FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire

Aller en bas 
+2
discret
ZEN
6 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyMer 1 Juin - 18:38

Les marques autrefois se livraient une conurrence frontale sur le terrain technique. La raréfaction des manufactures et la communauté des mouvements utilisés par les uns ou les autres font qu'aujourd'hui , on se satisfait de la satisfaction des controles du COSC. Les tests Fleurier constituent une petite plus value de certitude quant à la prècision mais cela s'arréte là. Plus de concours, plus d'angoisse à la sortie de l'observatoire...

Les chronométriers des années 60 attendant devant les portes de l'observatoire la proclamation des résultats qui allait mettre leur maison à l'honneur pour avoir réussi dans toutes les positions de la montres à descendre en dessous de 3 secondes d'écart, reléve d'une période révolue depuis 1972 et qui avait pourtant duré plus d'un siècle.

Le quartz avait supprimé l'intéret de telles concours , lui qui garantissait la précision à la seconde sur des périodes beaucoup plus longues. Sad

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Cronometrie


A lire , l'article de l'Impartial ...
http://www.limpartial.ch/services/horlogerie/2002/mondehorlogerie/autempsdesprinces.htm

A+

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: La légende...   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyMer 1 Juin - 19:39

La photo et sa légende ...


Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Cronometrie

Les meilleurs chronométriers attendent la proclamation des résultats. De gauche à droite: Joseph Ory (Omega), Robert Chopard, Fernand Wenger, Frank Vaucher (tous les trois chez Longines) et André Brielmann (Omega).

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Invité
Invité




Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 3:14

Les marques, et je pense surtout à Oméga et Longines (pas à sa vraie place en ce moment), qui composaient cette élite devraient un peu plus communiquer sur ce souci ancien mais constant de la mécanique à la fois belle, robuste et précise.

Pourquoi ne pas rétablir un concours annuel ?

La légitimité, c'est aussi cela ;-)

AL
Revenir en haut Aller en bas
discret
Membre Hyper actif
discret


Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 21/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 6:17

l'idée de rétablir ce type de concours est très interessante , on pourait y adjoindre une étude au cas par cas sur la qualité réelle de fabrication et avoir un avis technique sur la facilité de maintenance ...
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Puits de connaissances
Bertrand


Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 6:22

pour justifier les investissements importants liés aux concours, il faudrait que que la précision soit encore un argument de vente auprès du commun des mortels (et non auprès de quelques dizaines d'allumés qui controlent leur montre tous les jours avec d'un pendule radiopilotée à 15 euros...)
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: En outre, les groupes se feraient une concurrence interne   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 6:30

Le concours n'est plus à l'ordre du jour des marques. Les contraintes du marché font que l'objectif est de vendre et que ceux dont c'est le métier ne connaissent que rarement ce qu'il y a dans la montre. Ceux qui les vendent ne connaissent plus que très très très très très rarement l'horlogerie. spiderman colors albino

C'est lépoque qui veut ça... bigsmurf

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Arno
Modérateur
Arno


Nombre de messages : 21225
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 8:00

Juste comme ça...
Est ce que chaque montre est controlée, d'une maniére individuelle, pour sa certification, ou c'est une série de calibres, qui est controlé, disons tous les 1000 calibres par exemple ??
Je fais allusion, bien sur aux montres COSC.
Si parmi vous quelqu'un à la réponse....
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Chaque montre est controlée ...   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 8:50

salut Arno,

Chaque montre est controlée une par une et je peux te dire que la préparation est peaufinée, car elles sont "précontrolées" pour éviter les retours du COSC sans le bulletin ...

A+

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Bertrand
Puits de connaissances
Bertrand


Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 8:56

salut Arno,
je pense que cela dépend de la marque . Si c'est Omega Rolex ou Breitling, ils doivent soumettre un nombre important de calibres à la fois. J'avais effectivement lu 1000 dans Saga Omega (à l'époque manufacture). Les petits fabricants doivent probablement soumettre de plus faibles quantités ?
Ensuite chaque calibre est testé individuellement et reçoit son certificat ou non !
Revenir en haut Aller en bas
Arno
Modérateur
Arno


Nombre de messages : 21225
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 9:01

Donc, voyons voir....
Rolex, environ 800 000 montres.
Breitling et Omega, disons 300 000.
Divers : 300 000
Un total de 1 400 000 montres à passer en 5 positions dont 2 en températures.
Pour passer une montre sur 3 positions, sans etre ni doué, ni trop manche, je met 4 minutes.
Admettons, que pour passer les 5 positions, un temps de 5 minutes soit suffisant...
Nous disons donc, 1 400 000 X 5 = 7 000 000 de minutes, qui nous donnent 116 000, arrondies à 120 000 heures. Soit en journées de 8 heures : 15 000 jours de travail. En mois : 750 mois, c'est à dire 750:10=75 ans à une seule personne pour passer la production Suisse.
Arrrrrrrrrrrrrrrfffffffffffffffffffffffffffffffffffff !!!!!!! Mr. Green et Boulet
Suffit de savoir le nombre de personnes qui bossent au COSC en final...
Tout ce que je sais, c'est qu'il ne sont pas si nombreux, et surtout pas des foudres......
Comment cela se passe t-il en final ????
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Puits de connaissances
Bertrand


Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 9:22

je pense que tous les mouvements sont testés:
exemple le certificat détaillé de ma Chronomaster

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Cosc129up

sinon, cela voudrait dire que l'on m'aurait menti What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Tous les mouvements sont testés mais dans des machines.   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 10:01

Les mouvement sont testés par machines et par quantités mais chacun a sa mesure qui est enregistrée. Les marques ont le même type d'équipement pour prétester leurs calibres avant de les expédier. Cela se passe dans un lieu confiné et spécifique. Il y a la "testeuse" et les préparatrices...

A+

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Arno
Modérateur
Arno


Nombre de messages : 21225
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 10:26

Juste comme ça, Zen, je te signale que je posséde un des équipements du COSC pour tester aussi mes montres....Et je t'assurre qu'il me faut réellement plus de 5 minutes pour venir à bout d'une Rolex....Surtout d'une Rolex, ou le réglage se fait sur des paires de vis diamétralement opposées, et se trouvant sur la serge du balancier.
Autre chose, il y a moins de 10 personnes qui bossent au COSC, ce qui revient à dire, qu'il faut, prés de 8 ans à ces gens pour controler une année de production Suisse. Et 8 ans, sans souffler, sans pisser un coup, sans prendre un café, sans parler, sans chuchotter, sans rire, attachés 8 heures par jour aux T-400 et autres HK 5000 et B 600.
Pour le moment, vous ne m'avez pas convaincu, quant à passer prés de 2 000 000 de calibres individuellement, et en moins de 1 an !!!!!!!
Mais, je suis preneur et j'accepte toutes explications possibles.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Le Cosc ne touche pas au réglage   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptyJeu 2 Juin - 10:34

Le COSC ne touche pas au régalge, il reçoit des mouvements préconditionnées par les marques sur des plateaux et n'a qua les positionner dans des machines ( les plateaux comprennent des dizaines de mouvements. ensuite informatiquement chaque calibre subit simultanément avec les autres les tests sans bouger de son plateau et de sa machine...Une personne passe 5 minutes à sortir et enfourner des plateaux...L'édition du certifiat est informatisée...C'est à la marque que ça prend du temps pas au COSC pour la préparation...
A+

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
nokia93230
Membre super actif
nokia93230


Nombre de messages : 328
Age : 62
Localisation : Dark Side Of The Moon
Date d'inscription : 21/02/2009

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptySam 28 Fév - 11:09

Bonsoir Zen,

S'il vous plait, j'aimerai avoir des précisions entre les tests du COSC et ceux qui sont fait pour les montres allemandes Wempe Zeitmeister Chronometer de la norme DIN 8319 - créer par Wempe, parait-il.

Quelles sont les avantages, les plus de cette norme DIN allemande ?

Cette demande n'est pas anodine, car je souhaite acquérir courant mars deux montres Wempe Zeitmeister,

  • l'une la chronograph, Réf : WM540001


  • L'autre la Weltzeihur, une GMT ou World Timer, réf : WM340001

Merci beaucoup pour votre réponse.

nokia93230
Revenir en haut Aller en bas
nokia93230
Membre super actif
nokia93230


Nombre de messages : 328
Age : 62
Localisation : Dark Side Of The Moon
Date d'inscription : 21/02/2009

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptySam 28 Mar - 10:22

Je suis allé directement chez Wempe Paris (16 rue Royale) Selon eux la norme DIN 8319 a été remise au goût du jour pour avoir le privilège d'avoir des montres chronomètres allemandes. Very Happy

La différence majeur entre cette norme et le COSC c'est :

  • COSC ne travail qu'avec le mouvement pour réaliser leurs tests


  • DIN 8319 réalise chaque tests avec la montre complètement montée, avec la rigueur toute germanique, la montre doit fonctionner à la seconde près. applaud Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Chronometrie_tab1a_452_DE

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Chronometrie_pic1 Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Chronometrie_logo1

J'en ai profité pour finaliser l'achat de deux Zeitmeister,

l'une chronographe Réf : WM540001 à 1950,00 euros Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire 902

l'autre une Weltzeihur GMT Réf : WM340001 à 1660,00 euros Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire 303

je les aurais d'ici 15 jours, avec pour chacune, un certificat de chronométrie bravohap

Que l'attente sera longue....... alors j'attends tongue

A+
Revenir en haut Aller en bas
bichão
Membre référent
bichão


Nombre de messages : 9854
Age : 53
Localisation : Lille
Date d'inscription : 21/12/2008

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire Empty
MessageSujet: Re: Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire   Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire EmptySam 28 Mar - 10:51

Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire 090328104430710887 la mienne fait +1/2 seconde jour, en tout cas je peut dire que le COSC c'est pas de la fantaisie. papiers et preuve a l'appui Arrow (ma montre)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Chronométrier : L'époque des concours de l'observatoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le métier de chronométrier
» Sujets historiques généraux
» Vieux métier : Chronomètrier
» Concours de chronométrie
» Profession chronométrier - Régleur de montres de concours.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Les Grandes Heures de FAM-
Sauter vers: