FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : La légendaire montre de Marie-Antoinette renaît à la foire de Bâle

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : La légendaire montre de Marie-Antoinette renaît à la foire de Bâle Empty
MessageSujet: Actu : La légendaire montre de Marie-Antoinette renaît à la foire de Bâle   Actu : La légendaire montre de Marie-Antoinette renaît à la foire de Bâle EmptyDim 06 Avr 2008, 8:52 pm

Citation :
La légendaire montre de Marie-Antoinette renaît à la foire de Bâle




HISTOIRE. Trois ans et demi de labeur, un écrin taillé dans le chêne de la reine, des millions dépensés: la réplique d'un chef-d'œuvre de l'horlogerie a été dévoilée vendredi par Nicolas Hayek.


Luc Debraine, Bâle
Samedi 5 avril 2008



Même à 80 ans passés, Nicolas Hayek reste un showman inégalé. Hier matin à la foire horlogère de Bâle, sur le stand du groupe Swatch, il a promené une nouvelle montre dans la foule de journalistes et de visiteurs comme s'il s'agissait de la relique d'une sainte. Entouré de quatre gardes du corps, il a fendu la forêt d'objectifs et de micros en montrant la montre de poche à qui le voulait. La curiosité était à son maximum. Il était aux anges.

Il ne s'agit pas d'une Swatch de plus, même si - comme Nicolas Hayek nous le confiera après la présentation - la montre en plastique est beaucoup plus précise que le garde-temps à plusieurs millions de francs dévoilé hier. Reproduction à l'identique de la mythique montre de la reine Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI, cette Breguet à complications n'a été produite qu'à un exemplaire au terme de trois ans et demi d'efforts dans la vallée de Joux. Elle n'est même pas à vendre. Nicolas Hayek attend la fin de la foire de Bâle pour prendre la décision d'en produire une ou deux par année, à un prix qui sera certainement à sept chiffres.

Trois offres sont déjà arrivées sur le bureau de Nicolas Hayek, dont celle d'un richissime collectionneur chinois. Il en faudra bien davantage pour que la fabrication manuelle de cette montre en or, platine et cristal de roche ne débute. «Je n'arrive pas à me décider, concède le président de Breguet. J'ai peur que cette pièce exceptionnelle n'éclipse le reste de notre production. Il faudrait sans doute mieux s'en tenir là.»

Pendant qu'il nous fait part de ses hésitations, alors que nous sommes enfermés dans un bureau placé sous surveillance étroite, Nicolas Hayek enfile une paire de gants noirs et s'approche d'une grande boîte en bois clair. Fabriquée par des artisans suisses et français, cette pièce de marqueterie comporte 3500 pièces taillées dans feu le chêne favori de Marie-Antoinette à Versailles. Vaincu par Lothar puis par une sécheresse, l'arbre, une fois abattu, a été confié par les intendants de Versailles à la manufacture vaudoise. Il faut dire que Nicolas Hayek s'est engagé à hauteur de 5 millions d'euros à rénover le château de la reine guillotinée, le Petit Trianon.

La grande boîte, dont le couvercle reprend le motif croisé des parquets du Trianon, s'ouvre par deux boutons secrets placés sur les côtés. L'intérieur crème est dominé par la reproduction d'un détail (une main tenant une rose) du portrait de Marie-Antoinette par Vigée Le Brun. Il faut actionner une autre commande secrète, celle-ci placée sur le devant de l'écrin pour enfin apercevoir la pesante montre de poche.

En 2005, la dizaine de spécialistes qui a entrepris de reproduire la Breguet n°160 à l'identique n'avait pas celle-ci sous leurs loupes. Après un détour par Londres, la montre commandée en 1783 par un admirateur anonyme de Marie-Antoinette a été volée en 1983 dans un musée de Jérusalem. Comme elle n'a été retrouvée que récemment (LT du 19.12.2007), les horlogers ont dû se contenter de dessins et photos, ainsi que des descriptions de l'horloger britannique George Daniels. A quelques détails près sans doute, ils sont certains d'avoir parfaitement reproduit le mécanisme, qui recelait tout le savoir horloger de l'époque. «Cette seconde montre est même de meilleure facture que la première, notamment parce qu'on a utilisé des métaux plus purs», précise Nicolas Hayek. Toutes les grandes complications du chef-d'œuvre imaginé par Abraham Louis Breguet, Neuchâtelois devenu horloger de la cour de France, sont au rendez-vous: remontage automatique, quantième perpétuel, équation du temps, pare chute, thermomètre...

Ce dernier chute de plusieurs degrés si vous vous aventurez à parler de «copie» pour décrire la montre dévoilée hier à Bâle: «Ce n'est pas une copie, râle Nicolas Hayek. Comme la première il y a deux siècles, cette seconde montre a été fabriquée dans les ateliers de Breguet, avec le savoir-faire, les outils et les traditions que cela implique.»

Les responsables du Musée Mayer de Jérusalem ont un avis différent. Pour eux, la seule montre originale qui vaille est à nouveau en leurs murs. Ils ont maladroitement exigé des royalties pour la fabrication du nouveau garde-temps. Après s'être rendu compte qu'il n'y a plus de copyright sur une mécanique vieille de deux siècles, ces mêmes responsables ont demandé 400000 francs à Breguet pour sponsoriser une exposition horlogère dans leur musée. Tout en refusant que les spécialistes de la manufacture vaudoise examinent leur montre récupérée. «Je n'ai plus de doutes sur l'authenticité de cette pièce volée puis retrouvée, conclut Nicolas Hayek. Mais la direction du musée de Jérusalem m'interdit de la voir car elle est persuadée de pouvoir en tirer un maximum d'argent. On en est là.»







http://www.letemps.ch/template/societe.asp?page=8&article=229260

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
manhatan
Passionné absolu
manhatan


Nombre de messages : 2517
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/01/2008

Actu : La légendaire montre de Marie-Antoinette renaît à la foire de Bâle Empty
MessageSujet: Re: Actu : La légendaire montre de Marie-Antoinette renaît à la foire de Bâle   Actu : La légendaire montre de Marie-Antoinette renaît à la foire de Bâle EmptyDim 06 Avr 2008, 10:54 pm

C'est typiquement le genre de pièce qui fait réver. J'espère qu'ils mettront cet "exemplaire" (histoire d'éviter le terme réplique) dans un musée ou un truc du genre pour que le grand public puisse la voir.
Par contre, étonnant le comportement du musée de Jérusalem, c'est presque surnaturel cette surenchère sur la montre pour un musée. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49723609@N08/
 
Actu : La légendaire montre de Marie-Antoinette renaît à la foire de Bâle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu:Montre de Marie-Antoinette, escrocs et Nicolas Hayek
» La Marie-Antoinette à Bâle
» Actu : "Marie-Antoinette", l'affaire de la montre
» Actu : La Marie-Antoinette racontée par Nicolas G. Hayek
» Actu : L'énigme des montres du musée de l'Islam résolue ( Marie Antoinette )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: