FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?

Aller en bas 
+8
mijdrol
JulienS
PE
Emmanuel H
Eric-01
pmk
jaeger92
ZEN
12 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57508
Date d'inscription : 05/05/2005

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consommateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 07:35

Quand l'automobile tousse, le secteur obtient des primes d'état et les banques offrent des crédits à taux favorable, les groupes automobile volent au secours des détaillants en passant par les organismes de crédits pour faire des offres aux clients et les promos affluent. Pas d'auto à prix cassé à 50% , pas de voitures bradées mais des paiements échelonnés viennent convaincre le consommateur... Bref, l'automobile n'oublie pas qu'il faut des clients...

Quand l'horlogerie tousse, on licencie dans les fabriquent, on ne fait pas de communication de crise, on ne change pas les catalogues, on ne change pas le discours, on ne fait pas grand chose pour faire venir le client, on va à peine vers lui... Bref, on prend le miroir et on se demande si on est la plus belle, le miroir répond oui mais le client n'en sait rien.

Les produits automobiles et horlogers sont sans rapport, il n'y a qu'un seul point commun : le besoin d'avoir des clients qui ont économiquement la faculté d'acheter. Juste cela...

Quand une industrie devrait se fédérer pour revoir sa politique c'est que l'organisme ou les organismes qui la fédérent ne jouent peut-être pas le rôle qu'on attend d'eu(x). Le problème horloger vaut mieux qu'un communiqué laconique tout les 15 jours pour dire que ça va mieux et que les ventes vont bien finir par redécoller. Espèrons que quelqu'un d'autre que les clients s'en rend compte...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
jaeger92
Modérateur
jaeger92


Nombre de messages : 20026
Age : 43
Localisation : Suisse.... c'est bête de mettre son département en pseudo, quand on déménage ça fout tout en vrac :D :D
Date d'inscription : 26/04/2008

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 07:42

la comparaison est interessante au contraire.. j'ai le sentiment que traverser les crises est pour l'auto une "habitude", c'est un cycle, on morfle, on ajuste, on sait comment, y compris pour le marketing. La finance ajuste ses offres de financement, on adoucit la pillule, mais il faut remonter la pente vite.

Ma vision exterieure du monde horloger est qu'elle est en mode panique totale et elle est figée, incapable de choisir une voie, de s'adapter. Peut être parce que la dernière crise a pratiquement eu raison du secteur il y a quelques decennies ?

L'industrie horlogère a besoin de personnes venant de l'automobile pour les relever.. et je suis là.. my name is veur...sau-veur Mr. Green Arrow désolé

_________________
Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Marsup10
Revenir en haut Aller en bas
pmk
Membre référent
pmk


Nombre de messages : 5031
Localisation : La Manche
Date d'inscription : 27/03/2008

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 07:53

ZEN a écrit:
Les produits automobiles et horlogers sont sans rapport...
Quand on voit le nombre de parallèles horlogerie / voiture qui sont fait sur ce forum, on peut se poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
Eric-01
Animateur



Nombre de messages : 987
Age : 67
Date d'inscription : 15/07/2006

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 07:54

Meci bien, des sauveurs venus de l'automobile, j'ai déjà donné et je n'ai pas vraiment été convaincu Pleure 2
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel H
Passionné de référence
Emmanuel H


Nombre de messages : 3197
Age : 50
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/12/2008

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 09:00

ZEN a écrit:
Pas d'auto à prix cassé à 50% , pas de voitures bradées
Si ! Aux Etats-Unis, où le problème est encore plus grave que chez nous. Nous sommes d'ailleurs probablement à quelques jours de la mise de GM sous le Chapter 11, ce qui ne va pas arranger les choses.

ZEN a écrit:
Quand l'horlogerie tousse, on licencie dans les fabriquent
Tout licenciement (du moins pour cause économique prétendue ou réelle, pour délocalisation...) est un drame. Mais quand l'industrie horlogère licencie 500 personnes, l'industrie automobile en licencie probablement 10.000 !! Le pourcentage par rapport aux emplois totaux du secteur est peut-être identique, mais l'impact sur l'économie est forcément différent.

ZEN a écrit:
Les produits automobiles et horlogers sont sans rapport, il n'y a qu'un seul point commun : le besoin d'avoir des clients qui ont économiquement la faculté d'acheter. Juste cela...

Je pense au contraire que les produits automobiles et horlogers ont beaucoup de points communs ! On peut en débattre, ce serait intéressant.

Bonne journée !

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
PE
Passionné absolu
PE


Nombre de messages : 2952
Date d'inscription : 03/11/2008

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 09:12

jaeger92 a écrit:

L'industrie horlogère a besoin de personnes venant de l'automobile pour les relever

pour assez bien connaitre le monde de l'automobile et tout en y ayant travaillé, je pense plutôt que c'est exactement le genre de profil qui ne correspond pas Evil or Very Mad

vu la différence de taille entre les 2 industries (en terme d'emplois et enjeux associés), je doute qu'un gvt pense à aider le secteur de l'horlogerie...
ceci dit, ne voit-on pas fleurir un peu partout des propositions de paiement différé, de crédit à 0% chez les AD ? le secteur s'auto (haha) organise et se débat... la solution viendra des marques et d'elles seules... faut se retrousser les manches et revenir aux fondamentaux !

ce qui est drôle, c'est que le côté passionné nous pousse toujours à ne pas considérer l'horlogerie comme une industrie mais plutôt comme de l'artisanat... et là on vient se comparer au mastodonte automobile... bizarre Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
jaeger92
Modérateur
jaeger92


Nombre de messages : 20026
Age : 43
Localisation : Suisse.... c'est bête de mettre son département en pseudo, quand on déménage ça fout tout en vrac :D :D
Date d'inscription : 26/04/2008

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 09:20

le point sur l'auto était plus sur la boutade mais au fond, pourquoi pas.. et je doute qu'un "sauveur" puisse rétablir à lui seul une marque ou un marché Wink Incompréhensible et pourquoi pas un vendeur de parquet qui aurait L'idée de génie pour relancer une marque ?

un outil industriel à gérer, des impératifs commerciaux (stock, vente finale), des outils de gestion et une image de marque à gérer. Une division R&D avec des délais de developpement long.. pourquoi l'auto serait elle si deconnectée dans son mode de fonctionnement par rapport aux montres ?

et la force de l'auto est d'avoir su attirer des profils venant de l'extérieur.. qu'en est il de l'horlogerie qui a l'air d'être, en ce moment, plus en recrutement inter-marques et endomorphe ?

en tout cas, oui, la sortie de crise viendra grâce aux clients qui acheteront.. 'sont pénibles ces clients Twisted Evil

my 2 cents roumains qui valent grand chose Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Blunt_gi

_________________
Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Marsup10
Revenir en haut Aller en bas
JulienS
Membre Actif



Nombre de messages : 78
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/01/2009

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 10:10

jaeger92 a écrit:
pourquoi l'auto serait elle si deconnectée dans son mode de fonctionnement par rapport aux montres ?

Je pense que les deux "industries" sont déconnectées car la haute horlogerie est nécessairement un achat plaisir (un tourbillon donne la même heure que celle affichée sur un quartz à 15e), alors que l'automobile est d'abord un achat utile avant d'être un achat plaisir (cf : la tendance aux voitures propres, qui réduisent les coûts à l'utilisation pour le consommateur final, alors qu'on ne peut pas en dire autant pour les montres!).

Evidemment, une certaine tranche de l'automobile peut s'apparenter à la haute horlogerie. Mais ce n'est pas de cette tranche dont parlent les médias à l'heure actuelle : GM, Chrysler ou PSA, en difficulté, ne peuvent être apparentés à Porsche ou Ferrari.

My 2cents, comme vous dites.
Revenir en haut Aller en bas
mijdrol
Membre très actif
mijdrol


Nombre de messages : 215
Localisation : Bordeaux, FR.
Date d'inscription : 11/01/2009

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 10:15

Je ne pense pas que la sortie de crise viendra de subventions quelconques, cette crise vient des failles du système d'investissement et réinvestir pour la régler me semble hasardeux. Même si les contraires peuvent se guérir par les contraires Smile

Si une analogie pourrait être faite entre l'horlogerie et l'industrie automobile ce serait avec l'industrie auto américaine, qui a mon avis cherchent des solutions plus pérennes qu'une perfusion en attendant que l'hémorragie s'arrête. Obama a demandé à l'industrie auto de
1) se recentrer sur des véhicules plus en rapport avec les besoins réels des clients ricains, voitures plus petites, moins consommatrices d'énergie : au final moins cher à l'achat, à l'entretien et à l'utilisation.
2) optimiser le cout de la production et refléter cette optimisation sur le prix à la vente des véhicules.

Peut être que sous un certain angle l'industrie horlogère pourrait s'en inspirer.
pour le 1) : Le concept de l'automatique ou de la manuelle vs quartz est totalement dans cette optique, dans la mesure ou la montre est alimentée par une source d'énergie pseudo-renouvelable (en fait pas vraiment, l'énergie musculaire nécessite des calories, donc de l'alimentation, consommatrice d'énergie fossile au final, mais je chipote grave.) L'automatique ou la manuelle est un concept qui est bien dans l'air du temps, alors pourquoi ne pas communiquer là dessus ? Pourquoi n'y a t il dans les grandes marques guère que la seiko 5 comme toolwatch fiable solide et pas chère ? Que font les autres ?
(il faudrait une autre raison que "nous, industrie du luxe tellement qu'on fait des montres chères tellement qu'on a des clients pétés de thunes tellement qu'on sponsorise des matches de polo ou des courses de F1 tellement qu'on parle pas aux pauvres, on va pas communiquer sur le fait que nos engins permettent d'économiser des sous.")

pour le 2) : il y a clairement eu depuis quelques années une bulle des prix de certaines marques. Une montre de qualité a forcément un prix qui est en rapport avec sa qualité, mais le prix des tags, omega et autres a grimpé artificiellement. Alors peut être est ce une augmentation simplement marketing-ière (?) ou qu'elle reflète réellement les couts de production, mais si on est dans ce dernier cas, il y a un vrai souci : l'optimisation de l'outil de production doit aboutir à une diminution des couts, si c'est l'inverse qui se produit, y a un gros gros problème de gestion. Tout ca pour dire qu'il y a de la place pour une réduction des prix, sans pour autant obliger les fabricants à dormir dans des cartons.

Au final ma stratégie de sortie de crise pour le monde horloger : faire des montres fiables et pas chères (mais pas que, hein), communiquer sur le concept en s'adressant à tout le monde et pas qu'aux riches et recadrer le prix des montres sur leur coût réel.

Excusez moi pour la longueur et la lourdeur de ce post. Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 11:29

Je n'ai pas le temps de faire aussi long que Mijdrol, mais si je comprends bien Zen, tu regrettes que l'horlogerie se regarde le nombril et ne fasse pas l'effort d'aller vers le client, et lui proposer des solutions pour lui permettre de s'acheter la montre de ses rêves.

Si c'est bien ce que zen a exprimé, je suis d'accord, l'horlogerie ne fait pas grand-chose, parce que...parce que...la réponse est toujours la même..: " nous sommes dans le luxe, Monsieur " et le luxe ne fait pas de crédit.

manière de voir, que je ne partage pas, il y a toujours à réfléchir et des solutions à trouver, à imaginer, surtout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 11:55

pmk a écrit:
ZEN a écrit:
Les produits automobiles et horlogers sont sans rapport...
Quand on voit le nombre de parallèles horlogerie / voiture qui sont fait sur ce forum, on peut se poser la question.

Rapport il y a, quand on est dans une certaine démarche (haut de gamme, achat plaisir, etc..)
Apres, il faut bien voir que la montre n'est pas un objet indispensable en 2009 pour le vulgum pecus, alors qu'il est assez difficile de se passer d'automobile... Chinois Wink
Revenir en haut Aller en bas
clodor
Passionné absolu
clodor


Nombre de messages : 2838
Age : 47
Localisation : Var
Date d'inscription : 28/11/2008

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 12:02

Saluons tout de même les louables efforts que font le Président Sarkozy et Julien Dray pour faire fonctionner l'industrie horlogère en arborant le fleuron des belles marques...
Quoique la pub que fait Dray n'est peut-être pas du meilleur goût ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
omega
Pilier du forum



Nombre de messages : 1687
Localisation : Alès (30)
Date d'inscription : 11/09/2008

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 12:12

Pas d'automobiles a prix cassés ..... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes si tu veux zen je te montre des offres chez des mandataires avec pres de 40% de remise et chez les concessionnaires on m'a fait des offres a 30% de remise ..... donc ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 12:33

Je peux vivre sans montre, sans voiture ca me parait extrèmement difficile, nous sommes combien dans ce cas!
Alors comparer ces 2 machines c'est pas sérieux.
l'effet mode "bling" a beaucoup joué sur l'horlogerie y a qu'a voir les diamètres 42 44 46 48 50 qui dit mieux.
La sortie de la crise horlogère passera évidement par les consomateurs, par ou voulez vous qu'elle passe?
Mais si la mode passe ce qui est envisageable, les secteurs indispensable reprendrons et donnerons du boulot, mais pas l'horlogerie, une descente aux enfers comme en 1970 n'est pas un sénario de film malheuresement.
Revenir en haut Aller en bas
jaeger92
Modérateur
jaeger92


Nombre de messages : 20026
Age : 43
Localisation : Suisse.... c'est bête de mettre son département en pseudo, quand on déménage ça fout tout en vrac :D :D
Date d'inscription : 26/04/2008

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 12:42

on peut se passer de montre, pas de voiture.. soit.. mais pourquoi prendre un 150ch quand 80 suffisent ? pourquoi prendre un coupé quand une twingo peut transporter d'un point A à un point B ? l'auto est peut être importante dans nos vie mais il y a des moyens d'orienter un acheteur vers un modèle, un moteur, une finition, bref de créer l'envie et le besoin, tout comme l'horlogerie, là est le parallèle à conserver AMHA.

Nous sommes incapables de faire des pronostics pour le mois prochain alors prévoir une crise type 70's, un cours de bourse en V, en W, en L ou en A c'est vraiment du poker.

_________________
Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Marsup10
Revenir en haut Aller en bas
Subta
Animateur
Subta


Nombre de messages : 1166
Localisation : Loin des montres
Date d'inscription : 28/10/2006

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 14:27

Boogie a écrit:
Si c'est bien ce que zen a exprimé, je suis d'accord, l'horlogerie ne fait pas grand-chose, parce que...parce que...la réponse est toujours la même..: " nous sommes dans le luxe, Monsieur " et le luxe ne fait pas de crédit.
manière de voir, que je ne partage pas, il y a toujours à réfléchir et des solutions à trouver, à imaginer, surtout

Effectivement, certains ne font pas grand chose, d'autres sont plus imaginatifs.

Des boutiques parisiennes bien connus font de la pub depuis des années sur le "crédit gratuit" en 10 fois sans frais je crois. Ces pub "ressortent" en ce moment dans pas mal de journaux comme Sport Auto par exemple.

C'est un concept intéressant et je sais que pas mal d'AD le proposent sans faire de la pub dans les journaux.
Revenir en haut Aller en bas
mijdrol
Membre très actif
mijdrol


Nombre de messages : 215
Localisation : Bordeaux, FR.
Date d'inscription : 11/01/2009

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 15:08

Subta a écrit:

Des boutiques parisiennes bien connus font de la pub depuis des années sur le "crédit gratuit" en 10 fois sans frais je crois. Ces pub "ressortent" en ce moment dans pas mal de journaux comme Sport Auto par exemple.

C'est un concept intéressant et je sais que pas mal d'AD le proposent sans faire de la pub dans les journaux.

Je pense pas que la solution à la crise soit coté consommateur.

Quand on a peur pour son taf, et donc pour ses revenus à moyen terme, la question est pas de trouver des moyens d'étaler son paiement. Au contraire, autant payer comptant parce qu'on ne sait pas si demain on pourra compter sur ses revenus pour payer ses mensualités.

Lorsqu'on a une crainte sur son pouvoir d'achat, bin on réduit ses dépenses, on se concentre sur le besoin et on cède moins à ses envies, et on veut en avoir pour son argent quand on cède. Et une rolesque ca a beau être un truc qui donne l'heure, sous l'eau, avec un mouvement fait maison, qui claque dans les diners et qui est joli, bin la plupart des gens qui se disaient "allez, soyons fous on n'a qu'une vie, zou le carnet de cheque" ils se disent plutot "ouais restons serieux, j'ai déjà une festina qui fait le job, on verra plus tard pour la sub".

La crise met les gens en face de la peur de manquer du nécessaire, demain ou après demain. Les manuf peuvent rester dans leur tour d'ivoire à croiser les doigts, mais tant que le pékin moyen, même riche, se dira pas "j'achète une montre a X000 brouzoufs les yeux fermés parce que *utain ca les vaut" ou "rolesque/JLC/etc. ce sont de beaux objets qui valent le prix de leur qualité" sans avoir au fond de lui un petit relent de "c'est un truc indécent pour beaufs qui savent plus quoi faire de leur blé", bin je parierai pas trop sur l'avenir de la profession.

Avec la crise, dépenser ses sous c'est devenu limite moralement condamnable, et l'industrie du luxe devrait percuter un peu.

Ca n'est que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyJeu 28 Mai 2009, 15:27

jaeger92 a écrit:
on peut se passer de montre, pas de voiture.. soit.. mais pourquoi prendre un 150ch quand 80 suffisent ? pourquoi prendre un coupé quand une twingo peut transporter d'un point A à un point B ? l'auto est peut être importante dans nos vie mais il y a des moyens d'orienter un acheteur vers un modèle, un moteur, une finition, bref de créer l'envie et le besoin, tout comme l'horlogerie, là est le parallèle à conserver AMHA.

Et il marche dans l'autre sens. Pourquoi acheter une montre à XXXX euros alors qu'un quartz a quelques dizaines d'euros peut faire l'affaire?
Autrement dit la constructeur automobile qui vend des voitures au vulgum pecus (encore lui) s'adapte forcement à la crise (condition de survie), pour le constructeur de très haut de gamme?.... Et de même pour l'horlogerie, il serait peut-être intéressant de regarder chez les fabricants de montres 'pas chères', pour voir si le phénomène d'adaptation à la crise apparait, ou pas..

Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? Empty
MessageSujet: Re: Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?   Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ? EmptyVen 29 Mai 2009, 14:34

baygonjaune007 a écrit:
jaeger92 a écrit:
on peut se passer de montre, pas de voiture.. soit.. mais pourquoi prendre un 150ch quand 80 suffisent ? pourquoi prendre un coupé quand une twingo peut transporter

Et il marche dans l'autre sens. Pourquoi acheter une montre à XXXX euros alors qu'un quartz a quelques dizaines d'euros peut faire l'affaire?
Autrement dit la constructeur automobile qui vend des voitures au vulgum pecus (encore lui) s'adapte forcement à la crise (condition de survie), pour le constructeur de très haut de gamme?.... Et de même pour l'horlogerie, il serait peut-être intéressant de regarder chez les fabricants de montres 'pas chères', pour voir si le phénomène d'adaptation à la crise apparait, ou pas..
.
..
c'est ce que j'ai pensé aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Et si la fin de la crise horlogère passait par les consomateurs ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: «La crise horlogère n’est pas une crise économique»
» Crise Horlogère Existentielle: la CHE?
» Actu: Hermès rattrapé par la crise horlogère
» Crise horlogère des années 70 et fin de certaines marques
» Actu: Hermès rattrapé par la crise horlogère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: