FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  Empty
MessageSujet: Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?    Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  EmptyLun 1 Juin - 1:14

La question m'étant posée de multiples fois. Voici la réponse que je peux formuler.  Chinois

La réponse est plus compliqué qu'il n'y paraît.  Nous ne parlerons ici que des chronographes bracelets.

Lémania en 1947 a élaboré et produit un calibre de chronographe automatique à remontage intégré.  

Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  9851df10

https://forumamontres.forumactif.com/t160543-le-premier-chronographe-bracelet-automatique-daterait-de-1947

Buren en 1967 a déposé un brevet de remontage automatique d'un chrono modulaire adapté d'un calibre à remontage manuel. Ce projet donnera naissance au calibre 11 présenté en 1969.

Zénith via Martel Watch se voit en 1962 commander pour fêter le centenaire de la manufacture un chronographe automatique. Le projet initial n'intègre pas la haute fréquence. Celle-ci n'arrivera dans le projet qu'en 1965 ce qui va contribuer à retarder la sortie du calibre El Primero.

https://forumamontres.forumactif.com/t125254p30-evenement-j-ai-l-honneur-de-vous-annoncer-la-naissance-de-zenithistoric

Citation :
Clinergic 21 n'est pas un échappement mais une roue à 21 dents. Les Suisses craignaient, dès la première moitié des années 60, l'arrivée des mouvements à quartz et imaginaient une précision au dixième de seconde accessible avec des calibres mécaniques. Ils se sont réunis à partir de 1965 en une sorte de consortium pour trouver une parade à cette technologie. La difficulté était de pouvoir partager l'exploitation d'un brevet quand tout opposait des marques qui étaient dans une situation de crise.

Certaines marques comme Breitling, Omega et Lémania avaient déjà renoncé à la haute fréquence et avaient communiqué sur le sujet. JLC rejetait aussi ce type de mouvement. Par contre Girard Perregaux et Longines étaient très intéressés car leurs développements internes fonctionnaient mal.

En 1966, André Simon Vermot publia dans le Bulletin de la Société Suisse de Chronométrie, une série d'informations sur un travail mené au sein de la FAR (Fabrique d'assortiments réunis) aujourd'hui intégrée à Nivarox, sur des travaux qui rendaient opérationnelle la haute fréquence grâce à un échappement faisant appel à une roue de petit format à 21 dents.

La réalité est que le système fonctionnait mais la lubrification éclaboussait tout les éléments réglants ...

Il fallut deux ans de plus pour qu'en 1968 GP, le premier sur un calibre à remontage manuel, puis Longines, sur un mouvement à remontage automatique, intègrent ce système qui s'est vite avéré inefficace faisant notamment revenir Longines à du 28 800 alternances.

Plusieurs marques emboîtèrent le pas dont Zodiac, Ebel, Cyma aussi et Juvénia et quelques autres.

Zenith fut client pour Movado et son El Primero. Hélas, la manufacture du Locle rencontra les mêmes problèmes de lubrification que les autres et arriva à la même conclusion que Longines ... Le système ne pouvait être commercialisé sans aller plus loin dans le développement sur la lubrification. La Clinergic 21 n'était qu'une partie de la solution finalement adoptée, sinon le El Primero serait sorti en 1968.

Dire que, sans cette roue, le El Primero n'aurait pas existé serait faux car la manufacture avait sa solution mais il était plus facile de transiter par cette roue qui était susceptible de devenir un standard. Tout le monde l'a abandonnée en moins de 2 ans sauf Zenith qui avait les brevets annexes sur les modes de lubrification et surtout avait investi dans la recherche sans se laisser porter par cette seule solution externe.

Le El Primero aujourd'hui ne comporte plus cette roue que Nivarox ne fabrique plus (Cf Série Z) depuis 1997.

La haute fréquence dans un chronographe à roue à colonnes fut mise en œuvre de manière industrielle par Lémania pour Omega en 1932.

https://forumamontres.forumactif.com/t172628-comment-lemania-a-mis-au-point-pour-omega-la-haute-frequence-en-1932?highlight=omega

Citation :
Alfred Meylan est constructeur chez Lémania en 1932. C’est lui qui depuis plus de 2 ans, travaille activement à la mise au point d’un chronographe sportif doté d’un mouvement évoluant à 36 000 alternances par heure et proposant une rattrapante nécessaire aux juges qui bordent les pistes. Meylan remarque que plus le diamètre d’un calibre est grand, plus il est facile de pousser la fréquence de ses éléments régulateurs en en adaptant corrélativement la taille. Il opte donc pour un mouvement de 24 lignes, soit un diamètre de 53,7 mm doté de 18 rubis, d’un balancier bimétallique à vis de compensation en or, d’un spiral Breguet en acier trempé. A l’époque, plusieurs maisons travaillent aussi sur des chronographes à haute fréquence. Les firmes chercheront à adapter un peu plus tard cette caractéristique à des montres bracelets avec plus ou moins de succès, certaines maisons devant même revenir à des fréquences plus lentes telles que 28 800 alternances en raison de problèmes d’usure prématurée et de lubrification insatisfaisante des mouvements. Les Fabriques Réunies trouveront en 1967 une solution technique qui fera 2 ans plus tard la fortune de Zenith en permettant à cette manufacture de réaliser le premier chronographe à haute fréquence de 5 hertz de l’histoire. Les autres maisons qui se lanceront dans la production de mouvement à haute fréquence y renonceront finalement.
 




Tout existait mais personne ne l'avait encore conçu sur un seul calibre, ce qui fit la fortune de Zenith.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Maxbso14
Permanent passionné
Maxbso14


Nombre de messages : 2042
Age : 37
Localisation : Caen
Date d'inscription : 16/03/2015

Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  Empty
MessageSujet: Re: Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?    Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  EmptyLun 1 Juin - 20:15

Merci pour ce "petit cours d'histoire" très instructif et fort intéressant bravohap
Revenir en haut Aller en bas
DjaK
Animateur
DjaK


Nombre de messages : 1243
Age : 41
Date d'inscription : 03/05/2014

Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  Empty
MessageSujet: Re: Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?    Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  EmptyMar 2 Juin - 0:42

Pas mieux!! Merci Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  Empty
MessageSujet: Re: Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?    Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  EmptyMer 3 Juin - 13:25

très intéressant mais cela mériterait d'être dans le général pour plus de visibilité.

Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  Empty
MessageSujet: Re: Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?    Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  EmptyMer 3 Juin - 18:10

Qu'à cela ne tienne...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Bacalhaueiro
Passionné de référence
Bacalhaueiro


Nombre de messages : 3066
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 13/06/2013

Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  Empty
MessageSujet: Re: Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?    Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  EmptyMer 3 Juin - 19:35

Un article très intéressant, en anglais, sur cette fameuse course au premier chronographe automatique, ICI
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  Empty
MessageSujet: Re: Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?    Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  EmptyMer 3 Juin - 19:49

En complément à cet article, il faudrait se pencher sur la faible fiabilité du calibre 11 de Buren & c° dont le rotor se bloquait. 


Le vrai concurrent du El Primero hormis la haute fréquence reste en 69 le calibre de Seiko. Seiko a développé autre chose avec les succès que l'on sait mais a offert un exemple caractéristique de développement en parallèle du El Primero d'un produit très proche.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
omega67
Animateur
omega67


Nombre de messages : 1009
Age : 35
Localisation : STRASBOURG
Date d'inscription : 01/04/2012

Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  Empty
MessageSujet: Re: Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?    Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?  EmptyMer 3 Juin - 23:06

Bonsoir, c'est pas Moinet l'inventeur ?

a+

merci.
Revenir en haut Aller en bas
 
Zenith a -t-il vraiment inventé le chrono automatique ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronographes
» Les calibres de chrono à remontage automatique : Zenith fut bien le tout premier
» Qui donc a bien pu inventer la montre automatique ? ( Billet )
» Mon ancètre a inventé la montre automatique
» Sarton a inventé la montre automatique et cela ne fait plus débat ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: