FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

  [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Xaipe
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5625
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 4:47




Visite Forumamontres


Manufacture DE BETHUNE 14 novembre 2013




Bonjour à tous,

A l’initiative de doc-le-suisse, un groupe d'ambassadeurs et de modérateurs de FAM a eu l’opportunité unique de visiter la manufacture DE BETHUNE le 14 novembre 2013.

Ce fut d’ailleurs une première pour De Bethune comme nous l’a confié Denis Flageollet Directeur Technique et cofondateur.

De Bethune est une manufacture assez récente, créée en 2002 par David Zanetta, collectionneur reconnu et respecté, et Denis Flageollet, Horloger issu de l’Ecole de la Chaux de Fonds, de grand père en fils.

Il s’agit d’une manufacture au sens propre et réel du terme qui se classe aisément dans la catégorie Haute Horlogerie.
Son positionnement unique marie la tradition horlogère à la modernité, et ce avec une grande réussite.

La manufacture se définit d’ailleurs comme suit : De Bethune épouse la richesse du savoir-faire de l’horlogerie d’hier afin de concevoir les montres de demain. De ce mariage résultent des garde-temps aux attributs et à la technicité de la Haute Horlogerie pour dans le même temps mieux s’affranchir de leurs contraintes.

En une dizaine d’années, De Bethune a présenté non moins de 17 innovations mondiales, 15 calibres originaux, notamment basés sur 10 brevets déposés par la manufacture !

Avec comme credo « ne pas faire plus mais mieux », la marque entend créer des passerelles avec tous les domaines du savoir qui débouchent sur des créations artistiques alliant finesse et élégance.

L’ensemble de la production embarque uniquement des calibres inhouse De Bethune, quasi intégralement fabriqués sur place. Seuls certains éléments, et encore, comme certaines vis, les rubis, le spiral spécifique et les cadrans sont sous-traités. Mais clairement, par rapport à d’autres manufactures visitées, nous avons pu constater la volonté farouche de De Bethune d’internaliser le maximum de sa production. La preuve avec l’acquisition récente d’une CNC 5 axes et d’une décolleteuse.

L’objectif est surtout une plus grande réactivité, flexibilité et contrôle qualité dans la production, en étant le moins possible dépendant de sous-traitants qui imposent forcément des délais de production supérieurs.

Nous voilà donc invités ce jeudi 14 novembre à 09H00 à nous rendre au bâtiment historique de la marque, un ancien café de village, à la Chaux (VD)  petit village proche de L’Auberson et de Ste-Croix, dans les montagnes vaudoises (à ne pas confondre avec la Chaux de Fonds).

La première impression est presque surréaliste, puisque nous voilà accueillis par un temps de montagne, avec brouillard, fine pluie et neige annoncée, et ce au milieu d’un environnement on ne peut plus bucolique.

La première partie de notre visite se déroulera dans le bâtiment historique qui a accueilli les débuts de la marque.





De Bethune compte aujourd’hui une soixantaine de collaborateurs, dont une quarantaine sur le site de production de l’Auberson.
La marque compte également une boutique « flagship » en propre au 1 de la place Longemalle, à Genève

Aujourd’hui, à quelques kilomètres, une manufacture plus grande et fonctionnelle, aménagée dans une ancienne usine de boites à musique, accueille l’ensemble de la production de la maison De Bethune, à l’Auberson.

Ce sera l’objet de notre seconde visite.

Mais revenons à ce bâtiment de la Chaux qui accueille aujourd’hui le bureau des dirigeants, la R&D, le service des Prototypes et les services annexes.

Notre groupe de FAMeurs est accueilli par des café/croissant réconfortants, et rien moins que par Denis Flageollet en personne avec son équipe, notamment Laurent Belot, Directeur de Production, Katidja Valy, Directrice Marketing Communication et Kevin Bega, Responsable de la boutique de Genève…






Après une présentation du contexte de la visite et de la philosophie générale ayant présidé à la destinée de la marque De Béthune, Denis Flageollet nous convie à le suivre dans les différents étages de cet ancien café de village.





Pièce après pièce, nous irons à la rencontre de personnes concentrées mais promptes à nous faire découvrir leur travail et leur implication.



Ces rencontres exceptionnelles se renouvelleront d’ailleurs à la manufacture de l’Auberson.

Denis nous confie le faible turnover des équipes et que nombre sont d’ailleurs là depuis le début de l’aventure.

Le choix de s’implanter dans ces montagnes vaudoises correspond à nombre de raisons :

> Denis est originaire des Vosges, il se sent bien à la montagne, et c’est donc là qu’il avait implanté sa première entreprise, THA, revendue depuis à Bucherer pour en faire leur manufacture Carl F. Bucherer .

> Il y a un vivier de compétences en horlogerie et mécanique dans la région, avec notamment la proximité de Pontarlier et des français frontaliers qualifiés. D’ailleurs, Denis nous expliquera que la France, lors de la crise horlogère du quartz, n’a jamais cessé de former des horlogers, à la différence de la Suisse, ce qui explique la forte main d’oeuvre d’origine française encore présente dans l’industrie horlogère suisse.

> Cette région est l’un des berceaux de la mécanique de précision suisse, pas seulement horlogère : machines à écrire, platine tourne-disques, boîtes à musique. D’ailleurs la ville voisine de Ste-Croix est le berceau de l’industrie des boites à musique, même si celle ci a quasiment disparue.

Il faut avouer que le début de la visite démarre fort, car tout nous est présenté sans ambages ni détours. Nous sommes d’ailleurs franchement bluffés par le souci de transparence et de partage de la manufacture et de Denis Flageollet.

Denis, ici dans son bureau, nous explique comment se déroulent les phases de création depuis les esquisses de David Zanetta, qui prennent forme ensuite sur son ordinateur, jusqu’à validation de principe par le Bureau Technique . Si le projet est jugé viable et intéressant, un prototype est fabriqué par Denis dans son atelier adjacent à son bureau.






Nous avons ainsi le privilège cet atelier personnel dans lequel il matérialise les idées et délires communs que David Zanetta et lui-même imaginent pour leurs « dream watches. »




Le calibre de la DB28ST en atelier




Puis nous sommes invités à nous découvrir les différents services.

tout d’abord le Service Prototypes, équipé du nécessaire en machine outil pour sortir ce que pourrait être un futur produit.







Nous y découvrirons d’ailleurs l’une des nouvelles réalisation de De Bethune, une horloge de table splendide et véritable synthèse de l’art horloger de la marque.






Le mouvement des horloges mystérieuses










Les fascinantes et innovantes horloges mystérieuses à phase de lune








le Service R&D : il y a pour la manufacture, un véritable souci de partager les avancées technologiques, un souci de faire de la pure Recherche qui pourra ou pas se retrouver plus tard dans des montres réelles.

L’exemple emblématique de cette démarche ouverte est l’échappement résonique : une innovation hors des sentiers battus mais qui ne fait pas l’objet d’un brevet ! Pourquoi ? tout simplement que le progrès se nourrit d’innovation et que certaines idées deviennent plus fertiles pour l’horlogerie dès lors qu’elles sont mises à la disposition de tout un chacun.
La démarche peut paraître osée mais est la preuve de l’ouverture d’esprit de De Bethune, de sa capacité constante à innover, à sortir des sentiers battus et à faire progresser l’Horlogerie.

L’approche de la résonique horlogère se base sur des principes physiques bien décrits mathématiquement. Mais ce qui la différencie de trois siècles de recherche de précision horlogère est la réinterprétation de ces fondamentaux pour en faire ressortir un nouveau principe ainsi qu’une mise en pratique absolument novatrice.

En effet, chez DB, l’inspiration doit se matérialiser et le prototype de cet échappement à 926 Hz soient 6 667 200 A/h existe fonctionnellement (pour rappel, la plus haute fréquence en horlogerie de série est généralement de 5 Hz soient 36 000 A/h, ex El Primero).



En cliquant sur l’image ci-dessous, vous découvrirez la –passionnante- page Résonique de De Béthune (lien vers le site officiel De Bethune)





Un simple entretien avec Denis Flageollet suffit donc à vous communiquer un enthousiasme permanent pour la création horlogère et rendre à portée de main vos désirs mécaniques les plus fous et surtout ceux auxquels vous n’avez pas songés !

Cette stimulation créative est un maître mot du bureau d’études et immerge chaque collaborateur dans une démarche de valorisation des idées individuelles : chacun est invité par Denis à proposer des idées concrètes soit à partir d’un point technique horloger soit d’une idée de base qui peut provenir d’un domaine étranger.
L’idée est alors développée par l’initiateur, soumise au groupe lors d’une réunion, débattue puis valorisée et mise en pratique selon son intérêt applicatif.



A présent, notre regard sur un calibre DB change. Il devient fruit de la culture du savoir et de l’éclectisme éclairé et créatif.




Le Service Marketing, communication et vente est localisé à Genève. Il veille notamment sur la présence de la marque lors des salons horlogers et accueille aussi les clients sur place en sus de la boutique de Genève, qui constitue un véritable flagship important pour présenter la collection.


Après cette première visite, nous voici en route vers l’Auberson, charmante petite ville à 10min de là, pour aller visiter le site de production.

Cette manufacture est installée dans une ancienne usine de boites à musique, et comporte plusieurs étages, allant des étapes de production du bas jusqu’à la montre finale en haut.







Lors de cette visite, un sentiment d’authenticité et de respect des traditions locales de mécanique de précision est clairement ressenti. L’installation de la manufacture dans ce site plutôt que la construction ex nihilo d’une nouvelle usine démontre cet attachement de Denis à cette région vaudoise.


Visite de la production

Nous sommes guidés par Laurent Belot, dynamique Directeur de production, qui gère une équipe d’une quarantaine de personnes. Laurent travaille avec Denis depuis plus de 15 ans et l’a suivi depuis la création de De Bethune. Horloger de formation, il a aujourd’hui en charge l’ensemble de la production de la maison, usinage, décolletage, galvanoplastie, etc…






Derrière cette porte, la visite nous permet de découvrir les métiers traditionnels d’une manufacture, avec d’un côté des machines outils modernes (CNC) mais aussi des machines outils plus anciennes, et surtout, nous découvrons que la main de l’homme de l’art s’exerce à chaque étape de la fabrication des garde-temps De Béthune.





La nouvelle décolleteuse : cette nouvelle machine permet d’amener à environ 80% le niveau de parties produites sur place. Y sont usinés tous les métaux pour tous types de pièces : pignons, axes, engrenages, pivots etc… qui sont produites à partir de barres cylindriques engagées dans le grand tube visible.
Le niveau de précision atteint quelques microns.







La partie basse de la machine, un opérateur spécialisé est en charge de cette machine complexe.



Cet investissement a donc accru le niveau d’autonomie de la manufacture, réduit les temps de livraison par rapport à des fournisseurs externes et a permis un suivi optimisé du niveau de qualité.





Les séries de platines sont produites en quantités restreintes, une trentaine de platines est considérée comme une grande série et dont une partie sera réservée pour le SAV.



Pupitre de commande d’une CNC



[size=15]Une CNC 5 axes, les machines sont également programmées la nuit pour des usinages classiques, les usinages de titane sont par contre effectués sous surveillance de jour, risques d’incendie obligent.





La préparation des supports des pièces à usiner. Des posages avec pions de centrage destinés à la CNC








Des pions mobiles, également pour la machine à commande numérique





La matière brute avant usinage des platines.








Un exemple d’usinage








Les plateaux de pièces produites sur place





On reconnaîtra dans la pièce en coeur une platine amenée à accueillir deux barillets, cf la DB28ST.







Le blason DB également usiné





Gros plan sur une aiguille acier brute




La production compte une quarantaine de personnes.
A souligner, l'ensemble du process est sous ERP (GPAO) et sous gammes de production avec ordre de fabrication (OF) et nomenclatures, signe indiscutable de modernité de manufacturing process.



ci-dessous un exemple de fiche suiveuse d’OF, le maître mot est de produire au niveau de qualité attendu, tout simplement. Et ce niveau est au sommet !



Le fait que la production soit d’environ 300 montres par an, donc en petites séries, explique que le travail manuel soit extrêmement valorisé et nous avons eu la chance de voir à l’oeuvre de vrais artistes évoluant dans un contexte industriel moderne.







L’atelier de galvanisation

La galvanisation est un procédé électrochimique de dépôt de surface métallique. Le rhodiage en est un exemple tout comme la dorure.
Les pièces à traiter doivent faire l’objet d’un état surface et de propreté parfaits, les reprises ne peuvent être faites à postériori.







Des cercles d’emboîtage sont prêts pour l’opération





Une préparation minutieuse est absolument indispensable





Les cuves d’immersion, le procédé dans son ensemble demande un niveau de précision irréprochable.







Nous montons à présent dans les ateliers, le bleu commence alors à nous entourer.





Un poste de travail marque particulièrement par l’important travail de finition: polissage du creux de tête de vis et anglage des brides de fixation des calibres



Le résultat est tout simplement étonnant, en effet, la finition de ces pièces est presque toujours négligée par nombre de marques. Il en va autrement chez De Bethune, chaque élément constitutif doit s’intégrer de façon unie et harmonieuse dans un ensemble cohérent.









Principe identique avec un autre tour de main pour les bras de roues (ici d’échappement) qui sont également anglés.

L’aspect grande tradition de finition de la haute horlogerie est également mis à l’honneur et poussé à son extrême.












Le perlage fin d’une platine







L’étape du polissage : également tout un art !

Comme tout ce qui paraît facile au premier regard, le polissage demande en réalité une dextérité et une expérience incomparables.
Non seulement pour éviter un résultat malheureux au regard, angles mous et rayes, mais aussi pour atteindre le degré de finition surface adéquat. Ceci pour chaque matière traitée.
Le magnifique rendu à l’œil des boîtes De Bethune est le meilleur témoignage de l’expertise des polisseurs.

Des métaux sont particulièrement difficiles à travailler, le platine, le palladium, le titane. Ce dernier est par exemple sensible à la surchauffe et pique au-delà d’un certain seuil. Une de ses caractéristiques est que sa couche d’oxyde de surface qui lui confère sa dureté a un pouvoir de régénération immédiat.




Ici des couronnes arrivent brutes du décolletage pour être délicatement travaillées au touret à polir.


le polissage d’une couronne au touret


Là, des anses mobiles brutes en titane sorties de l’usinage


… puis suite au travail patient et expert du polisseur

A noter qu’un polissage excessif du titane fait apparaître des piqûres blanches sur la surface du métal, la réussite du poli est bien une question de dosage et de ressenti de la matière.


Le polissage d’une lunette










Lorsque vous avez la chance de contempler un cadran de De Bethune, ce qui vous frappe immédiatement sont les aiguilles, non seulement par leur forme mais aussi par ce bleu électrique profond qui les habille et fascine l’oeil.

Cette modernité est le fruit d’une tradition séculaire : le bleuissage à la flamme

La recette : un simple réchaud à alcool, un tigeron prolongé d’une plaque en cuivre, de la limaille de laiton, l’aiguille sur le tout, un passage sur la flamme et hop c’est fini.

Excepté que ce n’est pas aussi simple...

L’aiguille est tout d’abord préparée, ébavurée avec soin puis polie avec le respect des angles vifs. Toute imperfection ou salissure mènera immanquablement à l’échec de l’opération.
L’aiguille est ensuite déposée sur une surface de poudre de laiton elle-même disposée sur la plaque de cuivre. La limaille permet une montée progressive en température et une répartition homogène de la chaleur.

Le passage délicat du tigeron au dessus de la flamme va faire prendre à l’aiguille une teinte gris jaune puis légèrement orangée et enfin bleu clair et bleu foncé vers 310°. A ce moment il convient de stopper la chauffe. Dans le cas contraire il est trop tard, la couleur passera au bleu clair puis au gris souris.















La difficulté réside dans l’épaisseur variable de la matière, la chaleur progresse alors différemment et la couleur n’est pas homogène si la chauffe n’a pas été réalisée en fonction. Il faudra soit reprendre délicatement les surface soit repolir l’ensemble de l’aiguille pour recommencer l’opération.





L’aiguille ci-dessous n’est toutefois pas complètement achevée, il reste quelques reprises à effectuer sur le centre de l’aiguille et le trou de centre. Mais quel bleu fascinant !




La production est d’une dizaine d’aiguille par jour. C’est une dextérité extrême qui est demandée pour atteindre le résultat que nous connaissons.



D’autres pièces en attente de bleuissage, la pièce du centre est côté platine, celle du dessous en face visible.




Le contrôle qualité est absolu tout au long du processus de fabrication, les pièces sont systématiquement inspectées à chaque étape.



Le contrôle visuel et automatique des platines.



Le contrôle des côtes d'usinage d'une platine


Des anses mobiles suite au contrôle


Dégustez quelques côtes de Bethune.



Anecdote qui a toute son importance : l’usinage des côtes abrase la platine, c'est-à-dire que cette platine est creusée de sillons qui sont autant de côtes.
Or l’anglage du rebord de la platine fait inévitablement ressortir ces marque de creusure sur le pourtour

Denis Flageollet, respectant sa philosophie de l’esthétique, a donc recréé un anglage parfait grâce à une pièce rapportée spécifique qui embrasse le pont sur toute sa périphérie.




Celle-ci est visible sur ce mouvement en atelier.




Des documents affichés qui illustrent la créativité des réalisations de De Bethune.










La vue des ateliers… La montagne, on vous dit, la montagne, ça vous gagne !







Mise en place de tenons sur la platine



L’étape de fixation des étoiles en tenons d’or sur le cadran en titane bleui de la DB28 Skybridge est une autre étape délicate. L’application manuelle des 80 étoiles en or de formes différentes ne supporte aucune erreur, une seule raye de brucelle mettrait immanquablement le cadran et sa constellation au rebut…
















La vue nocturne du ciel de La Chaux VD est un vrai ravissement !








L’équilibrage d’un balancier bras silicium et masselottes platine d’une DB25 RM




L’horloger pose le balancier en position verticale sur les lèvres d’un équilibre au balancier et cherche à corriger les éventuels « balourds », causes d’un marche irrégulière.
Pour donner une idée de la finesse de l’ajustement : garder le coude posé sur le solide établi pour prendre cette photo a considérablement perturbé le réglage. Le Fameur s’était alors transformé en vrai balourd !








Si le balancier est déséquilibré il faudra fraiser délicatement et manuellement les masselottes de platine situées le long des bras.




La sophistication extrême du balancier saute aux yeux : il est le fruit d'une réflexion continue de la marque sur tous les aspects fonctionnels de la montre. La seule mise en production d'un organe régulateur de ce type est déjà un témoignage de capacité d’innovation et de production de De Bethune.



Ci-dessous l’évolution des balanciers suite au dépôt de brevet de 2004


DB considère l’oscillateur comme l’organe le plus important car la précision dépend en premier lieu de l’exactitude et de la stabilité du résonateur.



Le bleuissage d’une lune de QP. Vous noterez que cette lune est constituée de 2 demi-sphères, l’une de palladium ou platine, l’autre d’acier à bleuir. Les sphères sont enchâssées l’une dans l’autre puis polies , le résultat de la chauffe est une sphère complète dont seule une moitié, celle en acier, aura bleui. Franchement bluffant !



C’est également la perfection de l’assemblage qui rend l’opération et son résultat fascinants.





Les opérations de bleuissage sont les suivantes :

Les sphères sont tout d’abord préparées sur un support.



A ceux qui pensent que cela ressemble à des boucles d’oreilles : oui, la transformation a déjà été réalisée une fois à la demande d’une cliente.


Puis l’ensemble est chauffé sur un tigeron à l’instar des aiguilles.






Observez bien le changement de couleur! la demi lune en train de bleuir ...de plaisir.









Plongée dans l’alcool








une belle et fascinante lune sphérique de De Béthune vient de naître !




Les opérations d’assemblage

Le kit de pièces fourni à l’horloger pour assembler une montre complète. A noter, démarche qualité oblige, que ce kit est à nouveau intégralement inspecté et pointé par l’horloger avant l’opération de montage.







Les horlogers au travail d’assemblage.










Un contrôle de marche au Witschi





L’emboitage du calibre est effectué sous cage à dépression pour éviter les poussières.











Le dernier étage récemment aménagé pour le SAV










Un mouvement chronographe à l’atelier





La visite des opérations s’achève à présent. Durant ce parcours nous ressentirons tous la grande fierté de leur métier de la part de tous les opérateurs au sein de la manufacture. L’ouverture d’esprit annoncée dès le début est de plus subtilement omniprésente.

Bref, de la belle ouvrage comme nous adorons le découvrir, le sens de la « bienfacture » prend tout son sens en visitant De Béthune.




Les Collections







La DB25 Imperial Fountain, fruit exubérant d’un souhait d’amener la manufacture vers une autre expression des métiers d’art, dont la gravure. Notez le fonctionnement des aiguilles entraînées par des roulements.





La DB28 Zirconium calibre DB2115, 6 jours de Rdm





DB27 titane poli miroir













Et ce bleu qui vous électrise littéralement !





En famille








Balancier silicium







Les anses sont d’un confort absolu, leur cinématique est parfaite. Le forme cintrée adaptable permet de porter des diamètres plus larges au poignet sans impression excessive de lourdeur.





DB28 Skybridge : dire que certains montent dans l’espace pour voir un ciel de rêve, il leur suffisait juste de monter à La Chaux.











DB28ST,  tourbillon et fascinante seconde centrale magnifiée






DB28T, 36000 A/h comme tous les tourbillons de la manufacture. Tourne en 30 secondes. La construction de la cage/balancier emploie le silicium et le titane. Le zirconium est à l’honneur pour rendre la couleur noire.





Un QP au firmament ! DB25QPR





Eloge de la simplicité, mais une présence qui nous a unanimement interpellés : DB25RS1 avec réserve de marche à 12h.


Triple pare chute sur la DB25RM




L’épurée : la DB25svRS1 en 40 mm, anses fixes





Il est tout simplement impossible de rester de marbre devant ces tours de force horlogers et cette inspiration.

La part de rêve s’achève malheureusement, mais un tel esprit de manufacture pour de telles réalisations laissent une marque absolument indélébile dans les esprits.

Nous espérons que ce compte-rendu aura permis de partager l’émotion vive que cette visite a suscité en nous. Merci De Béthune, merci Denis Flageollet, un immense Merci à Katidja Valy et toutes les équipes De Béthune pour ce magnifique moment de partage de nos passions horlogères ! Chinois













Et un grand coup de chapeau à Laphroaig007 pour son immense contribution à ce compte rendu ainsi qu’aux participations actives de Doc le Suisse et Isosta  Chinois
Revenir en haut Aller en bas
yoli
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7149
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 5:35

Quel boulot pour pouvoir nous présenter tout ça !

Merci bien, c'est vraiment génial  thumleft 
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel H
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3196
Age : 45
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 5:40

Wow, sublime compte-rendu : textes, images, quel boulot... très très pro.  thumleft  Chinois 

Et pour connaître personnellement et l'endroit et Denis Flageollet, que j'estime énormément et avec lequel j'ai encore longuement discuté il y a 10 jours à Genève, je te dis sincèrement "merci" car ton reportage sera pour de nombreux lecteurs une très belle entrée en matière dans le monde étonnant de De Bethune.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Nexomatic
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : France
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 5:40

Merci pour le partage!  Chinois 
Revenir en haut Aller en bas
broncos
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 18268
Age : 51
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 5:42

sublime revue! merci à vous tous pour ces moments de rêve... Chinois Chinois 
Revenir en haut Aller en bas
Bender
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 10935
Localisation : Ivry sur Seine
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 5:49

Passionnant  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
matthieu14
Animateur
avatar

Nombre de messages : 967
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 5:54

Bravo ! C'est pas souvent que des marques acceptent de montrer autant d'image de la manufacture et de la production ! Merci ! Super compte rendu et photos !!  bravohap Bulles 
Revenir en haut Aller en bas
BRxavier
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5629
Age : 41
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 5:57

Superbe reportage !
Revenir en haut Aller en bas
platyphyl
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 407
Localisation : au pied des Pyrénées
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 5:59



On en prend plein les yeux !!!!!!!!!!!
J'en ai les poils dressés et le souffle coupé.

Merci pour ce partage !!!!!!!!




Revenir en haut Aller en bas
plop
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3727
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:05

Quelles découvertes étonnantes !
Merci pour cette superbe présentation  thumleft 
Revenir en haut Aller en bas
doc-le-suisse
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3136
Age : 46
Localisation : Pas loin de Lôsanne.
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:08

J’ai eu des beaux moments grâce à Fam.
J’ai évolué et j’apprends!
Cette visite est née d’une histoire qui a commencé à Bâle, il y a deux ans déjà !
L’apogée est arrivée lors de la visite, qui  était la plus exceptionnelle que j’ai jamais eu la chance de faire !

Le travail de Xaipe et de Laphroaig007 d'offrir une telle qualité mérite aussi d'être relevé! Rien que pour notre plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
HESE
Membre référent


Nombre de messages : 5149
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:09

EXTRAORDINAIRE  thumright 
Revenir en haut Aller en bas
http://hesephotography.blogspot.be/
guillaume140
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 20132
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:14

Merci pour le moment de partage intense !

Vous êtes des chanceux !

Bravo pour le cr
Revenir en haut Aller en bas
toutatis
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5760
Age : 58
Localisation : Hauts de seine
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:35

De Bethune est vraiment une très belle Manufacture !
Merci pour ce CR d'une très grande qualité.  Chinois 
Revenir en haut Aller en bas
benmarie
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7764
Age : 55
Localisation : Pas loin de Strasbourg
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:35

Quel grand moment vous nous faites partager Chinois 

Et la visite pour les petits chanceux qui étaient sur place et ce sublime compte rendu qui nous apprends énormément.
Quel boulot formidable vous avez réalisé
Bravo à vous  thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Renard
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4673
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:36

Pour avoir eu la chance de participer à cette visite, je ne peux que féliciter encore plus les principaux acteurs de ce compte rendu tellement le retranscription de la visite est juste.

Un très grand merci également à toute l'équipe de DB pour leur disponibilité, leur accueil et le travail exceptionnel qu'ils nous ont fait découvrir.

Une marque à part dans un paysage horloger trop souvent consensuel.

_________________
"La sympathie est le doux privilège de la médiocrité." A. France
Revenir en haut Aller en bas
laphroaig007
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 22295
Localisation : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:46

C'est sur FAM et c'est pour vous  bravohap 

Et je peux vous dire que :
1. C'était beau !!! Très beau.
2. L'accueil fut au top, notamment un vrai souci de partage et de transparence.

 bravohap bravohap bravohap
Revenir en haut Aller en bas
http://forumamontres.forumactif.com/t85151-revue-de-ma-collectio
Boréale
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1896
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:51

Depuis que vous avez parlé de cette visite, j'attendais le compte rendu avec impatience !

Le résultat de cette longue visite est fantastique, merci pour le temps passé à la partager  Chinois 

On voit que ce sont de vrais amoureux, curieux, qui en ont fait la visite.

De Bethune doit être ma marque préférée, j'aime tout chez eux : l'esprit, le style, les qualités techniques, les hommes qui en sont à l'origine...

Merci encore !

Mark

PS : pour info, il s'est glissé une petite coquille : la DB25 à reserve de marche n'a pas une reserve de marche de 21h (faute de note j'imagine) mais de 6 jours environ.
Revenir en haut Aller en bas
Loi
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2082
Age : 43
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 6:52

Merci beaucoup pour ce CR de qualité, j'en ai pris plein les yeux, je vais faire de beaux rêves. Chinois  Chinois 
Revenir en haut Aller en bas
L&S
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 9478
Age : 38
Localisation : Idf
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 7:13

Whaaa... quel boulot cette sublime revue à dû vous demander affraid
Un grand Bravo et merci du partage. Merci aussi à la maison De Bethune, qui vous a vraiment laissé entrer partout Shocked.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Xaipe
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5625
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 7:19

C'est un plaisir pour nous que d'avoir pu partager ce moment unique avec les membres de FàM
heureux que cela vous plaise, De Bethune est une manufacture incroyable.
Denis Flageollet est tout simplement un personnage hors du commun. Chinois 


Boréale a écrit:

PS : pour info, il s'est glissé une petite coquille : la DB25 à reserve de marche n'a pas une reserve de marche de 21h (faute de note j'imagine) mais de 6 jours environ.

Bonjour Boreale, pas d'erreur, il est juste écrit " DB25RS1 avec réserve de marche à 12h"


_________________
Le bruit ne fait pas de bien, le bien ne fait pas de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
oliveka
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2812
Age : 48
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 7:19

heureux participant de cette visite, je souhaite souligner, quelques points ...

Driss, à été un magnifique facilitateur pour cette visite
l'équipe des Ambassadeurs a été fabuleuse pour une soirée comme il faut!

mais ceci n'est rien, face à la maison De Bethune.

Rencontrer cette maison en vrai est un moment quasi historique. C'est faire un pas vers une maison, dont la production réduite de montre, et le symbole d'une recherche de la perfection.

l'ensemble des interlocuteurs rencontrés à la manufacture, a été un moment unique, car "ils" aiment faire des montres hors du temps! Et ils aiment le partager!

de plus, l’extrème simplicité de nos interlocuteurs, leur proximité, leur aptitude à se mettre à notre niveau d'amateur a été source de grands échanges.

savoir, qu'il est possible de faire des montres en partant d'une feuille blanche est pour moi une vraie source de satisfaction. De Bethune réalise au quotidien ce challenge.

Ces montres sont pour beaucoup ( alors la, c'est plus qu'une réalité ! ) inaccessibles, mais elles doivent rester dans vos wish list!

et pour finir: le bleu De Bethune .... y a pas mieux .... le ciel de la Chaux, sur un fond de Skybridge, c'est le top absolu.

et pour finir ( encore ! ), il convient, une fois encore de rappeler la baseline de la maison : Not Doing More But Instead Doing Better

bref, grand plaisir que cette visite!

ne cachons pas le plaisir unique de visiter une telle manufacture, même s'il existe encore d'autres manufactures exceptionnelles à visiter!

Olivier


Dernière édition par oliveka le Dim 2 Fév - 8:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
oliveka
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2812
Age : 48
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 7:21

Xaipe a écrit:
C'est un plaisir pour nous que d'avoir pu partager ce moment unique avec les membres de FàM

il semble utile de remercier ici, le travail de compilation de Xaipe ... ce CR est juste superbe!

Revenir en haut Aller en bas
Renard
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4673
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 7:24

oliveka a écrit:


il semble utile de remercier ici, le travail de compilation de Xaipe ... ce CR est juste superbe!


+1, on va être obligé de l'emmener à la prochaine visite du coup.

_________________
"La sympathie est le doux privilège de la médiocrité." A. France
Revenir en haut Aller en bas
Boréale
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1896
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: [Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE    Dim 2 Fév - 7:35

Xaipe a écrit:
Bonjour Boreale, pas d'erreur, il est juste écrit " DB25RS1 avec réserve de marche à 12h"
Arf désolé j'ai du trop boire ce week-end  confiused 
Revenir en haut Aller en bas
 
[Les visites de Forumamontres] la MANUFACTURE DE BETHUNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Essai Frédérique Constant Slimline Moonphase Manufacture
» La visite FAM chez la Manufacture De Bethune...
» Info Forumamontres / Visites de la manufacture Hublot
» Vols de chiens dont boxer au refuge de Bethune..
» Visites dans le nord (du Jura)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: ForumAmontres Haute Horlogerie-
Sauter vers: