FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 L'histoire des montres de chemins de fers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49405
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: L'histoire des montres de chemins de fers   11.10.07 22:56

Parmi les facteurs qui ont joué à travers le temps pour une conquète toujours plus précise et toujours plus large de l'heure, on trouve d'abord la navigation et le calcul des longitudes, les guerres et le besoins de développer des stratégies "heurées" et coordonnées, les transports collectifs comme le train, l'aviation et la voiture.

Tous ces domaines de prédilection de la recherche du temps exact trouvent à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle des développements nouveaux. Ce sont les heures de gloires des montres de poche qui passent du cylindre à l'ancre, de la mesure ordinaire du temps à la précision et de la précision à la chronomètrie.

Les chronomètres de marines deviennent des pièces de très haute précision qui ne pourront jamais être produits en grandes séries même si d'une marque à l'autre, il s'en fait de plus ou moins grands nombres.
Ulysse Nardin sera en Suisse le fabricant dominant de des chronomètres. Aux USA, toutes les grandes marques se livrent à ces fabrications de prestige.

Les guerres, celle de 1870 bien sur mais surtout la première guerre mondiale font passer les montres de la poche au poignet et monter l'heure à bord des avions. Les montres de bord font leur apparition.

Les premières voitures sont très vite équipées de montres de bord qu'on attache au tableau de bord et qui ressemblent furieusement à des montres de poche posées à l'envers.



Les chemins de fers sont évidemment un facteur de développement particulièrement privilégié par les marques qui tenteront de décrocher le maximum de marchés tant la notoriété qu'elles en tireront aura des conséquences sur les ventes des montres distribuées dans les circuits commerciaux.
Le marché du rail américain s'est intéressé aux montres de précision à l'issue d'un accident survenu le 19 avril 1891 près de Cleveland dans l'Ohio. Ce jour là deux trains de voyageurs se télescopent sur une voie unique tuant 9 d'entre eux. L'enquète engagée aussitot démontre que le mécanicien de l'une des machines s'est engagé trop vite à cause de sa montre qui avançait de 5 minutes.
Les compagnies de chemins de fers américaines en tirent immédiatement la conclusion qui leur faut équiper le personnel de montres précises et sollicitent après un accord commun un horloger de Cleveland, Webb C.Ball pour qu'il rédige un cahier des charges avec des normes très strictes en matière de montres de service.


Dès lors les montres des chemins de fers vont être encadrées par un réglement draconien qui impose des calibres de 19 ou 20 lignes à échappement à ancre, à simple plateau comptant au moins 17 rubis et ayant au moins une précision de 30 secondes par semaines ce qui correspond à une précision de chronomètre.
Ces montres seront baptisées "Railroad watch" qui les distingue des "Train watch" qui ne sont que des montres fantaisie dont le fond ou le cadran est orné d'une locomotive.





Il sera ensuite décidé de créer une montre de chemins de fers standard dite "Official RR Standard Watch" (RR pour Rail Road) répondant aux critères visé plus haut auxquels Webb C.Ball ajoute "Réglage aux 5 positions et aux températures de 30 à 95 ° farenheit ( soit -1 à +35°), raquette de réglage fin, double plateau, cadran bien lisible avec heures arabes et fortes aiguilles, remontoir au pendant à 12 heures et donc calibre Lépine, un nombre de 3 chiffres correspondant au grade gravé sur le mouvement ( exemple 992) . Obligation est faite aux cheminots de faire contrôler leurs montres tout les 6 mois.



Dès ce réglement adopté 37 firmes américaines sont agrées pour pour fabriquer ces montres standard dont Hamilton qui lance la Hamilton Railways Special.
Vers 1915, le nombre de fabricants agréés est réduit à 8 dont Elgin, Hamilton, Hampden, Haward, Illinois, Rockford, South Bend et Waltham.



Vers 1920, les calibres 20 lignes sont délaissés par les compagnies de chemins de fers qui se tournent vers les mouvements des manufactures Suisses.

Beaucoup se sont intéressées à ce marché des montres de chemins de fers dès le début du siècle.


Publicité Vacheron et Constantin 1908


L'ensemble des pays adoptent des réglements souvent assez proches des réglements américains et sur le territoire nord américain, nombre de Railroads sont équipées par Omega, ZENITH et Longines.
Omega propose souvent dans ces catégories de montes des calibres cccr tandis que ZENITH fera des séries spéciales de calibres sur ses modèles existants en particulier pour les chemins de fers canadiens.


Calibre OMEGA CCCR



Calibre RR56 de ZENITH pour les Canadian Railways






Montres Omega et ZENITH destinées aux Chemins de fers de Serbie (années 30)


Gil Baillod dans un article écrit sur montres passions développe avec brio le thème des montres de chemins de fers. En voici un extrait...

"Vu l’immensité du pays et le rapide développement des chemins de fer, les Américains instituent en 1883 le système de l’heure universelle. La terre est divisée en 24 fuseaux horaires égaux limités par deux méridiens et, en 1884, Greenwich est adopté comme méridien d’origine. Afin de limiter les accidents sur les voies uniques et de tenir un horaire précis, les employés sont équipés d’une montre fournie dès sa création en 1892 par la Hamilton Railway Special. Un modèle de poche Lépine, calibre 19 lignes, ajusté aux températures dans cinq positions, régulateur à vis micromécanique, balancier Breguet, etc. L’origine de la précision de ces montres tient dans le rigoureux service après-vente géré par les chemins de fer et qui va profiter à l’amélioration du calibre. Un service à nul autre pareil dans le monde. Dans toutes les gares terminus se trouve un inspecteur des montres auquel les employés doivent se présenter une fois par semaine avec une carte de comparaison. La montre est confrontée à un chronomètre type de marine de fabrication anglaise, lui-même réglé une fois par jour par T.S.F depuis l’Observatoire de Washington, via la radio de Boston. (En Suisse, les premiers signaux horaires sont transmis par Radio Berne en 1926, d’après l’Observatoire de Neuchâtel.) La tolérance est serrée: toute variation de 3 secondes des garde-temps est corrigée. Lorsque la marche hebdomadaire dépasse 30 secondes, la montre est remplacée pour être réglée. Une révision générale de celle-ci intervient tous les trois mois et un rhabillage obligatoire tous les dix-huit mois. Les montres sont examinées par un horloger des chemins de fer et leur réparation éventuelle confiée à un rhabilleur officiel agréé par Hamilton. Le rapport d’inspection s’établit en double, une copie va au directeur général des transports et l’autre à l’inspecteur en chef de l’heure, chargé de surveiller plusieurs réseaux. Hamilton Watch est informée de la teneur des rapports, ce qui lui permet d’intervenir au niveau de sa production.






En Amérique, le rail était le symbole de la ponctualité érigée en valeur suprême. C’est donc très naturellement que la firme Hamilton va largement utiliser sa qualité de fournisseur des chemins de fer ainsi qu’en témoigne l’annonce publicitaire parue dans le magazine Collier’s en 1912: «The fastest trains in America run on Hamilton Watch Time» (les trains les plus rapides d’Amérique roulent à l’heure des montres Hamilton), photos de puissants trains à l’appui et 22 portraits en médaillon, non de stars, à la mode d’aujourd’hui, mais de chauffeurs de locomotives et d’employés des trains!"








Crédit images http://elginwatches.org - Collection personnelle - Sources : Gil Baillod pour Montres passion , Voyage à travers le temps de Marco Richon/Omega, ZENITH, Archives privées.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par ZEN le 14.12.08 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Xaipe
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5627
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   11.10.07 23:59

chouette post Zen ! merci ! Impec
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Guardala
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2661
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 0:13

La question d'un tatillon qui a bossé à la sncf cet été: qu'est ce que ça a donné au royaume-uni de ce côté là ? Etant donné que le train est une invention anglaise (raison pour laquelle il roule à gauche en France, d'ailleurs...), et vu qu'à l'époque le seul moyen de faire en sorte que 2 trains ne se rentrent pas dedans était de minuter avec précaution les départs, nos voisins outre-manche ont bien été obligés d'en passer pas là... mais je n'ai jamais vu de chronomètre des chemins de fer anglais !

Donc si qqn a une photo ou des infos à ce sujet je suis entièrement preneur !
Revenir en haut Aller en bas
chronofolie
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3136
Age : 46
Localisation : Le plat pays
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 0:29

Tout en excellence Impec Merçi pour ce partage Chinois
Revenir en haut Aller en bas
cheminal67
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 60
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 0:40

salut a tous je vous répondrais en pro (mettez mon pseudo au pluriel) arf, arf, arf!!
contrairement aux STATES les trains ne quittaient les gares que sous l'autorisation des agents circulation et sous la tutelle des "DISPATCHER".
C'est pour cela que les agents des gares avaient des montres, les conducteurs (mécaniciens et chauffeurs) en possédaient une pour "faire l'heure" a des points de passage et pour arriver à l'heure prévue dans une gare.

je sais elle est minable, il y en a des autres chez le docteur.
Revenir en haut Aller en bas
Tokage
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 8719
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 0:46

Pas en super état c'est sur, mais pas minable pour autant : cette montre a une histoire, son histoire !

Sinon, merci Zen pour cet article. C'est le genre d'évocation historique que j'aime beaucoup ! Impec

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
fly back
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5013
Age : 55
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 8:33

merci zen et cheminot pour ce bon post ...dans l'espoir que les trains soient au RDV semaine prochaine...
Revenir en haut Aller en bas
rgil
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Babia-España
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 12:58

Je l'ai lu et il m'a plu beaucoup.
Pourtant, je dit: Bravo et merci Zen bravohap
Il est très bien documente et très bien écrit
Très intéressant le service de révisions Incompréhensible
Amicalement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cheminal67
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 60
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 15:10

je ne connais malheureusement pas l'histoire de cette montre. Elle m'a été donné par ma famille pour mes cinquante an, car il connaissait mon penchant pour les montres anciennes. Ils y a eu plusieurs cheminots dans la famille mais étais ce une de leur montre? brefs une question qui et comment restaurer ce cadran? merci.
photo cidessus sur mon autre post.
Revenir en haut Aller en bas
Amator
Membre super actif


Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 17:18

Passionnant. Merci Zen.
Revenir en haut Aller en bas
Duwan
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1987
Localisation : Herault
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 20:42

Merci de nous faire partager ce beau document et ces photos qui font battre nos petits coeurs à la chamade I love you
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49405
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   12.10.07 20:54

En supplément , une des montres de l'une des sociétés de chemins de fers française







_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
fly back
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5013
Age : 55
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   13.10.07 8:43

ZEN a écrit:
En supplément , une des montres de l'une des sociétés de chemins de fers française


réglage efficace ?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49405
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   13.10.07 15:27

Oui ! En fait c'est un renvoi de la raquette. Dans 90% des cas ce renvoi est cassé ce qui n'est pas le cas de mon exemplaire mais ces montres ne courent pas les rues en bon état.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
hommemega
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4110
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   13.10.07 18:13

celle de mon grand père qui fut mécanicien sur loco à vapeur entre les 2 guerres mondiales :






Revenir en haut Aller en bas
cheminal67
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 60
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   13.10.07 23:07

j'ai le même calibre diametre 65mm, boitier et cadran différent. De qui est le calibre et de quelle époque? merci.


Revenir en haut Aller en bas
NicoSD
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 648
Age : 54
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   14.10.07 18:09

Super!!
Merci zen pour ces infos ; si tu en as d'autres sur le sujet je suis preneur
Revenir en haut Aller en bas
hommemega
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4110
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   14.10.07 19:58

cheminal67 a écrit:
j'ai le même calibre diametre 65mm, boitier et cadran différent. De qui est le calibre et de quelle époque? merci.

Je n'en sais pas plus, désolé...

Si quelqu'un a des infos sur ce calibre je suis aussi preneur
Revenir en haut Aller en bas
fly back
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5013
Age : 55
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   26.10.07 17:47

nos/ quelques uns; 2 clichés loco différents; ces clichés sont feraillés depuis 1930













Pas cheminot en grève, mais bateau Nos:

Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49405
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   26.10.07 19:14

Le bateau est hyper rare ! J'ai du en voir 3 en 20 ans ...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
michel
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1698
Localisation : la plus belle vallée du monde
Date d'inscription : 09/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   26.10.07 20:39

[img]http://[/img]
Revenir en haut Aller en bas
cheminal67
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 60
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   26.10.07 20:43

ZEN a écrit:
Le bateau est hyper rare ! J'ai du en voir 3 en 20 ans ...
regarde plus sur la beille, il y en a tres régulièrement. pas toujours en bon état.
Revenir en haut Aller en bas
Arno
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 18524
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Aprés Weston & Rolex .................. Garnier   26.10.07 20:48

Paul Garnier, pas confondre avec celui qui transforme une blonde en brune.
Il s'agit d'un régulateur double face, une face HMS, et l'autre chronographe.
Le chrono comporte un compteur annexe, dont le décompte est à rebours et par tranche de 30 secondes.
Diverses échelles, dont l'une ou l'autre m'échappe.
La boite est marquée PLM, plus un N° de matricule ou de dotation .........??
Boite en argent.
Coté HMS avec la signature de Paul Garnier qui était spécialisé dans l'horlogerie tehnique. On lui doit la grande horloge de la gare de Lyon.



Platine coté chrono.
Tous les leviers et ressorts sont polis et anglés:



Coté chrono, avec les différentes échelles et le compteur annexe :



Bon, je vais m'acheter une chaine et le porter dans la poche gousset de mon Lewis .....
Pas possible, il fait 25mm d'épaisseur.
Alors dans le sac à dos ??
Mais un sac à dos avec des JMW, ça le fait pas ....... ou bien ?????????
What the fuck ?!? & Mr. Green Mr. Green
Sans oublier une flower

_________________
« La démocratie, c'est deux loups et un agneau votant ce qu'il y aura au dîner. La liberté, c'est un agneau bien armé qui conteste le scrutin. B.F ...»


Dernière édition par le 29.10.07 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xaipe
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5627
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   26.10.07 20:51

c'est beau, merci de nous en faire profiter Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   26.10.07 21:13

superbe post + belle photo + montre inconnue (pour ma part) un régal merci a tous Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire des montres de chemins de fers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'histoire des montres de chemins de fers
» L'histoire des montres Russes d'aviation
» Une vraie montres de chemins de fers Français : La L.Erbeau à Paris
» Les vraies montres des chemins de fers
» Chronomètres de chemins de fers ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres de poche-
Sauter vers: