FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine

Aller en bas 
+4
georges zaslavsky
M ONE HUNDRED
Biglolle
ZEN
8 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Empty
MessageSujet: Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine   Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine EmptyJeu 2 Avr 2020 - 9:39

Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine



Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Breitl15

Breitling fut après la seconde guerre mondiale l’un des fournisseurs suisses de l’armée américaine. Le chronographe de bord Breitling n’est assurément pas la plus célèbre des montres militaires fabriquées par la manufacture. C’est malgré tout une montre qui est entrée dans l’histoire et qui fait partie intégrante des instruments qui pendant un quart de siècle ont équipé avec succès l’armée des Etats-Unis.

Fiabilité et lisibilité : 2 conditions pour équiper l’armée américaine  

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Breitl16


Dès la fin de la seconde guerre mondiale, l'armée américaine connait de nouveaux besoins en équipement de ses pilotes et de ses navires avec des chronographes dont le cahier des charges repose sur deux principes : Fiabilité et lisibilité. Les manufactures horlogères américaines mises à contribution durant la guerre ont souffert des commandes militaires et certaines furent contraintes de cesser toute fabrication civile pour ne se consacrer qu'aux commandes militaires au point de se faire oublier du public et des consommateurs. L'après-guerre donne lieu à un réveil difficile, le retour à la "vie civile" implique de rattraper le temps perdu, celui pendant lequel les maisons concurrentes ont continué à conquérir des marchés et à s'implanter auprès de consommateurs auprès desquels le champ était laissé libre.  
L'armée américaine fait ainsi appel à l'industrie horlogère suisse et plusieurs grandes maisons répondent à cette demande en particulier quand au début des années 1950, les besoins américains se font pressants au regard de la guerre qui se met en place avec la Corée.


Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Breitl19


Utilisés à bord des avions militaires mais aussi des vaisseaux de marine, les chronographes doivent avoir des cadrans noirs exempts d'inscriptions susceptibles d'en altérer la lisibilité. Le cadran est mat pour ne pas se prêter aux reflets indésirables, reflets qui dans un cockpit d'avion de chasse peuvent gêner le pilote et l'éblouir dangereusement. Des larges aiguilles « poires » peintes en blanc non luminescent doivent réduire le risque d'erreur lors de la lecture des temps et de l'heure et le cadran doit être porteur d'une peinture qui réduit au minimum les reflets indésirables. Les mouvements à roue à colonnes doivent être fiables avec un retour à zéro facile et réalisable d'une simple pression. Les boites commandées sont simplement chromées afin de réduire le coût des achats américains.  


Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Breitl17





Un partenariat logique et discret


Tandis que les montres bracelets sont déjà largement développées et que la plupart des pilotes portent depuis plus de 10 ans des chronographes bracelets, la demande américaine de chronographes de bord n'a rien d'étonnant. Ceux-ci sont en effet à usage polyvalent et s'intègrent notamment dans des dispositifs sextants qui permettent de contrôler en vol la position de tirs, de navires ou de troupes ennemies. Parmi les grandes firmes horlogères qui participent aux livraisons auprès des Américains figure Breitling. L'intérêt de Breitling pour les montres militaires n'est pas nouveau et la maison s'illustre par une maitrise de ses chronographes qui fonde sa réputation. Depuis 1942, Breitling avec son Chronomat doté d'une règle à calcul équipe déjà nombre de pilotes civils ou militaires. S'il faut attendre 1952 pour voir apparaître les premières versions de la Navitimer, il n'en reste pas moins que la maison Breitling figure déjà en bonne place des manufactures qui intéressent les armées pour leur production dédiée à l'aviation.

A l'opposé de la Navitimer, le chronographe de bord Breitling dispose d'un cadran très dépouillé, sans échelle télémétrique ou tachymétrique, sans règle à calcul, il livre des données brutes, des temps mesurés avec fiabilité et donne l'heure avec précision. La mention de la marque Breitling apparait en creux, gravée à l'intérieur du cadran juste au dessus de l'axe des aiguilles horaires et de la trotteuse de chrono tandis que la mention Swiss est placée juste sous ce même axe. Lorsque la lunette est en place avec son verre, ces mentions sont quasi-indétectables. Ce chronographe est un instrument de bord, un véritable outil qui n'a pas sa place ailleurs qu'en mission à la différence d'une montre bracelet. La marque est donc une information qui reste discrète et il faut faire bouger la montre pour la déceler en cherchant les reflets latéralement.    

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Breitl18


Le diamètre de la montre est contenu à 50 mm, pour une prise en main facile et pour être compatible avec les instruments déjà mis en place durant la seconde guerre mondiale et qui sont encore opérationnels au milieu des années 1950 voire bien après. Chaque chronographe appelé "Watch Navigation Stop" est gravé sur le fond avec notamment un numéro d'inventaire, la référence du modèle, le numéro du contrat de livraison qui lie le fabricant avec l'armée américaine et enfin, le rappel de la propriété "US" de la pièce. Sauf à effacer le fond et à en faire disparaitre le plaquage chromé, il est donc quasi impossible d'ignorer l'identification militaire du chronographe.


Un mouvement de haut niveau


Breitling choisit, pour l'ensemble de ses chronographes, les meilleurs mouvements disponibles. A l'époque le Valjoux 5 de 18 rubis fait l'unanimité des fabricants de montres militaires.  Breguet exploitera également les qualités de ce calibre pour ses montres 24 heures de l'Aéronautique Navale en en faisant retirer les pièces liées à la partie chrono puisqu'il livre alors une montre à trois aiguilles.  La précision du mouvement Valjoux 5 a l'intérêt de rester constante quelle que soit la tension du ressort de barillet et la version chronographe est d'une surprenante souplesse qui traduit un ajustage des pièces particulièrement fin. La roue à colonnes en particulier, véritable servocommande de la montre, "pilote" les fonctions avec souplesse et précision. Le pont de chrono est marqué Breitling Watch Ltd. Le calibre est réglé en 3 positions. L'intérieur du fond de boite vissé est lui aussi marqué Breitling Watch Ltd. Suisse.

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Breitl14

Breitling avec ce chronographe dont la carrière militaire s'étendra jusqu'au milieu des années 1970, c'est à dire jusqu'à la fin de la guerre du Vietnam, démontrera une aptitude à produire des chronographes d'une exemplaire fiabilité au regard du peu de maintenance qui fut nécessaire pour assurer, pendant près de 25 ans, un fonctionnement sans faille de ses pièces d'horlogerie. La carrière militaire très longue de cette montre semble s'arrêter à la fin des années 1970, sans doute avec l'avènement d'instruments de remplacement autant pour calculer les positions que pour mesurer les temps courts liés aux besoins militaires. L'usure du revêtement chromé du fond des boites témoigne d'un usage intensif de pièces qui ont traversé le temps en conservant leurs qualités initiales.  


Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Breitl20

Beaucoup de montres Breitling sont entrées dans l'histoire civile ou militaire. Ce chronographe de bord fait indéniablement partie des pièces qui tissent le lien fort du partenariat de l'industrie horlogère suisse avec l'armée américaine après la seconde guerre mondiale. La discrétion du marquage de son origine de fabrication l'a souvent laissé ignoré par les amateurs mais l'intérêt des collectionneurs pour les pièces militaires et pour Breitling en a fait une pièce de collection prisée.

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine 4ffae710
Publicité Breitling 1951


Forumamontres - Droits réservés - Décembre 2018/Avril 2020 - Joël  Duval

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Biglolle
Animateur
Biglolle


Nombre de messages : 1198
Localisation : Au Soleil ☀️
Date d'inscription : 02/09/2016

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Empty
MessageSujet: Re: Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine   Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine EmptyJeu 2 Avr 2020 - 10:10

Merci pour ce partage Zen , toujours aussi intéressant à lire . Chinois
Revenir en haut Aller en bas
M ONE HUNDRED
Passionné de référence
M ONE HUNDRED


Nombre de messages : 3496
Age : 50
Localisation : French West Coast
Date d'inscription : 10/10/2006

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Empty
MessageSujet: Re: Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine   Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine EmptyJeu 2 Avr 2020 - 20:10

Merci pour ce récit fort intéressant sur ce chrono BREITLING.
Revenir en haut Aller en bas
georges zaslavsky
Puits de connaissances
georges zaslavsky


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Date d'inscription : 27/04/2008

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Empty
MessageSujet: Re: Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine   Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine EmptyJeu 2 Avr 2020 - 20:54

merci du partage for intéressant Chinois
Revenir en haut Aller en bas
17rubis
Animateur
17rubis


Nombre de messages : 1036
Date d'inscription : 10/09/2009

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Empty
MessageSujet: Re: Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine   Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine EmptyVen 3 Avr 2020 - 5:01

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Empty
MessageSujet: Re: Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine   Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine EmptySam 16 Jan 2021 - 11:29

Un petit up !

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Varden
Membre Actif
Varden


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 12/03/2020

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Empty
MessageSujet: Re: Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine   Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine EmptySam 16 Jan 2021 - 21:59

Merci pour cette mise en avant Zen, billet malheureusement loupé lors de sa publication 👍
Revenir en haut Aller en bas
Rolecrou
Membre très actif
Rolecrou


Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 08/11/2020

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Empty
MessageSujet: Re: Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine   Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine EmptySam 16 Jan 2021 - 22:40

Texte interessant et magnifiques photos, merci du partage!
Revenir en haut Aller en bas
Fab68
Pilier du forum
Fab68


Nombre de messages : 1651
Age : 54
Date d'inscription : 28/12/2017

Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine Empty
MessageSujet: Re: Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine   Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine EmptyDim 17 Jan 2021 - 10:51

Encore un sujet raté pdt le confinement. Merci du déterrage.  Chinois

Tjs très intéressant. Je découvre avec tes articles, le monde des montres de poches qui est très vaste et passionnant. 
Le modèle que tu présentes ici est particulièrement somptueux: même si son apparence n'est qu'au service de la fonction, il n'en reste pas moins que le fond gris mat et les aiguilles peintes forment une très belle harmonie non perturbée par les inscriptions de logo .
Revenir en haut Aller en bas
 
Récit : Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récit - Breguet : La montre de bord de l'Aéronautique Navale
» Le chronographe de bord Breitling de l’armée Américaine
» Récit : Le Chronographe Omega de l’armée des cadets australienne
» Récit: IWC Epopée d'une manufacture suisse inspirée par l'horlogerie américaine
» Récit : Edward Howard, pilier oublié de l’horlogerie américaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: