FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 L'histoire des montres de chemins de fers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
cheminal67
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 60
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Ven 26 Oct - 11:59

Arno a écrit:
Paul Garnier, pas confondre avec celui qui transforme une blonde en brune.
Il s'agit d'un régulateur double face, une face HMS, et l'autre chronographe.
Le chrono comporte un compteur annexe, dont le décompte est à rebours et par tranche de 30 secondes.
Diverses échelles, dont l'une ou l'autre m'échappe.
La boite est marquée PLM, plus un N° de matricule ou de dotation .........??
Boite en argent.
Coté HMS avec la signature de Paul Garnier qui était spécialisé dans l'horlogerie tehnique. On lui doit la grande horloge de la gare de Lyon.



Platine coté chrono.
Tous les leviers et ressorts sont polis et anglés:



Coté chrono, avec les différentes échelles et le compteur annexe :



Bon, je vais m'acheter une chaine et le porter dans la poche gousset de mon Lewis .....
Pas possible, il fait 25mm d'épaisseur.
Alors dans le sac à dos ??
Mais un sac à dos avec des JMW, ça le fait pas ....... ou bien ?????????
What the fuck ?!? & Mr. Green Mr. Green
Sans oublier une flower
cela pourrais être une montre d'un horloger du chemin de fer, dans ce cas elle devais être dans une boite en bois. Ils faisaient la tournée du toutes les horloges des gares et des cheminots ayant été dotés par la compagnie d'une montre (conducteurs, agents des gares, contrôleurs...).
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49293
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Ven 26 Oct - 18:44

Mince , je ne connaissais pas du tout ce calibre Incompréhensible Un double face en plus ... Tu l'as daté Arno ?

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Arno
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 18501
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Ven 26 Oct - 18:53

ZEN a écrit:
Mince , je ne connaissais pas du tout ce calibre Incompréhensible Un double face en plus ... Tu l'as daté Arno ?

Pas encore.
Il faut que je puisse identifier les poinçons argent.
C'est fait : 1838-1893 Paris.

_________________
« La démocratie, c'est deux loups et un agneau votant ce qu'il y aura au dîner. La liberté, c'est un agneau bien armé qui conteste le scrutin. B.F ...»


Dernière édition par le Ven 26 Oct - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
D@OU
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 34
Localisation : BREST
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Ven 26 Oct - 21:04

Je me permet de completer par un article bien rédigé venant de "montres passion" :

Citation :
L’heure à fond de train

Gil Baillod

La navigation, les guerres et les chemins de fer sont à l’origine de nombreuses impulsions données à la recherche de la précision en chronométrie. La navigation, pour déterminer la position en mer, la guerre, pour coordonner les mouvements des troupes entre les différents corps d’armée, et le chemin de fer, pour établir une heure universelle, car chaque ville vivait à l’heure de son clocher!

Vu l’immensité du pays et le rapide développement des chemins de fer, les Américains instituent en 1883 le système de l’heure universelle. La terre est divisée en 24 fuseaux horaires égaux limités par deux méridiens et, en 1884, Greenwich est adopté comme méridien d’origine. Afin de limiter les accidents sur les voies uniques et de tenir un horaire précis, les employés sont équipés d’une montre fournie dès sa création en 1892 par la Hamilton Railway Special. Un modèle de poche Lépine, calibre 19 lignes, ajusté aux températures dans cinq positions, régulateur à vis micromécanique, balancier Breguet, etc. L’origine de la précision de ces montres tient dans le rigoureux service après-vente géré par les chemins de fer et qui va profiter à l’amélioration du calibre. Un service à nul autre pareil dans le monde. Dans toutes les gares terminus se trouve un inspecteur des montres auquel les employés doivent se présenter une fois par semaine avec une carte de comparaison. La montre est confrontée à un chronomètre type de marine de fabrication anglaise, lui-même réglé une fois par jour par T.S.F depuis l’Observatoire de Washington, via la radio de Boston. (En Suisse, les premiers signaux horaires sont transmis par Radio Berne en 1926, d’après l’Observatoire de Neuchâtel.) La tolérance est serrée: toute variation de 3 secondes des garde-temps est corrigée. Lorsque la marche hebdomadaire dépasse 30 secondes, la montre est remplacée pour être réglée. Une révision générale de celle-ci intervient tous les trois mois et un rhabillage obligatoire tous les dix-huit mois. Les montres sont examinées par un horloger des chemins de fer et leur réparation éventuelle confiée à un rhabilleur officiel agréé par Hamilton. Le rapport d’inspection s’établit en double, une copie va au directeur général des transports et l’autre à l’inspecteur en chef de l’heure, chargé de surveiller plusieurs réseaux. Hamilton Watch est informée de la teneur des rapports, ce qui lui permet d’intervenir au niveau de sa production.

En Amérique, le rail était le symbole de la ponctualité érigée en valeur suprême. C’est donc très naturellement que la firme Hamilton va largement utiliser sa qualité de fournisseur des chemins de fer ainsi qu’en témoigne l’annonce publicitaire parue dans le magazine Collier’s en 1912: «The fastest trains in America run on Hamilton Watch Time» (les trains les plus rapides d’Amérique roulent à l’heure des montres Hamilton), photos de puissants trains à l’appui et 22 portraits en médaillon, non de stars, à la mode d’aujourd’hui, mais de chauffeurs de locomotives et d’employés des trains!
Revenir en haut Aller en bas
Arno
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 18501
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Ven 26 Oct - 21:37

D@OU a écrit:
Je me permet de completer par un article bien rédigé venant de "montres passion" :

Inutile de se permettre.
Il suffit de lire le post initial aulieu de balancer un post n'importe comment.
Deja difficile à lire avec cet avatar remuant qui a le don de niker les yeux.

_________________
« La démocratie, c'est deux loups et un agneau votant ce qu'il y aura au dîner. La liberté, c'est un agneau bien armé qui conteste le scrutin. B.F ...»
Revenir en haut Aller en bas
steyr
Membre référent


Nombre de messages : 5740
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Ven 26 Oct - 22:38



Bien sympa ce chrono Arno !

Ce qui est marrant c'est que la fonction compte à rebours qui pourrait apparaitre comme une "complication" par rapport à un chrono standard, est au final une simplification puisqu'on peut utiliser les sens "naturel" de rotation du rouage principal. C'est juste une remarque qui ne diminue en rien la qualité du travail. On voit bien du reste la finition des pièces, par exemple.

Christian
Revenir en haut Aller en bas
Tokage
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 8719
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 0:36

Comme je suis un nul de la technique, je me contente d'apprécier les photos et de trouver certaines montres splendides. J'aime beaucoup celle d'Arno pour son coté "rare" (et l'esthétisme du mouvement) ! J'en profite pour (re-)poster un lien intéressant sur Paul Garnier pour tous ceux qui, comme moi, ignoraient
tout de lui.



Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
chronofolie
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3136
Age : 46
Localisation : Le plat pays
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 4:23

Pour rester dans le ton Chemin de fer, ces quelques vieilleries Rolling Eyes

Une montre Roskopf pour l'Etat belge



Son mouvement marqué lui aussi (tt comme la boite)



Une Chemin de fer JBM





Une Roskopf and cie





et une petite dernière (assez moche) dont le fond fut grâvé par l'Horloger







Revenir en haut Aller en bas
fly back
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5012
Age : 55
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 4:29

chronofolie a écrit:
Pour rester dans le ton Chemin de fer, ces quelques vieilleries Rolling Eyes

Une montre Roskopf pour l'Etat belge


Du Roskofp pour les trains Belges??

c'est marrant
Revenir en haut Aller en bas
cheminal67
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 60
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 5:38

dans les années 80 les chemins de fer britanique ont commandé des montres Kelton pour l'ensemble du personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Pianiste
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3712
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 6:26

Quatre régulateurs:



Une roskopf belge:



Revenir en haut Aller en bas
http://pocketwatchesforum.com
fly back
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5012
Age : 55
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 6:28

Pianiste a écrit:
Quatre régulateurs:



elle est signée de qui la superbe boite ?
Revenir en haut Aller en bas
Pianiste
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3712
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 6:37

fly back a écrit:
Pianiste a écrit:
Quatre régulateurs:



elle est signée de qui la superbe boite ?

Tu parles du régulateur 24h?
Il est signé "Régulateur Ernest Magnin Besançon"
Revenir en haut Aller en bas
http://pocketwatchesforum.com
Bertrand
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4015
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 7:05

Arno a écrit:
Paul Garnier, pas confondre avec celui qui transforme une blonde en brune.
Il s'agit d'un régulateur double face, une face HMS, et l'autre chronographe.
Le chrono comporte un compteur annexe, dont le décompte est à rebours et par tranche de 30 secondes.
Diverses échelles, dont l'une ou l'autre m'échappe.
La boite est marquée PLM, plus un N° de matricule ou de dotation .........??
Boite en argent.
Coté HMS avec la signature de Paul Garnier qui était spécialisé dans l'horlogerie tehnique. On lui doit la grande horloge de la gare de Lyon.



Platine coté chrono.
Tous les leviers et ressorts sont polis et anglés:



Coté chrono, avec les différentes échelles et le compteur annexe :



Bon, je vais m'acheter une chaine et le porter dans la poche gousset de mon Lewis .....
Pas possible, il fait 25mm d'épaisseur.
Alors dans le sac à dos ??
Mais un sac à dos avec des JMW, ça le fait pas ....... ou bien ?????????
What the fuck ?!? & Mr. Green Mr. Green
Sans oublier une flower

whaoooo !!! bravohap bravohap bravohap bravohap bravohap Impec Impec Impec Impec Impec Impec

trop belle celle là

allez encore un petit Impec et un petit bravohap et surtout un Mr.Red et un Wink

et pour pas faire un post trop futile, ma RailRoad Approved :
http://forumamontres.forumactif.com/revues-videos-photographies-fiches-pratiques-f2/hamilton-railroad-992-t2102.htm
Revenir en haut Aller en bas
fly back
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5012
Age : 55
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 7:41

Pianiste a écrit:
fly back a écrit:
Pianiste a écrit:
Quatre régulateurs:



elle est signée de qui la superbe boite ?

Tu parles du régulateur 24h?
Il est signé "Régulateur Ernest Magnin Besançon"

non la roskopf ? pas de signature ?
Revenir en haut Aller en bas
milwatch
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4523
Localisation : 34
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 10:22

oui superbe gravure sur cette montre.
roskopf pour les trains belges, certes mais roskopf a rubis !

pour la mise a l'heure du hamilton 992B, il semblerait que le système ait été adopté afin soit de prevenir d'un passage en mise à l'heure accidentel, soit apres que le boitier fut scellé, pour empecher le conducteur de train de tricher sur un éventuel retard.
il semble qu'à l'epoque les chemins de fer americains etaient à cheval (vapeur) sur l'horaire.
(théorie à confirmer)

merci pour ce post chargé d'histoire
Revenir en haut Aller en bas
http://militarywatch.over-blog.com/
fly back
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5012
Age : 55
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Sam 27 Oct - 20:22

milwatch a écrit:
certes mais roskopf a rubis !

jamais vu cela, c'est un paradoxe!
Revenir en haut Aller en bas
Pianiste
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3712
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Dim 28 Oct - 4:53

fly back a écrit:
Pianiste a écrit:
fly back a écrit:
Pianiste a écrit:
Quatre régulateurs:



elle est signée de qui la superbe boite ?

Tu parles du régulateur 24h?
Il est signé "Régulateur Ernest Magnin Besançon"

non la roskopf ? pas de signature ?

Le cadran, la boîte et le mouvement sont signés "FE Roskopf"
Revenir en haut Aller en bas
http://pocketwatchesforum.com
fly back
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5012
Age : 55
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Lun 29 Oct - 2:43

curieuse siganture.....enfin elle est très belle cette boite Roscopf!

En tout cas très belle montre de GARNIER, assez rare dans ce diamètre et pour qui il serait intéressant d'avoir des renseignements sur son propriétaire.

La cadrature est fine et élégante!!

Belle acquisition
Revenir en haut Aller en bas
loupe à l'oeil
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4272
Age : 52
Localisation : Cambrousse
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Lun 29 Oct - 4:21

Dans la série des chronos modulaires , j'avais vu celle ci passer sur mon établi (d'ailleurs elle s'est pas arrétée ...Rolling Eyes ) . Par contre la finition a été réalisé la nuit par temps de brouillard ...What a Face










Revenir en haut Aller en bas
jff66
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 428
Age : 69
Localisation : Pyr. Or.
Date d'inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Lun 29 Oct - 4:48

[quote="Arno"]Le chrono comporte un compteur annexe, dont le décompte est à rebours et par tranche de 30 secondes.

Le décompte à rebours est en fait un totalisateur des minutes écoulées depuis le déclenchement du chronographe.
Au bout d'une minute la petite aiguille décroche d'un cran vers la gauche, donc vitesse 60km/h en rouge, au bout de deux minutes, encore un cran donc vitesse 30km/h etc....
Ce système devait éviter à l'utilisateur de compter mentalement les minutes écoulées puisqu'il l'avait par lecture directe.
Si le train roulait à 50km/h, la petite aiguille se trouvait sur 1 et la grande aiguille sur 50. L'utilisateur était sûr que son décompte était supérieur à 1 minute mais inférieur à 2.
Enfin je crois! Crying or Very sad
Rien de plus facile que de mesurer la vitesse d'un train, chaque Km est repéré par une balise (PK dans le jargon).
Revenir en haut Aller en bas
jff66
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 428
Age : 69
Localisation : Pyr. Or.
Date d'inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Lun 29 Oct - 4:53

cheminal67 a écrit:
dans les années 80 les chemins de fer britanique ont commandé des montres Kelton pour l'ensemble du personnel.

Tout à fait exact! Des Kelton ou des Timex, je ne sais plus quid 2
Côté SNCF il me semble que certains responsables locaux ont doté leurs troupes de montres radio pilotées.
Je crois qu'il sagissait plutôt d'initiatives isolées que d'une dotation généralisée.
Revenir en haut Aller en bas
cheminal67
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 60
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Lun 29 Oct - 5:46

Je remets ce chronographe de la SNCF. Provenance du calibre à quartz inconnu, dispo sur le catalogue d’achat de la SNCF en 2005
Revenir en haut Aller en bas
jonath
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1797
Localisation : UK
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: L'histoire des montres de chemins de fers   Mar 19 Aoû - 10:44

Bravo pour ce reportage passionant Chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaimelesmontres.com/
jojo
Animateur
avatar

Nombre de messages : 945
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 21/06/2005

MessageSujet: histoire des montres chemin de fer   Ven 22 Aoû - 4:35

Un petit tour sur ce post très sympa pour présenter une pièce un peu mystérieuse signée Barth à la Chaux de Fond, elle comporte 4 affichages
3 sur des petits cadrans qui porte les inscriptions gare ville départ et au centre une double trotteuse qui en fait se trouve être une rattrapante à spiral.
Peut-être que certains ont des idées sur l’utilité de cette montre qui doit dater de 1890 à rien près
Merci et A°
jojo



Revenir en haut Aller en bas
http://www.ancienne-horlogerie.com
 
L'histoire des montres de chemins de fers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'histoire des montres de chemins de fers
» L'histoire des montres Russes d'aviation
» Une vraie montres de chemins de fers Français : La L.Erbeau à Paris
» Les vraies montres des chemins de fers
» Chronomètres de chemins de fers ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres de poche-
Sauter vers: