FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  Empty
MessageSujet: Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet    Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  EmptyMer 15 Nov 2017 - 9:24

La concurrence des maisons d'enchères se fait à coups de millions et par communiqués de presse interposés. C'est à celle qui vendra le plus cher une montre et saura le mieux le faire savoir.  

Citation :
Phillips – La palme des enchères genevoises avec CHF 23,9 millions

https://journal.hautehorlogerie.org/fr/phillips-la-palme-des-encheres-genevoises-avec-chf-239-millions/

Citation :
La Rolex Daytona de Paul Newman sous le marteau

https://journal.hautehorlogerie.org/fr/la-rolex-daytona-de-paul-newman-sous-le-marteau/

Citation :
Record mondial pour la Rolex « Paul Newman » chez Phillips – HH ...

https://journal.hautehorlogerie.org/fr/record-mondial-pour-la-rolex-paul-newman-chez-phillips/

On pourrait énumérer bien d'autres titres pompeux marqués par des superlatifs à n'en plus finir. A la manœuvre de cette communication tonitruante, la Fondation de la Haute Horlogerie qui tente sur commande de voler au secours d'une industrie en phase de reconstruction après des années d'autodestruction. C'est que les ventes de montres sont tombées au plus bas et il faut donc convaincre le consommateur que la montre est spéculative, une bonne affaire comme ont pu l'être en leur temps les achats de diamants (de profundis pour ceux qui avaient craqué) ou de pâtes de verre qui se sont effondrées deux ans plus tard.

L'industrie horlogère ne sait plus où donner de la voix et d'articles sur la valeur montante de l'horlogerie et la valeur de placement des montres ( http://www.lepoint.fr/montres/actualite/dernieres-news/et-si-vous-placiez-votre-argent-dans-les-montres-14-11-2017-2172380_2655.php ) (Placement : ce qu'il faut savoir avant d'investir dans les montres de collection https://votreargent.lexpress.fr/marche-art/placement-ce-qu-il-faut-savoir-avant-d-investir-dans-les-montres-de-collection_1845970.html ) (http://www.europe1.fr/consommation/la-montre-est-elle-un-placement-sur-2296307 ) ( Investir dans les montres : elles ne prennent de la valeur que si elles sont très bien conservées https://www.capital.fr/votre-argent/investir-dans-les-montres-elles-ne-prennent-de-la-valeur-que-si-elles-sont-tres-bien-conservees-1244451 ) (https://dans-quoi-investir.fr/investir-dans-les-montres-de-luxe-homme/) (http://www.lepoint.fr/montres/rolex/pas-d-isf-cote-en-hausse-les-montres-vintage-le-placement-du-moment-11-10-2013-1994840_2839.php ).

La liste pourrait être beaucoup plus longue et les moteurs de recherches s'affolent dès qu'on les lance sur "montres et investissement" quelles que soient les langues retenues. Tout cela est superbement orchestré par les marques à la fois annonceurs et financeurs de la presse dépendante de fait de la bonne santé de ses commanditaires.

Chacun notera la coïncidence des articles sur les ventes records et "la montre valeur de placement" afin que le lecteur dont la mémoire vive se rapproche de celle du poisson rouge n'oublie pas qu'acheter une montre est un bon placement pour lui... C'est qu'avec des montres que les marques peinent à vendre avec des remises de 70% (cf les ventes au personnel de Richemont en début d'année) , il est certain qu'à plein tarif, le client ne sera jamais le dindon d'une farce qui n'amuse même plus les actionnaires qui ne comprennent pas qu'avec tout ce que l'industrie dépense cela leur rapporte si peu.  

La manipulation de l'opinion et des clients reste la dernière arme contre la fin programmée d'un système qui fut juteux pendant plus de trente ans. Jouant sur la masturbation intellectuelle de partenaires aussi associés que dépendants, la FHH s'interroge sur le sens de "Haute horlogerie", qui en est et qui n'en est pas, tout cela après avoir admis en son sein des marques qui vendent des montres à moins de 1500 euros qui emboitent des calibres Sellita à côté de manufactures haut de gamme désormais asphyxiées dans une liste de partenaires payants qui espèrent profiter d'une image qualitative que la fondation est réputée défendre.

Hélas, le système est éculé et nul ne parierait sur son futur et l'emballement qu'est susceptible de susciter la Fondation à l'égard du public. D'ailleurs les visites de son site internet touchées à la baisse obligent le loup à sortir du bois et à rechercher des contenus un peu moins conventionnels que les articles lénifiants produits ces dernières années par des pisse-copies duplicateurs de dossiers de presse basiquement désuets.  

Les grands maîtres des ventes aux enchères sont sans doute les derniers à s'en mettre plein les poches et aussi sympathiques et compétents qu'ils fussent, ils ne sont que les acteurs d'un système au service d'une industrie en déclin. "On pourrait t'éjecter" d'avoir dit cela me dira-t-on sûrement mais la réalité est bien là, les montres ne sont pas une valeur de placement et le laisser supposer à des clients naïfs relève de l'escroquerie intellectuelle. La seule chose qui intéresse aujourd'hui l'industrie horlogère est le très court terme, la reprise des ventes immédiate car l'analyse prospective n'est pas et n'est pas prête d'être de mise auprès d'actionnaires qui ne voient que les dividendes immédiats qu'ils peuvent tirer de l'horlogerie et sans aucun sentiment affectif, se contrefichent du devenir des personnels et des entreprises qui peuvent être revendues sur l'échiquier économique ouvert aux investisseurs de tous univers.

Tout le monde n'aura pas la chance d'avoir un Georges Kern sur son chemin, et loin de se demander si la montre est un bon investissement, il faudra d'abord faire un bilan de ce qu'elle peut encore offrir. Le rêve spéculatif n'est plus là, il est bien mort et avec un métro de retard, l'industrie horlogère, la Fondation de la Haute Horlogerie, la presse et les réseaux de détaillants devraient imaginer que remettre le client au centre du sujet serait peut-être la meilleure des solutions et que ce ne sont pas les blogueurs qui amplifient les effets messages parasités de l'industrie qui vont changer quoi que ce soit. Les blogs ne représentent aucunement l'avis du public et encore moins la défense de ses intérêts.  

A vouloir trop survendre la valeur artificielle des montres, on finit par éclairer le client sur une partie qu'on lui cachait depuis si longtemps qu'il aurait presque pu se laisser berner. Oui mais voilà, c'est lui qui paie et a finalement le dernier mot et quand il dit "c'est trop cher" il est forcément stupide de tenter de lui expliquer que cela ne l'est pas assez.

Les montres ne sont que le fruit d'une industrie, celle du luxe placée entre les mains de groupes financiers et la valeur nette comptable est plus expressive pour leurs actionnaires que la passion mécanique. Cela ne va changer tout de suite même si derrière la plupart des records enregistrés dans les ventes publiques, on retrouve les marques elles-mêmes déguisées en collectionneurs.

Après les années de ventes "blanchiment", voici les années de ventes "aveuglement" et bizarrement cela profite toujours aux mêmes....

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15083
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  Empty
MessageSujet: Re: Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet    Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  EmptyMer 15 Nov 2017 - 13:05

ZEN a écrit:


A vouloir trop survendre la valeur artificielle des montres, on finit par éclairer le client sur une partie qu'on lui cachait depuis si longtemps qu'il aurait presque pu se laisser berner. Oui mais voilà, c'est lui qui paie et a finalement le dernier mot et quand il dit "c'est trop cher" il est forcément stupide de tenter de lui expliquer que cela ne l'est pas assez.

Tu as tout dis la... et résumé ce que je pense depuis un moment.
Ce n'est plus une montre qu'il faut vendre, ni sa valeur.
Ne reste que l’égocentrisme.

Pendant ce temps la chez les sous traitants, on ne peut pas dire que ça se bouscule sur les machines.
On nous démarche pour trouver de nouveaux débouchés, on nous invite a visiter... des locaux vidés de la moitié de leurs employés.
Revenir en haut Aller en bas
selfautowash3
Membre très actif
selfautowash3


Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 06/08/2014

Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  Empty
MessageSujet: Re: Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet    Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  EmptyMer 15 Nov 2017 - 19:50

Dans un article ils recommandent Franck Muller comme placement, je ne l'avais jamais vu comme ça...

Je ne sais pas quelle est la portée réelle de çes articles mais à moins d'être blindé miser ses économies sur des montres je ne suis pas sûr que ce soit malin.
Revenir en haut Aller en bas
Jonpi
Animateur
Jonpi


Nombre de messages : 884
Age : 63
Date d'inscription : 24/10/2017

Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  Empty
MessageSujet: Re: Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet    Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  EmptyMer 15 Nov 2017 - 23:06

Zen et Manivel.
Il me semble bien évident que les investisseurs sont aujourd’hui, à de rares exceptions près, uniquement préoccupés par le retour rapide sur leurs investissements financiers au détriment de la logique industrielle et donc le temps long.
Au passage espérons que Breitling ai tiré le bon numéro, c’est du moins tout le mal que je souhaite à cette maison.
Après, la notion de trop cher ou pas, de RQP, est toujours abondamment débattue à longueur de posts et n’est pas tranchée loin de là.
Tant qu’il y aura des gens pour mettre le prix demandé le système continuera à avancer et je ne suis pas si sûr de la prise de conscience des acheteurs.
Et ce petit monde continuera à vendre, pas des montres bien sûr, mais du statut social, de l’égocentrisme, des paillettes.... et ça, ca n’a pas de prix.
En fait, c’est amha assez simple, la montre comme d’autres objets non destinés à assouvir des besoins essentiels est une des variables d’ajustement des budgets personnels.
Si il y a du fric on achète, quand il n’y a en pas on diffère.
Après, je crois surtout que notre jugement sur ce marché est un peu déformé par le prisme de notre passion.
Revenir en haut Aller en bas
Boc21
Animateur



Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 30/09/2010

Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  Empty
MessageSujet: Re: Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet    Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet  EmptyJeu 16 Nov 2017 - 0:06

Je ne crois pas que l'on t'éjècte, Zen, pour avoir écrit ce que tout le monde avait déjà compris depuis quelques temps déjà.
C'est bien là le problème : ces andouilles procèdent avec une finesse digne d'une charge de Rhinoceros compress
Si ils veulent que le public ne comprenne pas ce qui se trame, ils devraient s'auto-éjecter eux-mêmes ou essayer d'influer sur les systèmes éducatifs pour qu'ils génèrent des adultes encore plus abrutis.
Les ventes aux enchères où des montres atteignents des niveaux délirants + les reportages TV où la montre est le "placement sur" + la com + les choix systématiques de reprendre les stocks plutôt que d'actualiser une baisse des prix afin qu'officiellement ces dernières ne baissent jamais...franchement qui ne comprendrait pas quid 2
De plus, il faut quand-même avoir quelques moyens pour s'acheter des montres, et si il existe de riches et très riches abrutis (généralement des héritiers), les riches ne sont globalement pas des aliénés.
Et il faudrait l'être pour ne pas avoir compris.


Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le faste d'hier et les horlogers d'aujourd'hui Billet
» Où vont donc ces horlogers qui médisent tant sur leur profession ? (Billet)
» Le retour aux concepts horlogers
» Le grand mea culpa horloger des CEO désemparées. Billet
» 2018, le retour de la plume acidulée et du blog mielleux - Billet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: