FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"  Empty
MessageSujet: Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"    Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"  EmptyDim 7 Avr 2019 - 18:38

On m'a raconté une histoire qui m'a beaucoup ému et m'a rappelé celle d'un chanteur, Jean-Michel Caradec que j'appréciais en étant adolescent et que le plus pur des hasards m'a fait rencontrer et avec qui j'avais longuement discuté. Quelques années plus tard, il disparaissait tragiquement sur une route à Rambouillet, c'était en 1981. Il chantait notamment ces deux chansons …





La fille de Jean-Michel Caradec s'appelle Madeline



Cette histoire est un peu différente mais m'a rappelé celle de Jean-Michel Caradec


Gaël était artiste peintre dans les années 1970. Passionné par l'art d'une manière générale, il aimait aussi la guitare, la musique pop, l'art grec, la littérature et commençait à s'adonner à la sculpture. Gaël était un artiste complet, gentil, souriant, dynamique, un gars bien. Gaël était tombé amoureux à 16 ans de Julia, une fille magnifique qui l'aimait malgré le désaccord de ses parents qui voulaient un gendre qui ait un métier sérieux. Gaël la fréquentait depuis 7 ans quand elle tomba enceinte d'un enfant désiré. De leur union naquit une petite fille, Laura. Laura a deux ans en 1974. Elle sourit à son papa qui fait tout le temps le clown pour la faire rire. Tous les trois, ils vivent heureux quelque part en Bretagne …

Gaël a été remarqué par un marchand d'art parisien. Celui-ci lui propose d'exposer ses tableaux à Paris dans une galerie. "Passez-me voir et on signera un contrat". Le marchand est habillé tout en noir avec un long manteau. Julia ne "sent" pas ce marchand mais il promet à Gaël un bon pourcentage sur ses œuvres et le couple est encore trop dépendant des parents et des petits boulots qu'ils doivent faire comme saisonnier pour subvenir à leurs besoins. Gaël décide donc de monter à Paris. Il ira en voiture car il ne sait pas combien de temps ça va prendre et il en profitera pour ramener des fournitures qu'il peine parfois à trouver en Bretagne.

La rencontre avec le marchand se passe bien. Ce dernier est certain de pouvoir placer des toiles. Il fait une petite avance à Gaël pour couvrir les frais de son déplacement et ses achats de fournitures. Gaël achète des toiles et en choisit une très grande, il rêve de faire un grand tableau. Il reprend la route pour la Bretagne tard. Ce jour là, il téléphone d'une cabine à Julia pour lui raconter son entretien et entendre les gazouillis de Laura. Il prévient qu'il sera là vers minuit, pas avant .

Gaël ne roule jamais de nuit et il pleut des cordes. Il a du mal à discerner la route et craint s'il ne roule pas assez vite de se faire percuter par un véhicule. Lorsqu'il voit qu'il ne lui reste que 70 kilomètres, il est soulagé mais il est 2 heures 30 du matin. Il a fallu s'arrêter tant la pluie était forte. Gaël est épuisé et à 67 kilomètre de chez lui nul ne sait et ne saura jamais s'il a été ébloui, s'il s'est endormi ou s'il n'a pas bien vu la route. Sans raison apparente, sa voiture quitte la route se retourne et Gaël est très grièvement blessé. Lorsque les secours appelés par un témoin arrivent, il est encore conscient et demande à ce que l'on ménage Julia quand on la préviendra. Dans l'ambulance des pompiers Gaël dit qu'il espère s'en tirer car sa petite fille n'a que deux ans et il veut la voir grandir. Le médecin pompier le rassure mais lorsque l'ambulance franchit la barrière de l'hôpital, Gaël décède d'une hémorragie interne.

La nouvelle bouleverse tous ceux qui le connaissaient. Comme toujours dans ces cas là, on parle d'une injustice, d'une épreuve insoutenable et on console julia comme on peut. Laura est comme anesthésiée par cette épreuve. Elle dit à sa meilleure amis que tout est comme si elle était témoin de quelque chose qui arrive à quelqu'un d'autre. Malgré la douleur, elle surmonte l'épreuve. Julia n'a aucun souvenir de son père, rien …

En 1978, Julia rencontre Philippe, un cadre bancaire dont l'épouse est partie sans laisser d'adresse. Julia est dans une situation financière difficile et Philippe falsifie des papiers bancaires pour l'aider. Il finit par payer de sa poche ce que Julia ne peut rembourser. Il est attendri par Julia et elle se rend compte des risques qu'il a pris pour elle. Un jour, alors qu'elle est à la banque une nouvelle fois pour solliciter une avance, il lui propose de l'inviter à diner. Un peu perdue elle accepte. Elle croit qu'il va l'interroger sur sa vie mais au contraire, il lui raconte la sienne et son mal-être. Julia est à son tour attendrie par Philippe. Elle l'invite à diner à son tour dans son petit appartement dont les murs sont remplis des toiles de Gaël. Philippe est en admiration devant celles-ci et il commente avec bienveillance chaque toile.

Julia et Philippe se parlent longuement plusieurs soirs d'affilée et Philippe explique que Gaël fait partie de l'histoire de Laura et de Julia et que si cette dernière le veut bien, il aimerait aussi prendre sa place dans la suite de son histoire. Laura grandit avec ce père de substitution et le couple se marie et fait ensemble deux enfants. Julia a rangé dans une grande boite les affaires de Gaël, celle qui servaient à la peinture, deux canifs, un beau stylo et les deux ou trois montres de poche que Gaël gardait de son grand-père. Il en avait une avec lui le jour de l'accident.

Le carton est oublié dans un tiroir bas d'une armoire, un tiroir qu'on n'ouvre jamais et dans lequel sont pliées deux couvertures. Laura a aujourd'hui un peu plus de 46 ans. C'est une jolie femme qui a eu deux enfants, des jumeaux,  qui viennent de fêter leurs 16 ans. Chez leur grand-mère, ils ont demandé à voir les affaires de Gaël. Julia les a ressorties, Philippe est resté silencieux, ému lui aussi. Julia a fondu en larmes, Laura ne les avait jamais vues et les enfants non plus. Tout le monde a pleuré. Julia a dit qu'elle allait fleurir la tombe de Gaël chaque mois et qu'elle ne l'avait jamais oublié. Pour rassurer Philippe, elle lui a dit que l'amour qu'elle lui portait était aussi fort que celui qu'elle avait pour Gaël. L'un des gamins a ouvert la montre que Gaël portait le jour de l'accident. A l'intérieur, il y avait une photo découpée et calée dans le couvercle. C'était Laura Bébé dans les bras de Julia. Julia et Laura ont découvert cette photo ce qui a fait monter l'émotion d'un cran. Julia en posant sa main sur celle de Laura a dit "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié".

La montre a été refermée comme pour rendre son secret à Gaël qui n'avait jamais dit qu'il avait placé là cette photo. Toutes les affaires ont regagné leur carton. Gaël est resté intact dans la mémoire de Julia, il est resté jeune, beau et si souriant… Lui n'a pas vieilli et n'a pas pris une ride.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par ZEN le Lun 8 Avr 2019 - 6:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
lord of breit
Membre très actif
lord of breit


Nombre de messages : 270
Age : 36
Localisation : centre
Date d'inscription : 19/08/2016

Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"  Empty
MessageSujet: Re: Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"    Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"  EmptyDim 7 Avr 2019 - 19:19

Emouvant
Revenir en haut Aller en bas
Virgile
Membre éminent.
Virgile


Nombre de messages : 12720
Age : 42
Localisation : France
Date d'inscription : 13/12/2010

Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"  Empty
MessageSujet: Re: Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"    Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"  EmptyLun 8 Avr 2019 - 6:31

ZEN a écrit:
La nouvelle bouleverse tous ceux qui le connaissaient. Comme toujours dans ces cas là, on parle d'une injustice, d'une épreuve insoutenable et on console Laura comme on peut. Laura est comme anesthésiée par cette épreuve. Elle dit à sa meilleure amis que tout est comme si elle était témoin de quelque chose qui arrive à quelqu'un d'autre. Malgré la douleur, elle surmonte l'épreuve. Julia n'a aucun souvenir de son père, rien …


Il finit par payer de sa poche ce que Laura ne peut rembourser. 

Merci @Zen pour cette belle histoire.

J'ose juste te faire remarquer quelques légères inversions sur les prénoms de Julia et Laura sur ces 2 paragraphes Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/VirgileFontaine
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"  Empty
MessageSujet: Re: Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"    Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"  EmptyLun 8 Avr 2019 - 6:59

Merci ! Les vrais prénoms sont en A aussi... Wink

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Une histoire bretonne: "On ne disparait que lorsque les autres vous ont oublié"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous ne pouvez plus vous loguer sur FAM, vous avez oublié votre mot de passe ?
» Ressentez vous une émotion lorsque vous portez une montre à quartz ?
» vous avez oublié celle-ci dans les T18
» Et vous, qu'est-ce que ça vous fait lorsque vous n'avez plus de CHI ?
» De l'attitude de vos femmes lorsque vous achetez une nouvelle montre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: