FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP

Aller en bas 
+79
paysdoufs
Arthur7
Gagliapun
stef
Callaghan
yoli
Vladilir
VintageLover
Virgile
Yann77
uncledave44
byellas29
H
Emmanuel2b
Syl20atm
Cyramina
GoldenG
Spiider44
Naïf007
Kerangaro
iozz
olivier 71
al'1
Basse01
mat60
caput
Raju
casse_pierre
dejinytravy
peache1
Le temps retrouvé
Caesario
PandaisGiant
Nezitic
skeleton31
Tithuba
OlivHD
Denis la malice
gmal
gump25000
fdam
isosta
Himal
NaKKdry
ChrisC75
hommemega
GrumpyTheGrump
Daniel B
David DP
ladix
reno83
Raxevis Arcofin
broncos
Roseau
Zac Ryan
beex
Gadrien
ZenethaaR
buitonni
GMT
Nestor Lebrave
Pat51
hencey
Pierre-Yves
G&N
dante_be
ChronoToF
Comenius
10tocantes
Alt0201
Baki95
DON
PHIL71
Guy 67
Jagoon
Thibault83
Yajoan
jacno1977
lelapin
83 participants
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3197
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 11:55

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na12



Billet & Grande Revue : la nouvelle Nautic 3 et le retour Franco-Suisse de LIP



J’ai et j'aurai toujours un moment de nostalgie quand je parcours mon humble collection de montres de l’âge d’or de l’horlogerie. Dans bien des domaines les réalisations de nos pères et nos grands-pères devraient nous pousser à davantage de respect et d’humilité. Certes, je ne suis pas né moi-même à cette époque mais j’ai eu la chance d’avoir un père qui m’a fait découvrir cette période particulière de notre histoire. A travers nos discussions, les livres, les documentaires et aussi les grands classiques du cinéma qu’il me fit visionner, je me mis à admirer cet équilibre entre la mécanique et le design, cette alliance entre des mouvements d’excellente qualité et une esthétique qui a marqué l’histoire de l’horlogerie.
Je pense que nos pères et nos grands-pères ne voyaient pas les montres de la même manière que nous les voyons aujourd’hui. Il n’y avait pas d’articles dans la presse de l’époque pour nous apprendre à investir dans les montres. Nos pères et nos grands-pères étaient commerçants, professeurs, agriculteurs, administrateurs, ouvriers, militaires, journalistes, étudiants, plongeurs amateurs ou professionnels. Leurs montres réunissaient en elles deux principes quelques fois opposés, quelques fois alliés : l’utilité et la beauté. Mais tout cela c’était avant. Bien avant la grande spéculation et la course vers le nirvana du luxe, bien avant les plongeuses de bureau et les augmentations tarifaires automatiques à deux chiffres. Il y a eu une époque où le regard envers les montres était plus sain qu’aujourd’hui. Ce fut une époque d’une grande effervescence : les montres devenaient réellement étanches et les marques menaient une compétition intense pour développer les caractéristiques de leurs modèles. Les premières montres-outils modernes naquirent d’ailleurs dans ce contexte. Pour nos grands-pères et nos pères, c’était avant tout des instruments de mesure. Pas des bijoux mais de beaux objets qu’ils aimaient porter et qui leur étaient utiles tous les jours. Comme celle que mon grand-père portait au quotidien, retrouvée un jour puis restaurée et qui depuis donne l’heure à mon père. Et cette montre du quotidien, c’était une LIP.
Avec l’âge, je me suis moi-même mis à collectionner les montres des années 60. Puis, avec le temps, j’ai étendu mon goût pour d’autres époques tout en gardant ma préférence première. Alors, quand la réédition d’une ancienne montre pointe à l’horizon, j’essaie de voir si le travail de notre génération atteint au moins celui de nos ainés. La réédition sera-t-elle fidèle ? La réinterprétation sera-t-elle convaincante ou sera-t-elle une énième adaptation paresseuse et sans âme d’une belle oubliée ?
Il y a quelques années, toujours en quête de pépites horlogères d’époque, j’ai eu l’occasion d’acquérir un modèle que j’aime toujours porter régulièrement. Puis, un jour, j’ai appris que cette montre allait être rééditée. En tant que porteur du modèle vintage, j’ai voulu sauter sur l’occasion pour réaliser un test un peu spécial. Celui de la LIP Nautic 3.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na13
Le modèle d’origine de la LIP Nautic 3, collection personnelle. Au cours des années de sa commercialisation, quelques légères modifications furent apportées au modèle


Mais avant de tester la montre, j’aimerais revenir un instant sur l’histoire des Nautic de LIP.


La généalogie des LIP Nautic

Fondée en 1867 par Emmanuel Lipmann sous le nom de « Comptoir Lipmann », la marque LIP reste une marque qui occupe une place à part dans nos souvenirs. Née sous le Second Empire, la marque n’a pas seulement traversé l’histoire de France, elle l’a littéralement accompagnée : dans ses plus grands moments de gloire comme lors des moments difficiles. A la sortie du second conflit mondial, alors que les entreprises françaises avaient été mises en coupes réglées pendant 4 années par l’occupant, et cela incluait LIP, qui aurait dit à ce moment que la marque bisontine allait devenir la 1ère marque horlogère de France et la 7ème entreprise horlogère mondiale avec un pic de 600,000 montres produites en 1968 ?

1968 est d’ailleurs une année particulière avec le lancement commercial de la LIP Nautic Ski, la montre des Jeux Olympiques qui vit le triomphe de Jean-Claude Killy dont la contribution exceptionnelle apporta 3 des 9 médailles remportées par la France qui était alors à la 3ème place au classement des médailles. La Nautic Ski a été présentée officiellement l’année précédente par un Fred LIP qui était encore à la tête de l’entreprise bisontine. C’est lui qui a conduit la marque jusqu’à son firmament : LIP était devenue un géant à tous points de vue. Ses accords avec Blancpain puis avec Breitling et aussi avec Universal Genève montrent à quel point elle était incontournable sur le marché français. La marque ne se contenta pas d’ailleurs de distribuer des marques suisses, si ces marques s’associaient à LIP c’est bien que le rapport de force était largement en faveur de la marque française qui dominait son marché national. Ainsi, quand Breitling voulut que ses chronographes Top Time – rééditées récemment – soient distribués en France, elles devaient l’être sous le nom de LIP Genève, le haut de gamme de LIP. Et même LIP se permettait le luxe de retirer un contrat de distribution à Blancpain et sa Fifty Fathoms – parues sous le nom de LIP brevets Blancpain – car Fred LIP avait déjà en tête de produire ses propres plongeuses et ces dernières ce furent évidemment les FAMeuses Nautic.

Il faut parler des Nautic plutôt que des Nautic Ski car celles-ci étaient en fait la continuation des premières Nautic apparues avant même la conception de la Nautic Ski. Une première montre eut cette mention sur son cadran dans les années 40 dans l’atelier d’Issodun dans le Val de Loire pendant la guerre avec comme originalité un boitier en aluminium. L’origine du nom Nautic chez LIP venait en fait de l’étanchéité des modèles. Contrairement à la 1ère Guerre Mondiale où nos vaillants poilus combattirent avec des montres qui n’étaient plus adaptées à une guerre moderne et, passé la période des montres de tranchée plus ou moins bricolées – une adaptation largement empirique des montres de poche et de col – la 2nde Guerre vit arriver au poignet de nos soldats des montres étanches et dotées d’un antichoc.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Pub_li10
Publicité pour la FAMeuse LIP Nautic Ski présentée en 1967 et commercialisée en 1968 pour 375 francs. Mais saviez-vous qu’il ne s’agissait pas en fait du 1er modèle Nautic de LIP ? Credits to LIP



La mention Nautic revint par la suite dans les années 1960 avec la sortie des premiers modèles de Nautic de nouvelle génération avec l’arrivée du modèle 7307 doté du calibre R147 – calibre 1260 PUW – qui était doté d’une seule couronne puis le modèle 42518 doté d’un calibre à remontage manuel R17 avec cette fois-ci un réhaut intérieur et deux couronnes qui devinrent dès lors le trait caractéristique des nouvelles Nautic. Vint par la suite la Nautic dotée du calibre à remontage automatique R153 puis seulement après arrivèrent les Nautic Ski embarquant le calibre électromécanique français R184 qui était l’aboutissement de ces mouvements révolutionnaires en leur temps. Pour assurer l’étanchéité de ses nouvelles Nautic, Fred LIP avait négocié avec le suisse E. Piquerez SA le recours au boitier SuperCompressor. Le mouvement R184 était quant à lui à l’avant-garde des calibres de l’époque, situé à mi-chemin entre la tradition mécanique et l’arrivée de l’électronique dans les montres, ce fut lui qui équipa la plus FAMeuse des plongeuses françaises.
Les Nautic Ski ont été enrichies par la suite avec d’autres formes de boitiers dont un modèle protégeant davantage les couronnes – la Super Nautic Ski, référence 42634 – puis ensuite la Nautic Ski fut dotée d’un boitier coussin (références 42827, 42982 et 42983).

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  3-vari10
De gauche à droite : LIP Nautic Ski, LIP Super Nautic Ski et LIP Nautic Ski dotée d’un boitier coussin. Credits to LIP


Et la Nautic 3 ?

Alors que la Nautic Ski prenait les devants de la scène horlogère française, bénéficiant d’une campagne de publicité soutenue par l’effet des Jeux Olympiques d’Hiver, une autre Nautic apparut en parallèle : la Nautic 3.
Au milieu des nouvelles Nautic Ski, la Nautic 3 apparaissait dès le départ comme un modèle à part. Si la Nautic 3 fut dotée du même calibre que la Nautic Ski, le R184 français, et qu’elle était également étanche à 200m, elle s’en démarquait nettement dans son design global. En l’absence de réhaut intérieur, la montre était dotée d’une lunette externe et d’une seule couronne. La vraie spécificité de la montre était qu’elle s’inscrivait dans une période de grande transition dans l’histoire du design.

Le mariage réussi des années 60 et 70

C’est Joël Duval, à travers son intérêt pour la Zenith Defy de 1969 – autre modèle précurseur tant dans son esthétique que dans ses caractéristiques techniques – qui m’a conduit à m’intéresser aux montres de la toute fin des années 60 et du tout début des années 70. Il n’a pas fallu alors longtemps pour que je recherche un modèle français qui illustre cette transition entre les deux décennies.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na14
Ma LIP Nautic 3 d’origine au porter et dans un état de compétition. Vous pouvez voir dans cette ancienne plongeuse les traits caractéristiques de la fin des années 60 et du début des années 70


Une montre est généralement la traduction d’une époque. Ainsi, la forme du boitier inscrit la Nautic 3 dans la tradition des plongeuses de la seconde moitié des années 60, alors que son cadran affiche une esthétique plus proche du début des années 70. C’est ce cadran avec son esthétique singulière qui m’a attiré quand j’ai commencé à m’intéresser à ce modèle. A la fin des années 60, les formes des boitiers commencèrent à changer mais c’était aussi l’arrivée massive de couleurs plus chatoyantes qui firent leur entrée dans les cadrans de nos montres. Sur la LIP Nautic 3, c’étaient des index orange larges qui allaient ainsi enrichir un cadran noir et blanc accompagné par de généreuses applications de lume.
Le calibre R184, s’il date des années 60, est lui aussi un calibre de transition, faisant le lien entre les mouvements mécaniques qui prédominaient jusqu’alors et les mouvements à quartz qui commençaient seulement à paraître avec la Seiko Astron de 1969. Si la trotteuse du R184 est un peu moins fluide que l’aiguille d’une mécanique, elle l’est bien davantage par rapport au quartz qui commençait seulement à paraître.
Après plusieurs années de port, la Nautic 3 est devenue l’une de mes vintages préférées : pour ce qu’elle symbolise en termes de transition historique, pour ses dimensions qui si elles ne sont pas contemporaines s’en rapprochent et surtout pour son charme de plongeuse française pas tout à fait comme les autres.
Beaucoup de rééditions pèchent par une exécution un peu trop froide, je le ressens dans certains modèles qui, s’ils semblent bien réalisés, manquent ce petit quelque chose qui me fait souvent préférer le modèle vintage. Alors, est-ce que la réédition de la Nautic 3 va connaître le même sort ?

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na15
Le nouveau modèle avec l’un des bracelets Tropic officiels de la marque qui revient avec une sérieuse mise à jour



La nouvelle Nautic 3 : le Test


C’est avec une grande appréhension que je me préparais à recevoir les futures LIP Nautic 3. En effet, après avoir reçu la confirmation qu’il s’agissait bien du modèle doté du futur mouvement franco-suisse G100, j’ai demandé au patron de LIP si FAM pouvait avoir en exclusivité les premiers modèles pour un test grandeur nature. Par la même occasion, cela permettait de renouer avec la tradition des tests de montres de notre regretté administrateur. Le patron de LIP a accepté de jouer le jeu et de soumettre au ressenti des membres de FAM les nouvelles Nautic 3. Les modèles de prêt arrivèrent peu de temps après : ils étaient issus de la présérie. Le seul détail à noter dans le modèle commercialisé sera le bracelet acier qui sera modifié. Pour cette raison, j’ai choisi de tester la version fournie avec le bracelet Tropic qui restera identique. Mais commençons sans plus tarder le test.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na16
La version bleue de la Nautic 3 avec le nouveau Tropic, couleur orange. Il est d’excellente qualité, en caoutchouc vulcanisé. Souple et agréable au porter, il n’a rien à voir avec des Tropic bas de gamme. Plusieurs teintes seront disponibles


Généralement on dit que la première impression est toujours la bonne. La première que j’ai eue a été une réelle surprise. LIP nous avait habitué aux rééditions à quartz ou du moins avec un calibre hybride ou encore aux calibres mécaniques Miyota et Seiko. Le recours au quartz ou à un mouvement hybride aurait été peut-être logique au regard du mouvement qui équipait l’édition d’origine mais ce fut tout le contraire qui se produisit. A travers la nouvelle Nautic 3, je vois une vraie remontée en gamme pour LIP. C’est un modèle de rupture par rapport à l’offre actuelle de LIP aussi je vous recommanderais de juger sur pièce en prenant en mains les modèles quand ils seront disponibles auprès des distributeurs pour vous rendre compte que ces Nautic 3 sont d’une qualité nettement supérieure.  

Un boitier brossé et actualisé en 39mm

Le boitier est la première bonne surprise, il s’agit d’une nouveauté dans la collection actuelle de LIP, spécialement conçu pour cette réédition. S’il reprend la forme du modèle original, il offre quelques mises à jour. Ainsi le nouveau modèle est principalement en acier brossé, seul les chanfreins – plus affinés par rapport au modèle d’origine – sont polis et la lunette, ce qui donne une alternance légère de poli brossé avec tout de même une vraie dominante pour l’acier brossé. C’est un bon choix car, pour une plongeuse, je ne suis pas adepte de l’excès d’acier poli qui marque, prend davantage les rayures et brille à mon sens de manière excessive. Par rapport au modèle d’origine qui était en acier poli, j’aurais tendance à préférer à cet égard la nouvelle édition.  

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na17
L’originale à gauche en acier poli, la nouvelle édition à droite en acier brossé. Le lien de parenté est évident : même la dimension légèrement revue du boitier ne tranche pas le lien de filiation entre les deux Nautic 3


Les dimensions du boitier ont été revues, ainsi le 39mm a été préféré au 37,5mm d’origine. Ayant un poignet de 17,5mm, je ne me suis jamais arrêté au diamètre affiché d’une montre. J’essaie les modèles sans préjuger de leur supposée adéquation par rapport à ma taille de poignet : beaucoup de paramètres entrent dans la ligne de compte et vont ensuite contribuer à rendre proportionné (ou non) la présence au poignet d’une montre. Dans le cas de la Nautic 3, le choix du 39mm me semble judicieux, c’est un parfait équilibre pour la majorité de nos poignets et aussi par rapport à notre époque qui tend à favoriser ce type de diamètre presque universel dorénavant pour les hommes.
Si le diamètre de la montre a été revu un peu à la hausse, une vraie surprise concerne l’épaisseur du boitier : le modèle vintage est mesuré à 13,9mm alors que le nouveau modèle affiche 13,2mm. Plutôt que de me contenter des mesures affichées, j’ai pris soin de mesurer les modèles et la nouvelle Nautic 3 est effectivement moins épaisse que son ainée. Et même elle s’avère moins épaisse que bien des plongeuses contemporaines.
Les cornes sont quant à elles légèrement plongeantes et me semblent proportionnées, ni trop longues ni trop courtes, elles épousent bien le contour du poignet. Un bon point à noter : la position des pompes pour fixer le bracelet me semble équilibrée, ni trop proche du boitier ce qui rendrait l’intégration d’un bracelet difficile, cas que je retrouve malheureusement dans certaines vintages, ni trop éloignée ce qui est le cas de certaines montres neuves, laissant un espace entre le bracelet et le boitier que je trouve rédhibitoire. Ce nouveau boitier a été testé pour assurer une étanchéité jusqu’à 200 mètres ce qui correspond à l’étanchéité de la Lip Nautic 3 d’origine.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na18
De profil, la nouvelle Nautic 3 montre sa relative finesse avec des flancs affinés. La vue nous permet de voir les cornes plongeantes ainsi que l’alternance entre le polissage des chanfreins, de la couronne et de la lunette par rapport au reste du boitier en acier brossé


Enfin, les collectionneurs de vintages le savent bien, les couronnes LIP d’époque n’étaient quasiment jamais signées, contrairement au modèle actuel. Autre point : la couronne de la réédition est plus plate que celle d’origine. Etant porteur du modèle d’origine, je peux dire que c’est un petit plus car la couronne du modèle vintage avait un peu tendance à rentrer dans le dos du revers de la main lors d’une petite flexion du poignet. Le confort au porter du nouveau modèle me semble ainsi un peu supérieur par rapport au modèle d’origine.
Une lunette de meilleure qualité et unidirectionnelle

La lunette de la nouvelle Nautic 3 me semble également de meilleure qualité que son ainée.  L’ancienne lunette était bidirectionnelle et ne comportait pas de clic contrairement à la nouvelle édition qui se voit dotée d’une lunette tournante unidirectionnelle où le clic est net et précis. Quand on tourne la lunette, on peut ressentir que le ressort est en acier, contrairement aux montres d’entrée de gamme où les ressorts sont généralement en plastique avec quelques fois des impressions de « savonnette » pour certains modèles d’autres marques.
L’insert de lunette est en aluminium ce qui me semble cohérent, le recours à la céramique aurait rendu cette réédition trop clinquante à mon sens et se serait éloignée du modèle d’origine dans son aspect final. La céramique a ses avantages et ses inconvénients, je tends à préférer l’aluminium même pour certaines montres récentes pour leur aspect plus mat et aussi car je sais que l’insert de lunette pourra un jour se patiner contrairement à une lunette céramique qui gardera son côté clinquant dans le temps.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na19
La montre passe bien avec un costume, la variété des teintes des Tropic permet de jouer tantôt avec une couleur vive pour la plage, tantôt avec une couleur sobre comme le gris pour le travail


Si la graduation de la lunette est respectée par rapport au modèle d’origine, le point de tritium présent sur l’insert de lunette à 12h du modèle vintage a été changé pour comporter à la place un point de SuperLuminova. A noter aussi que sur le modèle du passé le point de tritium est de forme concave alors que le nouveau point de SuperLuminova est convexe. Plutôt que de tenter d’imiter la couleur du tritium vieilli, LIP a choisi de vivre avec son temps et de ne pas tenter de reproduire ce que d’autres marques ont tenté avec les reproductions de faux tritium vieilli sur leurs cadrans, point décrié par nombre des membres de notre communauté à propos des néo-vintages actuelles.

Un verre saphir de 3mm d’épaisseur

Le plexiglas d’origine laisse sa place à un verre saphir bombé double dôme avec traitement antireflets. Nous sommes en terrain connu, le choix du verre saphir était évident pour le nouveau modèle, toutefois j’ai demandé plus de précisions au sujet de ce verre saphir car quelque chose avait retenu mon attention. Ce verre a en fait 3mm d’épaisseur ce qui n’est pas anodin. Il existe un vieux préjugé favorable au verre saphir qui le rendrait plus résistant de manière globale. Un verre saphir n’est pas invincible, loin de là. En fait un verre saphir, s’il avère bien plus résistant à la rayure qu’un plexiglas qui marquera très rapidement, il reste sujet à une cassure du verre, c’est le pendant de sa dureté supérieure.
Dans le monde des plongeuses, je m’intéresse souvent à l’épaisseur du verre les équipant car c’est cette épaisseur qui déterminera réellement la capacité du verre à encaisser la pression ou les chocs. Pour les montres de plongée, la majorité des verres mesurent 2mm d’épaisseur. Dans des plongeuses professionnelles ultra résistantes, je connais des verres qui poussent jusqu’à 4mm d’épaisseur (et même au-delà pour quelques modèles d’exception) ce qui entraine souvent le choix d’un verre plat pour limiter l’impression d’épaisseur de la montre. Pour la Lip Nautic 3, le choix a été d’opter pour 3mm d’épaisseur : un bon compromis pour garantir la solidité du verre sans pour autant donner de l’embonpoint à la montre.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na20
Ici avec un bracelet personnel, vous pouvez apercevoir le biseautage léger du verre qui ne le rend pas trop protubérant par rapport à la lunette, le plexi du modèle vintage étant en comparaison beaucoup plus bombé


L’épaisseur du verre saphir n’a pas eu d’impact sur l’épaisseur globale de la montre qui est contenue pour une plongeuse contemporaine. En les comparant, on remarque que si les deux optent pour une forme bombée, le bombé de la nouvelle version est un peu différent par rapport à l’ancien modèle qui l’est davantage. Autre point, sur le nouveau verre saphir, on peut remarquer un léger biseautage du verre que je ne constate pas sur l’ancien verre. Au final, je pense que la mise à jour du verre est meilleure techniquement par rapport au modèle d’origine, contribuant à une durabilité et une qualité supérieures avec une épaisseur globale moindre de la montre.
Un cadran pour les gouverner tous

Pour être un collectionneur invétéré de vintages – et je continue de remercier notre ZEN depuis son repos des braves pour nous l’avoir transmis – je peux dire que dans la grande majorité des rééditions, l’un des éléments que beaucoup de membres remarquent c’est évidemment le charme supérieur des anciens cadrans. Il y a la question de la patine mais pas seulement. Souvent, la qualité de la patine dépendra beaucoup de la qualité du travail du cadranier de l’époque. Ainsi, Zenith avait un excellent cadranier à la fin des années 60 : les cadrans de ses Defy de 1969 vieillissent remarquablement bien et même je n’hésiterai pas à dire que les cadrans d’origine sont supérieurs à ceux des rééditions récentes.
Dans le cas de la Lip Nautic 3, et cela devient le leitmotiv de ce test, je trouve que le cadran du nouveau modèle corrige les quelques défauts de l’ancien. J’ai la chance de posséder une Nautic 3 d’époque irréprochable avec un cadran soigné mais j’ai pu également voir des cadrans de Nautic 3 vintage dont les applications de lume pouvaient être plus irrégulières. Cela n’était pas dû à de la négligence. A la fin des années 60, les manufactures se mirent à offrir davantage de couleurs dans leurs cadrans, reflets de l’évolution de leur époque, et aussi les applications de lume étaient plus épaisses qu’auparavant. Les pointes de lume plus discrètes du passé laissent la place à des applications rectangulaires plus grandes et, au début du moins, il a fallu un temps d’adaptation pour que le lume soit appliqué uniformément.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na21
Comme vous pouvez le voir, sur le modèle vintage, les applications de lume sont épaisses et encore ces dernières sont de mon point de vue plutôt mieux réalisées sur ma montre que sur d’autres cadrans de Nautic 3 d’époque que j’ai pu voir


Sur la nouvelle Nautic 3, l’uniformité dans l’application du lume est meilleure que celle de l’originale et cela est dû au progrès des machines-outils d’aujourd’hui. Ainsi la nouvelle Nautic 3 présente un cadran dont la qualité est plus stable que celui du modèle original.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na22
Sur le nouveau modèle, nous voyons bien que les applications de lume sont bien plus nettes par rapport au modèle vintage


La spécificité de ce cadran est bien sûr la présence des index larges de teinte orange qui apportent au cadran noir et blanc un supplément de couleur bienvenu – ce qui avait contribué à me décider dans l’acquisition du modèle vintage. La lisibilité est excellente sur le nouveau modèle, aidée en cela par la largeur des index, des aiguilles bâtons et de la trotteuse avec cercle.
Au sujet de cette dernière, je remarque une différence par rapport au modèle d’origine : sur l’ancienne Nautic 3, la trotteuse est plus fine – peut-être un poil trop fine à mon goût d’ailleurs – et comporte le symbole de l’éclair typique des modèles comportant le calibre électromécanique. Le nouveau modèle comporte une trotteuse plus lisible avec un cercle rempli de lume que nous retrouvons d’ailleurs dans certaines Nautic Ski d’origine qui a eu différentes types de trotteuses selon les années (avec cercle ou carré). Au final, le modèle d’aujourd’hui étant mécanique, le recours à la trotteuse à l’éclair n’était plus d’actualité et à l’observation je trouve que la nouvelle trotteuse est plus lisible.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na23
Ici entre l’ombre et la lumière du soleil, la montre reste très visible et cela est dû à son cadran et ses aiguilles qui favorisent une lecture optimale de l’heure


Du fait de la dimension supérieure de la réédition, le cadran me semble davantage « respirer » si je puis dire : le cadran paraît moins chargé, il ne comporte plus le symbole de l’éclair en dessous du logo de LIP. Dans la liste des différences mineures, je remarque que le trait blanc du contour du guichet de la date est moins épais que sur le modèle d’origine. L’insertion de la date est judicieuse sur les deux modèles, cette dernière, placée à trois heures à la place de l’index, ne semble pas perdue au milieu du cadran. Enfin, les chiffres 6-9-12 gardent un charme rétro dans les deux versions. Si le nouveau cadran s’avère mieux fini, la préférence entre les deux reste une affaire d’affinité personnelle. Au niveau du charme, pour moi c’est un match nul.  

Un fond plein qui cède la place à un fond apparent
Je l’ai dit et redit sur FAM, à mon avis un fond apparent n’a de sens que quand il montre un mouvement intéressant comme c’est le cas avec les montres issues de la haute horlogerie. Voir un Calibre Royal me semble plus intéressant que de contempler les formes d’un énième 2824 ou de ses copies plus ou moins éloignées. Si le G100 est un nouveau mouvement, il n’appartient pas aux mouvements de la haute horlogerie. Il s’agit néanmoins d’un nouveau venu présentant des caractéristiques techniques supérieures à bien des égards au 2824, à ses copies ou à ses concurrents. LIP a en outre fait le choix de la meilleure finition disponible pour le G100.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na24
Le fond apparent de la nouvelle Nautic 3 laisse apparaître le nouveau mouvement G100 de La Joux-Perret assemblé par le français Humbert Droz


In fine, je pense que le fond apparent peut avoir un sens pour la Nautic 3 dans la mesure où le mouvement est nouveau et sa finition s’avère irréprochable et enrichi esthétiquement par le recours aux vis bleuies. Bien des marques se contentent de changements esthétiques minimes avec une masse oscillante mieux décorée par exemple. Je préfère pour ma part découvrir un mouvement présentant une finition globale plus élaborée et des caractéristiques techniques notablement supérieures.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na25
Le fond plein du modèle d’origine. S’il est irréprochable avec une petite gravure et les inscriptions habituelles, ce n’est pas le fond de boite le plus élaboré que je connaisse dans les Lip vintage


Le fond plein d’origine était classique et ne comportait d’autre gravure que le symbole, plutôt discret, de Lip et les numérotations et mentions d’usage. Le choix entre le fond plein d’origine et le fond apparent du nouveau modèle se traduit par un match nul de mon côté.



Le mouvement G100

Le G100 est un nouveau venu dans son segment et il mérite qu’on s’y attarde un instant.



Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  G100_p10
Le G100 présente une véritable mise à jour avec des performances optimales par rapport à notre bon vieux 2824 et ses dérivés


Si vous avez lu FAM régulièrement, vous êtes au courant du feuilleton du dimanche après-midi entre le Swatch Group et la Comco. Vous savez que la décision stratégique de ne plus fournir en 2824 une grande majorité de marques a changé entièrement la donne dans le secteur horloger. C’est peut-être la décision commerciale et industrielle qui a eu le plus d’impact dans l’horlogerie dans son ensemble. Les marques existantes ont dû travailler d’arrache-pied pour trouver des alternatives crédibles commercialement et qui ne feraient pas exploser leur SAV.
Si l’entrée de gamme de la montre mécanique reste dominée par le Miyota 8215 et le Seiko NH35, d’autres mouvements sont apparus pour le milieu de gamme. Sellita a été le premier sur la brèche, passant de client d’ébauches du 2824 à celui de fabricant d’une copie du 2824 : le SW200. Il y a également d’autres versions du 2824 comme celui de Soprod, le P024, ou celui de Fossil, le STP 1-11, sans parler des versions chinoises du mouvement. Pour autant, ces versions présentent toutes une réserve de marche qui n’a presque pas varié depuis le vénérable 2824 avec plus ou moins 40h seulement.
Le Powermatic 80 d’ETA aurait pu représenter une alternative avec ses 80h de réserve de marche MAIS avec une fréquence abaissée à 21600 alt/h. Le MT de Kenissi représente une autre alternative comme mouvement mécanique à trois aiguilles avec ses 70h de réserve de marche. En définitive, LIP a fait le choix d’un tout autre calibre et c’est une rupture par rapport à son offre actuelle car ce dernier est produit par une manufacture suisse : La Joux-Perret.
Je me retrouve confronté à une problématique : face à un nouveau mouvement que je n’ai pas pu tester dans d’autres modèles ou chez d’autres marques,  comment puis-je le jauger ? C’est pour cette raison que j’ai fait une demande spéciale pour mieux appréhender le G100 : un exemplaire non emboité. Alors, en exclusivité pour FAM, je vais vous présenter le G100 de manière synthétique et évidemment sans le parachute d’un kit de presse.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  G100_p11
Exclu pour FAM : le G100. Si la masse oscillante est d’apparence classique, le G100 embarqué dans la Nautic 3 est d’une finition irréprochable et c’est normal, il s’agit de la meilleure finition disponible proposée par La Joux-Perret : la « version soignée avec vis bleuies »


Localisée à la Chaux-de-Fonds en Suisse, la manufacture La Joux-Perret fut rachetée par le groupe Citizen en 2012, rachat relayé sur FAM bien entendu. A l’époque, le président de Citizen avait pour but dans ce rachat d’intégrer des mouvements fabriqués en Suisse dans le haut de gamme de ses marques. Deux calibres furent depuis élaborés : le G100 et le L100. En 2023, le G100 commence à séduire plusieurs marques mais quelles sont ses caractéristiques ?
Le G100 est un nouveau mouvement qui a été élaboré spécifiquement pour disposer d’une compatibilité dimensionnelle avec le vénérable tracteur de l’horlogerie qu’était le 2824. Cette compatibilité dimensionnelle indique clairement l’ambition de La Joux-Perret – et derrière le groupe Citizen – d’en faire un mouvement capable de remplacer par le haut le 2824. Comment ? En proposant une finition supérieure et une caractéristique technique notable : le fait de maintenir la fréquence de 28800 alt/h – généralement considérée comme un équilibre optimal – tout en montant la réserve de marche à 68h. Ce calibre met clairement le doigt où cela fait mal : si la solution retenue par ETA pour mettre à jour ses 2824 pour offrir 80h de réserve de marche a été de baisser la fréquence à 21600, d’autres ont préféré garder peu ou prou les caractéristiques du 2824 via ses copies comme le SW200 avec une réserve de marche de 40h environ.
Notre regretté Administrateur n’aimait pas spécialement les copies par rapport à l’original, vous avez pu le remarquer à travers ses interventions multiples sur le sujet. L’autre alternative était de concevoir de nouveaux mouvements sauf qu’un nouveau mouvement coûte très cher à élaborer, à fiabiliser puis à produire en masse afin de le proposer à un prix concurrentiel pour le secteur. Cela n’est pas donné à toutes les marques de pouvoir réaliser ce pari industriel. Présenté officiellement en 2021, le G100 commence seulement à être déployé de manière confidentielle pour le moment mais il faut rappeler que dès le rachat de La Joux-Perret par Citizen, cette acquisition avait beaucoup fait parler d’elle dans le microcosme horloger. Avec les moyens d’un grand groupe, la Joux-Perret a eu les capacités de développer ses nouveaux mouvements.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  La_jou11
Après avoir retiré la masse oscillante en tungstène, vous pouvez voir plus attentivement les rouages du G100. S’il est fait pour une production en série, le G100 s’avère intéressant à observer avec par exemple la forme du coq qui peut rappeler celui de certaines anciennes montres de poche. Le réglage de la montre est effectuée via une raquette en provenance de KIFF qui fournit aussi l’antichoc. Credits to the Naked Watchmaker


Le G100 se présente ainsi comme un mouvement trois aiguilles mécanique à remontage automatique avec l’heure, la minute, la seconde et la date. Ses dimensions sont de Ø25.6 x 4.45mm avec un diamètre d’encageage de Ø26.00mm. Doté d’un stop seconde, le G100 ne comporte que 24 rubis par rapport aux 25 du 2824 et aux 26 du SW200. Mais, comme vous le savez, le nombre de rubis ne confère pas nécessairement une qualité supérieure au mouvement, le rôle du rubis est de rendre un mouvement plus durable, le frottement des pièces métalliques entraînant leur usure prématurée. Un rubis supplémentaire n’est donc pas la traduction d’un meilleur mouvement, c’est juste que le mouvement a besoin d’être « consolidé » avec des pierres de synthèse pour pouvoir durer.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  La_jou12
Les dessous du G100 après avoir retiré la masse oscillante en tungstène et le pont de balancier. Credits to the Naked Watchmaker


Si le 2824 disposait de 4 niveaux de finition, le G100 en dispose de 3 : standard, soignée et soignée avec vis bleuies qui comporte la bien connue finition Côte de Genève et le biseau diamanté. La finition choisie pour la Lip Nautic 3 est la meilleure des trois ce qui est un très bon point à mon avis. Cette dernière affiche une tolérance de + ou – 4 secondes par jour pour le plus haut niveau de finition. Le réglage sera par ailleurs assuré par Humbert Droz.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Famill10
Le G100 et ses différentes finitions. Credits to La Joux-Perret


Une revue approfondie du G100 a été faite par the Naked Watchmaker qui permet de rentrer dans rouages du mouvement. Je conseille d’ailleurs la lecture (en anglais) pour ceux qui veulent découvrir chacun de ses rouages.
L’examen du G100 montre un lieu de filiation avec les mouvements de Citizen mais à mon sens il ne s’agit pas d’une simple évolution d’un Miyota, nous sommes en face d’un nouveau mouvement qui bénéficie de l’expertise d’une manufacture suisse qui parvient à livrer un calibre très bien né et dont les caractéristiques apportent un réel plus au secteur dans son segment de marché. Le choix de LIP me semble judicieux car qu’est-ce que des copies du 2824 comme le SW200 ou le P024 auraient apporté à la Nautic 3 ? L’offre de montres emboitant un SW200 est déjà pléthorique aussi de la nouveauté dans les mouvements est la bienvenue surtout si elle semble supérieure à l’offre existante.
Le choix d’un calibre franco-suisse est aussi une manière de faire revivre la tradition des anciennes LIP qui, comme la quasi-totalité des marques de l’époque, n’embarquaient pas que des calibres « de manufacture » mais aussi des mouvements suisses dans ses montres et jusque dans son haut de gamme. J’aime le R184 mais je connais trop bien les difficultés pour assurer sa maintenance car le nombre d’horlogers qui acceptent d’intervenir sur les calibres électromécaniques d’époque ne fait que de décroitre chaque année. En outre, la fluidité de l’aiguille d’un mouvement mécanique reste supérieure au R184 d’origine. Aussi, je pense que la nouvelle Nautic 3 s’avère supérieure techniquement à l’ancien modèle.

Et le Bracelet ?

Combien de fois avez-vous dû changer le bracelet officiel d’une montre pour un modèle d’un autre fournisseur ? J’ai pu tester dans le passé des Lip et j’ai toujours systématiquement changé de bracelet car ils ne correspondaient pas à ce que je souhaitais porter. Je reste difficile au niveau des bracelets, je n’hésite pas à utiliser des modèles beaucoup moins courants en faisant appel à des fournisseurs américains ou français pour mes montres. L’impact d’un bon bracelet a été largement sous-estimé à mon sens par les marques pendant des années puis il y a eu des améliorations notables dans le secteur mais il faut encore aller dans le haut de gamme pour disposer de bracelets de qualité. Le nouveau Tropic qui va paraître pour la Nautic 3 est une exception notable.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na26
Rarement convaincu par les bracelets Tropic, le nouveau de LIP m’a en revanche bien plu au porter avec son confort et ses teintes diverses qui me permettent de personnaliser la montre


La marque recourait précédemment à un Tropic de moins bonne qualité : il était plus proche du plastique que du caoutchouc vulcanisé. La marque s’est efforcée à améliorer son offre et un nouveau Tropic en provenance du français Rochet vient de paraître. Je l’ai eu en avant-première et je confirme que celui-là se démarque nettement par rapport à ses prédécesseurs et ceux disponibles dans l’entrée et le moyen de gamme. Il est toujours possible de s’en fournir ailleurs chez des spécialistes des bracelets mais payer près de 70 euros par exemple pour un bracelet en caoutchouc vulcanisé, cela me réfrénait un peu.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na27
Et si un Tropic ne vous séduit décidément pas, la montre se marie très bien avec une grande variété de bracelets, comme ce « single pass » en nylon chiné il y a un an


Le nouveau Tropic de LIP m’a surpris par sa qualité : souple et agréable au porter, il me semble au même niveau que ceux vendus par les fournisseurs spécialisés mais qui le commercialisent à près du double du prix de celui de Lip. Alors que je n’ai jamais été un grand fan du Tropic, même ceux des modèles vintage que j’ai acquis au cours des années, je me suis retrouvé à porter la montre presque essentiellement dans cette configuration. Et avec de la couleur je vous prie !

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na28
Les différentes versions du nouveau Tropic de Lip, elles sont toutes dotées des pompes rapides


Les teintes proposées par Lip sont suffisamment diverses pour apporter une vraie touche de couleur aux Nautic 3 et je me suis amusé à multiplier les combinaisons. Ainsi, LIP fait une nouvelle fois un bon en avant dans la qualité avec sa Nautic 3, du mouvement au bracelet, du boitier à la lunette.

Bilan : le retour excellent de la Nautic 3

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na29
La nouvelle Nautic sera disponible avec un cadran bleu ou avec un cadran noir


Oui, j’ai été surpris par le Lip actuel : c’est la première fois que j’estime qu’une réédition de Lip est supérieure au modèle vintage. Etant porteur depuis plusieurs années du modèle d’origine, je pèse mes mots, d’autant plus qu’il s’agit d’un de mes modèles préférés en vintage avec toute la symbolique d’une montre française équipée d’un mouvement d’avant-garde de la grande époque.
Je dis toujours qu’il faut savoir rester humble par rapport à nos anciens : ils ont connu des périodes autrement plus difficiles mais ils nous ont fait le cadeau de leurs réalisations, réalisations que j’estime globalement supérieures par rapport à celles de notre époque. Oui, nous avons fait des progrès dans certains domaines techniques, oui nous avons changé d’époque mais non nous ne sommes pas supérieurs à nos anciens qui ont tant fait pour faire rayonner la France par leurs grandes réalisations et sur les bases desquelles nous avons pu évoluer à notre tour.
Rendons toujours hommage à nos anciens et utilisons les bases qu’ils nous ont légué pour à notre tour réaliser de beaux objets : tout aussi durables mais en poussant encore les performances. J’ai suivi l’actuelle marque LIP pendant plusieurs années, j’ai vu de l’effort mais j’attendais aussi que l’essai soit un jour transformé. Leur patron récemment nous a accordé une interview qui enfin nous a permis de voir la direction que prenait la marque. Et je crois que ce modèle laisse entrevoir une rupture pour LIP en rentrant dans une nouvelle gamme. La LIP Nautic 3 est un cheval de Troie : le milieu de gamme dans les montres voit un nouvel arrivant et je suis pour ma part heureux de voir la marque poursuivre sa renaissance. Mais cette renaissance, a-t-elle un prix ?

Le prix de la Nautic 3

Il faut savoir comparer ce qui est comparable. Comparer des montres issues de gammes complètement différentes n’a pas de sens, aussi je vais prendre comme critère de comparaison les quelques autres marques françaises qui vont embarquer le G100. March Lab propose ainsi sa surfeuse à 1595 euros avec 100m d’étanchéité et un bracelet silicone. Charlie Paris propose le G100 à travers des éditions limitées de 100 pièces pour des montres habillées étanches à 30m et également pour 1595 euros. La LIP Nautic 3 est proposée à partir de 1099 euros avec un bracelet Tropic et 1199 euros avec un bracelet acier pour une montre étanche à 200m et un G100 de la meilleure finition. A tarif équivalent, si j’avais à choisir entre une plongeuse dotée du SW200 et une autre dotée d’un G100, je pencherais pour celle avec le G100 ne serait-ce que pour voir ce que ce nouveau mouvement peut donner en performances. Si en plus la montre dispose d’un design qui m’avait déjà séduit dans le passé alors oui cela mérite que je prenne la plume pour décortiquer un modèle qui m’a fasciné en tant que collectionneur et que j’aime porter.
En conclusion de ce billet qui s’est doublé d’un test, j’aimerais rappeler cette citation de ZEN à propos de la LIP Nautic Ski : « le président (suisse) d’une grande manufacture qui harcèle depuis des mois ses cadres pour les faire avancer sur la mise au point d’un mouvement électromécanique est furieux : « Comment un Français a-t-il pu se montrer plus rapide qu’eux ? ». LIP avait marqué un grand coup en 1967 pour la Nautic Ski, je pense qu’aujourd’hui LIP réédite un grand coup par une offre compétitive et une remontée en gamme salutaire sur un modèle fort marquant le passage des années 60 aux années 70.
La gamme des montres à plus de 1000 euros a été délaissée par beaucoup de marques suisses qui regardent avec des yeux de chimènes le client asiatique et le nouveau riche, laissant tout un segment s’ouvrir aux marques françaises qui ont une fenêtre d’opportunité pour occuper le segment par lequel les marques suisses ont construit dans le passé leur réputation. Un retour ironique de l’Histoire ? Je pense surtout que le retour des calibres franco-suisses dans des montres françaises permettra de renouer davantage avec les passerelles du passé qui existaient entre l’horlogerie française et l’horlogerie suisse, un fonctionnement qui fut gagnant-gagnant pour les marques et pour les clients du passé et peut-être désormais aussi pour les clients de demain.

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na30
Le V de la victoire pour un nouveau Lip Lip Hourra ?


Et vous ? Que pensez-vous de la nouvelle LIP Nautic 3 ? En attendant avec intérêt vos réactions, je vous dis à bientôt à tous pour un prochain billet, un prochain test ou une prochaine interview avec toujours la volonté de partir à la découverte des montres du passé et actuelles que nous aimons tant.
Copyright Don, tous droits réservés.


Référence : LIP Nautic 3
Couleur du cadran : noir ou bleu
Diamètre : 39mm
Épaisseur : 13,2mm
Entrecorne : 20mm
Boitier en acier brossé, poli sur les chanfreins et la lunette
Couronne vissée
Verre saphir double dôme bombé traité antireflets
Mouvement mécanique à remontage automatique G100 de La Joux-Perret
Finition du mouvement : soignée avec vis bleuies
68h de réserve de marche
Étanchéité : 200 mètres
Prix : 1099 euros avec un bracelet Tropic, 1199 euros avec un bracelet acier, 49 euros le bracelet Tropic supplémentaire

Disponibles dès maintenant sur la boutique de la marque https://www.lip.fr/fr/183-nautic-3 et à partir de lundi auprès de vos distributeurs agréés préférés

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan


Dernière édition par DON le Dim 27 Aoû - 10:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lelapin
Passionné de référence
lelapin


Nombre de messages : 3572
Localisation : Montreux
Date d'inscription : 01/02/2010

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 12:01

Ouch quelle revue! Bravo et merci.

Sont sympatriques ces nouvelles petites plongeuses.
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3197
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 12:04

A la mémoire de ZEN qui restera toujours pour moi un exemple et qui nous enthousiasmait avec ses revues et récits qui nous ont accompagné durant tant de belles années. Il aimait les montres et les collectionnait et recherchait toujours les belles histoires autour de ces montres et donnait son avis sur les nouveautés en nous donnant une belle perspective historique.

Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Passionné de référence
jacno1977


Nombre de messages : 3470
Date d'inscription : 15/03/2016

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 12:49

Merci pour cette superbe revue !
J'aime beaucoup les plongeuses, elle va venir complèter la collection, elle est magnifique, possède une histoire, le prix reste gentil, la maison Lip est super bien inspirée en ce moment.
Le diamètre de 39mm est parfait et pourra convenir à un maximum de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Yajoan
Permanent passionné
Yajoan


Nombre de messages : 2388
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/10/2020

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 12:52

Voilà une revue qui fait honneur à FAM. 

J'ai vu passer récemment  dans les actualités horlogère cette nouvelle Nautic 3 qui m'a intéressée de prime abord. Je vais prendre le temps de lire attentivement tout ça.

Une belle façon de saluer encore une fois la mémoire de ZEN.
Revenir en haut Aller en bas
Thibault83
Membre référent
Thibault83


Nombre de messages : 5857
Age : 36
Localisation : Var
Date d'inscription : 12/03/2011

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 12:55

Superbe. Merci pour le partage…

Une montre que je découvre avec envie Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Jagoon
Membre Actif
Jagoon


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 12/02/2021

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 12:58

Encore une revue de très bonne facture! le fait d'avoir la version vintage rend ce billet particulièrement savoureux. Merci du partage!

J'adore ce "nouveau" modèle, LIP nous encore fait du très bon même si la recette ne change pas a savoir la réactualisation d'ancien modèle (Himalaya, Nautic, Dauphine, Mach, ect) 

Pas sur de craquer pour la version neuve, mais si une bonne occas' se présente je n'hésiterais pas  Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Guy 67
Modérateur
Guy 67


Nombre de messages : 16265
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/05/2005

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 13:48

Bravo Don pour cette revue de haut vol ! Impec

Beau boulot également de la part de LIP pour ce modèle que je vais tâcher de découvrir de visu.

_________________
La mode se démode, le style jamais.
Membre AHA n°1
Amicalement
Guy 67
Revenir en haut Aller en bas
PHIL71
Animateur Chevronné
PHIL71


Nombre de messages : 1315
Age : 58
Localisation : Bourgogne du sud/côte Chalonnaise
Date d'inscription : 09/10/2018

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 14:19

Bonjour à tous , et merci DON pour cette revue très fouillée  et en particulier pour la recherche historique sur ces modèles , partie qui m'intéresse hautement

pour ma part je possède une réédition de la nautic ski , modèle emblématique de mon enfance que je souhaitais avoir dans ma collection, j'ai cherché et trouvé un exemplaire "d'occasion" absolument neuf pour un prix beaucoup plus attractif, ayant été déçu par l'aspect qualité perçue /prix de la montre en main en boutique, par rapport à ce que peuvent offrir les Japonaises que je possède également sur ce créneau des plongeuses...
Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  20230816 

je trouve la Nautic 3 particulièrement réussie, j'aimerais la voir "en vrai " également pour juger des progrès qualitatifs faits par Lip sur ce modèle et si les 1100€ demandés sont justifiés (ou pas  !) dans mon échelle de valeur personnelle !

Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3197
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 17:04

Merci messieurs  Chinois

jacno1977 a écrit:
Merci pour cette superbe revue !
J'aime beaucoup les plongeuses, elle va venir complèter la collection, elle est magnifique, possède une histoire, le prix reste gentil, la maison Lip est super bien inspirée en ce moment.
Le diamètre de 39mm est parfait et pourra convenir à un maximum de personnes.

LIP remonte en gamme et je pense que la Nautic 3 va servir de vitrine pour attirer une clientèle qui veut en avoir pour son argent. Si on reste factuel, un G100 pour une montre à 1100 euros dont les finitions rivalisent - c'est mon humble opinion - avec les meilleures marques du milieu de gamme, les marges de la marque doivent être serrées mais je crois qu'ils veulent faire de ce modèle une montre pour conquérir ce segment de marché d'où un pricing attractif.
pirat

Le 39mm est un choix judicieux allié à une entrecorne de 20mm, l'ensemble au porter me semble harmonieux, il y a eu du boulot sur cette réinterprétation.

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
Arthur7
Animateur Chevronné
Arthur7


Nombre de messages : 1332
Date d'inscription : 31/10/2022

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 17:23

Aussi intéressant qu'instructif. Merci.  Chinois
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3197
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 17:26

Yajoan a écrit:
Voilà une revue qui fait honneur à FAM. 

J'ai vu passer récemment  dans les actualités horlogère cette nouvelle Nautic 3 qui m'a intéressée de prime abord. Je vais prendre le temps de lire attentivement tout ça.

Une belle façon de saluer encore une fois la mémoire de ZEN.

ZEN nous manque terriblement. J'ose espérer que nos humbles billets, sujets, posts et surtout tout le travail de modération accompli par l'équipe contribueront à entretenir sa mémoire. Il nous a légué de nombreux sujets de discussion avec un contenu unique et très développé, et à côté de cela un talent dans l'écriture qui nous permettait de vivre ses récits en mêlant petites histoires, grande Histoire et une belle dose d'humour.

Chinois Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3197
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 18:11

Jagoon a écrit:
Encore une revue de très bonne facture! le fait d'avoir la version vintage rend ce billet particulièrement savoureux. Merci du partage!

J'adore ce "nouveau" modèle, LIP nous encore fait du très bon même si la recette ne change pas a savoir la réactualisation d'ancien modèle (Himalaya, Nautic, Dauphine, Mach, ect) 

Pas sur de craquer pour la version neuve, mais si une bonne occas' se présente je n'hésiterais pas  Twisted Evil


Je te remercie. Plus que sur une simple réédition, de ce que j'ai vu entre les mains, il s'agit d'un gros travail de réinterprétation que tu peux voir en comparant l'ancien modèle et le nouveau, c'est même une sacrée mise à jour, le travail sur les proportions, l'intégration d'un nouveau mouvement, le saut en qualité me semble global. J'aime le modèle d'origine que je porte depuis plusieurs années déjà mais c'est la première fois que je trouve que le Lip actuel fasse mieux techniquement par rapport à l'ancien.

Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
Baki95
Nouveau
Baki95


Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 24/05/2023

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 18:30

Encore une très belle revue @DON

Ce format de billet qui mêle histoire, passion, anecdotes, tests est beaucoup plus immersif. On ne regarde pas seulement la montre comme un simple objet mais comme une partie d'une histoire qui nous dépasse.

Le fait de pouvoir comparer les deux modèles et de réellement les mettre en perspective est des plus intéressants.  

Vraisemblablement LIP rend plus qu'un simple hommage à cette Nautic 3.
Revenir en haut Aller en bas
Alt0201
Membre référent
Alt0201


Nombre de messages : 7678
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 25/04/2012

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 18:41

Superbe revue DON, et respect car je sais combien de temps il faut pour en faire une.
Mais je ne te remercie pas car maintenant j'ai bien envie de cette petite LIP. 

Par contre, et cela se voit bien sur toutes tes photos, c'est toujours le même soucis avec les bracelets Tropics qui selon moi sont toujours un peu trop long. On a ainsi le petit bout qui rebique et cela est plutôt moche AMHA.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/99584456@N02/sets/
10tocantes
Membre Hyper actif
10tocantes


Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 23/07/2023

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 18:47

Superbe revue; j'étais presque déçu d'arriver au bout du post. On aimerait en voir des comme ça plus souvent! Un bien joli modèle LIP en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Comenius
Membre super actif



Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 02/02/2017

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 18:54

Merci pour cette revue qui donne effectivement envie !
Par contre, sur le site de Lip, le mouvement est en finition standard. Qui faut-il croire ?
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3197
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 19:07

Comenius a écrit:
Merci pour cette revue qui donne effectivement envie !
Par contre, sur le site de Lip, le mouvement est en finition standard. Qui faut-il croire ?

Moi évidemment flower Wink

C'est bien le plus haut niveau de finition qui est utilisé pour le mouvement G100 de la Lip Nautic 3, cela m'avait bien été confirmé lors de l'interview et reconfirmé très récemment, c'est sûr, cela se voit aux vis bleuies sur les photos.

Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
Comenius
Membre super actif



Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 02/02/2017

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 19:12

Exact thumleft
Mais la photo surexposée du site Lip est assez trompeuse et pas flatteuse pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3197
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 19:13

PHIL71 a écrit:
Bonjour à tous , et merci DON pour cette revue très fouillée  et en particulier pour la recherche historique sur ces modèles , partie qui m'intéresse hautement

pour ma part je possède une réédition de la nautic ski , modèle emblématique de mon enfance que je souhaitais avoir dans ma collection, j'ai cherché et trouvé un exemplaire "d'occasion" absolument neuf pour un prix beaucoup plus attractif, ayant été déçu par l'aspect qualité perçue /prix de la montre en main en boutique, par rapport à ce que peuvent offrir les Japonaises que je possède également sur ce créneau des plongeuses...

je trouve la Nautic 3 particulièrement réussie, j'aimerais la voir "en vrai " également pour juger des progrès qualitatifs faits par Lip sur ce modèle et si les 1100€ demandés sont justifiés (ou pas  !) dans mon échelle de valeur personnelle !

Chinois

Je te remercie.

Alors, je reste toujours un grand avocat du test au porter aussi je te propose - si tu en as ou auras l'occasion - de mettre côte à côte le modèle de ta photo et la Lip Nautic 3 : je pense que tu verras la grande différence au niveau des finitions et le saut en qualité.

Je connais ton modèle, je l'ai vu il y a des années, de mémoire ce modèle a été remplacé depuis. Lip semble bien redresser la barre mais encore une fois, je te conseille de le voir par toi-même si tu en as l'occasion auprès d'un AD par exemple

Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
ChronoToF
Membre très actif
ChronoToF


Nombre de messages : 262
Localisation : Sur mon séant
Date d'inscription : 15/03/2010

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 19:21

Merci @DON pour cette revue passionnante, plus que détaillée et le retour sur l'histoire du modèle.
Maintenant il va falloir résister à la CHI... ou pas Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
dante_be
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 522
Age : 50
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/11/2020

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 19:22

Magnifique revue, je ne suis pas client de ces plongeuses "70" colorées mais cela semble être une réédition de haute volée pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3197
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 20:40

Guy 67 a écrit:
Bravo Don pour cette revue de haut vol ! Impec

Beau boulot également de la part de LIP pour ce modèle que je vais tâcher de découvrir de visu.

Merci Guy Chinois Chinois Chinois

Oui, à découvrir de visu cette nouveauté pour se rendre compte de tout le chemin parcouru, j'espère que tu donneras ton avis aussi cyclops .
Collectionnant les vintage et notamment les Lip de l'époque, j'attendais un retour en force de la marque et ce que je viens d'avoir en mains semblent confirmer ce retour !

Dans tous les cas j'espère que la marque poursuivra le développement de leur nouvelle gamme avec la même attention que celle déployée pour la Nautic 3 bravohap

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
10tocantes
Membre Hyper actif
10tocantes


Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 23/07/2023

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 21:03

Certains rencontreront peut-être le même bug que moi en cliquant sur le lien fourni plus haut pour la page de ces LIP Nautic3...
Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na10

En sélectionnant un modèle, c'est bien le prix indiqué par @DON qui apparait et idem lorsqu'on retourne sur la page initiale:
Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Lip_na11

Ca vaudrait presque le coup de leur demander de revenir aux prix initialement indiqués (qui doivent être HT)! Wink
Revenir en haut Aller en bas
G&N
Membre référent
G&N


Nombre de messages : 5268
Date d'inscription : 04/12/2009

Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  Empty
MessageSujet: Re: Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP    Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP  EmptySam 26 Aoû - 21:12

Belle revue & belle montre, dont j’apprécie particulièrement :
-le cadran coloré,
-l’intégration de la date,
-les aiguilles & la trotteuse façon lollipop.
A essayer rapidement.
Bravo Lip.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Billet & Grande Revue : la Nautic 3 ou le retour Franco-Suisse de LIP
Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Billet & Grande Revue : la nouvelle F77 de Nivada revient en Titane
» Ma nouvelle Lip et mes deux Nautic ski de retour d'atelier
» LIP Grande Nautic Ski
» Le grand retour des marionnettistes horlogers ... Billet
» Des marques en très grande difficulté {Billet}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: