FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 10:04

Citation :
Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme

FLORENTIN COLLOMP.

28 décembre 2006

Le marché de l'horlogerie de luxe est très concentré. Seule une poignée de commerçants indépendants se le partagent.
DR


Le marché de l'horlogerie de luxe est très concentré. Seule une poignée de commerçants indépendants se le partagent.
DR.


« NOUS sommes des marchands de jouets avec comme clients de grands enfants pour qui c'est Noël tous les jours », se définit Laurent Picciotto, président de Chronopassion, l'un des spécialistes de l'horlogerie de luxe à Paris. Les ventes de montres suisses ont atteint un record cette année (lire ci-contre). Pour le plus grand bonheur des groupes Richemont (Cartier, Vacheron-Constantin, Panerai, IWC, Jaeger-LeCoultre...), Swatch (Breguet, Blancpain, Omega, Glashütte...) ou des indépendants Rolex, Patek Philippe et Audemars Piguet. Mais aussi celui de leurs distributeurs détaillants moins connus.Ces spécialistes de montres dont les prix s'étalent entre un millier et plusieurs centaines de milliers d'euros forment un petit club très fermé. Chronopassion achève sa « meilleure année » en dix-huit ans, soit un peu plus de 7 millions d'euros de chiffre d'affaires pour 850 montres vendues. Dubail, entreprise familiale qui gère quatre magasins à Paris, enregistrera plus de 35 millions de recettes (+ 10 %). Avec un seul magasin, Arije table sur 28 millions. Le groupe Louis Pion, qui possède la boutique Royal Quartz, annonce 20 % de hausse.


Leurs clients sont des collectionneurs dont le tableau de chasse peut déjà compter plusieurs centaines de montres, le plus souvent étrangers. « Les clients français, à 200 000 euros, se comptent sur les doigts d'une main », dit Laurent Picciotto. Leur passion échappe à ­toute rationalité. Lui-même accro, ce dernier explique : « J'achète comme si c'était pour moi. Je tombe parfois dans des pathologies que je dois maîtriser mais que j'encourage chez mes clients ! »


Avec des marges de 40 % du prix public en moyenne, ce petit commerce peut se révéler fort lucratif. Mais il exige aussi une solide force de frappe capitalistique pour financer les stocks, et une prise de risque importante. Une seule pièce vendue - ou pas - peut faire basculer les comptes. D'une simple enveloppe dans une boîte en carton, Pierre Dubail, patron des magasins qui portent son nom, sort un petit bijou à... 840 860 euros. Une Royal Oak d'Audemars Piguet sertie de 580 diamants baguette. « Nous sommes les seconds au monde à l'avoir », se vante le marchand. Seul hic, il l'avait achetée en pensant à un client bien précis, qui... n'en a pas voulu. Or, explique Pierre Dubail, « si on ne vend pas une pièce au bout de deux ans, cela peut devenir un problème ». Laurent Picciotto vient, quant à lui, de vendre un turbo­graphe A Lange & Söhne, marque allemande du groupe Richemont, commandé il y a seize mois, pour 400 000 euros. Moyennant un acompte de 75 000 euros, l'heureux client devra attendre son joujou jusqu'au début de 2008 !


« Les chiffres sont spectaculaires en raison de la valeur ajoutée considérable des produits, mais les marges d'exploitation des horlogers sont très faibles », assure Jean-Claude Lambert, patron de Royal Quartz. Selon lui, la rentabilité est même proportionnellement plus importante dans les produits d'entrée de gamme à 100 euros fabriqués en Chine qu'il vend chez Louis Pion.


Boutiques en propre


Cela n'empêche pas les marques de chercher à mettre la main sur les profits de leurs revendeurs. L'horlogerie est en effet l'un des derniers pans du secteur du luxe encore dominé par des détaillants indépendants. Pour combien de temps ? Cartier multiplie ses boutiques en propre et réduit le nombre de ses concessionnaires. Si Dubail affiche le logo de Rolex sur sa devanture, la marque a en projet plusieurs ouvertures à son enseigne. Omega, Blancpain, Patek Philippe ou Jaeger-LeCoultre ont leur vitrine sur la place Vendôme ou rue de la Paix. Alors que Laurent Picciotto avait ouvert la première boutique Audemars Piguet au monde rue Saint-Honoré, l'horloger suisse annonce l'ouverture de son propre point de vente, à quelques pas de là, au début de l'année.


« C'est une évolution préoccupante à laquelle nous devons nous adapter, juge Pierre Dubail. La ­réponse, c'est par exemple de faire réaliser des séries spéciales, d'aller vers toujours plus de haut de gamme, de choix et de service. » Dans son magasin de la place Vendôme, on accueille les clients avec cham­pagne et chocolats. Et l'on n'hésite pas à prendre l'avion pour aller présenter des pièces d'exception à des collectionneurs lointains. Laurent Picciotto se targue d'obtenir des manufactures des montres que n'ont pas leurs propres filiales françaises. Les industriels, de leur côté, n'ont pas toujours prouvé leur savoir-faire dans la vente directe au public : le groupe Swatch a dû fermer cette année son magasin Tourbillon, qui distribuait les marques maison rue de la Paix.


http://www.lefigaro.fr/eco/20061228.FIG000000070_horlogerie_l_envolee_de_l_ultra_haut_de_gamme.html

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
simplicity
Membre référent



Nombre de messages : 7291
Age : 45
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 10:18

"fermeture de Tourbillon, " M'étonne pas; Ai téléphoné 3 4 fois pour les nouvelles Senator calibre 100, il y a un peu plus d'un an: j'en savais 100 fois plus que les gugusses au bout du fil !
Quand on ouvre une boutique de luxe, on y met des vendeurs de luxz CQFD !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 10:25

simplicity a écrit:
"fermeture de Tourbillon, " M'étonne pas; Ai téléphoné 3 4 fois pour les nouvelles Senator calibre 100, il y a un peu plus d'un an: j'en savais 100 fois plus que les gugusses au bout du fil !
Quand on ouvre une boutique de luxe, on y met des vendeurs de luxz CQFD !

C'est sur qu'il fallait tomber sur l'horloger sinon c'était rapé. Et comme l'horloger passait plus de temps en arrière boutique qu'à vendre, pas facile d'avoir des infos.
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent



Nombre de messages : 7291
Age : 45
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 11:04

et en plus , Saniloc, ils ne te proposaient mème pas de te rappeler, et encore moins de t'expédier un catalogue.Lamentable , quand on ouvre une boutique qui coute plusieurs millions de loyer annuel dans ce quartier, de se planter parce qu'on a pas mis le paquet sur la formation et l'accueil.
Le futur client rentre une fois, ressort et n'y revient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 11:36

ce type de boutique exclusive est voué à l'echec surtout sur une marque teutonne haut de gamme.
celles qui tourne doivent avoir un nom et des produits connus il y a par exemple sur marseille un des très rares boutique exclusive chopard rue paradis et bien ça marche car chopard fond des produits de luxe, foulards accessoires de modes, vaisselle, et peu de bijoux et montre qui eux sont vendu par le même propriétaire dans son magasin.
idem pour cartier qui peuvent se payer le luxe de l'exclusivitèe.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 11:47

Pas sur que Swatch Group lache si facilement . N'oubliez pas que Breguet va déménager et que place Vendome Swatch va avoir une vitrine de plus avec l'ancienne boutique Bréguet......

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
simplicity
Membre référent



Nombre de messages : 7291
Age : 45
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 11:50

non, non Sissou, ils distribuaient toutes les marques du groupe,et c'est bien ça qu'est regrettable
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 12:18

si effectivement ils faisait tout c'est plus grave,car ils avait un sacrè potentiel de grande marque de prestige!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 12:46

On y retrouvait toutes les marques de luxe de swatch et les swatch à 3000euros qui ne se vendent pas.

Bref, omega, blancpain, GO, breguet, JD.

La visite était sympa, j'ai pu essayer des tourbillons en quantité (le tourbi central omega est original par rapport aux autres tourbi) et l'horloger était sympa en plus de connaitre les montres. Il fallait juste s'arreter quand il était dans le magasin pour ne pas avoir les vendeurs condescendants qui ne connaissaient que les zéros affichés sur les étiquettes...
Je suis même étonné que le magasin est tenu aussi longtemps, il n'y avait jamais personne dedans et en plus, je le trouvais mal placé, trop pret de la concorde et tout seul sur ce bout de l'avenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 12:48

Swatch va remplacer Breguet dans le coin et breguet part ou ? (a part dans mon ... blackeye ) ?
Revenir en haut Aller en bas
yala
Passionné de référence
yala


Nombre de messages : 3116
Date d'inscription : 12/09/2005

Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 13:45

Je n'oublierais pas tourbillon car c'est là que j'ai essayé ma premiere GO panoreserve I love you
Pour les autres marques du groupe comme Omega, quel intérêt avec Royal Quartz à côté pour les remises & la boutique Omega pas loin...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Yves
Modérateur
Pierre-Yves


Nombre de messages : 15998
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 08/05/2005

Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 18:34

Colonia a écrit:
Swatch va remplacer Breguet dans le coin et breguet part ou ? (a part dans mon ... blackeye ) ?

Breguet reste place Vendôme, mais quelques dizaines de mètres plus loin, pour des locaux un peu plus spacieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***   Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme *** EmptyJeu 28 Déc 2006 - 20:40

Merci Pierre Yves
Revenir en haut Aller en bas
 
Horlogerie : l'envolée de l'ultra haut de gamme ***
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : Horlogerie : cadran sur le haut de gamme
» De l'horlogerie haut de gamme au château de Saignelégier
» Vous et le très haut de gamme
» Montres de luxe, haut de gamme et Haute Horlogerie
» Actu : Horlogerie haut de gamme: Girard-Perregaux licencie 22 employés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: