FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...

Aller en bas 
+12
numero27
Daniel.Lohill
selfautowash3
JJLH
DON
CTREM
GMT
jacno1977
Razgriz
TheSilverFox
Manivel
ZEN
16 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 10:59

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...

Comment seront perçues nos montres d'aujourd'hui en 2040 et après en 2070 ou 2080. Nous avons le recul pour regarder des montres des années 1950 ou 1960 mais les choses ne risquent-elles pas d'être très différentes dans 20, 40 ou 60 ans ? On nous dit que l'on ne pourra faire mieux que le verre saphir et de fait les recherches sur la qualité des verres ont cessé. On nous explique que Cermet, le titane, la céramique sont quasi indestructibles, que les montres transparentes ne connaitront pas le vieillissement du cadran, que les mouvements dotés d'échappement au silicium sont imperturbables dans la durée ...  

La diversité des matériaux et des composants permettra-t-elle de faire facilement réparer sa montre alors que déjà aujourd'hui, les pièces détachées sont inaccessibles aux horlogers ?

On peut avoir globalement un doute sur le futur de ces montres contemporaines. Pour les montres connectées, les dés sont jetés. Le produit ne survivra pas au delà de 3 à 5 ans. Qui a déjà branché un vieil ordinateur Apple ?

Pour les verres intaillables, il faudra accéder à des modèles compatibles...à quel prix ? Pour les échappements silicium on sait que le vieillissement sera la casse... Qui aura les pièces ? Pour les cadrans il est probable que des imprimantes seront capables de faire à l'unité... La difficulté viendra de vis faites aujourd'hui sur mesure, de micro-séries avec des couleurs ou particularité uniques ou exceptionnelles, de la complexité d'un calibre peu répandu et monomarque...

Ne parlons même pas des horlogers indépendants dont la durée de vie éphémère laisse présager des difficultés dans les 10 ans... Nos montres d'aujourd'hui seront-elles à gérer comme des consommables et donc à jeter ou à l'image de nos vintages, pourront-elles avoir une deuxième ou troisième vie ? Y a-t-il un salut en dehors des grandes maisons industrielles  ? Incompréhensible

A vos avis ...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15014
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 11:13

Nous sonnés entré dans l'ère des technologies jetables, mais au delà, les vrais collectors sont les originaux qui avait une raison d'être dans les années 50/60 et les technologies qui en découlent.
Je pense que la montre-bijou actuelle, à quelques exceptions près ne sera pas collector, et ne pourra pas l'être pour les raisons que tu évoques.

En outre, les montres actuelles sont des rééditions pour leur majorité. Encore une fois, on s'intéressera donc à l'originale.

Mais si on va plus loin, les originales d'époque sont déjà hors de prix et difficiles à gérer.

Hors donc, trouver une.montre de collection que l'on puisse acheter et entretenir deviendra quasiment impossible dans le futur en dehors de grands et fortunés collectionneurs pour lesquels les quelques horloger compétent demanderont une fortune tout comme les marques... Ce qui est déjà plus ou moins le cas.
Revenir en haut Aller en bas
TheSilverFox
Membre Hyper actif
TheSilverFox


Nombre de messages : 543
Localisation : ici et ailleurs, mais jamais très loin
Date d'inscription : 08/03/2016

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 11:46

Très bon sujet de fond... sur lequel il ne faudrait pas trop débattre au risque (en ce qui me concerne) de ne plus rien acheter.

La multiplication de modèles aux attributs esthétiques spécifiques (cadran, aiguilles) laisse présager des ruptures de disponibilité des pièces pour les révisions à venir,

La multiplication de mouvements propres à chaque marque, rend la montre dépendante du SAV. Les horlogers indépendants n'auront pas accès aux pièces. Et c'est déjà le cas pour de nombreux modèles vintage... Mais on nous le vend comme un argument... c'est un mouvement manufacture What the fuck ?!?

Les groupes de luxe nous vendent la montre comme un produit trans-génerationnel, voir un placement patrimonial, alors qu'on est purement dans une politique court terme de génération de profits.
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15014
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 11:50

...et puis les montres d'aujourd'hui n'auront pas a être collectionnées puisqu'elles seront rééditées. clown

La montre de collection est donc dés aujourd'hui une réédition neuve, jetable.

D'ailleurs, j'ai viré mes montres "anciennes" dont l'entretien devient de plus en plus compliqué et en détruit la valeur si fait par la marque dans les règles de l'art, a moins de la faire bricoler chez le boucher du coin.
J'ai a la place trois rééditions neuves bien moins chère qui ne seront pas une perte énorme quand je les jetterais. clown
Revenir en haut Aller en bas
Razgriz
Animateur
Razgriz


Nombre de messages : 1059
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/08/2017

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 12:00

Citation :
les vrais collectors sont les originaux qui avait une raison d'être dans les années 50/60 et les technologies qui en découlent.

Totalement en phase. On achète les vintages surtout pour le bout d’effervescence historique qu’elles représentent, les avancées qu’elles étaient à l’époque.

Aujourd’hui, toute cette industrie obsolète survit pour des raisons très spécifiques, décorrélées des lois économiques, et finalement très étranges. Le bien industriel, la commodité actuelle, n’a juste pas le même poids dans les esprits.

Cela dit, l’horlogerie a toujours survécu aux grands changements technologiques, alors l’espoir existe encore que l’attrait pour les montres actuelles existera en 2080. L’amour des choses anciennes est vieux comme le monde, après tout
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Passionné absolu
jacno1977


Nombre de messages : 2691
Date d'inscription : 15/03/2016

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 12:18

Je pense que nous sommes captifs des marques, je vois pour les belles autos, ce sont les marques elles mêmes qui assurent la restauration des voitures anciennes, en tout cas c'est ce qui profile, les petits garages ne pourront pas le faire. Je vois bien Rolex et toutes les grandes marques qui vont créer des départements spéciaux pour assurer la maintenance des anciennes pièces, il est pour moi une évidence qu'ils veulent ce marché qui va être très lucratif. ce sont des services qu'ils vont facturés à prix d'or. De fait, d'ailleurs, un proprio d'une Rolex Paul Newman ne rechignera pas de verser 60 000 euros de remise en état pour sa montre.

Nous sommes captifs des marques, vu qu'il n'y aura plus d'horlogers indépendants qui vont pouvoir faire de la maintenance à des prix corrects.

Ils vont nous vendre la même montre plusieurs fois, en l'achetant et pour la maintenir.

C'est une bonne réflexion et de ce point de vue, j'avoue que pour moi c'est un stop pour trop investir, acheter de nombreuses pièces, c'est bien cool d'acheter, mais que faire d'une superbe montre dans dix ans, je n'aurais peut être plus les moyens financiers pour l'entretenir ? ni voir la passion, elles seront oubliées.

C'est donc une résolution, moins de montres pour éviter de futures désillusions, vache à lait dans tous les hobbys ou passions, même si j'aime beaucoup les montres, comme mes nounours quand j'étais gosse, je crois qu'il faut savoir raison garder et se retenir de trop nombreuses envies d'achats et surtout ne pas investir dans un but de revente, il y a trop de paramètres qu'on contrôle pas.

Pour moi, la leçon, j'achète pour mon plaisir immédiat, plus tard, dans 10 ans, 20 ans, et +, je m'en préoccupe pas du tout, mais alors pas du tout.


Dernière édition par jacno1977 le 2018-03-28, 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GMT
Puits de connaissances
GMT


Nombre de messages : 4749
Age : 49
Localisation : Mont-Blanc
Date d'inscription : 28/08/2007

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 12:25

Oui, les productions d'aujourd'hui seront les vintages de demain, avec plus ou moins de succès.
Par contre, comment sera perçu cette période et quelles seront les pièces recherchées/emblématiques, bien malin celui qui peut le dire.

Sinon je vous trouve bien pessimiste !
Pour une large part de la production actuelle il y aura toujours des horlogers compétents et gageons que la technologie les aidera dans la reproduction de pièce unique pour réparer et reproduire des éléments desdites montres (vis, aiguilles, etc.).

Le vrai sujet concerne les montres les plus exclusives, les séries limitées et autres excentricités... mais celles-ci seront dans les musées ou dans les collections des plus fortunés.

Qui dit mécanique, dit pérenne dans le temps ... à voir les voitures par exemple.

Chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cronovestis.com
CTREM
Membre très actif



Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 15/09/2015

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 12:28

jacno1977 a écrit:
Je vois bien Rolex et toutes les grandes marques qui vont créer des départements spéciaux pour assurer la maintenance des anciennes pièces

Le Rolex le fait déjà via un service "patrimoine". Les factures sont délirantes pour en avoir vu passer (souvenir d'une facture de 27000€ pour une 6263). La pièce devient d'ailleurs invendable, elle est remise à neuf, le collectionneur de vieilles Rolex ne recherche pas ça.
Journe rachète ses pièces, il remet à neuf et revend ensuite...il fabrique même des coffrets créés de toute pièce en réunissant dedans 3 SL Ruthenium par exemple...qu'il vend à prix d'or etc...
Breguet fait déjà, Patek fait déjà etc...

GMT a écrit:
Oui, les productions d'aujourd'hui seront les vintages de demain, avec plus ou moins de succès.

Avec les matériaux actuels, je me demande quelle tronche aura une 116610 par exemple ?
L'insert sera brillant comme au premier jour, le cadran lisse comme une peau de bébé, le Chromalight blanc comme les dents d'un acteur américain...
Les vintage aujourd'hui plaisent de part leurs cicatrices, "patine" etc...
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 2819
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 12:37

Je pense que certaines horreurs horlogères d’aujourd’hui seront en 2040 très largement oubliées.

Et qui sait ce qui sera « à la mode » en 2040 ? Il restera probablement quelques références très établies et consolidées par 2-3 marques dont la solidité financière est en béton armé. Les années 60 ont marqué une forme d’âge d’or avec un excellent équilibre design/fiabilité/niveau de production (et avec du vrai fabriqué en France/Suisse/Etats-Unis...) atteint par les marques de l'époque.

Le second âgé d’or vécu par les financiers marques horlogères dans les années 2000 était nettement plus déséquilibré : design qui était parti vers certains extrêmes dans le clinquant sans parler des diamètres. Le niveau de production était là certes mais avec, en partie, des composants aussi peu suisses qu’une paire de chaussettes made in china. Qu’est-ce qu’il en restera ? (Réponse : du stock invendable dont beaucoup d’AD se plaignent et notamment pour certaines marques...)

Le secteur horloger a suivi (avec retard) l’évolution des codes du luxe du secteur de la mode. La grande vague du néo-vintage continue toujours dans le secteur horloger  (la mode, elle, est répartie dans ses propres errements mélangeant le moche et la quête infinie du buzz). C’est sûr que les années 60 sont plus inspirantes pour le design dans les montres que les relativement oubliables années 70 ou 80 ou 90 ou 2000 (je parie qu’il y en un qui va me ressortir une ou deux exceptions notables...).

Aujourd’hui, les diamètres sont répartis à la baisse. On nous a bassiné avec les diamètres supérieurs à 42mm, maintenant on nous bassine avec le 38mm. En 2040, ils nous bassineront certainement à nouveau avec le retour des gros diamètres ou leur opposé.

Enfin, dans tout cela, seul le « beau durable » reste comme dirait Stendhal. Mais, comme dirait Zen, que restera-t-il des montres qui ne sont pas faites pour durer avec des calibres mal finis ou des composants difficilement reproduisibles dans le futur par des marques dont les 2/3 n’existeront plus nécessairement ou dont le SAV ne conservera plus les composants nécessaires à leur maintance ?

Et bien, il restera des factures et des illusions...

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
CTREM
Membre très actif



Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 15/09/2015

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 13:13

DON a écrit:
Mais que restera-t-il des montres qui ne sont pas faites pour durer avec des calibres mal finis ou des composants difficilement reproduisibles dans le futur par des marques dont les 2/3 n’existeront plus nécessairement ou dont le SAV ne conservera plus les composants nécessaires à leur maintance ?

Le phénomène existe depuis belle lurette...
Faire l'inventaire de toutes les marques de montres disparues prendrait une éternité...
Revenir en haut Aller en bas
JJLH
Pilier du forum
JJLH


Nombre de messages : 1519
Date d'inscription : 12/01/2018

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 13:13

Je pense que 3/4 maisons seront toujours là dans 40 ans... et que pour entretenir le mythe elles prendront soin du "patrimoine". S'il n'y a pas d'historique ou d'histoires à raconter, nous passionnés, on aura plus envie de collectionner de CHI"er" et de venir ici... Tiens, que deviendra FAM dans 40 ans? Mosbilo? Fred le Marseillais (celui-là certainement criblé de balles dans le coffre d'une voiture dû à une transaction fumeuse de montres et chaussures contrefaites...) clown
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15014
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 13:23

GMT a écrit:

Qui dit mécanique, dit pérenne dans le temps ... à voir les voitures par exemple.

Chinois

La mécanique tant a se réduire dans les voitures d'aujourd'hui, qui elles, c'est certain, ne seront pas collectionnable a moins de dépenser une fortune et encore, a condition que la marque est un département dédié.

Pour les montre modernes c'est pareil. Il y a de plus en plus de matériaux exotiques et de pièces propriétaires a l'intérieur .
Il est loin le temps ou n'importe quel bon horloger pouvait réparer une montre.
De plus, vu l'évolution des choses, il faudra aller chercher cet horloger en Chine.

Le collectionneur de demain devra être très riche et avoir ces entrées dans les marques si il veut avoir des vintages.
Revenir en haut Aller en bas
selfautowash3
Membre très actif
selfautowash3


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 06/08/2014

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 13:33

Peut être que dans 20 ans des fan collectionnerons les marques éphémères issues de kickstarter.
Le problème de nos montres actuelles c'est que beaucoup vivent sur leur passé. dans les années 40/70 tu avais des montres militaires ou de plongée qui étaient des outils utilisés par des pro dans des conditions particulières. Aujourd'hui c'est des bijoux un peu sans âme. Les plongeurs plongent avec des ordi de plongée, il n'y a plus de montres de dotation. Il reste les séries limitées "special grand prix de la branlette marketing" franchement. Vous croyez que l'édition Oris spécial Movember aura un quelconque intérêt ? ... ect.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel.Lohill
Membre super actif
Daniel.Lohill


Nombre de messages : 457
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2012

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 13:33

Superbe sujet de dissertation ;-)

Plus sérieusement, j'ai beaucoup de mal à imaginer les montres dites actuelles (sans parler des rééditions) devenir des collectors de demain. Peut-être est-ce simplement une limite de mon esprit et cette incapacité à se projeter dans un avenir où les tendances changent tous les 6 mois...

Aujourd'hui nous revenons beaucoup aux gloires du passé... époque ou chaque maison avait sa propre signature, son propre esprit. Je fais souvent le parallèle avec les voitures, mais je ne vois pas la 308 d'aujourd'hui devenir un collector demain :s... on peut faire le parallèle avec les montres j'en suis sûr.

A suivre, mais j'aime à croire que ce qui est collector aujourd'hui le sera encore demain.


Dernière édition par Daniel.Lohill le 2018-03-28, 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Passionné absolu
jacno1977


Nombre de messages : 2691
Date d'inscription : 15/03/2016

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 13:54

je partage le point de vue précédent, je serais surpris qu'un modèle neuf d'aujourd'hui devienne collector.
Les pièces de collection sont celles du passé, et seulement celles ci le resteront pour plus tard.
Aujourd'hui, quand on achète neuf, c'est pour un plaisir immédiat, c'est l'approche la plus sage, je sais que mes montres me plaisent aujourd'hui, ce qu'elles vaudront dans 20 ans, je m'en soucie pas du tout, ou comme de ma première chemise.
Si je devais pousser cette passion pour obtenir le plaisir de posséder une pièce de collection, il me semble que j'irai vers une pièce de collection de maintenant, quitte à payer le prix, c'est si simple.. Chinois
Ceci dit, le monde de la collection est tout de même risqué à moins de posséder de solides bases et d'arguments pour bien faire, dans le monde auto, 90% des voitures dites de collection aujourd'hui sont vouées à finir délabrées dans des hangars, tant se croient riches d'une belle auto, que ça vaudra peanuts le jour ou ils voudront vendre, je fais une nouvelle fois le parallèle avec les guitares, tant se croyaient riches parce qu'ils possédaient une guitare collector, parce que celle de tel artiste s'était vendue à un prix stratosphérique, mais c'était l'artiste qui l'a vendait, du moment qu'eux la vendent, c'est déjà plus le même prix. C'est pareil pour le marché de l'art, collectionner c'est bien, il faut faire partie du cercle d'initiés, autrement bonjour les désillusions. Après tout, c'est juste la récompense saine de certains qui n'ont pas d'autres passions que le mercantile, car au fond, si on aime vraiment, on ne compte pas. Lol. Le vrai passionné, le vrai collectionneur, n'a pas vraiment le souci du prix, il me semble, l'objet en soi prime sur le reste.
Revenir en haut Aller en bas
CTREM
Membre très actif



Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 15/09/2015

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 15:20

jacno1977 a écrit:
je partage le point de vue précédent, je serais surpris qu'un modèle neuf d'aujourd'hui devienne collector.

Ah bon ?
Imaginons 2 secondes que le QP Nautilus présenté à Bâle cette année soit produit 1 an.
Je te mets déjà un billet qu'elle sera collector pendant un sacré moment...
C'est une question de curseur.
Bien entendu, toutes les série limitées signées Hublot n'en feront pas autant, aucune même.
C'est toujours la même chose, toutes les marques ne peuvent pas prétendre à entrer au panthéon des futurs collectors, dans une projection à plus ou moins long voir très long terme, il faut différents critères pour ça à commencer par la marque et son pédigrée.
Revenir en haut Aller en bas
numero27
Animateur
numero27


Nombre de messages : 1149
Date d'inscription : 05/01/2016

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 15:40

Pourquoi ne parler que de montres de luxe ?
Les grandes maisons seront probablement toujours la demain et pourront assurer le suivi puisque c'est rentable et indispensable à l'image de la marque.

Mais les vintage de demain ce sont aussi les modèles populaires et de bonne qualité d'aujourd'hui.
Il sera toujours interessant dans 40 ans d'acheter une jolie montre bien faite avec un ETA2824 (par exemple) tellement courant qu'il ne manquera pas de pièces pour les faire réparer pour un cout raisonnable que ce soit par un horloger pro ou un amateur averti.

Après il y aura une séléction naturelle comme il y a toujours eu, des petites marques vont tomber dans l'oubli, les modèles jetables seront jetés, certains modèles seront précieusement conservé car difficile à réparer, d'autres parce qu'elles ont de la valeur au moins sentimentale. Il restera toujours de quoi alimenter la passion, car de toutes façons, plus les années passent plus il y a de montres en circulation, c'est pas comme les bagnoles, c'est facile à stocker .... ou à oublier dans un tiroir, pendant des années.
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Passionné absolu
jacno1977


Nombre de messages : 2691
Date d'inscription : 15/03/2016

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 15:43

numero27 a écrit:
Pourquoi ne parler que de montres de luxe ?
Les grandes maisons seront probablement toujours la demain et pourront assurer le suivi puisque c'est rentable et indispensable à l'image de la marque.

Mais les vintage de demain ce sont aussi les modèles populaires et de bonne qualité d'aujourd'hui.
Il sera toujours interessant dans 40 ans d'acheter une jolie montre bien faite avec un ETA2824 (par exemple) tellement courant qu'il ne manquera pas de pièces pour les faire réparer pour un cout raisonnable que ce soit par un horloger pro ou un amateur averti.

Après il y aura une séléction naturelle comme il y a toujours eu, des petites marques vont tomber dans l'oubli, les modèles jetables seront jetés, certains modèles seront précieusement conservé car difficile à réparer, d'autres parce qu'elles ont de la valeur au moins sentimentale. Il restera toujours de quoi alimenter la passion, car de toutes façons, plus les années passent plus il y a de montres en circulation, c'est pas comme les bagnoles, c'est facile à stocker .... ou à oublier dans un tiroir, pendant des années.

Oui tu as raison, il existe bien quelques modèles ( rares ) qui s'apprécieront, moi j'évoquais la masse des modèles que l'acheteur moyen, dont je suis, peu s'offrir. Comme quoi, il faut aller vers les hauts budgets pour pérenniser l'investissement, autrement ça semble compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
numero27
Animateur
numero27


Nombre de messages : 1149
Date d'inscription : 05/01/2016

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 15:57

Manivel a écrit:
...
D'ailleurs, j'ai viré mes montres "anciennes" dont l'entretien devient de plus en plus compliqué et en détruit la valeur si fait par la marque dans les règles de l'art, a moins de la faire bricoler chez le boucher du coin.

Je ne comprend pas en quoi l'entretien "dans les regles de l'art " pourrait détruire quelconque valeur, pour moi il y a une incohérence là dedans.
Quand aux bouchers du coin, je suis sur que les horlogers pro ou amateurs de la section vintage qui, avec talent, passion, patience et soin s'evertuent à maintenir en état des montres hors d'age apprécieront l'analogie. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Milannimes
Membre éminent.
Milannimes


Nombre de messages : 13829
Localisation : Nîmes, France
Date d'inscription : 18/03/2012

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 16:21

Incompréhensible

Sujet intéressant...

Dans tout ce que j'ai lu ci-dessus il y a un élément qui est oublié: ce n'est pas nous qui achèteront les montres dans 40 ou 50 ans ! What the fuck ?!?
Et ce que je vois des jeunes générations et de leur intérêt pour les montres mécaniques me laisse dubitatif sur l'avenir des montres "de collection"... clown
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8293
Age : 47
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 16:25

Sur le post de Zen, un élément de persistance de cette passion me semble très pragmatique et je l'ai déjà signalé sur d'autres sujets : la difficulté à trouver un horloger compétent et abordable dans certaines régions.

Mes parents viennent du sud du département du Nord et trouver un horloger pour réparer une vieille montre ou une horloge de famille est difficile. Pire, on fait vite 2-300 km pour déposer l'objet et aller le rechercher 6 mois plus tard (2 A/R).

Pire, j'ai fait réparer une pendule à cheminée parisienne il y a 10 ans par une des dernières personnes le faisant par chez mes parents, ça m'a coûté près de 400 €, surtout de la main d'oeuvre directe... et indirecte (la recherche de pièces pour changer les usées ou cassées).

Le prix de l'attachement à l'objet familial, mais sinon, elle trouverait preneur pour moins de 100 € dans un vide grenier.

Et quand on voit la "garantie de fourniture des pièces détachées" affichée par nombre de manufactures, c'est 30 ans à compter de la fin de production dudit modèle. Pas 40, non 30.

Et ça ne prend pas en compte la réelle compétence des horlogers qui seront là dans 30 ans pour s'en occuper, avec tous ses mouvements "maison", chacun avec leurs particularités et détails de montage (entre le matériel nécessaire comme pour les coaxiaux d'omega et la complexité d'autres, ce n'est pas gagné).

Ma conclusion : faut il ne plus considérer l'horlogerie comme une passion inter générationnelle et ne plus y voir qu'un objet de consommation "périssable" ?

Un ami me confiait que la Rolex de sa femme était tombée en panne malgré l'entretien chez l'horloger du coin, et que comme elle y tenait (ça faisait plus de 30 ans qu'elle l'avait), il lui avait dit de la faire réparer. Résultat : la montre refonctionne bien, mais la réparation lui a coûté plus que le prix d'achat actualisé Rolling Eyes . Du coup, ils Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  781367
Revenir en haut Aller en bas
numero27
Animateur
numero27


Nombre de messages : 1149
Date d'inscription : 05/01/2016

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 16:43

De toutes façons les montres de luxes comme les Rolex, il faut avoir les moyens de l'acheter, et les moyens de les entretenir. Ce n'est pas à la portée de tout le monde, c'est pourquoi ce sont des montres ... de luxe
Pour le reste, il existe des écoles d'horlogerie, et d'après ce qu'on voit ici, il y a un marché pour ceux qui voudraient en faire leur métier, vu le taux de chomage actuel, c'est finalement une bonne nouvelle non ? Il faudrait juste que ça se sache Wink
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8293
Age : 47
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 17:27

numero27,

justement, le problème que je te décris parle bien de la valeur d'achat durant l'année X et le coût de la réparation 30 ans plus tard.

Tu peux avoir aujourd'hui les moyens de dépenser 7.000 € dans une montre sans pouvoir (ou avoir envie) de dépenser disons 20.000 € dans 30 ans, à euros constants.

Pour faire plus "court", j'ai acheté une Omega AT 2500 en 2008 pour 2000 € (soit 2200 en valeur actualisée). Actuellement, le service complet est déjà à 660 €, sans changement de pièces (couronnes, aiguilles et joints sont compris).

Soit déjà le tiers de la valeur d'achat, 10 ans après. 10 ans "seulement". Et pour avoir un objet "remis à neuf" mais pas neuf. Donc sauf à y être attaché sentimentalement, faut il réparer ou varier les plaisirs en achetant une nouvelle montre ?
(sachant que sur leur site, les montres avec mouvement plus produit ont un devis qui semble commencer à 1600 €)

A peu de choses près, tu achetais il y a 15 ans une Rolex genre Sub pour le prix actuel d'une Tudor. Tu fais réparer la Sub "ancienne" ou tu prends la Tudor plus moderne, flambant neuve, qui fait "changement" vis à vis des copains ?

NB : j'ai peut-être pas bien choisi la marque initiale... ou peut-êter que si au final !
Revenir en haut Aller en bas
GMT
Puits de connaissances
GMT


Nombre de messages : 4749
Age : 49
Localisation : Mont-Blanc
Date d'inscription : 28/08/2007

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 18:53

Manivel a écrit:


La mécanique tant a se réduire dans les voitures d'aujourd'hui, qui elles, c'est certain, ne seront pas collectionnable a moins de dépenser une fortune et encore, a condition que la marque est un département dédié.


Pardon, je voulais dire que les vieilles voitures sans électronique seront éternellement en possibilité de fonctionner pour peu que l'entretien soit régulier et les pièces d'usure remplacées ... comme une montre mécanique de base.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cronovestis.com
Ga-L-Gus
Animateur
Ga-L-Gus


Nombre de messages : 990
Age : 29
Localisation : Nantes / Rennes
Date d'inscription : 04/02/2016

Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty
MessageSujet: Re: Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...    Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...  Empty2018-03-28, 19:00

Je vous trouve bien pessimistes pour la plupart. Evidemment, tous les modèles ne tiendront pas la côte. Malgré tout, les modèles réellement qualitatifs vieilliront correctement tant qu'ils seront entretenus, il y a encore des jeunes qui veulent se former à l'horlogerie et pas pour changer des piles dans une galerie marchande, par passion.

Pour tout ce qui se collectionne, c'est la même histoire.. Certains collectionnent déjà des voitures des années 90-2000. Il y a une sélection évidemment, certains modèles et certaines marques disparaissent. Mais la passion survit, et avec elle, quelques belles pièces traversent les âges...

Sans doute que les modèles qui dureront ne seront pas les modèles néo-vintage en revanche... Mais ce qui est bien fait n'a pas d'âge.
Revenir en haut Aller en bas
http://castoretpollux.bzh
 
Nos montres d'aujourd'hui sont les vintages de 2040...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vintages ? Les années 90 sont dans les vintages ... Qu'en reste-t-il ?
» Quels sont les modeles vintages Omega dignes d'intérêts ?
» Montres Marathon, sont elles des montres militaires ?
» montres vintages
» Les montres à quartz sont-elles des montres ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: