FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Les Forums et l'avenir - Réflexions.

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les Forums et l'avenir - Réflexions. Empty
MessageSujet: Les Forums et l'avenir - Réflexions.   Les Forums et l'avenir - Réflexions. EmptyMer 14 Mar 2007 - 12:49

Les forums horlogers sont aujourd'hui sur deux voies distinctes: celle de la professionnalisation comme Antiquorum le recherche au travers du rachat de Timezone ou sur celle de la gestion par des non professionnels.

Existe-t-il une voie médiane ?

Le risque de l'ouverture unique aux amateurs n'est-il pas celui de la marginalisation et comme l'évoquer l'un d'entre vous de finir par tourner en rond à force de récurrence des sujets?
Nous évitons ici cet écueil en recherchant l'actualité et en brassant les news, les messages de commentaires et les discussions et en y ayant ajouté les interviews et l'espace pro qui va se développer. L'intérêt d'un site internet est d'aller plus vite et plus loin dans l'information et d'ouvrir nos yeux sur l'ensemble de l'univers horloger.
Bien sûr certains d'entre nous sont plus spécialistes que d'autres et les messages sont plus ou moins techniques et plus ou moins denses mais depuis près de deux ans il est incontestable que nos efforts communs pour rester dans le sujet horloger et éviter les invectives, les agressions inutiles a porté ses fruits.
Sans nul doute, il nous faut varier encore et toujours les sujets et ne rien nous interdire pourvu que nous restions pondérés par la volonté du respect des autres. Certainement certains sujets sont-ils plus passionnels que d'autres et probablement quelques uns ont-ils le sentiment qu'il est dommage que les sujets techniques ou sur certains modèles anciens se fassent plus remarquer que les sujets montres modernes.
C'est à la fois vrai et faux, les montres anciennes et les sujets techniques collectent moins de réponses mais pas moins de lecteurs.

Au final, les forums séduisent les professionnels de plus en plus nombreux à lire et à participer sous une forme ou une autre. Les amateurs deviennent de plus en plus "pros" dans leurs interventions et les pros tentent de plus en plus d'écouter les amateurs. Les deux univers se rencontres mais s'étaient-ils séparés ?
Le forum , lieu de rencontre de tous les horizons se concrétise davantage chaque jour à force de notre conviction que le dilaogue est possible.
se braquer ne sert à rien ni d'un coté ni de l'autre et la radicalisation des idées n'enrichit pas le débat qui vire facilement au monologue. Pour dialoguer, il faut se faire mutuellement confiance. Des expériences sont possibles et attendues de part et d'autre, il y aura encore du chemin à parcourir car on ne peut vouloir une chose et son contraire. Conspuer une marque, un groupe ou un président de marque quel qu'il soit ne l'encourage pas à venir s'expliquer et le non dialogue prend parfois sa source chez ceux qui le réclame. La conquête de sliberté se fait ensemble.


Professionnaliser les forum, est chose possible. Des marques s'y mettent et ouvrent leurs propres forums. Propos lisses, remarques filtrées, discours aménagés, sont-ce encore des forums ?

La vraie difficulté sera dans les années qui viennent de faire face à des forums professionnels qui seront offensifs avec ces groupes d'amateurs qui viennent troubler le jeu et parfois font gratuitement ce que d'autres facturent. Quant il y a du business, il y a des intérêts en jeu et là on ne boxe plus dans la même catégorie.

Comment les choses évolueront dans les mois à venir, nul ne peut aujourd'hui l'écrire mais je constate chaque jour sous des formes diverses que les intérêts que nous suscitons pour ce que nous sommes devenus ne cessent de se manifester, il est vrai parfois en bien.

A nous de transformer les essais en faisant ensemble le pari de la qualité des sujets et de leur diversité. Les forums ne sont que le miroir de ceux qui y participent et l'image qu'ils reflètent est la notre.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
leon
Permanent passionné



Nombre de messages : 2151
Date d'inscription : 22/06/2005

Les Forums et l'avenir - Réflexions. Empty
MessageSujet: Re: Les Forums et l'avenir - Réflexions.   Les Forums et l'avenir - Réflexions. EmptyMer 14 Mar 2007 - 14:11

ZEN a écrit:
Les forums ne sont que le miroir de ceux qui y participent et l'image qu'ils reflètent est la notre.






Un peu comme disent les poissons ... Mr. Green








Les Forums et l'avenir - Réflexions. 06720-10
:lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Permanent passionné
Eric


Nombre de messages : 2177
Localisation : Var
Date d'inscription : 03/07/2006

Les Forums et l'avenir - Réflexions. Empty
MessageSujet: Re: Les Forums et l'avenir - Réflexions.   Les Forums et l'avenir - Réflexions. EmptyMer 14 Mar 2007 - 18:32

Vaste problème (encore que ... ) auquel plusieurs solutions sont possibles

Mais une professionnalisation des forums ne passent pas forcement par la case Maison horlogère.
Elle peut prendre la forme d'un club(une association loi 1901), d'une entreprise, etc etc
Et ainsi garder son indépendance et son dynamisme.


J'ajouterai que l'on retire d'un forum, ce que l'on y amène....

A nous de jouer !

Eric
Revenir en haut Aller en bas
Time to Time
Membre très actif
Time to Time


Nombre de messages : 183
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/02/2007

Les Forums et l'avenir - Réflexions. Empty
MessageSujet: Forums et compagnie...   Les Forums et l'avenir - Réflexions. EmptyMer 14 Mar 2007 - 19:47

Bon exposé du dossier, Zen, mais il faut le replacer dans le contexte plus global de la reprise du pouvoir par les consommateurs, qui sont désormais devenus des consommacteurs...

Le discours impérialiste et dominateur des marques ne passe plus : elles savent à présent qu'elles n'ont plus le monopole du savoir (les amateurs rassemblés dans un forum en savent plus que les brand managers eux-mêmes) et qu'elles n'ont même plus le monopole de gestion de leur image (gestion partagée avec les détaillants et les clients, qui ont désormais, avec Internet, une puissance de feu extraordinaire en matière d'information et d'opinion).
Donc, profil bas pour les marques !

Et respect pour les forums, type FAM, ThePurists ou même TZ, à condition que tout le monde joue le jeu.
Les marques doivent apprendre à y donner des informations précises et bien argumentées : les meilleurs CEO s'y entraînent régulièrement (Jean-Claude Biver maintient la proximité avec les BigBangophiles sur TZ, mais on attend encore la plupart des "grands" présidents de marque sur Internet, dont il n'est pas certain qu'ils aient compris qu'il ne s'agissait plus d'un Minitel).
Les amateurs doivent s'y exprimer correctement, avec des arguments rationnels qui dépassent la brève de comptoir et les préjugés. Ce qui est encore loin d'être le cas...

Moralité : il s'agit maintenant d'organiser ce nouveau rapport de forces et de gérer cette nouvelle puissance des amateurs. C'est encore plus vrai pour les montres.
Surtout pas de professionnalisation : sans la naïveté et la fraîcheur des forums, on s'ennuierait. Quand les journalistes auront compris qu'Internet a définitivement détrôné la presse magazine pour l'accès à l'information, il sera temps de consulter leurs forums "professionnels" - un mot qui est devenu synonyme de langue de bois.

Je verrais plutôt une déclinaison de ces forums en regroupements éphémères, flash-mobs autour d'une marque, autour d'un créateur, associations locales mieux structurées pour ceux qui ont besoin d'un contact plus humain (c'est notre instinct de "mammifère" qui nous pousse vers la chaleur de nos congénères), en clubs informels capables de regrouper, l'espace d'une soirée, amateurs, détaillants et animateurs de marques.
Le maître-mot de cette évolution : "participatif" (variantes : "collaboratif", "coopératif"). Dans cette ambiance, c'est à chacun de proposer une initiative ou de suivre celle qui le séduit...
Comme disait le président Mao, "que cent fleurs s'épanouissent"...
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Forums et l'avenir - Réflexions.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La maladie des forums..de tous les forums:
» Réflexions techniques
» Réflexions sur les séries limitées
» Réflexions Existentielles / Choix pour mes 40 ans
» Montres Platim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: