FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?

Aller en bas 
+10
GMT
Jonpi
foversta
Rocca
DON
Jul2568
Daniel.Lohill
fredpariz
Manivel
ZEN
14 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 9:11

La marge étroite de la communication opérationnelle

Créer une belle montre, inventer un nouveau mouvement, mettre en avant de nouvelles technologies ne sont qu'une étape dans la progression d'une maison, il faut encore asseoir la marque ou au moins la maintenir en position assise et pour cela il faut vendre les produits. Rien n'est jouable sans savoir communiquer.
Evidemment, chacun a sa propre définition de ce qu'est une communication efficace.

"Mettre le produit au centre des éléments de langage et de l'image" Combien de fois avons-nous entendu ce propos ces 10 dernières années, sans doute des centaines de fois et puis ... Souvent, et puis rien. La publicité change un temps avec la montre sans mise en scène et un slogan réputé nouveau vient ponctuer les affiches ou les pages de publicité voire les images du net. Le flop est hélas au rendez-vous et quelques mois plus tard dans la panique, la marque repart sur une communication du même type qu'avant. Un avion en arrière plan, un pilote en tenue de travail, un play boy torse nu au milieu de nulle part, bref un "mec" faussement décontracté est sensé laisser rêver des clients bedonnants qu'ils sont eux aussi des séducteurs patentés sauf que ça non plus, ça ne fait plus rêver car à force de le voir, les clients ont compris que ça ne leur ressemblait pas.


Mais alors qu'est-ce qui fait rêver ?

Internet a rendu les consommateurs plus exigeants. Le rêve n'est plus assis sur ce que le client projette d'être au travers de l'image véhiculée par la publicité mais il s'installe dans ce que le client voudrait devenir à savoir un consommateur intelligent et cultivé. Ca n'a l'air de rien mais c'est une révolution qui s'installe, le client veut être reconnu comme un personnage adulte, digne d'être un interlocuteur avisé qui pourra faire état de sa science sur le net à travers les réseaux sociaux, les forums et autres médias instantanés. Voilà les maisons horlogères condamnées à faire de la pédagogie.

Elle vont trouver pour cela deux axes :

Celui de la technologie. C'est le cas de Zenith avec sa Defy 21 et plus encore avec la Defy Lab qui avance un nouvel échappement dont la compréhension suppose le préalable de la connaissance de ce qu'est l'échappement dans une montre et un peu de l'histoire de l'horlogerie. JC Biver a démontré qu'il tenait avec des années d'avance, la compréhension de l'évolution du public et a concrétisé cela par la présentation d'un produit de haute technologie. Si la communication tient le rythme et si la production industrielle en grands volumes avec un abaissement des coûts suit, c'est à dire si le produit est rapidement accessible au grand public, Zenith tient ici son avenir y compris pour ses produits antérieurs. Mais il ne faut malgré cela pas oublier le second axe.  

Celui de la légitimité historique C'est ici que le storyteller (to tell, I told, told) intervient et doit mettre en musique la légitimation de la montre à travers l'histoire de la marque, l'histoire tout court ou quoi que ce soit renvoyant aux générations d'avant. Attention, il ne faut pas sombrer dans l'histoire scientifique qui ennuierait le consommateur mais il ne faut pas non plus raconter n'importe quoi à l'heure où sur le net on peut au détour d'un sujet ou d'un message rencontrer un historien, un scientifique ou un vrai collectionneur tapi dans l'ombre et qui va démontrer que la marque se moque du monde et donc de ses clients en leur inventant une histoire qui ne repose sur rien. Breitling fut ainsi victime avec son Emergency d'un gros mensonge peu crédible il y a quelques années et se fit essorer sur le net.

Non, la légitimation doit avoir une base sérieuse mais elle peut profiter d'une mise en valeur stylistique et se parer d'anecdotes qui vont lui donner les épices de la passion partagée. Le consommateur est alors "encadré", il partage un bout d'histoire de la montre et ressent jusqu'au tréfonds une complicité avec la marque qui va le lier à celle-ci au point d'en devenir le client puis l'ambassadeur dans un bouche à oreille virtuel.

Cette communication qui suppose un investissement préalable de la marque pour maîtriser son histoire mais aussi la partager n'est pas à la portée de tous d'abord parce que les "historiens traducteurs et prospectifs" son rares, les universités n'en forment pas et parce que les communicants sont souvent amputés de cette culture de la recherche et du travail préalable à l'écriture de leur plan de communication.

Les maisons qui sortent de cette logique, comprise très tôt par nombre de maisons puis appliquée de manière aléatoire et non continue par beaucoup, vont avoir des difficultés si d'urgence elles ne s'appliquent pas un temps de réflexion pour tenter de comprendre ce qu'elles sont et où leur image pèche par défaut.

Heureuses sont celles qui ont un passé qui leur donne de l'avenir car d'avenir il n'y aura point sans technologie et sans légitimation. Il parait qu'on appelle cela de la communication intelligente.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15083
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 11:55

A mon avis ce n'est même plus une histoire de changer de communication.
L'augmentation vertigineuse des prix a dévoilé que ce monde prétendu de rêve n'a désormais pas plus de valeur que ces processus miracle d'agrandissement de l’appendice masculin que l'on reçoit par mail.

Il ne reste d'ailleurs plus que ce vecteur, le bon vieux "qui a la plus grosse?", pour vendre.

De fait, la communication a l'ancienne visant a flatter outre mesure la clientèle a grand renfort de formules pompeuses et éculées est parfaitement adaptée, tout comme l'augmentation des prix.
On ne vend plus de montres, on vend de la flatterie, de l'exclusivité, a des personnes qui se considère comme faisant parties d'une élite... tel est le marché de demain de la montre de luxe suisse.

Par contre, je suis d'accord que si la marque n'est pas assise en terme d'image, elle disparaîtra.

Revenir en haut Aller en bas
fredpariz
Permanent passionné
fredpariz


Nombre de messages : 2270
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 29/07/2010

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 12:55

Manivel a écrit:
Il ne reste d'ailleurs plus que ce vecteur, le bon vieux "qui a la plus grosse?", pour vendre.
On ne vend plus de montres, on vend de la flatterie, de l'exclusivité, a des personnes qui se considèrent comme faisant partie d'une élite... tel est le marché de demain de la montre de luxe suisse.

thumright
je me sens assez en accord avec les réflexions de Manivel Chinois

Revenir en haut Aller en bas
Daniel.Lohill
Membre super actif
Daniel.Lohill


Nombre de messages : 453
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2012

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 14:38

Manivel a écrit:

On ne vend plus de montres, on vend de la flatterie, de l'exclusivité, a des personnes qui se considère comme faisant parties d'une élite... tel est le marché de demain de la montre de luxe suisse.

Entièrement d'accord.
Au final le prix est indexé sur ''l'expérience'' (qui bien souvent n'est même pas bonne...) du client et non au produit en lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Jul2568
Membre très actif



Nombre de messages : 173
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 18/08/2016

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 15:15

Zenith communique sur l’innovation maintenant, mais quel dommage qu’elle ait été incapable de communiquer sur son histoire...

J’ai en tête trois exemples de communication/positionnement réussis dans des gammes très différentes:

- Akrone: Avec des produits abordables, qualitatifs et la faculté de faire participer les consommateurs qui deviennent consomacteur. Grace à cela une vrai base de fan se créée qui génère une émulation autour des produits. De plus, la communication via les forums et les rencontres informels renforcent le côté proche et à l’écoute du client.
Enfin, la participation de pro pour tester les montres crédibilise la marque.

- Seiko présage et Grand Seiko: Ici l’accent est mis sur l’histoire de la marque et le savoir faire artisanal japonais (émaillage, laque Urushi, polissage). On retrouve des designs réussis ainsi que des mouvements qualitatifs. Des prix ultra compétitifs pour la collection présage et un niveau de finition superlatif pour GS. Et la communication reste douce voir timide tel l’image que l’on a des japonais.
Il faut s’intéresser au produit pour se rendre compte de tout ça et c’est aussi ce qui fait son charme.
Si j’etais CEO de marques Suisse je commencerais sérieusement à avoir peur du géant japonais...

- Tudor: Une histoire retrouvé, des produits qualitatifs et compétitifs. Depuis quelques mois, une communication plus agressive et grand public tout en conservant une base de fans plus exigeants.

Pour ces trois exemples, le point commun et sans doute le fait que le consommateur a le sentiment de ne pas être pris pour un pigeon.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel.Lohill
Membre super actif
Daniel.Lohill


Nombre de messages : 453
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2012

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 15:27

Jul2568 a écrit:
Zenith communique sur l’innovation maintenant, mais quel dommage qu’elle ait été incapable de communiquer sur son histoire...

J’ai en tête trois exemples de communication/positionnement réussis dans des gammes très différentes:

- Akrone: Avec des produits abordables, qualitatifs et la faculté de faire participer les consommateurs qui deviennent consomacteur. Grace à cela une vrai base de fan se créée qui génère une émulation autour des produits. De plus, la communication via les forums et les rencontres informels renforcent le côté proche et à l’écoute du client.
Enfin, la participation de pro pour tester les montres crédibilise la marque.

- Seiko présage et Grand Seiko: Ici l’accent est mis sur l’histoire de la marque et le savoir faire artisanal japonais (émaillage, laque Urushi, polissage). On retrouve des designs réussis ainsi que des mouvements qualitatifs. Des prix ultra compétitifs pour la collection présage et un niveau de finition superlatif pour GS. Et la communication reste douce voir timide tel l’image que l’on a des japonais.
Il faut s’intéresser au produit pour se rendre compte de tout ça et c’est aussi ce qui fait son charme.
Si j’etais CEO de marques Suisse je commencerais sérieusement à avoir peur du géant japonais...

- Tudor: Une histoire retrouvé, des produits qualitatifs et compétitifs. Depuis quelques mois, une communication plus agressive et grand public tout en conservant une base de fans plus exigeants.

Pour ces trois exemples, le point commun et sans doute le fait que le consommateur a le sentiment de ne pas être pris pour un pigeon.

Je suis un vrai fana de Seiko, mais attention il s'agit d'un style bien spécifique qui ne plait pas à tout le monde.
On sait que GS fait de très belles montres, que le rapport q/p est plus qu'honorable, néanmoins tu auras toujours l'effet ''ouais c'est - que - une Seiko''.
Et en parallèle, le ''style'' Seiko ne plait à tout le monde.

Et enfin, je pense que nous aimons aussi beaucoup Seiko pour l'image que nous nous faisons du Japon. On dépasse le cadre d'une marque horlogère dans ce cas. On achète aussi une part de leur culture (je parle pour moi dans ce cas). Alors que pour les Suisses, j'achète la montre, le reste ne m’intéresse pas plus que ça.

Avec Seiko, au delà d'acheter une montre, on achète un bout du Japon. Chose que les suisses n'ont pas forcément.
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3226
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 18:26

ZEN a écrit:
un pilote en tenue de travail, un play boy torse nu au milieu de nulle part, bref un "mec" faussement décontracté est sensé laisser rêver des clients bedonnants qu'ils sont eux aussi des séducteurs patentés sauf que ça non plus, ça ne fait plus rêver car à force de le voir, les clients ont compris que ça ne leur ressemblait pas.

Les marques (automobiles, de vêtements, d'accessoires, de parfums, de montres, bref de luxe ou même bas de gamme mais dans l'air du temps) ont toujours tendance à prendre les clients comme des lemmings/suiveurs. Je vois encore la pub pathétique pour la voiture équipée du Wifi et les filles qui seraient aimantées par ce truc à 4 roues pour profiter (du Wifi, hein)... J'espère que c'est du 20ème degré (problème, c'est que c'est même pas marrant) parce que qu'est-ce que ça fait naze !

ZEN a écrit:
le client veut être reconnu comme un personnage adulte, digne d'être un interlocuteur avisé qui pourra faire état de sa science sur le net à travers les réseaux sociaux, les forums et autres médias instantanés. Voilà les maisons horlogères condamnées à faire de la pédagogie.

Technologie et Histoire, je suis d'accord car ce sont les 2 seuls axes qui restent pour parler à un interlocuteur qui n'est plus un môme de 10 ans mais quelqu’un qui s'interroge et recroise les informations disponibles. Le design ? Beaucoup de choses ont déjà été faites en termes de modèles classiques, copiés, adaptés, recopiés, réinterprétés... C'est normal, ils ne vont pas réinventer la roue 15 fois (après, il y a quelques abus quand la copie est extrêmement exagérée avec juste le nom de la marque qui change et en prenant un mouvement générique).

ZEN a écrit:
la légitimation doit avoir une base sérieuse mais elle peut profiter d'une mise en valeur stylistique et se parer d'anecdotes qui vont lui donner les épices de la passion partagée. Le consommateur est alors "encadré", il partage un bout d'histoire de la montre et ressent jusqu'au tréfonds une complicité avec la marque qui va le lier à celle-ci au point d'en devenir le client puis l'ambassadeur dans un bouche à oreille virtuel.

C'est difficile car cela requiert un vrai effort de fond. Comme tu le dis, les historiens ne sont pas légion, c'est un investissement de longue durée qui ne rentre pas dans certains impératifs de court terme. L'actionnaire, il veut sa croissance à 2 chiffres (à mon avis, il va déchanter dans le secteur horloger, la croissance à 2 chiffres n'est pas tenable en temps normal sur le long terme dans tous les secteurs, c'est une aberration économique qui n'est valable que pendant les périodes très exceptionnelles avec alignement des astres). Le manager, il doit fournir des résultats et pas dans 10 ans mais maintenant, sinon c'est sa tête qui part. Et pourtant, ses résultats pourraient être supérieurs en ayant fait des investissements de long terme, mais on ne refait pas l'histoire...

ZEN a écrit:
Heureuses sont celles qui ont un passé qui leur donne de l'avenir car d'avenir il n'y aura point sans technologie et sans légitimation. Il parait qu'on appelle cela de la communication intelligente.

Tout est dit.

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
Rocca
Membre référent



Nombre de messages : 7456
Date d'inscription : 20/02/2016

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 18:48

Tout cela est très vrai, et bien vu, mais il ne faut pas oublier qu'un tel discours raisonnable sur l'horlogerie ne touche que très peu de monde, essentiellement des passionnés et des connaisseurs.

Moi, ce que j'aimerais savoir, c'est ce qui motive vraiment le grand public qui achète des montres et fait vivre toute ce vaste monde de production et de vente.
Revenir en haut Aller en bas
foversta
Passionné de référence
foversta


Nombre de messages : 3473
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/06/2009

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 19:12

Je suis d'accord sur le diagnostic, moins sur le remède. Ou plutôt technologie et histoire sont peut-être des ingrédients importants pour une partie de la clientèle mais loin d'être indispensables à d'autres. Et s'appuyer sur l'histoire, c'est bien mais si c'est pour tomber dans un discours poussiéreux, c'est plutôt contre productif. Le sujet est très compliqué car les ressorts qui font qu'une nouvelle génération de clients achète des montres sont éloignés de ces thèmes là qui parlent plus à un client comme moi.  

La technologie ne sera bientôt plus un facteur de différenciation (la Defy Lab est un cas à part): tous les mouvements qui sortent aujourd'hui ont des performances élevées que ce soit en réserve de marche, en efficacité, en résistance aux champs magnétiques. Les progrès technologiques conduisant aux mouvements d'aujourd'hui définissent des standards, voire des minimum requis et absolument pas un moyen de se distinguer de la concurrence.

Technologie, histoire, oui... mais dans certains cas et avec intelligence et modération...  

une chose est certaine: tous les clients, les connaisseurs, le grand public etc... veulent de la sincérité.


Dernière édition par foversta le Ven 10 Nov - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://equationdutemps.blogspot.com
Daniel.Lohill
Membre super actif
Daniel.Lohill


Nombre de messages : 453
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2012

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 19:13

Rocca a écrit:
Tout cela est très vrai, et bien vu, mais il ne faut pas oublier qu'un tel discours raisonnable sur l'horlogerie ne touche que très peu de monde, essentiellement des passionnés et des connaisseurs.

Moi, ce que j'aimerais savoir, c'est ce qui motive vraiment le grand public qui achète des montres et fait vivre toute ce vaste monde de production et de vente.

Sincèrement, penses-tu vraiment que la majorité des acheteurs de montre ne se renseigne pas un minimum avant d'acheter ? (c'est une vraie question, pas une affirmation de ma part).

Je comprends aisément qu'ici on ne représente que minuscule partie de la clientèle (et encore... combien de membres compte le forum aujourd'hui ?). Mais j'ai quand même du mal à croire que les 3/4 des acheteurs achètent sans vraiment se renseigner et uniquement par feeling.

Je n'aime pas comparer avec les voitures, mais quand même pour un montant (parfois très important) je regarde un peu, compare, me renseigne un minimum.

Dans mon panel d'amis qui ont une montre méca au poignet (plus d'une 20ène), ils sont tous un jour ou l'autre tombés sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Jonpi
Animateur
Jonpi


Nombre de messages : 884
Age : 63
Date d'inscription : 24/10/2017

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 19:20

Rocca a écrit:

Moi, ce que j'aimerais savoir, c'est ce qui motive vraiment le grand public qui achète des montres et fait vivre toute ce vaste monde de production et de vente.

Ça je peux t’apporter un début de réponse puis qu’il y a à peine 2 mois j’etais dans ce cas là.
Tu cherches une montre qui représente un peu autre chose qu’une basique quartz à 50€.
Tu connais le nom de quelques grandes marque, tu vas sur les sites des dites marques et tu vois des prix 10 fois supérieurs à ta montre actuelle, tu lis leur bla bla et tu te dis que ça doit être au moins 10 fois mieux que ce que tu as, tu réunis tes économies tu vas voir un AD tu demandes un petit quelque chose tu obtiens entre 5 et 10% et tu repars avec la montre en te disant que tu as un bel objet et tu en es fier.
Après si tu vas sur FAM tu as plutôt tendance à pleurer.
Comme je suis plutôt lent à me décider sur des achats un peu importants je suis allé sur FAM avant d’acheter et j’en suis ravi.
Revenir en haut Aller en bas
Rocca
Membre référent



Nombre de messages : 7456
Date d'inscription : 20/02/2016

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyVen 10 Nov - 20:41

Excellent thumleft
Revenir en haut Aller en bas
GMT
Puits de connaissances
GMT


Nombre de messages : 4806
Age : 51
Localisation : Mont-Blanc
Date d'inscription : 28/08/2007

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 11:05

foversta a écrit:
Je suis d'accord sur le diagnostic, moins sur le remède. Ou plutôt technologie et histoire sont peut-être des ingrédients importants pour une partie de la clientèle mais loin d'être indispensables à d'autres. Et s'appuyer sur l'histoire, c'est bien mais si c'est pour tomber dans un discours poussiéreux, c'est plutôt contre productif. Le sujet est très compliqué car les ressorts qui font qu'une nouvelle génération de clients achète des montres sont éloignés de ces thèmes là qui parlent plus à un client comme moi.  

La technologie ne sera bientôt plus un facteur de différenciation (la Defy Lab est un cas à part): tous les mouvements qui sortent aujourd'hui ont des performances élevées que ce soit en réserve de marche, en efficacité, en résistance aux champs magnétiques. Les progrès technologiques conduisant aux mouvements d'aujourd'hui définissent des standards, voire des minimum requis et absolument pas un moyen de se distinguer de la concurrence.

Technologie, histoire, oui... mais dans certains cas et avec intelligence et modération...  

une chose est certaine: tous les clients, les connaisseurs, le grand public etc... veulent de la sincérité.

Je pense que c'est un savant dosage, mais nulle part j'entends parler de communication ciblée.
En effet, il faut savoir parler aux amateurs mais aussi au grand public, à un français mais aussi à un américain, à jeune geek mais aussi à vieux conservateur, etc.
Il n'y a pas un marché mais des marchés, aussi il faudrait savoir adapter offre et communication tout en gardant une structure dorsale forte ... la quadrature du cercle, oui sans doute, mais SEIKO me semble aujourd'hui le plus proche de cette approche avec des gammes larges et profondes, une communication ciblée.
Chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cronovestis.com
adco86
Membre référent



Nombre de messages : 5395
Age : 37
Localisation : Colombes
Date d'inscription : 05/07/2015

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 12:08

La communication intelligente passe essentiellement par le produit.

Il faut arrêter avec ces pince-fesses niaiseux, ces ambassadeurs qui ne représentent rien d'autre qu'eux-mêmes et ce markéting inepte autour de l'ADN ou d'une histoire falsifiée à 90%.

C'est le produit qui devrait essentiellement justifier l'achat et le prix que le client consent à dépenser pour cet achat.

Des marques ont parfaitement compris cela, notamment Nomos.

Il suffit d'ailleurs de se rendre sur les réseaux sociaux pour le constater.

Pas de people, pas de chichis, juste de l'horlogerie ! Des hommes et des femmes qui assemblent de belles montres à des prix raisonnables et avec un vrai parti pris esthétique (que l'on peut apprécier ou non, ça n'est pas le sujet).

Bref, ils ont tout compris (et on ne peut pas en dire autant de toutes les marques).
Revenir en haut Aller en bas
Necro
Passionné de référence



Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 24/12/2015

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 12:50

adco86 a écrit:
La communication intelligente passe essentiellement par le produit.

Il faut arrêter avec ces pince-fesses niaiseux, ces ambassadeurs qui ne représentent rien d'autre qu'eux-mêmes et ce markéting inepte autour de l'ADN ou d'une histoire falsifiée à 90%.

C'est le produit qui devrait essentiellement justifier l'achat et le prix que le client consent à dépenser pour cet achat.

Des marques ont parfaitement compris cela, notamment Nomos.

Il suffit d'ailleurs de se rendre sur les réseaux sociaux pour le constater.

Pas de people, pas de chichis, juste de l'horlogerie ! Des hommes et des femmes qui assemblent de belles montres à des prix raisonnables et avec un vrai parti pris esthétique (que l'on peut apprécier ou non, ça n'est pas le sujet).

Bref, ils ont tout compris (et on ne peut pas en dire autant de toutes les marques).

Malheureusement, absolument pas. Les marques qui vendent le plus sont celles qui ont un marketing très agressif et déconnecté de la valeur du produit.

En tête Hublot ou TAG pour ne citer qu'eux.

Je comprends les voeux pieux de certains sur la reconnaissance du bon produit et du travail bien fait mais il faut raisonner sur le monde comme il est, pas comme on aimerait qu'il soit.

Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Membre éminent.



Nombre de messages : 11096
Date d'inscription : 02/10/2011

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 13:42

Pareil, j'ai du mal à comprendre cette flagellation.
On nous bassine avec les marques qui "en donnent pour notre argent", mais, sans contester qu'elles marchent bien, elles restent des nains. Les Nomos, Chrstopher Ward et autres Akrone, chacune à leur niveau, restent des nains.
On parle de crise, mais les mastodontes du marché restent les mastodontes du marché, même si certains souffrent un peu. Et ce sont les marques qui se sont construites (dans les années récentes) sur le marketing, sur le luxe, sur la "frime", ou sur le prestige et qui emploient toujours ces mêmes recettes, qui restent ce qu'elles sont devenues. Les Rolex, Omega, Tag, Cartier..., bonant malant, restent toujours et encore les marques qui comptent, et ce sont les marques qui jouent sur ce registre qu'on dit dépassé. Hublot sur-performe avec un marketing hyper agressif. Breitling, souffre, certes, mais pas par manque ou excès de communication, mais par une communication qui ne parle plus aux clients.
Au contraire, la crise impacte majoritairement ces marques qu'on dit "vertueuses", celles qui proposent du "contenu" à prix "justifié", les Pequignet et autres Vulcain.
Pendant ce temps le marques qui sont le summum du statutaire, les Rolex, les Patek, voient leur position renforcée et plus inexpugnable que jamais. Incompréhensible


Dernière édition par Eric67 le Sam 11 Nov - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adco86
Membre référent



Nombre de messages : 5395
Age : 37
Localisation : Colombes
Date d'inscription : 05/07/2015

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 14:05

Eric67 a écrit:
Pareil, j'ai du mal à comprendre cette flagellation.
On nous bassine avec les marques qui "en donnent pour notre argent", mais, sans contester qu'elles marchent bien, elles restent des nains. Les Nomos, Chrstopher Ward et autres Akrone, chacune à leur niveau, restent des nains.
On parle de crise, mais les mastodontes du marché restent les mastodontes du marché, même si certains souffrent un peu. Et ce sont les marques qui se sont construites (dans les années récentes) sur le marketing, sur le luxe, sur la "frime", ou sur le prestige et qui emploient toujours ces mêmes recettes, qui restent ce qu'elles sont devenues. Les Rolex, Omega, Tag, Cartier..., bonant malant, restent toujours et encore les marques qui comptent, et ce sont les marques qui jouent sur ce registre qu'on dit dépassé. Hublot sur-performe avec un marketing hyper agressif. Breitling, souffre, certes, mais par manque ou excès de communication, mais par une communication qui ne parle plus aux clients.
Au contraire, la crise impacts majoritairement ces marques qu'on dit "vertueuses", celles qui proposent du "contenu" à prix "justifié", les Pequignet et autres Vulcain.
Pendant ce temps le marques qui sont le summum du statutaire, les Rolex, les Patek, voient leur position renforcée et plus inexpugnable que jamais. Incompréhensible

Une seule remarque à tout cela : McDo vend beaucoup de bouffe en faisant énormément de publicité mais tu noteras que ça n'est pour autant que leurs produits sont bons et valent le prix demandé^^ Smile. La comparaison est réalisée sur le ton de l'humour mais, au fond, elle résume très exactement ma pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Membre éminent.



Nombre de messages : 11096
Date d'inscription : 02/10/2011

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 14:09

J'entends bien, mais on nous dit que les marques sont à côté de la plaque, que d'autres ont tout compris. J'ai juste le sentiment que c'est les premières qui marchent le mieux.
Sur la valeur du produit, chacun verra midi à sa porte.
Moi, j'ai plein de montres dont personne ne voudrait Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Blunt_gi
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adco86
Membre référent



Nombre de messages : 5395
Age : 37
Localisation : Colombes
Date d'inscription : 05/07/2015

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 14:18

Eric67 a écrit:
J'entends bien, mais on nous dit que les marques sont à côté de la plaque, que d'autres ont tout compris. J'ai juste le sentiment que c'est les premières qui marchent le mieux.
Sur la valeur du produit, chacun verra midi à sa porte.

J'ai la faiblesse de croire que l'époque du tout markéting touche à sa fin.

Dans ce milieu, pas mal de gens ont compris que l'on se faisait régulièrement enfumer par les marques.

Le gain énorme d'intérêt pour les projets alternatifs (Lundis Bleus, Akrone etc.) traduit bien une évolution du paradigme de consommation y compris chez des passionnés pour lesquels la "fantasmatique" en lien avec l'achat du produit compte beaucoup.

Le schéma habituel de la publicité outrancière fonctionne moins fort qu'auparavant, ce qui ne veut pas dire qu'il ne marche plus du tout notamment chez certains acheteurs recherchant essentiellement (voire uniquement...) une "image".

J'espère sincèrement que cette tendance va se poursuivre et devenir contaminante auprès de grand public.
Revenir en haut Aller en bas
Necro
Passionné de référence



Nombre de messages : 3622
Date d'inscription : 24/12/2015

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 14:33

adco86 a écrit:


J'ai la faiblesse de croire que l'époque du tout markéting touche à sa fin.

Dans ce milieu, pas mal de gens ont compris que l'on se faisait régulièrement enfumer par les marques.

Le gain énorme d'intérêt pour les projets alternatifs (Lundis Bleus, Akrone etc.) traduit bien une évolution du paradigme de consommation y compris chez des passionnés pour lesquels la "fantasmatique" en lien avec l'achat du produit compte beaucoup.

Le schéma habituel de la publicité outrancière fonctionne moins fort qu'auparavant, ce qui ne veut pas dire qu'il ne marche plus du tout notamment chez certains acheteurs recherchant essentiellement (voire uniquement...) une "image".

J'espère sincèrement que cette tendance va se poursuivre et devenir contaminante auprès de grand public.

Tu m'éprends pas. Dans l'esprit on est d'accord avec toi.

Mais c'est totalement pas la vraie vie ton discours Wink


Revenir en haut Aller en bas
GMT
Puits de connaissances
GMT


Nombre de messages : 4806
Age : 51
Localisation : Mont-Blanc
Date d'inscription : 28/08/2007

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 14:50

adco86 a écrit:
La communication intelligente passe essentiellement par le produit.

Il faut arrêter avec ces pince-fesses niaiseux, ces ambassadeurs qui ne représentent rien d'autre qu'eux-mêmes et ce markéting inepte autour de l'ADN ou d'une histoire falsifiée à 90%.

C'est le produit qui devrait essentiellement justifier l'achat et le prix que le client consent à dépenser pour cet achat.

Des marques ont parfaitement compris cela, notamment Nomos.

Il suffit d'ailleurs de se rendre sur les réseaux sociaux pour le constater.

Pas de people, pas de chichis, juste de l'horlogerie ! Des hommes et des femmes qui assemblent de belles montres à des prix raisonnables et avec un vrai parti pris esthétique (que l'on peut apprécier ou non, ça n'est pas le sujet).

Bref, ils ont tout compris (et on ne peut pas en dire autant de toutes les marques).

Oui ils ont tout compris pour des amateurs éclairés uniquement, donc un marché parmi les marchés de l'horlogerie.
Chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cronovestis.com
LUDOSTER
Pilier du forum
LUDOSTER


Nombre de messages : 1943
Age : 39
Localisation : RENNES
Date d'inscription : 12/04/2013

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptySam 11 Nov - 15:00

Il y a aujourd’hui plein de façon de communiquer, et de toucher des segments de prospects différents avec des techniques de communications différentes, qui eux même ont des attentes différentes. Je pense que les marques ont besoin de viser différents modes de communication, l’on attaque pas le béotien en quête de reconnaissance sociale comme le passionné sur fam... donc entre la pub dans l’abri bus et la communication sur l’histoire de la marque et la tradition d’un savoir-faire artisanal... je suppose qu’il est bon de viser plusieurs supports de communication et différents discours.

Autour de moi, l’intérêt à l’horlogerie se limite à l’image social ou la recherche d’un acccessoire complétant une tenu... même les articles de blogs masculins lifestyle (bonne gueule, comme un camion, etc) reste des influenceurs qui touchent pas mal de personnes autour de moi... à ma grande surprise puisque que ce n’est leur spécialité!
Revenir en haut Aller en bas
adco86
Membre référent



Nombre de messages : 5395
Age : 37
Localisation : Colombes
Date d'inscription : 05/07/2015

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyDim 12 Nov - 11:51

Necro a écrit:


Tu m'éprends pas. Dans l'esprit on est d'accord avec toi.

Mais c'est totalement pas la vraie vie ton discours Wink



Je sais bien que les choses ne se passent ainsi à l'heure actuelle mais l'objet du post est justement de se projeter sur des modes de communication plus intelligents.

Quand bien même le mode de communication de Nomos est marginal dans le milieu horloger, il n'en reste pas moins intelligent car il rénove les canons du genre.

Qui croit encore aux affiches de Patek en mode "mon fils, quand tu seras un homme tu porteras la montre de pôpa ?". C'est un peu fini tout ça, non ? En tous les cas, ça sent sérieusement la naphtaline !

L'approche de Nomos sonne juste. La combinaison de l'atmosphère du Berlin contemporain, capitale européenne ultra tendance, avec l'héritage architectural du Bauhaus apporte une note décalée et élégante à tout cela.

On sort ici des sentiers battus, de cette comm' à pôpa complètement dépassée et un brin arrogante.

En tous les cas, c'est mon sentiment.

GMT a écrit:


Oui ils ont tout compris pour des amateurs éclairés uniquement, donc un marché parmi les marchés de l'horlogerie.
Chinois

Ah mais je te rejoins totalement sur ce point !

Ca ne peut pas plaire à tout le monde mais comme je le disais dans la réponse précédente, l'idée est de se projeter sur modes de communication différents, alternatifs.

Je pense que Nomos a vraiment trouvé une recette personnelle et qui fonctionne.

C'est inspirant je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
fredpariz
Permanent passionné
fredpariz


Nombre de messages : 2270
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 29/07/2010

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyDim 12 Nov - 13:15

Eric67 a écrit:
Pareil, j'ai du mal à comprendre cette flagellation.
On nous bassine avec les marques qui "en donnent pour notre argent", mais, sans contester qu'elles marchent bien, elles restent des nains. Les Nomos, Chrstopher Ward et autres Akrone, chacune à leur niveau, restent des nains.
On parle de crise, mais les mastodontes du marché restent les mastodontes du marché, même si certains souffrent un peu. Et ce sont les marques qui se sont construites (dans les années récentes) sur le marketing, sur le luxe, sur la "frime", ou sur le prestige et qui emploient toujours ces mêmes recettes, qui restent ce qu'elles sont devenues. Les Rolex, Omega, Tag, Cartier..., bonant malant, restent toujours et encore les marques qui comptent, et ce sont les marques qui jouent sur ce registre qu'on dit dépassé. Hublot sur-performe avec un marketing hyper agressif. Breitling, souffre, certes, mais pas par manque ou excès de communication, mais par une communication qui ne parle plus aux clients.
Au contraire, la crise impacte majoritairement ces marques qu'on dit "vertueuses", celles qui proposent du "contenu" à prix "justifié", les Pequignet et autres Vulcain.
Pendant ce temps le marques qui sont le summum du statutaire, les Rolex, les Patek, voient leur position renforcée et plus inexpugnable que jamais. Incompréhensible

je pense que de nombreux amateurs comprennent (voire partagent) la vision idéaliste d'Adco86... mais constatent comme Eric67 que sur la clientèle la plus large seul le registre de l'image fonctionne réellement et que les marques dominent encore (et pour longtemps je pense) un secteur qui pour l'essentiel répond à une quête de paraître.

Pour la plupart, une montre représente un accessoire vestimentaire plus ou moins luxueux selon l'appartenance sociale,
le niveau d'aisance conduit certains à s'offrir de plus onéreux objets que les autres, comme dans tous les domaines de la consommation.

Les amateurs d'horlogerie et collectionneurs représentent une infime minorité, pour qui le discours à la pôpa est décalé...
mais sur la majorité, dont seule une petite fraction attache de l'importance à cet accessoire, il suffit de leur vendre une image idéalisée de leur statut social, la montre n'est rien de plus qu'un passeport socio culturel.
il suffit d'observer la frénésie de la clientèle asiatique: qui peut croire qu'elle était mue par la passion horlogère ? Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
fredpariz
Permanent passionné
fredpariz


Nombre de messages : 2270
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 29/07/2010

Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  Empty
MessageSujet: Re: Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?    Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  EmptyDim 12 Nov - 13:31

foversta a écrit:


une chose est certaine: tous les clients, les connaisseurs, le grand public etc... veulent de la sincérité.

depuis quand le monde de la communication est-il fondé sur la sincérité ? Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?  125876

je veux bien croire que les mentalités évoluent à la marge, c'est peut être un mouvement de fond, mais de l'eau coulera sous les ponts avant que la majorité du grand public ne se comporte en consommateur éclairé et exigeant...
La concentration des leviers de pouvoir (fortune, position dominante, accès aux médias...) s'accroît d'année en année et la fixation des prix n'est fondée que sur des concepts marketing bien éloignés de la valeur réelle du produit, il faudrait peut être commencer par remettre en cause ce postulat avant de parler de sincérité...

je me demande si tu n'es pas encore plus idéaliste qu'Adco87 Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
 
Et si les marques se mettaient à faire de la communication intelligente ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les marques et la communication
» Les tendances de la communication des marques
» Communication des marques : Jet obligatoire !!!
» La communication des marques et la crise
» La communication des marques devient un peu dingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: