FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres

Aller en bas 
+4
tomducat
laphroaig007
freddy.lombard
ZEN
8 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres Empty
MessageSujet: Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres   Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres EmptyVen 19 Juil 2013 - 15:14

Citation :
Comparé au même mois en 2012, juin 2013 a connu une baisse des exportations horlogères suisses de 3,1%, à 1,9 milliard de francs. Si cette diminution s'explique notamment par un jour ouvrable de moins qu'en 2012, la période de forte hausse connue depuis 2010 semble terminée.

En fait, un changement géographique est intervenu depuis quelques mois: la croissance s'est fortement ralentie en Asie, tandis que l'Europe (avec des situations très contrastées) et les Etats-Unis se maintiennent.

«En fait, on assiste à un croisement des tendances: les marchés les plus dynamiques depuis quelques années se tassent, tandis que des marchés assez atones résistent bien», analyse Philippe Pegoraro, chef du service économie et statistique à la Fédération de l'industrie horlogère suisse.

Des clients chinois qui achètent en Europe

Paradoxalement, ce sont sans doute encore les touristes chinois qui maintiennent la croissance des ventes à l'étranger. «Nos membres réalisent le gros des ventes dans les villes et régions touristiques d'Europe. Une montre sur deux dans le monde est achetée par un client chinois, et les proportions sont fortes jusqu'en Europe, selon plusieurs de nos membres», précise Philippe Pegoraro.

Car les marchés domestiques européens restent déprimés. Ainsi, la France, qui a perdu une place et est devenue le sixième marché pour les montres suisses, perd 9,7% de ses volumes de ventes. Mais la situation française est exceptionnelle en Europe: l'Espagne (+19%), l'Italie (+7,6%), l'Allemagne (+12,9%) et surtout le Royaume-Uni (+28,4%) sont nettement à la hausse.

Toujours à un haut niveau, les exportations vers la Chine ont connu un ralentissement s'expliquant par plusieurs facteurs: des changements politiques qui ont incité les consommateurs à la prudence, une politique anticorruption plus agressive (les montres suisses sont un cadeau de choix en Chine) et l'interdiction, depuis quelques mois, de la publicité pour les produits de luxe.

Jusqu'à 2012, les ventes en Chine augmentaient à grande vitesse et ce marché semblait ne pas pouvoir connaître de pause, comme l'explique cette vidéo...



Classe moyenne et montres moyen de gamme

Pas question toutefois de se détourner du marché chinois, qui conserve un potentiel de croissance sans pareil dans le monde. Le récent accord de libre-échange intervenu entre Suisse et Chine pourrait constituer un petit coup de pouce. Mais la Fédération horlogère veut raison garder.

«Les droits de douane vont certes baisser de 60%, mais cette baisse s'étalera sur dix ans, concernant une part de 12% et les taxes sur les produits de luxe vont subsister», relativise Philippe Pegoraro. L'avantage de l'accord serait plus à rechercher dans les impacts sur la protection de la propriété intellectuelle et le certificat d'origine à conjuguer avec le Swiss Made.

Et là, le potentiel reste important: «Ce qui va se révéler décisif, c'est le développement d'une classe moyenne, avec un pouvoir d'achat qui n'atteindra certes pas le niveau de son équivalent européen, mais devrait arbitrer ses achats en faveur des montres suisses moyen de gamme», espère le chef du service économie et statistique.

La montée en puissance du mois de décembre

C'est d'ailleurs ce segment qui se défend le mieux: les montres entre 200 et 500 francs prix export (à multiplier par deux ou trois pour avoir le prix de vente final) sont en croissance de 11% sur les six premiers mois de 2013. Mais ces chiffres sont pondérés, car, si le volume des pièces relevant de cette catégorie est notable (17%), leur valeur ne dépasse pas 7% du total des exportations.

Sur un segment plus luxe, les montres à plus de 3000 francs prix export (soit 10'000 francs prix de vente), la hausse de l'export se maintient à 3%. Et là, si le volume des pièces n'atteint «que» 6%, cela représente tout de même 66% des exportations en valeurs.

Place maintenant au deuxième semestre, traditionnellement plus fort en ventes: «Les gros volumes à l'exportation se font en octobre et novembre pour anticiper la période des fêtes. Et depuis quelques années, décembre tend à devenir un mois très fort aussi, avec le nouvel an chinois qui prend place en janvier», note Philippe Pegoraro.

Grâce aux clients chinois, les horlogers suisses vont donc devoir patienter jusqu'aux derniers jours de décembre pour savoir si le millésime 2013 sera un grand cru en termes de ventes de montres suisses à l'étranger.
(Newsnet

http://www.tdg.ch/economie/suisse-exporte-montres/story/18633958

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
freddy.lombard
Passionné de référence
freddy.lombard


Nombre de messages : 3921
Date d'inscription : 17/10/2011

Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres Empty
MessageSujet: Re: Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres   Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres EmptyVen 19 Juil 2013 - 21:43

Citation :
Ainsi, la France, qui a perdu une place et est devenue le sixième marché pour les montres suisses, perd 9,7% de ses volumes de ventes. Mais la situation française est exceptionnelle en Europe: l'Espagne (+19%), l'Italie (+7,6%), l'Allemagne (+12,9%) et surtout le Royaume-Uni (+28,4%) sont nettement à la hausse.
N'est-ce pas paradoxal ? Pour les augmentations en Grande-Bretagne et en Allemagne on peu comprendre, mais pour l'Italie et l'Espagne... Mais que fait la France ? Pauvreté plus importante qu'on ne nous le laisse entendre ou moral dans les chaussettes avec ce sport national que semble être la déprime ?
Revenir en haut Aller en bas
laphroaig007
Membre éminent.
laphroaig007


Nombre de messages : 22677
Localisation : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 14/12/2009

Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres Empty
MessageSujet: Re: Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres   Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres EmptyVen 19 Juil 2013 - 22:46

Je parie pour une clientèle asiatique qui a particulièrement "déserté" notre beau pays ?
Revenir en haut Aller en bas
https://forumamontres.forumactif.com/t85151-revue-de-ma-collectio
tomducat
Membre éminent.
tomducat


Nombre de messages : 10111
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/10/2009

Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres Empty
MessageSujet: Re: Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres   Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres EmptySam 20 Juil 2013 - 8:12

Et des Français qui achètent désormais en Espagne ou en Italie Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Pelf
Animateur
Pelf


Nombre de messages : 1068
Age : 58
Localisation : pays des crétins et des goitreux
Date d'inscription : 21/01/2009

Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres Empty
MessageSujet: Re: Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres   Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres EmptySam 20 Juil 2013 - 8:58

Je ne suis pas étonné par des chiffres d'exportation à la baisse. Les marques ont tellement rempli leurs canaux de distribution que leurs tuyaux sont bouchés. Une montre qui sort de Suisse ça ne veut pas nécessairement dire qu'elle sera au poignet du client final dans les jours qui suivent.
Revenir en haut Aller en bas
broncos
Membre éminent.
broncos


Nombre de messages : 24243
Age : 56
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres Empty
MessageSujet: Re: Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres   Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres EmptySam 20 Juil 2013 - 8:59

c'est ma faute: je viens d'acheter une japonaise...Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8293
Age : 47
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres Empty
MessageSujet: Re: Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres   Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres EmptySam 20 Juil 2013 - 12:50

Le pays d'achat ne signifie pas que le produit est vendu aux ressortissants de ce pays.

Je serais curieux de connaitre le pourcentage de vente aux touristes en France, Espagne et Italie... Surtout dans ces 2 derniers où pour vivre, certains commerçants doivent vendre, même avec remise. C'est peut être moins vrai dans le secteur du luxe, mais dans d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
dragons
Animateur
dragons


Nombre de messages : 1198
Date d'inscription : 11/04/2013

Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres Empty
MessageSujet: Exportations horlogères suisses au premier semestre 2013   Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres EmptyDim 18 Aoû 2013 - 1:29

Citation :


Exportations horlogères suisses au premier semestre 2013
jeudi, 18 juillet 2013Communiqué de presse

Source : Fédération de l'industrie horlogère suisse FH


Le rythme de croissance des exportations horlogères suisses a ralenti au fil des mois depuis le début de l'année. Sur l'ensemble du premier semestre leur valeur s'est établie à 10,2 milliards de francs, soit une hausse de 0,8% par rapport à janvier-juin 2012.  

La tendance reste ainsi positive en moyenne, malgré une base de comparaison particulièrement élevée. Si janvier était resté dans la ligne de 2012 avec une forte progression, trois mois ont enregistré une diminution, de l'ordre de 3% (février, mai et juin). L'effet de base et le nombre de jours ouvrables ont souvent joué un rôle significatif dans ces évolutions.

Jusqu'à présent, l'année 2013 est en phase avec les prévisions. La croissance est de mise, mais sur une base plus mesurée que les années précédentes. On assiste ainsi à une normalisation de la progression, permettant une consolidation des résultats à haut niveau. Les prévisions tablent toujours sur une augmentation de la valeur en fin d'année.

Les produits  

Les exportations de montres ont affiché une progression supérieure au reste de la branche. Leur valeur a indiqué 9,7 milliards de francs (+1,5%). En revanche, leur nombre de pièces a connu un développement moins favorable. En six mois, la branche a exporté 13 millions de garde-temps, soit un million de moins qu'une année auparavant (-7,4%).

Ce recul des volumes a été principalement dû à la catégorie des autres matières, qui a connu une baisse de 22,7%. La catégorie des autres métaux (-12,8%) a également fait pencher la balance du côté négatif. A l'opposé, les montres en acier ont vu leur nombre augmenter (+1,7%). Elles représentent toujours plus d'un garde-temps exporté sur deux. En valeur, la baisse des montres en or et bimétalliques a été plus que compensée par la progression des produits en acier. La catégorie des autres métaux a également connu une hausse en valeur.

La répartition des exportations par catégories de prix montre des disparités. Les montres de moins de 200 francs (prix export) ont vu leur nombre de pièces reculer de 12,9%, tandis que le segment 200-500 francs a continué sur sa tendance nettement haussière. Les garde-temps entre 500 et 3'000 francs ont fait légèrement moins bien qu'en 2012, avec notamment une valeur en diminution de 3,3%. Les montres de plus de 3'000 francs ont affiché une croissance de quelques points (+3,0% en valeur).

Les autres produits exportés par la Suisse ont totalisé une valeur de 557,0 millions de francs, en recul de 9,6%. Les exportations de mouvements ont diminué (-17,7% en nombre de pièces et -6,7% en valeur). Les réveils, pendules et horloges n'ont représenté qu'une petite part du résultat global: 19,8 millions de francs (+4,6%).

Les marchés  

Parmi les quinze premiers débouchés de l'horlogerie suisse, les progressions ont été plus nombreuses que les baisses durant le premier semestre. Ces dernières ont presque toutes concerné des marchés d'Extrême- Orient. Première destination directe, Hong Kong a subi un recul à deux chiffres, de même que la Chine en troisième position. Entre deux, les Etats-Unis ont vu leur croissance ralentir, mais rester positive. Globalement, l'Europe a été très intéressante pour l'horlogerie suisse, à l'exception de la France, en nette diminution. L'Allemagne et l'Italie ont affiché des augmentations significatives, alors que le Royaume-Uni et l'Espagne ont progressé très fortement. En Asie, Singapour a perdu quelques points, tout comme Taïwan et la Thaïlande. Au Moyen-Orient, la croissance s'est montrée soutenue.
 
 
http://journal.hautehorlogerie.org/fr/article/exportations-horlogeres-suisses-au-premier-semestre-2013/
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu: Pourquoi la Suisse n'arrive pas à exporter plus de montres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: Pourquoi vendre plus de montres ?
» Actu : Pourquoi le prix des montres explose
» Actu : Les montres rapportent plus à la Suisse que le vin à la France
» Actu: Les montres connectées n'ont pas affecté l'horlogerie suisse
» Actu: Les montres écologiques ne sont pas une priorité en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: