FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée

Aller en bas 
+13
frederic070578
azulseco
foversta
Nico1293
Leopal
RF76
Stagg
DON
ashivan64
Aeromariner
falconbmw
Deb700
ET
17 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Bruno_DN
Pilier du forum
Bruno_DN


Nombre de messages : 1631
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée    Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée  - Page 3 Empty19.11.19 9:27

Mais c'est un musée chez vous, Zen ! Shocked

Allez. Là, c'est de circonstance : Chinois
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée    Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée  - Page 3 Empty19.11.19 13:35

Musée, non. Par contre, je sais où trouver et où avoir en main des pièces qui me font soutenir des choses que parfois certains peinent à entendre simplement parce que j'ai vu et touché les pièces.

C'est parfois pire quand les marques ont vendu des calibres sans trop savoir ou chercher à savoir leur destination finale. Elles peuvent parfois aujourd'hui certifier ne jamais avoir vendu à tel ou tel et c'est vrai. Elles ont vendu à un tiers ou un importateur qui, lui, a vendu à un utilisateur final.

Pour Longines qui a archivé ceux à qui Wittnauer a vendu ses calibres et montres ? Aucune pièce livrée à l'armée japonaise ne figure dans les archives.

Pour l'armée allemande, les archives de toutes les marques sont presque vides. Le tri sélectif des informations est passé par là. Même en exhibant une pièce forcément authentique, une marque peut nier l'authentifier faute d'archives.

Mais le sujet n'est pas une polémique sur les montres livrées aux belligérants. Le sujet est l'intérêt de la montre et de sa réédition. Cette montre donc livrée en Pologne mais pas à une armée et malgré tout dénommée Heritage military, mais d'une armée non désignée est plutôt bien proportionnée semble-t-il.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Bruno_DN
Pilier du forum
Bruno_DN


Nombre de messages : 1631
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée    Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée  - Page 3 Empty19.11.19 14:41

Donc pas musée, mais en tout cas, très belle collection. Et je partage avec vous cet intérêt pour tenter de connaitre la trajectoire de ces objets qui ont connu plusieurs propriétaires, et ont partagé leur intimité profonde. Qu'y a t-il de plus intime qu'une montre à part une alliance s'il est marié, pour un homme ? 

(A propos de ces montres militaires, cela me rappelle une BéDé des années 70/80 qui racontait à travers plusieurs petites histoires, la trajectoire d'un calibre .38 à travers ses divers propriétaires. C'était plutôt... Noir !...)

Pour ce qui est de l'histoire ici de ce mouvement qui se retrouve emboité dans une montre de pilote suicide japonais, ou du moins attaché à un avion suicide qui n'a jamais décollé selon vos explications, en vous lisant (et même si à priori les finitions semblent indiquer selon votre expertise, un mouvement destiné au marché nord américain qui s'est ensuite retrouvé emboité par Seiko au Japon), il m'est venu à l'esprit que les Allemands faisaient des échanges avec le Japon pendant la guerre. Les uns exportant des matériels de haute technologie, les autres, des matières premières vitales pour l'industrie de guerre allemande, comme le caoutchouc naturel. Notamment avec les U Boot transocéaniques type X (34.000 km d'autonomie !!!!), très vastes, qui ont permis des échanges discrets entre ces deux nations. Si ça se trouve, ce mouvement faisait partie d'un lot acheté par els Allemands aux Suisses, pour en ré-exporter ensuite une partie vers le Japon.

Il faudrait retrouver les manifestes, s'ils n'ont pas été détruits par la guerre, dans les archives allemandes qui ... en ont conservé beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Aeromariner
Passionné de référence
Aeromariner


Nombre de messages : 3138
Localisation : Midi de la France
Date d'inscription : 07/05/2010

Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée    Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée  - Page 3 Empty21.11.19 0:43

Bruno_DN a écrit:
Je ne sais pas qui est ce Monsieur Pani

Je ne sais pas si tu plaisantais, je crois que si; mais au moins pour les récents lecteurs du forum et nouveaux inscrits, le Pani dans ma phrase [Pas de "point Pani" encore dans les commentaires vu le thème "montre et seconde guerre mondiale", certains semblent perdre la main... Incompréhensible] désignait la marque 'florentine' "Panerai"
Revenir en haut Aller en bas
 
Longines Heritage Military 1938 -La montre de l'armée allemande rééditée
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» LOngines heritage 1969 : le bon choix pour une montre rectangulaire
» Première montre <500e dans le style de Longines Flagship/Conquest heritage ?
» Tissot Heritage Cosc 1938
» News : Eterna Heritage Chronographe 1938
» Longines 1938 trois étoiles?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: