FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Les entreprises suisses recrutent dans (presque) tous ...

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les entreprises suisses recrutent dans (presque) tous ... Empty
MessageSujet: Les entreprises suisses recrutent dans (presque) tous ...   Les entreprises suisses recrutent dans (presque) tous ... EmptyJeu Aoû 31 2006, 05:48

Citation :
Embellie - Les entreprises suisses recrutent dans (presque) tous les métiers.

élisabeth eckert dunning
Publié le 31 août 2006

On avait longtemps attendu le décollage; le voici enfin. Alors que la reprise économique a commencé en Suisse au second trimestre 2003, il aura fallu patienter trois ans pour que le marché du travail bouge à son tour.

Selon Jean-Pierre Roth, président de la Banque nationale suisse, le taux de chômage helvétique devrait même descendre au-dessous des 3% l'an prochain… L'indice des offres d'emplois sur Internet que publie Jobpilot – en se fondant sur les neuf bourses d'emplois les plus importantes du pays et sur les sites de 1000 entreprises – le prouve.

«Grâce à un bond de seize points par rapport au mois d'avril, l'indice des offres d'emplois surpasse nettement, avec 126 points, le niveau absolu enregistré en pleine période de haute conjoncture il y a cinq ans», affirme ainsi Renato
Profico, directeur de Monster Worldwide Switzerland. Rien que cela! Et – nouvelle réjouissante –, pratiquement tous les groupes de professions profitent de l'embellie.

Les champions toute catégorie de la recherche de personnel sont les professions des soins corporels, du nettoyage et de l'économie domestique (+188 points), suivis des métiers du marketing, de la publicité et des relations publiques (+24 points), de l'hôtellerie, de la restauration et du tourisme (+19 points), ainsi que le groupe du transport, de l'entreposage et de la sécurité (+18 points). Seuls la recherche en «managers et cadres», ainsi que le recrutement de médecins sont à la baisse (–5 points chacun).

On le voit. Les métiers dits traditionnels continuent à triompher en Suisse. Les professions qui ont de l'avenir ne sont plus forcément les métiers du futur. Ainsi, il y a vingt ans, on a en effet cru que les informaticiens composeraient les bataillons de salariés de demain. Il n'en est rien, cette profession ayant au contraire dû déchanter vertement, puisque le nombre d'emplois dans cette branche a encore reculé de 10% entre 2001 et 2005.

Le secteur industriel, par contre, a créé l'an dernier plus de 20 000 emplois, alors qu'on le disait quasi-mort. L'horlogerie, également, est désormais l'un des plus importants créateurs d'emplois, en termes relatifs, puisque la branche, et notamment à Genève, a généré quelque 10 000 emplois directs (à 40 000 environ aujourd'hui) entre 1984 et 2006, sans compter les emplois indirects (ouvertures de boutiques, musées, etc.)

Mais le secteur qui a vu ses effectifs véritablement exploser est celui de la santé et du social: en 1985, on ne dénombrait que 240 000 personnes œuvrant dans ces branches. A fin 2005, ce sont 434 000 emplois qui étaient recensés. Et la tendance, évidemment, est loin d'être épuisée.

http://www.tdg.ch/tghome/toute_l_info_test/economie/emploi__31_08_.html

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Les entreprises suisses recrutent dans (presque) tous ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: Retard dans les paiements des entreprises suisses
» Exportations de montres suisses en baisse, mais pas dans tous les segments
» Les entreprises suisses flambent. sans les salariés
» Les entreprises suisses affichent des bénéfices record
» Investir dans la pierre ou dans les montres suisses ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: