FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)

Aller en bas 
+17
JeanPaul Bertrand Demanes
Zehyr
francoisb
Boc21
Subta
plibou
fdm44
Lomaing
Le Belge
Nouch30
arbigoud
DON
guilluame-m
radiomir
Leopal
Manivel
ZEN
21 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty27/9/2016, 14:18

Citation :
Le développement du e-commerce sera la priorité des horlogers suisses au cours des douze prochains mois en matière de canaux de vente. Dans un contexte difficile pour le secteur, cette voie dispose d'un fort potentiel à leurs yeux, selon une étude sectorielle du cabinet de conseil Deloitte.


La valeur des exportations au premier semestre est tombée au plus bas niveau depuis 2011. Face à cette situation, de nouvelles orientations stratégiques sont en train d'être adoptées, notamment en matière de canaux de vente. Les cadres de l'horlogerie misent sur le développement du e-commerce, une voie qu'ils ont pourtant longtemps considérée comme inadéquate, explique l'étude.


Carlo Terreni, directeur de l'association suisse d'e-commerce Netcomm, estime que la thématique du commerce en ligne est de plus en plus présente dans l'horlogerie haut de gamme. "Notre premier évènement sur la question a réuni 130 participants en avril et plus des trois quarts étaient des cadres du secteur horloger, un écho illustrant l'importance que revêt la transformation numérique dans le secteur", insiste-t-il.


Le secteur est "conscient des opportunités offertes par ce nouveau canal, souvent plus en termes de visibilité que de ventes". Aux Etats-Unis et au Japon, marchés précurseurs, les ventes en ligne se développent rapidement pour les produits de luxe. "Il y a donc de fortes chances que nous connaissions la même tendance", estime le directeur.

Lire la suite

https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Le-commerce-en-ligne-une-lueur-d-espoir-pour-le-secteur-horloger-etude--23118678/

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15011
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty27/9/2016, 14:39

ZEN a écrit:
Le développement du e-commerce sera la priorité des horlogers suisses au cours des douze prochains mois en matière de canaux de vente. Dans un contexte difficile pour le secteur, cette voie dispose d'un fort potentiel à leurs yeux, selon une étude sectorielle du cabinet de conseil Deloitte.

Effectivement le gris du net se porte bien et les rachats de stock vont bon train! Mr. Green


Dernière édition par Manivel le 27/9/2016, 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Leopal
Membre référent
Leopal


Nombre de messages : 8028
Age : 52
Date d'inscription : 14/10/2011

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty27/9/2016, 14:40

Oui, le nombre de marques qui n'ont pas de e-shop ne cesse de me surprendre. Il faut vraiment être à l'ouest pour se passer de ça à notre époque, car quand bien même ces ventes représenteraient un faible pourcentage, 100% de la marge est pour la maison mère au lieu d'en laisser 40/50% à une boutique.
Et puis tout le monde n'a pas accès à toutes les marques, c'est une occasion de toucher des clients éloignés d'un point de vente.

Bienvenue au 21ème siècle...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
radiomir
Membre éminent.
radiomir


Nombre de messages : 19268
Age : 45
Date d'inscription : 16/01/2010

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty27/9/2016, 14:43

Bravo Bell&Ross sur ce coup-là Impec
Revenir en haut Aller en bas
guilluame-m
Membre très actif
guilluame-m


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 28/04/2010

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty27/9/2016, 14:44

Pour illustrer le propos et ouvrir plus largement le débat, l'étude Deloitte est disponible en intégralité ici :

Etude Deloitte

Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 2819
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty27/9/2016, 15:57

guilluame-m a écrit:
Pour illustrer le propos et ouvrir plus largement le débat, l'étude Deloitte est disponible en intégralité ici :

Etude Deloitte


Étude intéressante et merci de l'avoir partagée guilluame-m. Chinois

NB : Ces études sont intéressantes mais force est de constater que - très souvent - elles arrivent toujours en retard et une fois que les symptômes de la crise sont visibles pour tous. Il y a eu très peu de personnes (nos chers Cassandre du monde horloger Wink) qui ont pris du recul quand les premiers symptômes commençaient à paraître.

Pour revenir au sujet : la désintermédiation est un processus qui n'est pas récent (observable dans beaucoup d'autres secteurs comme l'a rappelé un autre FAMeur) et qui semble arriver progressivement - et avec beaucoup de retard - dans le secteur horloger. Est-ce que cela permet de relancer les ventes ? Cela dépend des habitudes des clients et prospects mais l'avantage d'une désintermédiation consiste dans :
- le suivi des clients (comme évoqué dans le lien)
- économie dans les coûts (le coût de maintenir un nombre important de boutiques physiques en propres ou par le biais des intermédiaires qui revendent les montres)

Ce qui est observable dans d'autres secteurs (et notamment la mode) c'est que cette désintermédiation est efficace QUAND - suite à la réduction des coûts liée à ce même processus de désintermédiation - elle est associée à une réduction du prix de vente final au consommateur et/ou en augmentant la qualité des produits et des services (SAV par exemple) vendus.

Parce que si cela se résume à maintenir les mêmes prix pour les mêmes produits et la même qualité de service mais cette fois-là revendu en direct par le site internet maison et bien le consommateur ne sera pas dupe et je doute que cela relance les ventes de manière notoire et durable.

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Membre référent
Leopal


Nombre de messages : 8028
Age : 52
Date d'inscription : 14/10/2011

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty27/9/2016, 23:40

radiomir a écrit:
Bravo Bell&Ross sur ce coup-là Impec

Certainement, il est bien fait, même si je trouve le site parfois un peu lent.

DraperDon a écrit:
l'avantage d'une désintermédiation consiste dans :
- le suivi des clients (comme évoqué dans le lien)
- économie dans les coûts (le coût de maintenir un nombre important de boutiques physiques en propres ou par le biais des intermédiaires qui revendent les montres)

Tu oublies sans doute le plus important, une marque ne partage pas les marges sur ce qui est vendu sur son site, soit en gros un doublement du profit fait sur chaque vente par rapport à une boutique classique, généraliste.

Toutes les marques devraient avoir aujourd'hui une e-boutique performante, et on en est loin. Ce qui me semble vraiment fou...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 2819
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 17:03

Leopal a écrit:
Tu oublies sans doute le plus important, une marque ne partage pas les marges sur ce qui est vendu sur son site, soit en gros un doublement du profit fait sur chaque vente par rapport à une boutique classique, généraliste.

Toutes les marques devraient avoir aujourd'hui une e-boutique performante, et on en est loin. Ce qui me semble vraiment fou...

Non, je ne l'oublie pas mais il ne faut pas oublier que les intermédiaires n'aiment pas être "désintermédiés" si facilement : la présence des produits dans des boutiques physiques et dans la boutique en ligne sur internet n'est pas quelque chose d'incompatible mais il faudrait regarder de plus près les contrats qui lient les maisons horlogères avec leurs distributeurs. Il y a aussi tout un processus de désintermédiation à effectuer et autant c'est très facile pour une nouvelle entreprise qui part de rien pour faire du commerce en ligne et qui peut se priver d'un emplacement physique (et une fois qu'elles se développent, elles implantent un showroom puis une boutique physique si les affaires marchent bien, c'est quasiment la norme dans les nouvelles marques qui se lancent), autant pour des entreprises existantes et centenaires avec une partie importante de la clientèle qui garde certaines habitudes, cela est un peu plus compliqué.

C'est un axe de réflexion très intéressant pour le secteur horloger mais il doit être pris dans le cadre d'une stratégie globale : réduire les coûts, connaître mieux le client, capter une plus grande part des profits (par contre les AD ne vont pas aimer et il ne faut pas oublier qu'ils sont encore le principal lien/relais des ventes), c'est possible mais si les "boutiquiers de la finance" continuent de ne voir que le compte de résultat (et le bilan et le cash flow statement) et pas le reste (améliorer les services et les produits et/ou revoir la politique des prix pour les marques qui ont besoin de se repositionner), cela sera très insuffisant pour faire face à l'avenir.

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
arbigoud
Permanent passionné
arbigoud


Nombre de messages : 2445
Age : 48
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/01/2015

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 17:21

c'est un retard à l'allumage observé dans de très nombreux secteurs d'activités, et parfois par de bonnes raisons ...

où il est question de la difficulté à composer avec la protection du réseau de distribution "classique" (qui, eux-mêmes parfois, pratiquent la vente en ligne), une gestion des prix / promotions à coordonner avec le réseau classique, et la satisfaction du e-client, qui recherche aussi des remises supplémentaires et des produits "exclusifs web"

Une gestion "omnicanal" est compliquée à mettre en œuvre
Revenir en haut Aller en bas
Nouch30
Passionné de référence
Nouch30


Nombre de messages : 3474
Age : 50
Date d'inscription : 28/12/2010

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 18:40

Je vois plusieurs avantages à l'existence d'une e-boutique:

-le prix officiel y est indiqué et appliqué... ça évide de faire passer l'AD pour un voleur (par rapport aux casseurs de prix du Web)
-livraison partout, rapidement, avec un super emballage éventuellement personnalisé
-disponibilité pour le client (les AD ont rarement toute la gamme)
-pas de risque de se faire braquer en sortant de chez l'AD


Alors évidemment si je sais les AD font -20% dès qu'on franchit la porte (j'attends toujours d'en trouver un), si j'habite dans une grande ville où tout se trouve ou presque... bof peu d'intérêt.

Mais tout le monde n'habite pas Paris, prendre sa journée, faire un AR, déjeuner sur place + taxi + éventuellement hôtel... ça a vite fait de plomber les quelques % de remise.

Je ne vous parle même pas des modèles non remisés... Où là on peut espérer un respect de la liste d'attente.

Alors c'est clair, tout le monde n'achètera pas via ce circuit de distribution, mais c'est toujours un plus, pour un investissement relativement modeste, et surtout, comme dit au dessus c'est 100% de la marge pour la marque sans partage.


Moi je me suis surpris a acheté des choses sur le net, que je n'aurais jamais pensé acheter...

-un IPhone chez Apple
-des produits Nuxe, directement chez Nuxe alors qu'ils sont plus cher que chez ces requins de pharmaciens Lafayette
-des articles Vuitton


Donc moi je suis 100% pour, de toute façon ils ont déjà les sites qui présentent les modèles, ajouter un module "boutique" ne doit pas couter grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Nouch30
Passionné de référence
Nouch30


Nombre de messages : 3474
Age : 50
Date d'inscription : 28/12/2010

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 18:49

Je rajoute ceci:

on peut même imaginer une relation gagnant/gagnant avec les AD:

-un produit n'est pas dispo sur le site, on indique chez quel AD il est dispo, afin que le client puisse se rapprocher
-recherche d'anciens modèles sortis du catalogue, une demande peut être relayée par le site et envoyée aux AD
-possibilité de livraison chez l'AD, et dans ce cas, partage de la marge... Tout bénef pour l'AD, pas de stock, pas d'essayages, juste remettre la montre et régler le bracelet

C'est un magnifique outil, pour moi indispensable, qui serait un moyen de régulariser la distribution.

Le site existant, l'AD a besoin de moins de stock, puisque si produit pas dispo, le client peut commander en ligne et réceptionner chez l'AD en 48 heures.

Qui dit moins de stock, dit moins de besoin d'écouler les invendus au gris.
Revenir en haut Aller en bas
arbigoud
Permanent passionné
arbigoud


Nombre de messages : 2445
Age : 48
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/01/2015

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 19:01

Nouch30 a écrit:

on peut même imaginer une relation gagnant/gagnant avec les AD:

Votre analyse tape dans le mille thumright

Tout est dit ... on peut pester contre le e-commerce mais tout le monde doit désormais (et depuis bien 10 ans...) le considérer et jouer cette carte ... à fond !

Et qu'ils pensent bien à adapter leurs portails aux terminaux nomades ... bientôt plus de 50% des achats seront faits par des clients "mobiles" ... le trafic est déjà largement à ce niveau, reste à transformer mieux study
Revenir en haut Aller en bas
Le Belge
Puits de connaissances
Le Belge


Nombre de messages : 4458
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2011

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 19:07

Tout le monde cherche à payer sa future montre au meilleurs prix

Et là vous êtes en train de dire que vous accepteriez de payer plein pot sur un site de vente en ligne propre à la marque ...
Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
radiomir
Membre éminent.
radiomir


Nombre de messages : 19268
Age : 45
Date d'inscription : 16/01/2010

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 19:15

On parle d'horlogerie, pas de Daniel Wellington Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Blunt_gi
Tout le monde (hors FAMeurs et initiés) achète sa montre plein pot chez un AD, pourquoi serait-ce différent en ligne?
En plus, ça ne s'appliquerait qu'aux marques "accessibles", je vois mal Patek envoyer des coupons de réduc par mail.
Revenir en haut Aller en bas
Le Belge
Puits de connaissances
Le Belge


Nombre de messages : 4458
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2011

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 19:21

radiomir a écrit:
On parle d'horlogerie, pas de Daniel Wellington  Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Blunt_gi
Tout le monde (hors FAMeurs et initiés) achète sa montre plein pot chez un AD, pourquoi serait-ce différent en ligne?
En plus, ça ne s'appliquerait qu'aux marques "accessibles", je vois mal Patek envoyer des coupons de réduc par mail.

C'est vrai que j'ai raisonné comme tout le monde sur ce site alors que l'immense majorité des clients ne penserait même pas à demander une petite remise sur une montre neuve

Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Membre référent
Leopal


Nombre de messages : 8028
Age : 52
Date d'inscription : 14/10/2011

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 19:51

Le Belge a écrit:
Tout le monde cherche à payer sa future montre au meilleurs prix

Et là vous êtes en train de dire que vous accepteriez de payer plein pot sur un site de vente en ligne propre à la marque ...
Incompréhensible

Toutes les marques sont-elles disponibles partout, mettons dans chaque capitale de région, ou tous les modèles des marques disponibles? Non. Comment tu achètes une Stowa ou une Archimede par exemple, si tu habites hors d’Allemagne? Ou une Seiko disponible seulement sur le marché japonais?
Oui, le web a ses avantages, et j'imagine que certains préfèreront ne pas discuter un prix et éviter de faire plusieurs centaines de bornes pour trouver le modèle de leur choix pour recevoir leur belle tranquillement à maison. D'autant qu'on peut renvoyer la montre si finalement elle ne plait pas.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
Lomaing
Membre référent
Lomaing


Nombre de messages : 8467
Date d'inscription : 21/02/2014

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 21:04

radiomir a écrit:
En plus, ça ne s'appliquerait qu'aux marques "accessibles", je vois mal Patek envoyer des coupons de réduc par mail.

-15% sur votre prochaine Patek Philippe jusqu'au 30 septembre avec le code de réduction 15PPPSEPTEMBRE Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Blunt_gi

Revenir en haut Aller en bas
https://elegance-et-precision.com
fdm44
Membre éminent.
fdm44


Nombre de messages : 24116
Age : 56
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 21:27

Le e-commerce, oui, mais uniquement par les AD, pour les AD, aidés par les marques pour la disponibilité des modèles et pour le contenu, voire le contenant.

Je trouve personnellement inadmissible que les marques puissent vendre elles-mêmes sans en faire bénéficier les AD alors que ces mêmes AD payent chèrement le droit de vendre ces marques (assortiments obligatoires, investissements merchandising obligatoires, formations obligatoires, etc.).

Gardons nos commerçants et entretenons nos relations avec eux plutôt que le contraire.

Plus ça va et plus la société est déshumanisée, les gens ne savent plus se rencontrer, se parler, les relations humaines se réalisent de plus en plus par l'intermédiaire d'écrans interposés, tout ceci est d'une bien triste pauvreté ...
Revenir en haut Aller en bas
plibou
Passionné de référence
plibou


Nombre de messages : 3033
Age : 51
Date d'inscription : 09/05/2005

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 21:50

Débat très intéressant merci aux intervenants
Pour une fois que ça ne parle pas que de prix

Le multi canal pose vraiment question , il est devenu indispensable d être présent en ligne .
Mais quant vous vendez à des boutiques il est très difficile voir impossible d afficher un prix différents, (ce que le consommateur serait en droit d obtenir)
le clic and carry ç est peut être une solution mais cela reviendrais à faire payer le stock par le fabricant
Dans le cas de certaines marques au vue des marges ça doit être faisable par contre pour d autre ç est clairement impossible rien que pour une simple question de trésorerie .

Pour l exemple cité avec LV ou H à partir du moment où vos boutiques sont en propre
Il n y a plus de problème
Je suis curieux de connaître les expériences Tentée et le résultat .
Revenir en haut Aller en bas
https://www.atelier-romane.com
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 2819
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 22:19

fdm44 a écrit:
Je trouve personnellement inadmissible que les marques puissent vendre elles-mêmes sans en faire bénéficier les AD alors que ces mêmes AD payent chèrement le droit de vendre ces marques (assortiments obligatoires, investissements merchandising obligatoires, formations obligatoires, etc.).

Et effectivement, c'est précisément là où ça va faire mal.

fdm44 a écrit:
Plus ça va et plus la société est déshumanisée, les gens ne savent plus se rencontrer, se parler, les relations humaines se réalisent de plus en plus par l'intermédiaire d'écrans interposés, tout ceci est d'une bien triste pauvreté ...

On touche le point sensible et une évolution majeure de la société : les relations humaines sont basées sur un échange, il se faisait exclusivement à travers des points de rencontre (avec des passionnés ou de pures commerciaux) mais maintenant - et depuis quelques années - le progrès technologique permet de s'en passer en partie pour trouver le meilleur deal disponible (pour l'acheteur mais aussi pour le propriétaire de la marque horlogère). Ce qui est observable c'est qu'il est impossible de se passer entièrement du physique pour vendre des produits de luxe ou du moins d'un certain prix. En revanche, le nombre de points de vente physiques tend à diminuer.

Je vais prendre un exemple qui sort du secteur horloger mais qui donne quelques éclaircissements concernant les mutations majeures de la distribution :  http://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0211207708591-linexorable-declin-des-grands-magasins-americains-2021372.php#

- D'un côté il y a des consommateurs qui recherchent le meilleur deal disponible et veulent optimiser leur processus d'achat (grosso modo perdre moins de temps pour acheter et recevoir un produit) avec en toile de fonds une classe moyenne fragilisée qui adoptent d'autres comportements de consommation suite aux crises répétées.
- De l'autre côté, il y a des marques qui n'ont pas achevé de comprendre pleinement les mutations qui se produisent mais qui voient que le stock de montres augmente, que les bénéfices et les ventes diminuent et que le cash commence à brûler trop rapidement.

Et au milieu les intermédiaires... qui vont servir de variable d'ajustement pour tout le monde sans pour autant disparaître car les marques et les consommateurs ont encore besoin - moins qu'avant certes - de points de rencontre (pour récupérer les commandes, pour essayage...).

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.
fdm44


Nombre de messages : 24116
Age : 56
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 22:25

Et oui, s'il est évident que ça aide à écouler les lardons et les champignons, on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs Mr. Green ...
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 2819
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 22:33

fdm44 a écrit:
Et oui, s'il est évident que ça aide à écouler les lardons et les champignons, on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs Mr. Green ...

Très Hégélien comme perspective effectivement mais si on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs, à l'issue de tout cela, comment sera l'omelette (horlogère) ?

Affaire à suivre...

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.
fdm44


Nombre de messages : 24116
Age : 56
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 22:46

Je crains fort que l'omelette soit jugée indigeste pour certains, les AD notamment...

Pour continuer sur l'image de l'omelette, certains AD et certaines marques n'ont pas fini d'en baver Mr. Green ...
Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Membre référent
Leopal


Nombre de messages : 8028
Age : 52
Date d'inscription : 14/10/2011

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty28/9/2016, 23:30

fdm44 a écrit:
Le e-commerce, oui, mais uniquement par les AD, pour les AD, aidés par les marques pour la disponibilité des modèles et pour le contenu, voire le contenant.

Je trouve personnellement inadmissible que les marques puissent vendre elles-mêmes sans en faire bénéficier les AD alors que ces mêmes AD payent chèrement le droit de vendre ces marques (assortiments obligatoires, investissements merchandising obligatoires, formations obligatoires, etc.).

Gardons nos commerçants et entretenons nos relations avec eux plutôt que le contraire.

Plus ça va et plus la société est déshumanisée, les gens ne savent plus se rencontrer, se parler, les relations humaines se réalisent de plus en plus par l'intermédiaire d'écrans interposés, tout ceci est d'une bien triste pauvreté ...

Je ne vois pas pourquoi uniquement par les AD. Comme je le disais, il n'est pas évident de trouver ce qu'on veut, tel marque ou tel modèle, si on n'habite pas une grande métropole.
Ensuite les AD, c'est comme tout le monde, il y a les sympas et/ou avec un personnel bien formé (en général le patron connait ce qu'il vend), et il y a des moins sympas et/ou avec un personnel à qui nous pourrions donner des cours. Ca s'est déjà vu.

Dans l’absolu oui, l'AD c'est le mieux, pour le contact et la négo. Mais dans certains cas, une e-boutique de marque peut aussi être très utile si on ne trouve pas ce qu'on cherche à une distance raisonnablement accessible.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
fdm44
Membre éminent.
fdm44


Nombre de messages : 24116
Age : 56
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)   Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude) Empty29/9/2016, 07:38

Pourquoi ?

C'est pourtant évident, pour qu'ils vivent et ne soient pas injustement concurrencés par les marques alors qu'ils font tout le boulot en aval, essais, stock obligatoire, prise en charge du petit SAV ou de tout le SAV, etc., tout un ensemble de coûts que la marque n'a pas et qu'elle aura en plus dans sa marge en cas de vente directe, il serait en effet inconcevable qu'elle vende moins cher que leur tarif imposé aux AD.

Seuls les AD doivent gérer ces sites de vente, supportés et aidés par les marques, sinon c'est le début de la fin pour eux, la praticité d'un site géré par un AD pouvant être la même que celle gérée par la marque, elle serait même supérieure dans la mesure où des essais peuvent être envisagés ainsi qu'une livraison chez lui ou chez le particulier éloigné ainsi que la prise en charge du SAV.

Encore une fois, pourquoi vouloir tuer le commerce tel qu'il est s'il est possible de continuer à faire vivre les réseaux de vente classiques ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu: Le commerce en ligne, une lueur d'espoir pour le secteur horloger (étude)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actu: Le secteur horloger navigue à vue
» Actu:Les deux faces du secteur horloger
» Actu : LVMH recul de 73% de la rentabilté du secteur horloger
» Etude pour travailler dans le milieu horloger
» Pour faire face à la crise et aider le personnel du secteur horloger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: