquent plus d'automatiques, juste qu'ils mettent plus l'accent dessus parce que c'est ce qui se vend le plus cher en occident.

A Baselword cette année, 80 % du stand etait des montres mecanqiues, seul les astrons subsistait. Il y a 4 ans encore c etait l inverse est presque pas de mecanique.

Presque pas de mécanique il y a 4 ans, t'es sûr? J'ai comme un doute...


Chaque groupe japonnais vise actuellement à monté en gamme citizen avec le rachat de frederique constant, casio avec les modeles edifice ou seiko avec grand seiko.

Grand Seiko, ça ne date pas d'hier et la collection est devenue internationale dès 2010 Wink

Bref les japonnais font leur revolution du quartz.

gump25000 a écrit:
Oui les mouvements quartz de ces montres sont japonnais ou chinois mais la valeur ajouté de ces montres reside dans le logo de la marque qui est ajouté dessus.

Les clients de ces montres cherchent avant tous une marque renomé plutot que d avoir un mouvement quartz japonnais.

Et idem à Swatch qui a arreté de produire des mouvements pour ces concurrents faute de degager des marges suffisantes sur cette activité, les japonnais en arrive au meme constat.
La sous traitance rapporte peu, cela le permet juste d amortir leur outils de production plus rapidement en degagent plus de volumes.

Comme je disais avant, j'en serais pas si certain pour Seiko...

Samsung est le premier sous traitant de l iphone et pourtant c est bien apple qui appose sont logo et degage le plus de marge.

Revenir en haut Aller en bas
 
Le déclin de l'horlogerie japonaise ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: Exportations horlogères: un déclin inédit
» Actu: En 2016, le déclin des ventes de montres à Hongkong sera peut-être de ...
» La montre du vendredi 25 avril 2008
» La qualité japonaise !
» Montre japonaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: