FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?

Aller en bas 
+14
vintage76
arbigoud
Amphibia110
adco86
Fantomas
M ONE HUNDRED
DON
marmoot
herge81
Franceallemagne
plibou
Longling
Petersham
ZEN
18 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyLun 28 Mai 2018 - 17:02

https://businessmontres.com/article/eh-non-surtout-dans-le-vintage-tout-ce-qui-brille-nest-pas-dor-lip-pesteldebord-rogertallon-rolex-patekphilippe-omega-universal-breitling-

Grégory Pons pose une très bonne question sur son site quant à la valeur des montres vintages. Des ventes récentes (Breitling, LIP, etc.) ont conduit à des prix qui démontent le mythe de "la montre, valeur de placement". Il est vrai que depuis Omegamania, vente soutenue par Omega, seules quelques Rolex ont fait de vrais scores et que beaucoup de "ventes réussies" le furent grâce à des achats à grands frais par les marques elles-mêmes pour en faire des outils de communication. Il n'est plus une semaine sans qu'un Crédit municipal de province ne propose des vintages intéressantes qui annoncées à grands fracas ne font que de petits résultats. Malheur à ceux qui imaginent ainsi spéculer car le sujet est plus que difficile et la montre vintage de valeur devient rare. Il n'est d'ailleurs qu'à consulter les sites de vente en ligne comme EBay pour constater qu'il faut sur les prix, raison garder.

Si certains modèles s'envolent c'est parce qu'ils sont souvent supportés par les marques ou sont encadrés par une communication tonitruante.  Les blogs américains sont en cela champions pour donner de la valeur à un modèle dans un effet de mode court et afin de proposer soit un bel article "sponsorisé" soit une vente particulière au profit des œuvres du blogueur.  

La réalité est que certaines maisons ont des pièces qui ne "décollent" pas, voire ont des modèles quasi invendables et les marchands expliquent de manière récurrente qu'en dehors d'Omega (pas tout) et de Rolex (pas tout non plus), les vitrines restent statiques. Bien sûr certaines montres sont des valeurs sures mais avec une décote classique. C'est le cas pour AP ou Vacheron & Constantin. Par contre IWC, Breitling, Panerai sont des maisons qui connaissent sur l'occasion une difficulté certaine.  

Il faut dit-on se méfier des engouements subits pour regarder les intérêts durables. Sans que cela ait une valeur scientifique, si on reprend les mêmes modèles vendus dans les annonces de FAM il y a 13 ans et aujourd'hui, on voit qu'une Speedmaster d'occasion a grimpé de 75% quand d'autres marques sont scotchées au même prix, idem pour Rolex dont la hausse selon les modèles dépasse le 100% comme la Seadweller par exemple. Certains modèles plus que des marques en général sont des valeurs sures mais oui, comme le constate implicitement Grégory Pons, certaines marques sont handicapées par leur état de santé actuel souvent la conséquence d'une instabilité dans la gestion de l'entreprise.  

Le collectionneur de LIP n'est sans doute pas quelqu'un qui est prêt à payer 5000 euros pour un modèle vintage et l'amateur de Breitling n'est pas nécessairement prêt à se laisser envoûter par des produits mieux finis aujourd'hui qu'il y a 40 ans. Le vintage n'est pas une sécurité en matière d'investissement.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Petersham
Pilier du forum
Petersham


Nombre de messages : 1746
Localisation : London
Date d'inscription : 28/04/2015

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 0:34

Patek et Rolex, en vintage, sont les seules marques á collectionner sérieusement... ensuite, certains modèles comme les Speedmasters, Royal Oak, Fifty Fathoms, Autavia... peuvent devenir intéressantes. Pour le reste, l’immense majorité, elles deviendront des montres d’occasion dont la valeur ne décollera sans doute jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Longling
Membre Hyper actif
Longling


Nombre de messages : 681
Age : 54
Localisation : Port Sainte Lucie / Montcenis
Date d'inscription : 20/09/2016

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 6:27

Il faut aussi faire la différence entre la collection purement spéculative et la collection plaisir . Et je ne suis pas certain que la majorité des acheteurs se situe dans la première catégorie,  même pour les amateurs de Rolex .
Revenir en haut Aller en bas
plibou
Passionné de référence
plibou


Nombre de messages : 3006
Age : 51
Date d'inscription : 09/05/2005

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 7:35

cette vente lip quelle catastrophe !
La communication un post sur chronomania ...
Le catalogue : un espèce de truc mélangeant le naze moyen et quelques pièces qui n avait rien à faire la le qp par ex le bull head ect ...

Les estimations ...
Des montres trouvable sur eBay ou Très facilement n ont rien à faire en salle .
J aimerai bien voir une vente Yema je pense qu on aurait des surprises ...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.atelier-romane.com
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 7:57

La loose sur toute la ligne … C'est resté confidentiel, mal expliqué sans créer d'envie. Une faute professionnelle en fait…

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Franceallemagne
Animateur Chevronné
Franceallemagne


Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 02/12/2007

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 8:27

Surtout que rien ne prouve que les montres automatiques, mécaniques ou même à quartz auront de la valeur dans 10 ou 20 ans. 

On peut regarder par exemple la côte des montres gousset (j'en suis aussi amateur) où l'on peut avoir de grande marque pour des très petites sommes (Et souvent elle ne partent pas en salle des vente pourtant elles sont souvent en argent...) . 

Je ne sais pas si dans 10 ans beaucoup de monde aura encore une montre au poignet. Nos belles vont peut être rejoindre les musées... 

A+
FA
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 8:41

C'est très juste. Il y a eu par exemple jusqu'à 350 000 montres de poche produites par année par Omega ou Zenith. Leur cote reste modeste malgré tout 10 fois supérieure à ce qu'elle était il y a 20 ans. Nous sommes aujourd'hui sur des volumes de dizaines de millions de pièces dont le SAV sera de plus en plus cher.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 9:16

On me demande par mail d'expliciter ce que j'entends par faute professionnelle ...

Disons que la publicité ratée organisée autour de la vente a tué LIP pour un bon moment. Au lieu de donner de l'ampleur à l'évènement ça en a fait un évènement confiné dans un univers très restreint et peu vu.

Ensuite, il y a l'accompagnement. Il aurait fallu faire du buzz autour de Lip, ressortir des documents d'époque, expliquer, envoyer du rêve et pas se contenter d'aligner des montres d'une marque.  

La négligence coupable et le manque de professionnalisme basique qui ont entouré cette vente ont ouvert la voie du fiasco.

Grégory Pons cite comme autre référence la dernière vente Breitling mais les choses sont très très différentes car pour cette vente ce n'était pas l'environnement qui était mauvais mais une perte d'image de Breitling aux yeux des amateurs déconcertés. Et la marque portait une part de responsabilité. Je le dis d'autant plus amèrement que j'aime Breitling.

Pour revenir à LIP, la vente a été gérée à la française sans charisme, ni dynamique. C'est un zéro pointé qui va faire s'effondrer les cours de l'occasion et un coup dur pour la relance de LIP qui aurait mérité un peu plus de réflexion et d'anticipation. J'aurais honte si j'en étais responsable et me dis que je doutais avant cette vente de son succès, je n'en ai pas parlé puisque l'un de ses responsables n'a pas choisi de s'exprimer ici, il a eu tort, on ne mène pas ce genre de vente en faisant fi des supports qui sont susceptibles de vous apporter des clients.

Le résultat est conforme à ce qui a été mis en œuvre.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Petersham
Pilier du forum
Petersham


Nombre de messages : 1746
Localisation : London
Date d'inscription : 28/04/2015

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 10:34

Paradoxalement, cela prouve qu'il est peut-être temps de retourner en salle de vente, les prix y sont désormais plus contenus que dans les Petites Annonces! Cela ne me semble pas une mauvaise nouvelle, et il me semble que les résultats de quelques Daytona et Patek cachent une forêt de résultats assez décevants dans d'autres ventes. Le marché des voitures de collection est en recul, celui des montres semble simplement prendre la meme direction...

Quant aux Lip, beaucoup ne présentaient aucun intérêt si ce n'est la possibilité de s'offrir une montre vintage à un prix inférieur au neuf...
Revenir en haut Aller en bas
herge81
Passionné de référence
herge81


Nombre de messages : 3027
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/09/2015

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 10:42

J'ai tendance à penser que même en déployant tous les efforts imaginables, l'inflation sur certaines marques vintages atteint un plafond. Quand je vois les prix à la boutique Charly à paris, je constate qu'on est pas si éloigné des prix remisés sur du neuf (disons 10/20% d'écart de prix) et on parle de montres ayant 40/50 ans.
Quand le vintage conservait un avantage prix, je pouvais comprendre mais là franchement, l'écart me semble franchement quasiment réduit à rien et du coup, j'ai du mal à saisir l'engouement. Et on ne parle pas des Rolex où vu les prix pratiqués, le gros challenge est de vérifier que la montre n'a pas été trafiquée...
Du coup, même si j'admire les vitrines en tant que passionné, je passe par contre mon tour à l'achat.
Revenir en haut Aller en bas
marmoot
Animateur Chevronné
marmoot


Nombre de messages : 1384
Age : 41
Localisation : Tahiti
Date d'inscription : 06/04/2017

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 11:40

Merci pour cet article.

Je note, depuis 2009 et jusqu'à ce jour, que ZEN, comme d 'autres FAMeurs,  ont une vision assez circonspecte de la montre "valeur-refuge", que l'on peut lire à travers plusieurs post étalés sur la période. Pourtant, dans le même temps, on voit les prix de plusieurs modèles (chez Rolex, Omega, PP...et autres) s'envoler littéralement depuis 10 ans.

En outre, de plus en plus de posteurs mettent en avant cette notion de placement, s'agissant de leur dernier achat.

Dès lors, comment peut-on maintenir cette vision de la "fausse bonne idée" de la montre comme valeur de placement, quand on voit des modèles se vendre aujourd'hui au double de leur valeur d'il y a 5 ans? Y a t-il vraiment une scission à entretenir entre d'un côté les passionnés qui brocardent les "investisseurs", et de l'autre les "raisonnables" qui regardent avec un peu de pitié ceux qui perdront 30% minimum sur la valeur de leur collection? Je ne pense pas.  

+100% en 5 ans, sans effort: vous connaissez beaucoup d'investissements qui ont cette performance? Qui ont la régularité des évolutions de prix d'une sub, speed ou nautilus? Pas moi.

On répondra alors: "oui, mais ça ne concerne que quelques pièces. Pour les autres, le prix a stagné ou baissé". Ou bien: "oui, mais ce qui est valable depuis 10 ans ne le sera peut-être pas pour les 10 ans à venir"

Et alors? Dans n'importe quel domaine d'investissement un mauvais choix, au mauvais moment, et c'est la cata. Je plains ceux qui ont acheté des actions vivendi en 99, de l'or fin 2011, des bitcoins fin 2017, de l'eur/chf fin 2014, une résidence secondaire dans l'arrière pays en 2010, de...bref, la liste est sans fin. 

Je peux comprendre, pour des passionnés, qu'il peut être dérangeant, voire vu comme dégradant, que son domaine de prédilection soit perçu par certain uniquement comme un "instrument de placement". Je pense néanmoins, que de la même façon que les 100% passionnés sans aucunes velléités matérielles ne sont qu'une minorité (raison pour laquelle on ne voit jamais de montre populaire en vente au prix d'il y a 10 ans), les 100% investisseurs ne sont pas nombreux non plus. L'écrasante majorité doit se situer entre les deux, évoluant avec satisfaction dans ce (petit et rare) monde de l'investissement-plaisir accessible au plus grand nombre.

Et pour ma part, ce côté "investissement" n'émousse en rien le plaisir qu'il y a à chercher, obtenir et porter de belles montres. Au contraire. Jouer sur une Gibson Les Paul des années 80 ne fait pas moins bien jouer, et sortir un Chateau Yquem de 2005 tous les 5 ans ne le rend pas moins bon.

Et puis qui, franchement, pourrait se permettre de mettre 5-10-20ke dans une montre sans penser un seul instant à une valeur en cas de revente ? Bien peu de gens, ce qui rendrait des forums comme celui-ci bien moins actifs, non?

Il me semble bien que l'on se trouve donc dans un trade gagnant-gagnant: les passionnés transmettent leur connaissances, leurs découvertes, leur photos faites avec amour et talent...les autres se disent "c'est vrai que c'est beau ... et en plus ça peut être un placement". Au final beaucoup de montres, un forum très actif, de belles photos, des gens contents....la belle vie, quoi  bravohap
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 13:11

J'ai toujours dit et considéré que certains modèles étaient avec un potentiel inflationniste et d'autres non y compris au sein d'une même marque.  

Un seul exemple : La Seamaster 120 tonneau. Jusqu'à il y a 10 ans, j'ai acheté les miennes entre 170 et 300 euros pas plus. Le prix est multiplié par 5 ou 6.

Dans le même temps, j'ai vu s'effondrer des modèles que plus personne ne regarde. Je vais éviter de les citer pour ne décevoir personne.  

L'erreur est de croire quand on achète que l'on fait un investissement. On peut faire un bon choix si la montre ne perd pas, un excellent si elle se revend plus cher qu'achetée mais ce serait une erreur de ne voir que cela.  

J'invite chacun à regarder le prix du neuf, le prix de la vente du même modèle d'occasion et le prix courant soldé ou en VAP.

L'occasion est aujourd'hui beaucoup entre les mains de "soldeurs" qui déguisés en Crésus et autres font du business comme les autres.  

Bref achetez ce qui vous plait et ce sera déjà bien !

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
plibou
Passionné de référence
plibou


Nombre de messages : 3006
Age : 51
Date d'inscription : 09/05/2005

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 13:25

Citation :
Pour revenir à LIP, la vente a été gérée à la française sans charisme, ni dynamique. C'est un zéro pointé qui va faire s'effondrer les cours de l'occasion et un coup dur pour la relance de LIP qui aurait mérité un peu plus de réflexion et d'anticipation. J'aurais honte si j'en étais responsable et me dis que je doutais avant cette vente de son succès, je n'en ai pas parlé puisque l'un de ses responsables n'a pas choisi de s'exprimer ici, il a eu tort, on ne mène pas ce genre de vente en faisant fi des supports qui sont susceptibles de vous apporter des clients

Tout à fait d'accord , il suffit de regarder la différence avec un Aurel Bac . Les réseaux sociaux sont saturés de la dite vente , le catalogue est d'une très belle qualité , tant la sélection que le support papier .
Et du coup les résultats suivent ...
Si c'est juste pour faire un listing à la ebay pourquoi l'acheteur et le vendeur irait lâcher une commission aussi élevée ?

La les collectionneurs lip peuvent pleurer maintenant ...

Pour ce qui est du placement le beau le beau et toujours le beau , le facile c'est rolex patek , après un 13zn Nos  la cote est très haute et c'est une vraie rareté quant c'est 
en état Nos
Revenir en haut Aller en bas
https://www.atelier-romane.com
Petersham
Pilier du forum
Petersham


Nombre de messages : 1746
Localisation : London
Date d'inscription : 28/04/2015

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 13:44

Faut un peu arrêter les comparaisons hasardeuses: une vente LIP est à la récente vente Daytona chez Phillips ce qu'une vente Peugeot serait à une vente Ferrari GTO dans le monde automobile. Franchement, comparer les deux est absurde. Pestel Debort fait des ventes régulières de montres et leurs catalogues sont de bonne facture, bonnes photos et descriptions honnêtes, avec des montres moins vues que chez les cadors Phillips/Christies/Sotheby's, mais néanmoins intéressantes. On peut y trouver son bonheur...

Le montant de la seule vente Daytona chez Phillips doit d'ailleurs représenter un siècle de ventes Pestel Debord...
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 2808
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 13:47

On en avait parlé de la Seamaster 120, un modèle longtemps « sous-côté » (à mon avis pas tant que ça pirat) il y a encore quelques années et d’un coup boom. Visiblement, il n’y avait plus assez de Seamaster 300 pour spéculer... Je me souviens d’une connaissance qui voulait en vendre une : cadran craquelé, dateur qui n'était pas d’origine mais cela ne l'empêchait pas de reprendre l’expression qui tourne en boucle pour qualifier une bouse : « Quelle patine exceptionnelle ! »... 🤢 Mr. Green Aux dernières nouvelles, il l’a vendue (tant mieux pour lui). 

Il y a des effets de mode mais il est évident que l’effet de mode est plus ou moins discrètement guidé en sous-main par des pros qui se disent qu’il y a un bon coup à faire. 

Pour la montre valeur refuge, je n’y crois pas. On citera toujours les mêmes modèles sans voir que la très grande majorité des collections perdra de la valeur.

Si on parle de Rolex d’ailleurs, j’ai toujours bien aimé la Cellini (la plus classique) et bien ce n’est pourtant pas une collection qui ferait office de bonne valeur refuge : la décote à la revente est assez importante. 

Maintenant, comme il est dit précédemment, l’argument de la valeur refuge étant une vaste fumisterie à quelques exceptions près, il ne reste plus qu’à se faire plaisir. 
flower

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
M ONE HUNDRED
Passionné de référence
M ONE HUNDRED


Nombre de messages : 3391
Age : 50
Localisation : French West Coast
Date d'inscription : 10/10/2006

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 14:07

ZEN a écrit:
Grégory Pons cite comme autre référence la dernière vente Breitling mais les choses sont très très différentes car pour cette vente ce n'était pas l'environnement qui était mauvais mais une perte d'image de Breitling aux yeux des amateurs déconcertés. Et la marque portait une part de responsabilité. Je le dis d'autant plus amèrement que j'aime Breitling.

Moi qui suis également un grand fana de BREITLING, la vente organisée en Novembre 2017 par la Maison CORNETTE DE SAINT CYR a, en ce qui me concerne, été un "fiasco".

La Manufacture porte-t-elle une part de responsabilité? Probablement, et le nier pourrait être interprété comme un manque d'objectivité.

Les "produits" présentés lors de cette vente étaient pour certains dans un si piteux état, et ne me dites pas pas que les photos ne leur rendaient pas hommage, que je considère que c'est presque "honteux" de les avoir proposés à la vente.

Et que dire des estimations? Je les qualifierai de "fantaisistes", et encore je suis politiquement correct en choisissant ce qualificatif.

Je souhaitait me rendre à cette vente, mais lorsque j'ai consulté le catalogue, pris connaissance des estimations et du montant "astronomique" des frais à ajouter (20% de mémoire), j'en ai conclu que le déplacement ne sera pas judicieux.

Résultat de ce "naufrage": moins de 50% des lots officiellement annoncés comme vendus.

Quant au marché des montres "vintage", ou plutôt "millésimées" en bon français de FRANCE, il est ce qu'il est, avec des produits phares et des produits boudés.
J'utilise volontairement le mot "produit", car dès que la spéculation s'installe, l'objet devient un produit financier au même titre qu'une action, une obligation, une part de SCPI ...
Revenir en haut Aller en bas
plibou
Passionné de référence
plibou


Nombre de messages : 3006
Age : 51
Date d'inscription : 09/05/2005

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 14:39

Petersham a écrit:
Faut un peu arrêter les comparaisons hasardeuses: une vente LIP est à la récente vente Daytona chez Phillips ce qu'une vente Peugeot serait à une vente Ferrari GTO dans le monde automobile. Franchement, comparer les deux est absurde. Pestel Debort fait des ventes régulières de montres et leurs catalogues sont de bonne facture, bonnes photos et descriptions honnêtes, avec des montres moins vues que chez les cadors Phillips/Christies/Sotheby's, mais néanmoins intéressantes. On peut y trouver son bonheur...

Le montant de la seule vente Daytona chez Phillips doit d'ailleurs représenter un siècle de ventes Pestel Debord...
je ne parles pas que de la vente daytona , il en a été de même avec heuer parade par ex ...

un ex avec la bull head 
https://www.phillips.com/detail/OMEGA/CH080016/53

la meme
http://www.pestel-debord.com/html/fiche.jsp?id=8841152&np=2&lng=fr&npp=150&ordre=&aff=1&r=
Revenir en haut Aller en bas
https://www.atelier-romane.com
Petersham
Pilier du forum
Petersham


Nombre de messages : 1746
Localisation : London
Date d'inscription : 28/04/2015

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 16:04

Excellent exemple, Phillips donne ses résultats frais inclus, Pestel Debord frais exclus, et avec un euro à 1.15 CHF, on obtient un prix chez Pestel Debord 20% moins cher, pour un exemplaire en moins bon état que chez Phillips ("Bon État" chez Pestel Debord Vs NOS chez Phillips).  C'est vraiment pas la honte...

Maintenant, si tu as une 6263 à vendre, tu vas plutôt chez Philipps. Et pour une LIP, et malgré le succès plus que mitigé de la vente de samedi, Pestel Debord me semble un meilleur choix... mais eBay  tient la corde sur des montres de moins de 1000 Euros!


Dernière édition par Petersham le Mar 29 Mai 2018 - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fantomas
Membre éminent.
Fantomas


Nombre de messages : 11687
Age : 49
Localisation : Juste derrière ! Bouh !!
Date d'inscription : 20/01/2008

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 16:14

herge81 a écrit:
J'ai tendance à penser que même en déployant tous les efforts imaginables, l'inflation sur certaines marques vintages atteint un plafond. Quand je vois les prix à la boutique Charly à paris, je constate qu'on est pas si éloigné des prix remisés sur du neuf (disons 10/20% d'écart de prix) et on parle de montres ayant 40/50 ans.
Quand le vintage conservait un avantage prix, je pouvais comprendre mais là franchement, l'écart me semble franchement quasiment réduit à rien et du coup, j'ai du mal à saisir l'engouement. Et on ne parle pas des Rolex où vu les prix pratiqués, le gros challenge est de vérifier que la montre n'a pas été trafiquée...
Du coup, même si j'admire les vitrines en tant que passionné, je passe par contre mon tour à l'achat.
Oui mais non. Les prix de Charly ont toujours été  What the fuck ?!?  aussi loin que je m'en souvienne... Au moins 5/7ans
Revenir en haut Aller en bas
adco86
Membre référent



Nombre de messages : 5390
Age : 35
Localisation : Colombes
Date d'inscription : 05/07/2015

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 16:46

Le glas de la collection, je ne le pense pas. Le glas de certaines collections, plus probablement.

Rolex et Patek se portent toujours très bien.

Certaines montres de poche, notamment chez Lange, se négocient à des tarifs élevés malgré leur relative désuétude.

Quelques indépendants atteignent des sommets lors de ventes aux enchères (comme Philippe Dufour, par exemple).

Bref, des maisons attirent invariablement les acheteurs et je suis convaincu que cette tendance n'est pas prête de s'arrêter ou de s'inverser.

Disons qu'il faut désormais choisir très prudemment ce que l'on collectionne (si l'on souhaite entrer dans une logique d'investissement).
Revenir en haut Aller en bas
Amphibia110
Animateur



Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 09/03/2018

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 22:42

M ONE HUNDRED a écrit:


Moi qui suis également un grand fana de BREITLING, la vente organisée en Novembre 2017 par la Maison CORNETTE DE SAINT CYR a, en ce qui me concerne, été un "fiasco".

La Manufacture porte-t-elle une part de responsabilité? Probablement, et le nier pourrait être interprété comme un manque d'objectivité.

Les "produits" présentés lors de cette vente étaient pour certains dans un si piteux état, et ne me dites pas pas que les photos ne leur rendaient pas hommage, que je considère que c'est presque "honteux" de les avoir proposés à la vente.

Et que dire des estimations? Je les qualifierai de "fantaisistes", et encore je suis politiquement correct en choisissant ce qualificatif.

Je souhaitait me rendre à cette vente, mais lorsque j'ai consulté le catalogue, pris connaissance des estimations et du montant "astronomique" des frais à ajouter (20% de mémoire), j'en ai conclu que le déplacement ne sera pas judicieux.

Résultat de ce "naufrage": moins de 50% des lots officiellement annoncés comme vendus.

Quant au marché des montres "vintage", ou plutôt "millésimées" en bon français de FRANCE, il est ce qu'il est, avec des produits phares et des produits boudés.
J'utilise volontairement le mot "produit", car dès que la spéculation s'installe, l'objet devient un produit financier au même titre qu'une action, une obligation, une part de SCPI ...
Apres, si je compare à deux mondes que je connais bien - le militaria et l'automobile - cela ne me parait pas spécifiques aux montres.

En militaria et en voiture, énormément de lot sont retirés faute d'enchères soit à cause des prix, soit parce que les lots n'ont rien de dingue et ne sont pas si difficiles à trouver hors vente aux enchères.

Les ventes aux enchères, c'est à peu pres le pire endroit pour acheter de la collection... commissaires priseurs mauvais (incapables souvent de faire la différence entre du retapé et de l'original), prix délirants, compétition avec des acheteurs US/russes... qui n'ont pas vraiment de limite financière...

En connaissant un milieu, on trouve souvent mieux pour bien moins cher... mais forcément, ça prend plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
arbigoud
Permanent passionné
arbigoud


Nombre de messages : 2435
Age : 48
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/01/2015

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMar 29 Mai 2018 - 23:10

de quelles montres vintage parlons-nous, dans quels quartiles prix …

uniquement concerné par les petites choses à quelques milliers d'euros grand max. , ce sont des questionnements qui passent de très loin derrières quelques autres critères plus évidents
Revenir en haut Aller en bas
vintage76
Puits de connaissances
vintage76


Nombre de messages : 4339
Age : 43
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 01/05/2014

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMer 30 Mai 2018 - 8:55

En résumé, n'est pas Rolex qui veut ... 

ça ressemble à celui de l'auto vintage. Il y a eu "quelques Porsche 911" qui valaient des sous, après toutes les mamies valaient cher et aujourd'hui on revient à une purge du tout et n'importe quoi. Certains y perdent 30 ou 40ke dans l'automobile ... 

Mais ça fait du bien, ça réajuste les "vraies" valeurs !
Revenir en haut Aller en bas
Petersham
Pilier du forum
Petersham


Nombre de messages : 1746
Localisation : London
Date d'inscription : 28/04/2015

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMer 30 Mai 2018 - 9:50

vintage76 a écrit:
En résumé, n'est pas Rolex qui veut ... 

ça ressemble à celui de l'auto vintage. Il y a eu "quelques Porsche 911" qui valaient des sous, après toutes les mamies valaient cher et aujourd'hui on revient à une purge du tout et n'importe quoi. Certains y perdent 30 ou 40ke dans l'automobile ... 

Mais ça fait du bien, ça réajuste les "vraies" valeurs !

Exactement, c’est plus rapide dans l’automobile car une mauvaise 911, ça coûte cher à entretenir, donc elles reviennent direct sur le marché car les derniers arrivants ne comprennent rien aux voitures vintages. Et effectivement, l’erreur coute cher. La folie des Rolex vintage des cinq dernières années n’a pas encore traversé une vraie crise financière, comme 1991, 2001 ou 2008, et qui devrait se produire dans les 12 à 36 prochains mois. Les montres dont les prix ont triplé ou quintuplé vont souffrir. La première chose que l’on apprend lorsque l’on débute dans les métiers de l’investissement est que les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel, et de nombreux marchands se gavent de pièces qu’ils leur faudra bien vendre un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Amphibia110
Animateur



Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 09/03/2018

Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? Empty
MessageSujet: Re: Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?   Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ? EmptyMer 30 Mai 2018 - 10:20

On confond ici un peu collection, speculation et business...
En auto, les spéculateurs arrivent sur des marchés naissant prenant de la valeur grâce aux vrais collectionneurs passionnés. Du coup, ils font prendre une valeur non justifiée à des modèles qui n'ont pour qualité principale que d'être à la "mode"... des 911, ils en ont produit des tonnes, mécaniquement, c'est de la camelote réparable par un enfant de 10 ans et ce n'est même pas performant... mais voila, Porsche est à la mode...
Donc les Porsche ne pourront que plus ou moins stagner ou baisser désormais..
Ce qui ne baissera pas, ce sont les vehicules authentiquement rare et/ou historiquement importants (type auto de course, auto militaires, micro séries ou voitures ayant appartenues a untel ou un untel).
J'ai tendance à croire que dans les montres, cela sera pareil. Rolex n'a rien de rare ni de fondamentalement exceptionnel sur les modèles qu'on voit passer ces temps-ci... en revanche, les rolo de tel acteur ou tel pilote elles ne devraient pas perdre

Et si ca perd enfin, ce sera bien fait pour ceux qui n'ont acheté que par moutonnisme ou appat du gain

Sans compter que pour acheter en vente aux enchères dans des grandes maisons d'enchères est a peu pres le meilleur endroit pour se faire enfiler (commissaires priseurs incompétents, objets douteux, prix délirants...)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les ventes ratées de montres vintages sonnent-elles le glas des collections ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les groupes financiers actionnaires sonnent-ils le glas des manufactures ?
» les ventes de montres sont elles sans limites?
» Les montres se vendraient-elles mieux si elles étaient moins chères ? (Billet)
» question sur les montres qui sonnent
» Les marques soutiennent-elles les ventes aux enchères ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: