FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans

Aller en bas 
+8
tépépé
jacno1977
Sandsman
Manivel
herge81
Jeserlecter
Franceallemagne
ZEN
12 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 08:19

Citation :
Dans son dernier rapport sur les cent premières compagnies mondiales du luxe, le cabinet de conseil Deloitte expose les facteurs déterminants pour la croissance de demain. Or l’histoire et la tradition n’y figurent plus comme des arguments convaincants.


Comme chaque année, le rapport « Global Powers of Luxury Goods », réalisé par le cabinet de conseil Deloitte, classe et recense les performances des 100 premières compagnies mondiales du luxe. Cette édition 2019, qui porte sur les résultats engrangés lors de l’exercice fiscal 2017, nous apprend ainsi que le chiffre d’affaires cumulé de ces géants du prêt-à-porter, de la joaillerie, des cosmétiques, de l’horlogerie et des accessoires s’est établi à USD 247 milliards, soit une hausse confortable de 10,8 % à taux de change constants pour une marge nette fort enviable de 9,8 %. Sur les trois années courant de 2015 à 2017, la croissance annuelle moyenne aura ainsi été de 5,3 %, plombée notamment par la petite progression de 1 % enregistrée en 2016. Pour rester dans les chiffres, on notera encore que les mastodontes du secteur gardent une fâcheuse tendance à l’embonpoint, synonyme de gains de parts de marché grâce à une croissance largement au-dessus de la moyenne. Les 10 premiers géants du classement (voir tableau) représentent ainsi à eux seuls 48,2 % du total des ventes des 100 compagnies listées par Deloitte pour une croissance moyenne de 14,2 %.


“Chanel, qui a publié ses comptes pour la première fois en 2018, fait son entrée dans le classement pour occuper d’emblée la 6e position.”


En regardant de plus près le haut du classement, le trio de tête reste inchangé, composé de LVMH (USD 28 milliards réalisés dans le luxe sur des ventes totales 2017 de 48,1 mias), Estée Lauder (13,7 mias) et Richemont (12,8 mias). Il apparaît ensuite que Kering (12,1 mias) gagne une place grâce à un bond de 27,5 % de ses ventes dû essentiellement à Gucci, accédant ainsi au 4e rang et faisant du même coup reculer Luxottica (10,3 mias) à la 5e place. Chanel (9,6 mias), qui a publié ses comptes pour la première fois en 2018, fait son entrée dans la liste pour occuper d’emblée la 6e position devant L’Oréal (9,5 mias), Swatch Group (7,8 mias), le joaillier chinois Chow Tai Fook (7,6 mias) et PVH Corp. (7,4 mias), propriétaire de Calvin Klein, tandis que Ralph Lauren sort pour la première fois du top 10 en glissant à la 12e place. Si l’on en vient à considérer les compagnies suisses, au nombre de neuf dans le classement Deloitte, on constate que seuls les horlogers/joailliers font partie du cénacle, avec sept d’entre eux encore en mains privées, contrairement à Richemont et Swatch Group. Pour l’année 2017, l’ensemble de ces Maisons helvétiques ont enregistré une croissance annuelle moyenne des ventes de 7,7 %, la palme revenant aux 15,6 % observés chez Richard Mille.



L’histoire à la trappe

Là où le rapport gagne en intérêt relève de son analyse des facteurs de croissance pour ces ténors du luxe. Deloitte détaille ainsi le profil d’une nouvelle classe de consommateurs à surveiller de près, les HENRYs (High Earners, Not Rich Yet), ou les « hauts revenus pas encore riches », qui vont bientôt orienter les règles du jeu vers des produits « inclusifs, expressifs et individualisés ». Avec une vertu première à cultiver de la part des compagnies du secteur : susciter la loyauté donc fidéliser leurs clients en adhérant aux valeurs qui leur sont chères comme l’authenticité, la fiabilité ou l’engagement pour des causes justes. On ne s’étonnera donc pas de voir le développement durable occuper une place de choix parmi les sujets de préoccupation, une thématique pour laquelle Rolex et ses programmes entrepreneuriaux sont cités en exemple. Pas de surprise non plus du côté des réseaux sociaux devenus incontournables dans toute stratégie marketing, comme Montblanc en apporte la preuve via sa collaboration avec le blogueur chinois Mr. Bags.

“Les “nouveaux” consommateurs du luxe se soucient uniquement des marques qui ont créé de la valeur pour eux ces dernières 24 heures.”


Plus surprenant, en revanche, est la nécessité pour ces marques de reconsidérer leur rapport au passé. D’autant que nombre d’entre elles sont actives depuis des décennies, voire des siècles, et que cette longévité est gage à leurs yeux de consistance, de tradition et de savoir-faire. « Les marques de l’industrie du luxe établies de longue date font face à un nouveau paradigme, explique Deloitte. Compte tenu de l’évolution démographique des consommateurs au niveau mondial, les marques qui avaient l’habitude de vanter leur longue histoire trouvent tout à coup l’argument moins efficace. La réalité, c’est que les “nouveaux” consommateurs du luxe se soucient uniquement des marques qui ont créé de la valeur pour eux ces dernières 24 heures. » En d’autres termes, lorsqu’il s’agit de sortir son porte-monnaie, l’histoire et l’héritage d’une marque n’ont plus l’aura d’antan, passant, selon les études, bien après la qualité du produit, son design, son exclusivité, l’artisanat mis en œuvre et le service au consommateur. Conclusion : les marques qui comptent sur leur héritage pour faire la différence devraient songer à donner un sérieux coup de jeune à leur démarche, quitte à la « contaminer » avec des sources créatives inattendues.




https://journal.hautehorlogerie.org/fr/histoire-et-tradition-le-luxe-doit-faire-sans/

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 08:26

Ah ces avis d'experts qui ne voient pas plus loin que l'achat immédiat …

Deloitte comme d'habitude ne regarde pas plus loin que le bout du nez. La montre est devenue un produit circulant. L'acheteur est de plus en plus préoccupé de la valeur de revente de sa montre "au cas où il changerait d'avis ou aurait une autre envie". Sur des achats à moins de 1000 euros, la pérennité de la marque ou son histoire est peu significatif. Au dessus de 4000 euros c'est ce qui fait la différence.

Au delà de 40 000 euros, c'est sans doute une autre histoire.

Les Patek Philippe, Mille, Journe et autres ne sont pas et de loin les montres les plus fiables sinon on le saurait. Si on suivait l'analyse de Deloitte, il ne se vendait que peu de calibres et finalement Deloitte consacre que les amateurs soucieux de fiabilité ne s'intéresseraient pas à la technique embarquée et sa fiabilité… C'est stupide car 90% des non initiés s'en fichent. La notion de qualité … le sujet le plus subjectif érigé en règle.

Deloitte n'est pas convaincant du tout cette fois …

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Franceallemagne
Animateur Chevronné
Franceallemagne


Nombre de messages : 1435
Date d'inscription : 02/12/2007

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 08:33

ZEN a écrit:


https://journal.hautehorlogerie.org/fr/histoire-et-tradition-le-luxe-doit-faire-sans/
 C'est clair que surtout pour l'horlogerie lorsque l'on vous sort pour X ème fois une réédition d'une Rolex des années 70 ou une speedmaster qui a été sur la lune il y a 50 ans... cela devient très pénible. Heureusement, il y a quelques marques qui font du neuf et ne dorment pas sur un passé glorieux (Hublot, Tag etc...). 

A+
FA
Revenir en haut Aller en bas
Jeserlecter
Permanent passionné
Jeserlecter


Nombre de messages : 2240
Date d'inscription : 27/09/2006

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 08:56

Aujourd'hui les gens qui achètent du Gucci LV, YSL veulent souvent un logo bien voyant avant la qualité du produit en lui même...y'a qu'a voir les réseaux sociaux...chez les "influenceuses" sac ceinture et sneaker de marque... bien voyante of course, et le reste des marques (zara, hm, primark et autres) qui se soucient très peu du développement durable...

Par contre la valeur de revente de la montre, c'est bien spécifique ici, sur FAM, ou beaucoup ont cette préoccupation (voir le forum Rolex) pas sur que dans la vraie vie, dans le monde, autant de gens se soucient réellement de cela, je pense que les clients lambda achètent une montre car elle leur plait avant tout
Revenir en haut Aller en bas
herge81
Passionné de référence
herge81


Nombre de messages : 3027
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/09/2015

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 09:13

J’adore la phrase avec les marques qui savent créer de la valeur pour les consommateurs en 24h...
On se croirait en bourse ! Cette phrase est ridicule amha.
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15047
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 09:29

D'un autre côté des marques qui capitalisent sur leur histoire pour vendre a prix d'or de la merde faite en Chine ont elle de l'avenir a long terme?

Je pense qu'il n'a pas tout a fait tord. La clientèle s'éduque petit a petit, et l'histoire pourrait effectivement bien s’effacer pour laisser la place a des critères de qualité et de transparence plus pointus.

Qui s'en plaindrait d'ailleurs?
Revenir en haut Aller en bas
Sandsman
Animateur
Sandsman


Nombre de messages : 801
Date d'inscription : 22/11/2018

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 09:35

Les gens achètent un nom,une marque le reste ils s'en foutent.

Etonnant de ne pas voir Apple dans ce classement.
Revenir en haut Aller en bas
Jeserlecter
Permanent passionné
Jeserlecter


Nombre de messages : 2240
Date d'inscription : 27/09/2006

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 10:26

Apple n’est pas considéré comme une marque de luxe, mais high-tech.
Y’a luxe et luxe. Une malle sur mesure LV, la oui le client va exiger du made in France... le savoir faire. Pour les sacs vendus à la pelle.... c’est plus du tout la même clientèle...les gens s’en foutent
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 10:29

Le process de réflexion est simple. Le client vient acheter une montre neuve qu'il paie par exemple 4000 euros sur une intuition de qualité, de beauté etc...  Ensuite, il se renseigne sur sa montre et voit qu'elle ne suscite qu'un intérêt mitigé, alors il lit les forums et autres (mag, blog etc ...) . Il finit par se décider pour acheter un autre modèle mais avec des fondations solides quant à son choix (Histoire, pérennité de la marque... ). Il va revendre sa montre initiale chez un marchand et constate que ses 4000 euros investis lui permettent d'espérer 5 à 600 euros.

Plus jamais il n'achètera sans regarder l'histoire de la marque et cela va même devenir pour lui nécessaire.

Ensuite ces études sont faites avec quels outils, sur quelle population et quelle histoire racontée comment ?

On peut susciter l'intérêt de tout le monde avec l'histoire si on sait la raconter.

Que seraient les grandes marques sans leur histoire ? Qui achèterait une Omega sans l'histoire de la marque ? Un patron de marque me disait que l'histoire fait vendre parce qu'elle porte le client dans un univers qui le valorise. "Je sais d'où vient ma montre donc je suis un client supérieur".

L'analyse de Deloitte est gênante car elle surcote l'esthétique et finalement la copie ...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Sandsman
Animateur
Sandsman


Nombre de messages : 801
Date d'inscription : 22/11/2018

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 10:35

Jeserlecter a écrit:
Apple n’est pas considéré comme une marque de luxe, mais high-tech.
Y’a luxe et luxe. Une malle sur mesure LV, la oui le client va exiger du made in France... le savoir faire. Pour les sacs vendus à la pelle.... c’est plus du tout la même clientèle...les gens s’en foutent



Apple est bien une marque high tech,mais de luxe.
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Passionné absolu
jacno1977


Nombre de messages : 2740
Date d'inscription : 15/03/2016

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 11:10

La plupart des clients n'achètent pas pour revendre, mais ils aiment savoir que l'objet acquis garde sa valeur, voir, en prend, l'acheteur d'une montre a souvent l'âme d'un investisseur au détriment de l'âme de l'objet.
Je me suis fait personnellement reprocher d'avoir choisi Grand-Seiko au lieu de Rolex, voir d'une manière assez crue, "tu es un grand malade, claquer du pognon pour une Grand-Seiko alors que tu peux t'acheter une Rolex, il n'y a guère que toi pour faire ce genre de conneries.".
Heureusement que tout le monde ne raisonne pas comme ça, mais il est vrai, et j'ai aucun doute là dessus, qu'un acheteur, son  plus grand plaisir, est de sortir du magasin en se disant qu'il a réalisé une bonne affaire.. Rolex s'est parfaitement positionné sur ce marché, leur succès n'est pas prêt de se démentir.
Est ce que finalement, le monde de la montre est un marché d'esthètes, assez peu je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15047
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 11:23

Hm, on ne peut pas dire que les "must have" soient des mochetés.
Leur design est le déclencheur de leur histoire. 

Il n'y a qu'a voir le flop de l'improbable réédition de la Constellation d'Oméga pour s'en convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Jeserlecter
Permanent passionné
Jeserlecter


Nombre de messages : 2240
Date d'inscription : 27/09/2006

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 13:29

ZEN a écrit:
Le process de réflexion est simple. Le client vient acheter une montre neuve qu'il paie par exemple 4000 euros sur une intuition de qualité, de beauté etc...  Ensuite, il se renseigne sur sa montre et voit qu'elle ne suscite qu'un intérêt mitigé, alors il lit les forums et autres (mag, blog etc ...) . Il finit par se décider pour acheter un autre modèle mais avec des fondations solides quant à son choix (Histoire, pérennité de la marque... ). Il va revendre sa montre initiale chez un marchand et constate que ses 4000 euros investis lui permettent d'espérer 5 à 600 euros.

Plus jamais il n'achètera sans regarder l'histoire de la marque et cela va même devenir pour lui nécessaire.

Ensuite ces études sont faites avec quels outils, sur quelle population et quelle histoire racontée comment ?

On peut susciter l'intérêt de tout le monde avec l'histoire si on sait la raconter.

Que seraient les grandes marques sans leur histoire ? Qui achèterait une Omega sans l'histoire de la marque ? Un patron de marque me disait que l'histoire fait vendre parce qu'elle porte le client dans un univers qui le valorise. "Je sais d'où vient ma montre donc je suis un client supérieur".

L'analyse de Deloitte est gênante car elle surcote l'esthétique et finalement la copie ...
jacno1977La plupart des clients n'achètent pas pour revendre, mais ils aiment savoir que l'objet acquis garde sa valeur, voir, en prend, l'acheteur d'une montre a souvent l'âme d'un investisseur au détriment de l'âme de l'objet.
Je me suis fait personnellement reprocher d'avoir choisi Grand-Seiko au lieu de Rolex, voir d'une manière assez crue, "tu es un grand malade, claquer du pognon pour une Grand-Seiko alors que tu peux t'acheter une Rolex, il n'y a guère que toi pour faire ce genre de conneries.".
Heureusement que tout le monde ne raisonne pas comme ça, mais il est vrai, et j'ai aucun doute là dessus, qu'un acheteur, son  plus grand plaisir, est de sortir du magasin en se disant qu'il a réalisé une bonne affaire.. Rolex s'est parfaitement positionné sur ce marché, leur succès n'est pas prêt de se démentir.
Est ce que finalement, le monde de la montre est un marché d'esthètes, assez peu je pense.

Chez un marchand, comme un concessionnaire, ils reprennent au plus bas, ils ont des frais (salaire, loyer, taxe...) c'est normal qu'une montre prix catalogue 4000 qui en cote peut être 2000-2500 ils t'en proposent que  600€, c'est comme une reprise de voiture, sinon tu la vend par toi même, au prix du marché

Je pense que FAM n'est pas non plus ce qu'il y'a de plus représentatif des acheteur de montres en France et encore moins dans le monde... ce sont des passionnés, des collectionneurs, avec tous les excès (non péjoratifs) que cela peut avoir quand on est passionnés...des gens qui vont parfois acheter/revendre/acheter... et qui donc ont besoin parfois de pouvoir compter sur une certain tenue de la cote...
Mais probablement la plupart des clients lambda, voient la montre, la marque et s'arrêtent la...elle me plait, je l'achète...sans forcement aller plus loin... ce sera peut être leur seul achat de ce type, un cadeau...les gens n'achètent pas forcement avec une optique d'investissement, et fort heureusement, y'a qu'a voir dans automobile...
La plupart des gens n'y connaissant rien avec qui j'ai discuté montre, ne savait même pas qu'une montre pouvait garder une certaine valeur...

Si tout le monde avait en tête la valeur de revente/reprise lors de l'achat, il n'y aurait plus que quelques marques voir quelques modele...

Comme dans la rubrique Rolex, ce n'est parce qu'ici il y'a beaucoup d'amateur de la gamme pro (qui tient très bien la cote justement) que c'est représentatif du type d'achat chez Rolex (et heureusement car apparement ils ne vendraient plus grand choses vu les délais d'attentes)

je pense que beaucoup de gens achètent parce que le modele et la marque plaisent (et ça peut être l'histoire, la notoriété, l'esthétique, le collègue qui a la même...)

Jacno1977 (très bonne année au passage)
Tu as acheté ta montre parce qu'elle te plaisait, et c'est probablement le cas pour une très grande majorité de client, si ça peut te rassurer,Mr. Green


Sandsman a écrit:




Apple est bien une marque high tech,mais de luxe.

Apple est une marque high-tech haut de gamme, rien de luxueux dans un iPhone quelqu'en soit le prix...a plus de 70 millions d'exemplaire  
vendu...

Les marques de "luxe" jouent de plus en plus sur l'exclusivité, la frustration (série limité, disponibilité)
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Passionné absolu
jacno1977


Nombre de messages : 2740
Date d'inscription : 15/03/2016

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 15:08

@jeserlecter
Je me moque de l'éventuel prix de revente de mes Grand-Seiko, je sais malgré tout que les amateurs existent et que ça vaut quelque chose.
J'ai juste voulu exprimer le fait que justement, pour certains dont je suis, la valeur de revente, ce n'est pas l'argument d'achat, si j'achète en ayant une perspective de revente, le plus simple est de ne pas acheter, garder mes sous, c'est un peu ma logique paysanne.
En revanche, j'ai fait le choix de Grand-Seiko parce que j'ai une montre qui me plait, et des caractéristiques que je ne retrouve même pas sur une Rolex, comme par exemple un fabuleux mouvement 36000 alternances, et pas seulement ...
Il existe différentes catégories d'acheteurs, pour reprendre des termes de René Girard, il y a l'acheteur qui est dans le désir autonome, puis forcément, les plus nombreux, dans le désir mimétique, et le mélange des deux.. Rien de nouveau, ça toujours été comme cela et ça ne changera pas, c'est dans la nature des comportements.


Dernière édition par jacno1977 le 2019-04-30, 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jeserlecter
Permanent passionné
Jeserlecter


Nombre de messages : 2240
Date d'inscription : 27/09/2006

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 15:18

J’espère que tu n’avais pas mal pris ma remarque!
Moi j’avais acheté mon explo2 à une époque où les prix était similaire aux gmt et sub... et je savais que c’etait La moins recherchée et celle qui potentiellement prendrai le moins de valeur. Mais je trouvais ce cadran blanc tellement beau, sport... et moins vu. 
Je te rejoins à 100% , ce que je dis d’ailleurs dans mes propos plus haut.
D’ailleurs les femmes qui achètent des sacs à main griffés ne se posent sûrement t pas ni. Plus la question (tout comme pour les vêtements)
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Passionné absolu
jacno1977


Nombre de messages : 2740
Date d'inscription : 15/03/2016

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 15:38

Jeserlecter a écrit:
J’espère que tu n’avais pas mal pris ma remarque!
Moi j’avais acheté mon explo2 à une époque où les prix était similaire aux gmt et sub... et je savais que c’etait La moins recherchée et celle qui potentiellement prendrai le moins de valeur. Mais je trouvais ce cadran blanc tellement beau, sport... et moins vu. 
Je te rejoins à 100% , ce que je dis d’ailleurs dans mes propos plus haut.
D’ailleurs les femmes qui achètent des sacs à main griffés ne se posent sûrement t pas ni. Plus la question (tout comme pour les vêtements)
 Ta remarque est intéressante, mon gendre est maître maroquinier chez Hermès, il fabrique un sac à 100% du début à la fin, il a la matière première, et il se débrouille avec, tout est fabriqué par la même personne, ça exige un vrai savoir-faire, c'est du très beau travail et ça justifie largement le prix, parce qu'il faut du temps, il faut du temps pour élaborer un sac, de plus la qualité des matériaux, leur prix, de plus, même une fois devant lui, les peausseries, il va choisir le plus beau, ça veut dire qu'une partie des matériaux qui lui sont proposés, il ne va pas tout prendre.
Quand on connait tous ces processus, on comprend le prix d'un superbe sac, et bien sur, comme tu l'indiques, une cliente n'achète pas pour revendre son sac, mais tout simplement parce qu'elle veut se faire plaisir.
C'est exactement ma démarche auprès des montres, je recherche ce pur plaisir, l'aspect collector, valeur de revente, je m'en moque, ceci étant dit, je respecte aussi celui qui achète pour l'aspect revente, mais ma tournure d'esprit, m'aurait inciter dans ce cas, d'en faire profession, monter ma boîte, mon magasin, etc..  lol. Je suis un amateur de montres, je veux conserver une certaine candeur, l'approche purement pécuniaire m'intéresse pas sinon je retourne à mon métier, à ce que je sais faire et qui m'a permis de bien vivre.
Mais tout ce qu'on peut écrire, les marques le savent, et font ce qu'elles ont à faire dans leur propre créneau, l'auteur de l'article en question, ce qu'il écrit, il fait erreur dans le sens ou les comportements seront toujours identiques.
Revenir en haut Aller en bas
Jeserlecter
Permanent passionné
Jeserlecter


Nombre de messages : 2240
Date d'inscription : 27/09/2006

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 16:54

Hermes est si je me trompe encore indépendante, pour acheter un sac hermès, il faut d'armer de patience me semble t'il (et logique vu le travail)
Difficile je pense aussi de comparer une maison comme Hermes avec LV (mis a par sa partie malle faites encore en région parisienne)
Revenir en haut Aller en bas
tépépé
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 670
Localisation : 83420
Date d'inscription : 18/12/2017

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 22:58

C'est de l'analyse fi pour investisseurs qui se fichent absolument de tout ce qui peut nous intéresser dans l'horlogerie.
A partir de ces blablas pour traders, des cabinets vont gloser pour faire des recos, arbitrer des portefeuilles et des opcv.
Inutile de chercher à comprendre le pourquoi du comment, tout repose sur des critères vaseux de bavards impénitents qui se sont déjà plantés et se replanteront un jour. 
C'est du pile ou face plus souvent qu'on ne le pense quand on voit la réalité des entreprises versus les cours de bourse.
Revenir en haut Aller en bas
yannssolo
Nouveau



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 08/12/2012

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 23:24

Franceallemagne a écrit:

 C'est clair que surtout pour l'horlogerie lorsque l'on vous sort pour X ème fois une réédition d'une Rolex des années 70 ou une speedmaster qui a été sur la lune il y a 50 ans... cela devient très pénible. Heureusement, il y a quelques marques qui font du neuf et ne dorment pas sur un passé glorieux (Hublot, Tag etc...). 

A+
FA
 
Hahaha, je ris ! Hublot et Tag....sache que chez Tag comme tu dis aujourd'hui....si un employé de la marque se fait surprendre à dire Tag au lieu de Tag Heuer, il met 10 francs suisse dans une cagnotte. C'est Stéphane Bianchi qui a instauré cette mesure....il remplace Jean Claude Biver et c'est pas trop tôt.

Je me rappelle que Biver intervenait sur le bar d'en face je crois, car un curieux avait ouvert sa ma montre venait de remarquer que le calibre Tag 1887 n'était rien d'autre qu'un Seiko TC78 à peine modifié...

Ne vous trompez pas, une de  mes marques préférées est justement Seiko mais c'est la communication de Tag que je trouve honteuse.... à cette époque, ils y étaient allé à coup de campagne marketing, d'intervieuws de déclaration de presse où ils déclaraient avoir révolutionné le monde de l'horlogerie. Je ne parle même pas de leur fameux procédé novateur HER qui n'est autre que le Magic Lever de Seiko existant depuis bien longtemps, quelle honte.

Qu'ils utilisent des composants non manufacture, c'est pas un problème, mais faire croire à grands coups de comm qu'ils en sont les inventeurs...c'est indigne je trouve.

D'ailleurs, pour ceux qui lisent entre les lignes, Bianchi laisse plus que sous entendre, dans ses intervieuws, qu'il faut sérieusement changer de stratégie et il n'est jamais tendre avec Biver....il a bien raison

Quant à Hublot...arf...ça me fait pas vraiment envie le monde du foot bling bling


Dernière édition par yannssolo le 2019-05-01, 00:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 23:43

yannssolo a écrit:
Hahaha, je ris ! Hublot et Tag....sache que chez Tag comme tu dis aujourd'hui....si un employé de la marque se fait surprendre à dire Tag au lieu de Tag Heuer, il met 10 francs suisse dans une cagnotte. C'est Stéphane Bianchi qui a instauré cette mesure....il remplace Jean Claude Biver et c'est pas trop tôt.

Je me rappelle que Biver intervenait sur le bar d'en face je crois, car un curieux avait ouvert sa ma montre venait de remarqué que le calibre Tag 1887 n'était rien d'autre qu'un Seiko TC78 à peine modifié...

Ne vous trompez pas, ma marque préférée est justement Seiko mais c'est la communication de Tag que je trouve honteuse.... à cette époque, ils y était allé à coup de campagne marketing, d'intervieuws de déclaration de presse où ils déclaraient avoir révolutionnés le monde de l'horlogerie. Je ne parle même pas de leur fameux procédé novateur HER qui n'est autre que le Magic Lever de Seiko existant depuis bien longtemps, quelle honte.

Qu'ils utilisent des composants non manufacture, c'est pas un problème, mais faire croire à grands coups de comm qu'ils en sont les inventeurs...c'est indigne je trouve.

D'ailleurs, pour ceux qui lisent entre les lignes, Bianchi laisse plus que sous entendre, dans ses intervieuws, qu'il faut sérieusement changer de stratégie et il n'est jamais tendre avec Biver....il a bien raison

Quant à Hublot...arf...ça me fait pas vraiment envie le monde du foot bling bling


Tu n’as que 22 messages ici mais avec autant d’erreurs dans le propos et d’approximations, tu ne vas pas convaincre grand monde.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
yannssolo
Nouveau



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 08/12/2012

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 23:46

ZEN a écrit:
Le process de réflexion est simple. Le client vient acheter une montre neuve qu'il paie par exemple 4000 euros sur une intuition de qualité, de beauté etc...  Ensuite, il se renseigne sur sa montre et voit qu'elle ne suscite qu'un intérêt mitigé, alors il lit les forums et autres (mag, blog etc ...) . Il finit par se décider pour acheter un autre modèle mais avec des fondations solides quant à son choix (Histoire, pérennité de la marque... ). Il va revendre sa montre initiale chez un marchand et constate que ses 4000 euros investis lui permettent d'espérer 5 à 600 euros.

Plus jamais il n'achètera sans regarder l'histoire de la marque et cela va même devenir pour lui nécessaire.

Ensuite ces études sont faites avec quels outils, sur quelle population et quelle histoire racontée comment ?

On peut susciter l'intérêt de tout le monde avec l'histoire si on sait la raconter.

Que seraient les grandes marques sans leur histoire ? Qui achèterait une Omega sans l'histoire de la marque ? Un patron de marque me disait que l'histoire fait vendre parce qu'elle porte le client dans un univers qui le valorise. "Je sais d'où vient ma montre donc je suis un client supérieur".

L'analyse de Deloitte est gênante car elle surcote l'esthétique et finalement la copie ...

Je suis bien d'accord avec toi car je fonctionne comme ça, ceci étant, dès ma première montre, je me suis intéréssé à l'histoire de la marque et à la technique.

Mais selon moi je ne suis pas sûr que ça fonctionne comme ça....hélas....

Déjà, je voudrais repositionner le concept de l'Histoire d'une marque...que seraient Rolex et Omega sans James Bond ?

Omega aurait probablement mis la clé sous la porte au début des années 90 et il n'y aurait pas 6 000 sub sur Chrono24 Smile

L'histoire de ces 2 marques (avec d'autres aussi) est associée à des exploits qui ont marqué l'humanité...justement parce que les "stars" à l'époque étaient des explorateurs en quelque sorte (dans l'espace, sur l'himalaya, en antarctique...) 

Et donc, ça faisait vendre, c'était le but, pour résister à la crise du quartz....Rolex s'est mis à vouloir s'associer à ces grands exploits sportifs pour :

"Que les acheteurs aient envie d'une Rolex non plus parce qu'ils en ont besoin (cette bataille ayant éte remporté par Seiko, en termes de prix et précision notamment) mais parce qu'ils en ont envie.

Finalement, même l'histoire de ces marques, qui nous fait rêver, provient d'un repositionnement marketing opéré dans les années 70 avec pour unique but de vendre leurs produits.

Voilà, il n'y a ni pour ni contre finalement, c'est juste ma réflexion du soir Smile

Kenavo


Dernière édition par yannssolo le 2019-05-01, 00:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yannssolo
Nouveau



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 08/12/2012

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-04-30, 23:48

ZEN a écrit:
Tu n’as que 22 messages ici mais avec autant d’erreurs dans le propos et d’approximations tu ne vas pas convaincre grand monde.
 
Ooh, un peu de paternalisme? Je t'écoute, quelle sont mes erreurs ?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-05-01, 06:46

Évite ces qualificatifs si tu veux rester parmi nous. Tu n’es pas sur Facebook.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
yannssolo
Nouveau



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 08/12/2012

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-05-01, 12:01

[...]

edit modération : revenons au sujet
Revenir en haut Aller en bas
paysdoufs
Permanent passionné
paysdoufs


Nombre de messages : 2292
Localisation : 74
Date d'inscription : 17/09/2016

Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty
MessageSujet: Re: Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans   Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans Empty2019-05-01, 19:34

Merci. Billet assez intéressant, même si là, je plussoie:
Deloitte a écrit:
des produits « inclusifs, expressifs et individualisés ». Avec une vertu première à cultiver de la part des compagnies du secteur : susciter la loyauté donc fidéliser leurs clients en adhérant aux valeurs qui leur sont chères comme l’authenticité, la fiabilité ou l’engagement pour des causes justes.
Les « causes justes » ont bon dos. AMHA, les acheteurs ne savent pour la plupart même pas ou et dans quelles conditions leurs produits de luxe chéris sont fabriqués.
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu: Histoire et tradition, le luxe doit faire sans
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actu: Johann Rupert : "Le luxe doit se faire plus discret"
» Actu: «L'horlogerie a abusé des mots comme luxe ou tradition»
» Actu: L’horlogerie suisse ne doit plus confondre luxe et cherté
» Actu : ETA doit faire face à une nouvelle enquête
» Actu : Le luxe sans argent : oui, c'est possible !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: