FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : Les horlogers américains ne chôment pas au service après-vente

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Les horlogers américains ne chôment pas au service après-vente Empty
MessageSujet: Actu : Les horlogers américains ne chôment pas au service après-vente   Actu : Les horlogers américains ne chôment pas au service après-vente EmptyMar 24 Mar 2009 - 7:25

Citation :
Les horlogers américains ne chôment pas au service après-vente


Si la crise touche les ventes de montres de luxe aux Etats-Unis, elle ne semble pas affecter le travail des horlogers américains, souvent formés par des «écoles suisses».
Avec les années records de 2005, 2006 et 2007 et un manque chronique de réparateurs qualifiés, le service après-vente ne chôme pas.

«Il y a beaucoup de travail pour nos horlogers et il y en aura encore en 2009», affirme à l'ATS James Lubic, directeur de l'American Watchmakers-Clockmakers Institute (AWCI), la principale organisation des horlogers aux Etats-Unis (2500 membres). Le service après-vente n'est pas directement touché par la crise, vu les ventes records des années précédentes, explique-t-il.

James Lubic précise d'ailleurs que c'est l'importante quantité de montres de luxe «Swiss Made» sur le marché américain qui donne le plus de volume de travail d'entretien ou de réparation pour les horlogers du pays.

Le directeur de l'AWCI constate parallèlement un manque chronique d'horlogers qualifiés sur sol américain, ce qui explique aussi la masse de travail de service après-vente. Il y a un peu moins de 5000 horlogers aux Etats-Unis et il en faudrait quelque 7000, selon lui.

«Grâce à la Suisse»

A ce titre, il souligne l'extrême importance des écoles de formation d'horlogers sponsorisées par des grands groupes horlogers helvétiques. «Sur douze écoles ou cursus universitaires que nous avons aux Etats-Unis, presque la moitié existent grâce à la Suisse», ne peut que rendre hommage James Lubic.

Rolex a par exemple créé en 2001 en Pennsylvanie le «Lititz Watch Technicum», école d'horlogerie et fondation à but non lucratif. La marque soutient aussi trois cursus universitaires, à hauteur d'un million de dollars sur cinq ans: dans l'Etat de Washington (Seattle), dans le Minnesota (St-Paul) et dans l'Oklahoma (Okmulgee).

Swatch Group a pour sa part ouvert une école en 2005, dans le New Jersey, près de New York: la «Nicolas G. Hayek Watchmaking School». D'autres groupes helvétiques ont participé ou participent encore financièrement à des programmes de formation aux Etats-Unis (Richemont, Audemars Piguet et Breitling par exemple).

La plupart de ces formations sont certifiées par le Centre Suisse de formation et de perfectionnement horloger (WOSTEP), à Neuchâtel. Ce programme unifié WOSTEP représente 3000 heures d'études théoriques et pratiques pour un cycle d'étude de deux ou trois ans. Quarante horlogers sortent en moyenne chaque année de ces «écoles suisses».



http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/30714995

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu : Les horlogers américains ne chôment pas au service après-vente
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : Service après-vente : l’inéluctable casse-tête horloger
» Service après vente yonger et bressan
» Service après vente ZRC
» Le fameux service après vente!!!!!
»  [Qualité et Service Après Vente ] montres HAMILTON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: