FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Bienne - Des bénéfices imprévus qui aiguisent les appétits

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Bienne - Des bénéfices imprévus qui aiguisent les appétits Empty
MessageSujet: Bienne - Des bénéfices imprévus qui aiguisent les appétits   Bienne - Des bénéfices imprévus qui aiguisent les appétits EmptyMar 13 Mar 2007 - 7:31

Citation :
Des bénéfices imprévus qui aiguisent les appétits


Les comptes 2006 bouclent sur un excédent de revenus de 330 000 fr., loin du déficit budgétisé à 10,3 millions de francs. Une bonne surprise due en partie à l'horlogerie, qui fait «un tabac», dixit le maire.
David Gaffino
Certains conseillers de ville aiguisent leurs couteaux, pour tailler une part du gâteau. En affichant pour la 8e année consécutive des comptes positifs, la Ville de Bienne s'est constitué un confortable bas de laine: sa fortune nette atteint 49,1 millions de francs. Sans oublier les fameux fonds de financement spéciaux, qui totalisent 92,96 millions de francs.
Bien plus pessimiste, le budget 2006 prévoyait un excédent de charges de 10,26 millions. Cerise sur le gâteau, loin de devoir piocher 10 millions dans ses fonds de financement spécial (comme budgétisé), le directeur des finances et maire Hans Stöckli pourra alimenter ces derniers avec la coquette somme de 18,66 millions de francs. Un jackpot dû à diverses opérations immobilières réalisées ces derniers mois, comme la vente de terrain à Rolex et la vente du chalet de vacances de Grindelwald.
L'écart entre budget (déficitaire) et comptes 2006 (largement positifs) atteint la somme abyssale de 38,92 millions de francs. Tout en la noyant dans les chiffres, le maire n'en fait pas vraiment mystère: il détaille les raisons de ce grand écart dans un document.
Parmi les causes de ces comptes étonnamment positifs, on peut citer les investissements nets, moins massifs que prévu (19,7 millions de francs, contre 33,12 budgétisés) et autofinancés à 145,8%. Quant à la dette, elle a diminué des trois quarts en à peine dix ans, ce qui réduit fortement les intérêts passifs. La dette non couverte ne s'élève plus qu'à 91,98 millions de francs, contre 260,63 millions en 1998; avec la hausse démographique, le poids de la dette par habitant ne constitue plus que le tiers de ce qu'il coûtait il y a 30 ans.
Les recettes fiscales sont bonnes (80,94 millions de francs pour les personnes physiques, 26,3 millions pour les entreprises), quoique inférieures aux rentrées fiscales exceptionnelles des entreprises en 2005 (30,14 millions de francs). Bienne reste une ville industrielle: l'horlogerie contribue à plus des 2/3 des recettes fiscales des entreprises. «Le secteur de la communication, qui bénéficie d'exonérations fiscales d'implantation, rapporte moins, concède le maire, père de la formule «Bienne, Ville de la com'». Mais il génère des emplois et les salaires engendrent eux aussi des recettes fiscales...»
Hans Stöckli en est conscient: ces résultats vont aiguiser les appétits au Conseil de ville. Face à des fonds de financement spéciaux toujours plus riches, le Municipal propose de maintenir les investissements prévus (stades de Bienne et développement des Champs-de-Boujean pour 18,6 millions de francs) tout en versant un demi-million dans les réserves d'Energie Service Bienne (ESB), en prévision des mauvais jours ou d'une libéralisation possible. Quant au chalet de Grindelwald, sa vente alimentera un fonds scolaire. Enfin, si le parlement accepte la proposition de l'exécutif, Bienne s'engagera à hauteur de 2,2 millions de francs dans la lutte contre le chômage. /DG
jubilation Entouré de ses lieutenants de la Direction des finances, le maire Hans Stöckli a présenté des chiffres noirs pour la 8e année consécutive. (Peter-Samuel Jaggi)


http://www.journaldujura.ch/headlines.cfm?ressort=Bienne&kap=bta&job=7921310

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Bienne - Des bénéfices imprévus qui aiguisent les appétits
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2 achats imprévus ce matin
» Richemont, vraie machine à faire des bénéfices
» Les entreprises suisses affichent des bénéfices record
» Actu : HERMES victime de prises de bénéfices
» Union Horlogère SA Bienne-Genève

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: