FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?

Aller en bas 
+21
fly back
HarJac
Kramer
chiouahouah
MORPHEUS
ogobert
gregorypons
alexg
skeleton31
PP3940
Quasar
Eric-01
PIFPAF
Tokage
Eléa
Pierre-Yves
fanfan
simplicity
PK
tictalcoolic
ZEN
25 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 8:41


_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
tictalcoolic
Pilier du forum
tictalcoolic


Nombre de messages : 1579
Localisation : au comptoir des montres
Date d'inscription : 03/06/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 8:46

il faut lire fam et l'hors serie express tout les 6 mois !
Revenir en haut Aller en bas
PK
Passionné de référence
PK


Nombre de messages : 3077
Age : 45
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/03/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 8:49

Je ne sais pas, c'est quasiment introuvable en presse les Mag d'horlogerie Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent



Nombre de messages : 7287
Age : 43
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 8:54

oui, ceux que tu as suffisamment feuilletés chez ton papiers journaux , et qui présentent trop d'articles qui t'intéressent pour que tu aies eu le temps
de les lire sur place ; sauf à revenir un jour suivant pour lire la suite .
Y a bien la solution de les photocopier ces articles , mais mon téléphone portable, et ben , y scanne pô , enfin, pô pour l'instant !
Revenir en haut Aller en bas
PK
Passionné de référence
PK


Nombre de messages : 3077
Age : 45
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/03/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 8:55

En tout cas, billet intéressant de G Pons Impec
Revenir en haut Aller en bas
fanfan
Membre Hyper actif
fanfan


Nombre de messages : 570
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 25/03/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 8:58

rien à ajouter à cet article. C'est tellemenr vrai. Impossible d'avoir une quelconque critique d'une marque ou d'une montre dans l'un des ces magazines.
Bon, je vais essayer Watch Around, à la lecture de ce billet, il semble intéressant, mais ce sera mon dernier essai.
Je trouve en effet les suppléments bien plus intéressant. Amusant aussi de voir l'ovni de la presse qu'est le canard enchaîné qui n'a aucune pub et qui se refuse à toute diffusion internet. Un modèle qui lui convient parfaitement bien, il reste sur son créneau, et le contenu, bien que discutable par moment, reste son fer de lance...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Yves
Modérateur
Pierre-Yves


Nombre de messages : 15306
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 9:08

Billet très intéressant.

C'est vrai que depuis que j'ai de mauvaises fréquentations (Worldtempus puis FAM), je n'achète pratiquement plus de revues horlogères francophones.
L'info - et l'analyse critique Mr.Red - on les a ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 9:13

Bien sur qu'il faut en lire Smile
Horlogerie Acienne
http://www.afaha.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 18:25

Intéressant billet.

Pour ma part je n'ai plus le courage d'acheter et de lire ces revues.

Si on me payait pour ça je pourrais peut être "apprendre à décoder les signatures, à repérer les parallélismes rédactionnels trop évidents (une pub contre un article), à se [me] méfier de la langue de bois des interviews préformatées, à lire entre les adjectifs et à rester en permanence soupçonneux."

Je préfère recouper mes infos sur différents fora (beaucoup de Fam, un peu de tous les autres en français ou en anglais).

H3
Revenir en haut Aller en bas
Eléa
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 600
Age : 44
Date d'inscription : 20/07/2006

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 22:42

oui il faut les lire, on ne peut critiquer un discours que si on le connaît...
et malgré les forums internet etc, rien ne remplace pour moi le fait de feuilleter, même si c'est pour voir des montres présentées depuis 6 mois...
Revenir en haut Aller en bas
Tokage
Membre référent
Tokage


Nombre de messages : 8715
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 21/05/2005

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 23:33

La presse horlogère francophone a tellement mauvaise réputation (et cet article de Grégory Pons, au-delà de sa déclaration de principe, en est encore l'illustration), que je me suis dispensé de la lire. Les rares revues qui me sont tombées entre les mains n'ayant malheureusement fait que confirmer cette impression.

J'attends de la presse horlogère une information horlogère objective, qu'elle soit économique, technique, etc. Je ne suis pas spécialement intéressé par en faire une lecture pleine de sous-entendus pour savoir qui copine avec qui en fonction de la taille des articles et de la place des photos. Ca, ce n'est pas du journalisme. Ou alors le mot "informer" n'a plus le même sens.

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
PIFPAF
Membre référent
PIFPAF


Nombre de messages : 5335
Age : 44
Localisation : parc de sceaux, avec les écureuils, dans le maquis...
Date d'inscription : 24/04/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMar 24 Juil - 23:43

Passionant ce billet.

Pour ma part il m'arrive de lire des revus horlogère dans de rares circonstances quand par exemple j'ai épuisé mes achats classiques de presses (le diplo, le canard et picsou géant) et que je prend un train...

Ca restge toujours avec plaisir que je regarde de belles photos de montres sur du beau papier glacé, mais la flagornerie abjecte des rédacteurs est horripilante.

Reste intérréssant, l'annuel publié par la revu des montres sur le catalogue avec prix et photos pour connaitre d'un coup d'oeil le prix d'une montre neuve.
J'éssayerais de lire le Watch Around à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bashfr.org/?sort=latest , www.paraletpiped.info/10.ht
Eric-01
Animateur



Nombre de messages : 987
Age : 67
Date d'inscription : 15/07/2006

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMer 25 Juil - 0:29

A vue de nez, 90 à 95% des articles des revues d'horlogerie sont copié-collé du dossier presse. D'ailleurs, les marques fournissent les texte en format Word pour éviter aux "journalistes" d'avoir à recopier.

Du coup, on a toujours l' impression d'avoir déjà lu la revue et ça me gonfle très vite.

En plus, la rédaction est entièrement à base de superlatifs ce qui est également rapidement gavant. Je rêve d'une boite qui emploierait des horlogers et non pas exclusivement des "maitres-horlogers", qui produirait des montres et pas des "garde-temps" etc.

Avec les forums, au moins les mecs disent ce qu'ils pensent avec leurs mots. Des fois, c'est un peu dur (je bosse pour une marque et il n'est pas spécialement agréable de se faire démolir son dernier bébé) mais c'est sincère et souvent constructif (pas toujours, les jugements à l'emporte pièce sans l'ombre d'un argument ou qui sont motivés par l'attachement à une autre marque ne rentrent pas, à mon avis, dans la catégorie)


Dernière édition par le Jeu 26 Juil - 5:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Quasar
Membre très actif
Quasar


Nombre de messages : 153
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 07/08/2006

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMer 25 Juil - 1:40

Très bon billet de Grégory Pons qu'il m'avait bien semblé avoir croisé au détour de pages dans certaines de ces publications.

Il est certain que la lecture des deux titres majeurs diffusées sur le sol Français correspond exactement à la description qui en est faite dans ce billet et en ce qui me concerne j'ai laissé tomber l'abonnement à Montres Magazine malheureusement par manque d'adhésion au concept sur le long terme. Ceci dit je l'achète au coup par coup ainsi que son concurrent suivant la couv aguicheuse qui justifie malgré tout parfois à elle seule d'acheter le dit magazine.

Reste une piste intérressante pour d'autres raisons mais encore faut-il y avoir accès: la publication reservée aux professionnels.

Ainsi pour ma part je lis régulièrement "la France horlogère" et l'approche bien que évidement différente apparait tout de même enrichissante dans la mesure ou on se retrouve dans une présentation de fait moins travaillée sur la forme mais avec un fond riche en informations de toutes sortes qui concerne tous les aspects du secteur horloger ce qui pour le simple néophyte amateur est une source crédible de connaissance du moins me semble-t'il...

On lit horloger mais cependant avec un regard différent, celui du simple passionné. Les thématiques sont celles du secteur et couvrent un large spectre et au détour d'un baromètre économique il n'est pas rare de tomber sur des articles de fond même si on sent bien que le temps du loupe à l'oeil est bien loin. Pleure 2

Ainsi dernièrement on aura pu parcourir un regard technique sur le calibre 89360 d'IWC assez intelligible dans sa tentative pédagogique avec aussi en visuel d'illustration sur la même page la Da Vinci chronographe.
Et ce mois-ci une actu qui s'intérresse à la révision de la norme sur les montres étanches avec la réunion du comité ISO TC 114... Incompréhensible (fichtre si c'est pas élitiste ça!).

Bref, le regard du secteur sur sa profession est finalement très formateur parceque s'affranchissant du côté papier glaçé et jeu de lumière pour les photos pour ne donner que du contenu si anarchique soit-il au milieu de la publicité débordante. J'aime assez.
Revenir en haut Aller en bas
PP3940
Puits de connaissances



Nombre de messages : 4383
Date d'inscription : 14/01/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMer 25 Juil - 1:41

Les reportages ressemblent plus à de la publi-information, qu'à autre chose. Leurs contenus c'est "Tout le monde,il est beau. Tout le monde, il est gentil", aucun esprit critique (tu ne vas pas se mettre à dos celui qui te payes la 4e de couverture), j'aime autant récupérer les beaux catalogues (gratuits Impec , de surcroit) de mes marques préféré quand je vais sur la côte d'azur ou à Genève. Et puis pour l'info horlogère, il y FAM, dirigé de main de maître par Sa Zenitude king .


Dernière édition par le Mer 25 Juil - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMer 25 Juil - 2:07

J'ai essayé d'en acheter et j'ai très vite arrêté pour tous les motifs évoqués, seules les photos sont sympas mais ça fait cher la photo alors qu'on peut recevoir les catalogues.

Eric-01 a écrit:
A vue de nez, 90 à 95% des articles des revues d'horlogerie sont copié-collé du dossier presse. D'ailleurs, les marques fournissent les texte en format Word pour éviter aux "journalistes" d'avoir à recopier.

Du coup, on a toujours l' impression d'avoir déjà lu la revue et ça me gonfle très vite.

En plus, la rédaction est entièrement à base de superlatifs ce qui est également rapidement gavant. Je rêve d'une boite qui emploierait des horlogers et non pas exclusivement des "maitres-horlogers", qui produirait des montres et pas des "garde-temps" etc.

Avec les forums, au moins les mecs disent ce qu'ils pensent avec leurs mots. Des fois, c'est un peu dur (je bosse pour une marque et il n'est pas spécialement agréable de se faire démolir son dernier bébé) mais c'est sincère et souvent constructif (pas toujours, les jugements à l'emporte pièce sans l'ombre d'un argument ou qui sont motivés par l'attachement à une autre marque ne rentre pas, à mon avis, dans la catégorie)

Merci de cet avis qui m'a intéressé.

Comme dans la presse, sur les forums il faut connaitre les intervenants pour décoder et tenir compte des motivations des uns et des autres par rapport à l'attachement personnel, mais ça n'empeche pas qu'il n'est jamais agréable de se faire démolir son dernier bébé surtout que dans ce cas, on n'est pas non plus très objectif (et heuresement).

Rares sont les intervenants qui arrivent à séparer l'affectif de la marque et l'analyse du produit pour donner un avis constructif et argumenté (je précise que je n'en fais pas parti...)
Revenir en haut Aller en bas
skeleton31
Passionné de référence
skeleton31


Nombre de messages : 3375
Localisation : Ici ou là..
Date d'inscription : 09/05/2005

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMer 25 Juil - 2:37

au debut de la sortie de certaines de ces publiations oui mais maintenant certainement pas , c'est nul , nul , nul . just de belles photos de presse , pour nous prendre pour des pigeons .
Revenir en haut Aller en bas
http://skeleton31.tictac.free.fr/
alexg
Membre Actif
alexg


Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 19/07/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMer 25 Juil - 3:42

Excellente question Greg et très pertinente dans cette époque où le net ne cesse de prendre de l’importance. Etant à la fois « journaliste amateur » sur le net et dans un des magazines que tu mentionnes je vais essayer d’apporter mon point de vu.

Faut-il encore lire des revues horlogères ? Je dirais oui et un grand OUI car pour moi le net ne concurrence pas vraiment les revues spécialisées, en effet les forums horlogers sont majoritairement modérés par des passionnés qui ont accès certes aux communiqués de presse mais non à l’industrie et ont voit très peu d’articles sur ces forums. Ces forums sont plutôt des lieux d’échange et de discussions entre passionnés, ainsi pour moi un magazine et les forums de discussions ne remplissent pas le même rôle d’où l’utilité d’avoir les deux.

Je pense que néanmoins la presse francophone a un immense effort à faire pour rattraper ce qui se fait à l’étranger que ce soit Chronos (Allemagne), Orologi (Italie), Watch Time (USA), QP (GB) ou Revolution (Singapore) pour n’en citer que quelques uns.

Pourquoi ces magazines peuvent faire des articles techniques, émettre des réserves ou faire des articles de fond alors que la presse francophone ne le peut pas ?

Un jour quelqu’un m’a dit que les Suisses ne parlant que le français ne lisaient pas la presse étrangère et par conséquent ne voyaient pas les critiques….un peu léger à mon avis.

Est-ce que le francophone est trop « con » pour s’intéresser à autre chose que des photos de soirées et des copier/coller de communiqués de presse ? J’espère que ce n’est pas ce que les patrons de magazines pensent.

Effectivement, il faut rendre les annonceurs heureux mais j’ai remarqué que les annonceurs soient ne lisaient pas les articles soit étaient moins imbéciles que ce que les rédacteurs en chefs ne veulent croire. Je m’explique.

Lorsque j’ai proposé de faire des tests au porté pour le magazine pour lequel j’écris, mon rédacteur en chef de l’époque m’a rétorqué que les marques n’allaient pas accepter car ils ne voudraient que des éloges. J’ai néanmoins lancé la rubrique et j’ai essayé d’être les plus juste possible tant dans les compliments que dans les critiques (qui étaient parfois assez négatives). Pas une seule fois une marque ne s’est plainte sur ce que j’avais écrit et pas de menaces sur la pub.

Après ça j’ai eu pas mal de liberté pour parler de sujets qui me tenaient à cœur et plus particulièrement des horlogers indépendants qui malheureusement restent interdits dans la presse française probablement car ils ne peuvent acheter de la pub!

Pour ce qui est d’opposer une presse papier vivant de la pub et sous le joug des marques et des sites internet libres je n’ai pas une vision aussi tranchée. Mon expérience ne se résume qu’aux sites anglophones mais je peux dire qu’il y a une auto censure sur ces sites car les modérateurs pour avoir accès aux infos, être invité aux salons etc… ne peuvent se permettre de critiquer trop ouvertement une marque ou un model de peur de se faire blacklister.

Finalement, et aussi surprenant que cela puisse paraitre j’ai l‘impression que je n’ai jamais eu autant de liberté de ton et de parole que depuis que je modère un forum sponsorisé par une marque !
Revenir en haut Aller en bas
gregorypons
Animateur
gregorypons


Nombre de messages : 803
Age : 115
Localisation : Genève-Paris-Neuchâtel et toute la planète horlo
Date d'inscription : 26/03/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: LIRE OU PAS LIRE : LÀ EST LA QUESTION...   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMer 25 Juil - 21:06

Un petit point sur les revues horlogères francophones !

Evidemment, je m'attendais un peu à ces réactions passionnées, qui me confirment ce que je pressentais : la diffusion de ces titres (au moins pour la France) est loin de représenter l'audience réelle de la passion des montres, puisque la plupart des amateurs présents sur ce forum affichent un certain mépris pour les revues qui les concernent.

C'est un premier point d'étonnement : il existe plusieurs dizaines de titres français consacrés à l'automobile, mais les passionnés de bagnoles ne crachent pas sur les revues spécialisées comme les passionnés de montres. Et ils ne pourraient pas se passer de ces revues, même si les sites automobiles prolifèrent sur Internet.

Peut-être n'y a-t-il pas assez de concurrence sur le marché, et pas assez de titres pour combler les amateurs de montres...
Peut-être les magazines horlogers ont-ils été trop loin dans la complaisance et pas assez loin dans l'originalité ou dans l'indépendance pour justifier une telle volée de bois vert...

En tout cas, ces réactions prouvent qu'il y a une attente.
Qui sera peut-être comblée (c'est un scoop pour Forumamontres) par une prochaine édition francophone de Revolution, magazine né à Singapour et aujourd'hui décliné dans différents pays (Etats-Unis, Russie, bientôt Emirats arabes unis, Espagne, Allemagne et France/Suisse)...

Ceux qui ne connaissent pas ce titre peuvent se rendre sur le site : http://www.revolution-press.com/
Promis, je vous ferai bientôt une chronique critique sur les revues horlogères étrangères, mais je peux déjà vous assurer que Revolution a... révolutionné la presse horlogère, non seulement par la maquette, mais aussi par l'écriture : les articles sont rédigés avec un mélange d'encre et de testostérone, par de vrais amateurs, qui s'adressent à de vrais amateurs, sans considération excessive pour l'égo des marques...

Merci à Alexg (animateur du forum Vacheron Constantin sur le site de la marque) de ses remarques : il y a effectivement un mystère français concernant la dépendance publicitaire...

Pourquoi les revues spécialisées françaises (ce n'est pas le cas des suisses, je peux en témoigner personnellement) sont-elles aussi timides côté liberté rédactionnelle et aussi à plat ventre face aux marques ? En Allemagne, il y a régulièrement des bancs d'essai de montres, qui ne posent pas de problèmes aux marques, même à celles qui sont mal classées : récemment, je crois que Uhren Magazin a publié un test sur les montres étanches au cours duquel le verre saphir d'une Breitling avait volé en éclats. Le test a été publié et la marque a pu s'expliquer sans psychodrame, ni chantage publicitaire...

Mon explication de ce mystère : l'extrême fragilité du business model de la presse française, affaiblie par un double virus : la décrédibilisation de ses journalistes (trop alignés sur une pensée unique, qu'elle soit politique, économique ou dictée par les marques) et la coûteuse inefficacité d'un système de distribution anti-économique, à la fois hyper-bureaucratique et hyper-syndicalisé.
Fragilité qui rend les titres d'autant plus hyper-dépendants de la publicité qu'ils ne peuvent tirer des revenus suffisants de leurs ventes. C'est un cercle vicieux : plus on s'aligne sur les annonceurs, moins on est crédible et plus les lecteurs fuient ; plus les lecteurs fuient et plus on est obligés de vendre le journal aux annonceurs et non plus aux lecteurs...

Paradoxalement, on sait que l'indépendance fait mieux vivre : sans la moindre publicité, Le Canard Enchaîné est le journal le plus rentable de France et ses journalistes sont les mieux payés de France (à un point qui choquerait les lecteurs s'ils savaient que bon nombre de salaires annuels dépassent les 150 000 euros !)...

On n'en est pas là pour la presse horlogère, mais, quand on voit l'insatisfaction générée par les titres disponibles, on se dit qu'il y a une réserve incroyable de lecteurs potentiels...

Encore faudrait que les journalistes (eux, moi) et les éditeurs de cette presse spécialisées fassent leur auto-critique !

...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.businessmontres.com
Invité
Invité




FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMer 25 Juil - 21:13

Bon, ben peut être de bonnes nouvelles tout ça messieurs.

C'est vrai que je ne lis plus la presse francophones, mais j'avoue que pour feuilleter pendant son apéro, un beau et bon magazine c'est largement plus agréable que même un macbook.


H3
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyMer 25 Juil - 21:39

J'ai lu Watch Around, qui est particulièrement bien fait. Effectivement Edipresse prépare une édition en Français. Je ne pense pas qu'il faille opposer presse papier et Internet . je conserve la passion du papier malgré le net et un beau catalogue passe pour moi d'abord par le papier. Je regrette un peu que la presse papier se désintéresse à ce point du net qui est un phénomène sans précédent. Cette ignorance débouchera forcément par des guegerre intestine et stériles.

La réactivité du net est imbattable et une photo de nouveauté est à peine prise que le monde la voit déjà . La ^presse papier doit donc offrir autre chose et jouer la carte d'une complémentarité et d'un approfondissement des sujets.

On m'a demandé de faire des articles pour cette fin d'année, ce que je ferai mais pour autant cela reste un autre registre.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
fanfan
Membre Hyper actif
fanfan


Nombre de messages : 570
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 25/03/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyJeu 26 Juil - 12:03

gregorypons a écrit:
Un petit point sur les revues horlogères francophones !

Evidemment, je m'attendais un peu à ces réactions passionnées, qui me confirment ce que je pressentais : la diffusion de ces titres (au moins pour la France) est loin de représenter l'audience réelle de la passion des montres, puisque la plupart des amateurs présents sur ce forum affichent un certain mépris pour les revues qui les concernent.

C'est un premier point d'étonnement : il existe plusieurs dizaines de titres français consacrés à l'automobile, mais les passionnés de bagnoles ne crachent pas sur les revues spécialisées comme les passionnés de montres. Et ils ne pourraient pas se passer de ces revues, même si les sites automobiles prolifèrent sur Internet.

Peut-être n'y a-t-il pas assez de concurrence sur le marché, et pas assez de titres pour combler les amateurs de montres...
Peut-être les magazines horlogers ont-ils été trop loin dans la complaisance et pas assez loin dans l'originalité ou dans l'indépendance pour justifier une telle volée de bois vert...

En tout cas, ces réactions prouvent qu'il y a une attente.
Qui sera peut-être comblée (c'est un scoop pour Forumamontres) par une prochaine édition francophone de Revolution, magazine né à Singapour et aujourd'hui décliné dans différents pays (Etats-Unis, Russie, bientôt Emirats arabes unis, Espagne, Allemagne et France/Suisse)...

Ceux qui ne connaissent pas ce titre peuvent se rendre sur le site : http://www.revolution-press.com/
Promis, je vous ferai bientôt une chronique critique sur les revues horlogères étrangères, mais je peux déjà vous assurer que Revolution a... révolutionné la presse horlogère, non seulement par la maquette, mais aussi par l'écriture : les articles sont rédigés avec un mélange d'encre et de testostérone, par de vrais amateurs, qui s'adressent à de vrais amateurs, sans considération excessive pour l'égo des marques...

Merci à Alexg (animateur du forum Vacheron Constantin sur le site de la marque) de ses remarques : il y a effectivement un mystère français concernant la dépendance publicitaire...

Pourquoi les revues spécialisées françaises (ce n'est pas le cas des suisses, je peux en témoigner personnellement) sont-elles aussi timides côté liberté rédactionnelle et aussi à plat ventre face aux marques ? En Allemagne, il y a régulièrement des bancs d'essai de montres, qui ne posent pas de problèmes aux marques, même à celles qui sont mal classées : récemment, je crois que Uhren Magazin a publié un test sur les montres étanches au cours duquel le verre saphir d'une Breitling avait volé en éclats. Le test a été publié et la marque a pu s'expliquer sans psychodrame, ni chantage publicitaire...

Mon explication de ce mystère : l'extrême fragilité du business model de la presse française, affaiblie par un double virus : la décrédibilisation de ses journalistes (trop alignés sur une pensée unique, qu'elle soit politique, économique ou dictée par les marques) et la coûteuse inefficacité d'un système de distribution anti-économique, à la fois hyper-bureaucratique et hyper-syndicalisé.
Fragilité qui rend les titres d'autant plus hyper-dépendants de la publicité qu'ils ne peuvent tirer des revenus suffisants de leurs ventes. C'est un cercle vicieux : plus on s'aligne sur les annonceurs, moins on est crédible et plus les lecteurs fuient ; plus les lecteurs fuient et plus on est obligés de vendre le journal aux annonceurs et non plus aux lecteurs...

Paradoxalement, on sait que l'indépendance fait mieux vivre : sans la moindre publicité, Le Canard Enchaîné est le journal le plus rentable de France et ses journalistes sont les mieux payés de France (à un point qui choquerait les lecteurs s'ils savaient que bon nombre de salaires annuels dépassent les 150 000 euros !)...

On n'en est pas là pour la presse horlogère, mais, quand on voit l'insatisfaction générée par les titres disponibles, on se dit qu'il y a une réserve incroyable de lecteurs potentiels...

Encore faudrait que les journalistes (eux, moi) et les éditeurs de cette presse spécialisées fassent leur auto-critique !

...

j'adhère à tous ce discours, notamment en ce qui concerne la complaisance...Avoir du contenu pertinent c'est la clef d'un lectorat fidèle voire abonné. Ne pas se coucher devant les marques, c'est être libre, et si la diffusion est là, la pub sera là aussi ! malgré les grincements de dents !
Revenir en haut Aller en bas
gregorypons
Animateur
gregorypons


Nombre de messages : 803
Age : 115
Localisation : Genève-Paris-Neuchâtel et toute la planète horlo
Date d'inscription : 26/03/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyJeu 26 Juil - 21:06

Je crois qu'il aurait fallu compléter la chronique sur les revues horlogères par une revue des "suppléments" réalisés par les titres non spécialisés : Le Monde ou Le Figaro pour les quotidiens, L'Express, Valeurs actuelles ou Le Nouvel Observateur.

Souvent réalisés par les mêmes journalistes que les revues horlogères (il n'y a pas tant de spécialistes que ça en France), ces suppléments sont souvent mieux mis en page, plus variés et plus attrayants, mais leur contenu n'est guère plus varié.
Celui que Le Figaro a réalisé pour Bâle et Genève était cette année plus intéressant que les années précédentes, notamment à cause de son approche magazine.
Je préfère ne rien dire des autres, qui relèvent, au mieux, du "piège à pub" purement opportuniste ou, au pire (Le Monde), d'une fantastique hypocrisie qui permet d'encaisser de confortables revenus publicitaires (au prix d'une flagornerie éhontée pour ces annonceurs) tout en revendiquant à grands cris une intransigeance déontologique digne d'admiration...

Bref, rien qui puisse vraiment concourir à une vraie information des amateurs de montres...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.businessmontres.com
ogobert
Nouveau



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/03/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyJeu 26 Juil - 21:49

gregorypons a écrit:
C'est un premier point d'étonnement : il existe plusieurs dizaines de titres français consacrés à l'automobile, mais les passionnés de bagnoles ne crachent pas sur les revues spécialisées comme les passionnés de montres.

Passionnés de pas mal d'autres choses que de montres, et en particulier de haute-fidélité et de cigares, la presse spécialisée dans ses domaines est extrémement critiquée par les autres passionnés que je fréquente.
Le coté "petit monde dans lequel tout le monde se connait", la dépendance vis à vis de la publicité, toutes ses choses se retrouvent aussi...
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEUS
Pilier du forum
MORPHEUS


Nombre de messages : 1738
Age : 58
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 18/06/2007

FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? Empty
MessageSujet: Re: FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?   FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ? EmptyJeu 26 Juil - 22:17

Ce qui est un peu agaçant chez les journalistes francophones c'est leur tics verbaux: ADN et concept sont utilisés à toutes les sauces.
Un peu jargonant tout ça Arguek
Revenir en haut Aller en bas
http://montres-russes.org/
 
FAUT-IL ENCORE LIRE DES REVUES HORLOGÈRES ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» revues horlogères
» A lire des revues allemandes....
» revue de revues 2
» Spring Drive de Seiko ... Il faut aller lire ça.
» Pour lire certains sites, il faut choisir la langue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: