FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Empty
MessageSujet: La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique   La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique EmptySam 13 Avr 2019 - 20:59


La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique



Dans la fourniture de montres aux armées, ZENITH s’est illustré par la fourniture à la Royal Navy britannique d’une magnifique montre de bord à seconde centrale. La plupart des mouvements de ces montres, tous des 19 lignes (41,3 mm) de type 19-34-3-T, bâtis sur une base proche du 193, dotés d’un pont et d’une roue de renvoi de seconde centrale, furent fabriqués à partir de 1938. ZENITH réalisait en effet ses calibres par séries et les stockait avant emboitage après parfois plusieurs mois ou années. Cela explique l'absence de chronologie dans la sortie en montre et la mise en service auprès du département de la défense anglais.

Des cadrans classés en trois catégories


Trois types de cadrans furent validés par le département de la défense britannique pour ses services hydrographiques. Certains comportent des variantes portant sur la zone d'inscription de la Broad Arrow a midi ou 6 heures et sur sa forme.

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Hydrog15
Sur cet exemplaire de type III , la Broad Arrow a été effacée lors de la démilitarisation de la montre.


La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique 3023_010
Version de type I

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Hydrog14
Version de Type II
 

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Royalnavy1ercadran
Version de Type III


On note que les cadrans de type I comportent de longs index. Ces cadrans correspondent en principe aux premières livraisons (ce qui ne signifie pas systématiquement premières mises en service).  

Pourquoi des index plus longs que sur les autres versions lors des premières livraisons ?

Plusieurs maisons livraient ce type de montres et Zenith avait une certaine souplesse dans la fabrication des cadrans car la manufacture les fabriquait elle-même. Sans aucun doute, Zenith s'est conformé à une exigence militaire laquelle était consécutive à une recherche de réduction des erreurs de lecture. Mais alors pourquoi ces différentes versions ? Celui à index courts était destiné à rester dans une boite en bois vitrée et à être consulté sur une table (Desk watch). L'autre avec index long est destiné à bouger sans sa boite en bois et donc à être lu sur le terrain de l'action. Selon l'angle et la lumière, la parallaxe peut induire en erreur et moyennant un cadran un peu plus chargé et un peu moins aéré, il a été choisi de faire se superposer aiguilles des minutes et des secondes avec les index tracés sur le cadran. L'erreur de lecture serait alors réduite sensiblement.

Cette explication de source militaire est malgré tout sujette à critique car l'aiguille de trotteuse est si fine et si longue que l'erreur sur la demie seconde est assez fréquente. En effet, l'aiguille recouvre de la même manière les index de minutes et de demies minutes ce qui n'est pas si facile à lire en une fraction de seconde. Il est plus probable que constatant le risque de confusion sur le cadran de type I, les services hydrographiques anglais soient passés au cadran de type II avec chemin de fer plus clair. La lecture de la seconde se fait alors sur deux points de lecture dont l'un ne comporte que le marquage des secondes ou minutes et pas des demies secondes.


Malgré ces 2 essais de cadrans, la simplification a fini par l'emporter avec la version de type III, de loin la plus simple et la plus lisible avec finalement peu de risque d'erreur. Il est à noter que les services hydrographiques ont même fini par "raccourcir la trotteuse" de manière non systématique lors de services opérés sur les montres. Cette opération fut souvent à tort mise sur le compte de maladresses mais il n'en est rien.  

Des mouvements chronomètres de très bonne qualité  

Dotés de 16 rubis, les mouvements "chronomètres" bénéficiaient d’un balancier bimétallique à vis micrométriques de compensation et de la raquette à disque excentrique brevetée en 1903. Certains mouvements furent gravés de la Broad Arrow directement par Zenith avant livraison. Ce calibre n’a pas d’antichoc à la différence du 193 qui équipe l’armée allemande. L’armée anglaise avait déjà une expérience certaine de la qualité des mouvements ZENITH puisque c’est sur des bases de mouvements quasi identiques que la Royal Flying Corps fut dotée en montres en 1916.
       
Remarquables pour leur précision extrême et la qualité soignée de la finition des mouvements, les montres bénéficiaient de boites fabriquées par ZENITH en staybright, acier inoxydable de l’époque. Les fonds et lunettes vissées de ces modèles étaient dotés d’une cannelure périphérique en facilitant le vissage et le dévissage système qui garantissait une très bonne étanchéité. Le fond des montres était gravé de la mention « HS/|\3 », signe d’appartenance au service hydrographique de la Royal Navy. Le cadran émaillé à chiffres arabes et indication intermédiaire des minutes par un index, comportait à midi la marque ZENITH suivie  du numéro individuel de la  montre et juste en dessous, la Broad Arrow de l’armée britannique. Tous les cadrans étaient par ailleurs, estampés Swiss made à 6 heures.

A la fin de la guerre, ces montres ont rejoint les réserves du département Hydrographique de la Royal Navy avec les autres chronomètres stockés au château de Herstmonceaux dans le Sussex.


Après l'exil, le service pour l'OTAN

Il fallut attendre le début des années 50 pour que le Département Hydrographique fasse reprendre du service à ces montres dont les cadrans furent soigneusement remplacés par des cadrans décimaux brevetés par L.B. Ferguson, divisant en périphérie les secondes en 10 sections de 10 unités. La lecture de l’heure est alors considérée comme accessoire puisque les montres vont être destinées au chronométrage, ce qui justifie de privilégier la lecture de la trotteuse. Les nouveaux cadrans peints sont divisés en trois zones avec à l’extérieur les secondes. Un disque rouge plus petit définit les minutes notées cinq par cinq avec un index unitaire et un cercle noir concentrique intérieur permet la lecture des heures. La trotteuse et l’aiguille des heures sont de couleur noire tandis que celle des minutes est rouge à l’identique de la zone du cadran sur laquelle elle se lit.

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Marineanglaise

Ces montres, ainsi équipées d’un cadran au mode de lecture spécifique, permettaient un calcul mathématique plus rapide des temps mesurés et de leur expression sous une forme décimale. Les nouveaux cadrans sont anonymes et ne comportent plus de marquage ZENITH. Les fonds des montres font l’objet d’un nouveau gravage avec la nouvelle référence de stockage de l’OTAN et quatre chiffres de référence individuelle de la montre reportés à l’intérieur du fond de la boite. Une nouvelle gravure de Broad Arrow en rappelle la propriété de l’armée Britannique. La mention initiale " HS/|\3 "est alors barrée de deux traits horizontaux afin de signifier le changement d’affectation.

Les montres étaient logées dans des boites en bois à couvercle monté sur charnière spécialement étudiés pour laisser apparaître le cadran par une zone évidée. Aujourd’hui, très prisées des collectionneurs, les versions à cadran émail ou à cadran décimal sont devenues des pièces que l’armée britannique a réformées.

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique MarineanglaisePOCHESECONDECENTRALEc

Droits réservés - Forumamontres - Joël Duval - Avril 2019

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Empty
MessageSujet: Re: La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique   La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique EmptyDim 14 Avr 2019 - 13:03

J'ai mis à jour cet article grâce aux dernières découvertes faites sur ce modèle.

Un grand merci aux conservateurs de musées et archivistes militaires anglais qui m'ont aidé.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Empty
MessageSujet: Re: La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique   La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique EmptyLun 22 Avr 2019 - 14:23

Petite contextualisation de la montre

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Hydrog17

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Pierre-Yves
Modérateur
Pierre-Yves


Nombre de messages : 16079
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 08/05/2005

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Empty
MessageSujet: Re: La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique   La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique EmptyLun 22 Avr 2019 - 16:03

Beaux instruments, bel archipel breton, belle photo Impec
Revenir en haut Aller en bas
georges zaslavsky
Puits de connaissances
georges zaslavsky


Nombre de messages : 4806
Age : 45
Date d'inscription : 27/04/2008

La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique Empty
MessageSujet: Re: La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique   La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique EmptyMer 1 Mai 2019 - 17:30

superbe et merci du partage
Revenir en haut Aller en bas
 
La montre Zenith du département hydrographique de la Royal Navy britannique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ZENITH
» La montre d'observation des sous-marins de la Navy britannique - La recherche
» La montre du département Hydrographique de la Royal Navy Britannique
» Podcast Horloger FAM:Les rares montres Zenith des sous-marins de la Royal Navy
» Une montre d'observation des sous-marins de la Navy Britannique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: