FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise Empty
MessageSujet: Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise   Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise EmptyLun 19 Jan 2009 - 7:27

Citation :
Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise
GENÈVE | Le SIHH ouvre aujourd’hui ses portes à Palexpo. Or, dans une période dominée par la crise économique, la fréquentation devrait reculer d’environ 15%.

PIERRE-YVES FREI | 19.01.2009

Du luxe e n veux-tu en voilà! Avec peut-être moins d’apparat que l’année dernière. Il s’agit de se concentrer sur l’essentiel en ces temps de crise et de réduction de voilure: le produit, ou plutôt les produits.  

Le Salon international de la haute horlogerie 2009 ouvre aujourd’hui ses portes à Palexpo, et pour une semaine. Comme d’ordinaire, le simple quidam n’y est pas convié. La manifestation s’adresse aux VIP et aux professionnels. Le très haut luxe s’entoure volontiers d’un voile d’exclusivité et de mystère.

«Au niveau des clients, nous imaginons une baisse de fréquentation d’environ 15%, reconnaît Fabienne Lupo, présidente de la Fondation de haute horlogerie. Le changement de date de notre salon cette année et la crise l’expliquent. Mais cela laissera plus de temps aux marques et à leurs clients pour avoir des contacts de qualité.»

Exportation en baisse

Ce luxe que l’on dit volontiers anticyclique peine tout de même en ce moment. Les exportations suisses de montres au mois de novembre ont fléchi de 15,3% par rapport à la même période une année plus tôt, pour s’établir à 1,5 milliard de francs. Ces statistiques ont apporté de l’eau au moulin de ceux qui, conscients de la gravité de la crise, excluent que le luxe en sorte indemne. A voir.

Car si les modèles compris entre 500 et 3000 francs, ont subi en novembre un recul de 30%, ceux qui se trouvent au-delà de cette fourchette n’ont enregistré eux qu’une faible chute de 5,4%.

C’est typiquement sur ce dernier segment que table depuis 1991 le Salon de la haute horlogerie, où se côtoient un petit cercle de marques, 17 en tout, pour la plupart aux mains du groupe Richemont. C’est en ce sens que ce salon fera véritablement figure de test. Il permettra de voir si le haut luxe plie moins que les autres segments sous la tempête économique.

Rien n’est moins sûr. Dans le domaine de la joaillerie, les premiers signes ne sont guère encourageants. Le groupe Tiffany Co, deuxième détaillant au monde sur ce segment, a révélé le 14 janvier dernier que les très attendues ventes de Noël n’avaient pas connu le rebond tant espéré. Les revenus engrangés entre le 1er novembre et le 31 décembre se sont établis à 690 millions de francs suisses contre 870 un an plus tôt.

«Le luxe subit sans aucun doute l’actuelle mauvaise conjoncture, lance Alessandro Migliorini, analyste chez Helvea. On le voit dans tous les domaines et l’horlogerie n’y échappe pas. Le premier semestre 2009 sera assez sévère. Et des victimes ne sont pas à exclure surtout si elles ont principalement misé sur le marché américain, très atteint.»

Le Moyen-Orient résiste

Contacté par la Tribune de Genève et interrogé sur le comportement de ses ventes à Noël, le groupe Richemont a préféré ne rien en dire pour l’instant. L’information ne sera révélée qu’aujourd’hui. Mais selon six analystes contactés par l’agence Bloomberg, le groupe Richemont pourrait annoncer que ses ventes de Noël ont stagné pour la première fois en quatre ans.

Quant à un redémarrage en ce début de 2009, il est peu probable. La crise est globale et même les pays émergents en souffrent. Il n’y a guère que le Moyen-Orient, seule région vers laquelle les exportations de novembre avaient connu une forte progression (18,3%), qui pourrait atténuer le choc.

Nul doute que le haut luxe retrouvera un jour ses couleurs. Et ses fastes. Mais en attendant, la nouvelle édition du SIHH se parera d’une certaine sobriété.



--------------------------------------------------------------------------------

Une citadelle placée sous haute surveillance

Les véritables stars du salon sont arrivées à Palexpo. Ponctuelles, comme doit l’être toute tocante. «Les pièces sont acheminées par trois gardes armés au volant de deux camions blindés», précise Paolo Salini, directeur de Ferrari Expéditions. Le tout dans la plus grande discrétion, comme lors d’un convoi de fonds ordinaire. Valeur estimée de la marchandise: entre 5 et 7 millions de francs, pour «une cinquantaine de montres tout au plus».

Afin de mener à bien sa première mission pour le SIHH, l’entreprise au nom prédestiné à escorter une cargaison de prestige a dû souscrire à une assurance aussi blindée que ses véhicules. «En cas de vol, la perte serait incommensurable. Certains modèles ont nécessité plus de deux ans de travail pour être réalisés», commente le responsable.

Etape préliminaire du périple: la douane. «Certaines pièces sont munies de bracelets en véritable peau de crocodile», précise Paolo Salini. Les stars du salon sont heureusement toutes assorties d’un visa en bonne et due forme: le carnet ATA. Une procédure incontournable pour présenter des échantillons commerciaux lors d’expositions professionnelles.

Une fois les tracasseries administratives achevées, direction la forteresse Palexpo. A moins de faire partie de la «guest list», impossible d’accéder au Halles d’exposition. Le coffre-fort est gardé par une armada d’agents de sécurité en uniforme et en civil. Combien au total? «Un très grand nombre, résume Jérôme Cazenave, responsable technique du salon. C’est la manifestation la plus sécurisée de Palexpo.» Les contrôles y sont poussés à leur paroxysme: invités photographiés à l’accueil, flux enregistrés et mesurés, badges pour entrer ou sortir, accréditations scannées…

Salon aux petits oignons

Chaque jour, jusqu’à 5000 plats y sont concoctés sur place: rillettes de truite, saumon fumé, sushis… «80% de nos menus seront servis froids afin qu’un minimum d’odeur ne s’en dégage. Il est important que les tractations qui se déroulent dans des bureaux proches des cuisines se passent dans des conditions optimales», explique Gérard Agassiz. Pour cette 19e cuvée, le directeur d’ExpoGourmet a mis les bouchées doubles.

«Organiser le catering de la plus grande manifestation après le Salon de l’auto exige entre deux et trois mois de préparation chaque année.» Quatre-vingts chefs pour élaborer les spécialités. Le reste est réglé comme du papier à musique. Les mets sont acheminés dans des kitchenettes satellites situées dans l’enceinte du salon, où des escadrilles de serveurs sont chargées de dresser et de composer les assiettes. Cent soixante chefs de rang supervisent ensuite leur acheminement vers la zone de restauration. Tarif moyen du menu: une vingtaine de francs.

Pour faire descendre le tout, ExpoGourmet ne propose que des boissons sans alcool. «15 000 bouteilles d’eau, 6000 boissons sucrées gazéifiées et 4000 jus d’orange fraîchement pressée. Les alcools sont fournis par les organisateurs du salon qui ont conclu des accords avec des vignerons célèbres», ajoute Gérard Agassiz.

Cerise sur le gâteau: le cocktail d’inauguration du lundi 19 au soir et la réception VIP de clôture le 23. «Dans le premier cas, nous attendons environ 800 personnes et jusqu’à 3500 pour le second événement», précise le directeur.

Dejan Nikolic

http://www.tdg.ch/actu/economie/salon-haute-horlogerie-test-luxe-temps-crise-2009-01-18

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
jimbo78
Membre très actif
jimbo78


Nombre de messages : 295
Age : 51
Localisation : Chennai (Inde)
Date d'inscription : 14/07/2008

Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise Empty
MessageSujet: Re: Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise   Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise EmptyLun 19 Jan 2009 - 10:15

Citation :
Difficile mois de décembre pour Richemont

Richemont souffre. Sur le troisième trimestre, d'octobre 2008 à décembre 2008, les ventes du groupe de luxe, propriétaire des marques prestigieuses comme Cartier, Lancel, Montblanc ou encore Dunhill, ont baissé de 12% à 1,55 milliard d'euros. Le chiffre d'affaires s'est particulièrement dégradé sur la zone Etats-Unis, avec une chute de 24% sur la zone pour le seul mois de décembre.

A taux de change courant, le recul du chiffre d'affaires n'a été que de 7%, a précisé Richemont dans un communiqué. "La demande pour les produits de luxe (...) a dramatiquement chuté et Richemont fait actuellement face aux conditions de marché les plus difficiles depuis sa création il y a 20 ans", a souligné le groupe.

A lire sur www.e24.fr
http://www.e24.fr/entreprises/luxe/article46172.ece

ainsi que leur communiqué de presse sur les résultats en format PDF, toujours sur www.e24.fr
http://www.e24.fr/multimedia/archive/00006/Le_communiqu__de_Rich_6544a.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Irimi2
Animateur
Irimi2


Nombre de messages : 862
Age : 52
Localisation : Paname
Date d'inscription : 29/06/2008

Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise Empty
MessageSujet: Re: Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise   Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise EmptyLun 19 Jan 2009 - 15:14

Merci pour ces articles. Merci Jimbo pour les infos concernant Richemont. Je pense que le communiqué de presse est très important et mériterait plus de visibilité sur le général.
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise Empty
MessageSujet: Re: Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise   Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise EmptyLun 19 Jan 2009 - 16:02

Une chose m'intrigue: la direction du SIHH craint une baisse de l'affluence, mais comme la fréquentation est basée sur les invitations, il est facile de déterminer déjà aujourd'hui à quelle sauce l'équipe organisatrice de cet évènement sera mangée.
Car les RDV doivent être confirmés, des chambres d'hôtel réservées, et tout est planifié longtemps à l'avance.
La marche des affaires est clairement un autre problème, mais on peut aussi y aller avec les pieds très lourds sur les freins
Revenir en haut Aller en bas
Daniel
Membre super actif
Daniel


Nombre de messages : 418
Age : 62
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise Empty
MessageSujet: Re: Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise   Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise EmptyLun 19 Jan 2009 - 22:00

Boogie a écrit:
Une chose m'intrigue: la direction du SIHH craint une baisse de l'affluence, mais comme la fréquentation est basée sur les invitations, il est facile de déterminer déjà aujourd'hui à quelle sauce l'équipe organisatrice de cet évènement sera mangée.

Bonne remarque thumright
c'est à mon sens le défaut majeur de ce salon...
hormis qques notables qui ont réussi à obtenir une invit Cool Mr.Red les seuls rapporteurs sont de la presse spécialisée et là...dans notre douce France Confused Shocked
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu : Salon de la haute horlogerie: un test pour le luxe en temps de crise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: C'est parti pour le salon de la haute horlogerie
» Actu: Fréquentation en hausse pour le Salon de Haute Horlogerie à Genève
» Actu : La haute horlogerie rattrapée par la crise
» Actu : Haute horlogerie, l'heure est à la crise
» Actu: Vol au Salon de la haute horlogerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: