FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques

Aller en bas 
+26
Kerangaro
voxduc25
moonphasemag
barney
papachu
Brieg
MHELKIOT
Math27
lolot
JJWEB
vintage76
Lomaing
ginko
Lorenzo34
fdm44
Drive
mariel94
bastien13
keanu666
marcomail
Le Belge
trident
Link_187
seiko007
ft1000mp
stef
30 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
jeanleo
Membre très actif
jeanleo


Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 02/04/2012

Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques   Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 EmptyLun 3 Nov - 6:02

fdm44 a écrit:
Ses théories n'avaient rien de farfelu concernant l'expédition Kon-Tiki, ses détracteurs très virulents avant .........motu en Polynésie Française, a constitué la preuve de sa théorie qui n'avait rien de fumeuse.

Un peu de lecture te le prouvera thumright .

Aventure déjà évoquée et hypothèse fausse, un peu de télévision te le prouvera.

https://forumamontres.forumactif.com/t167635-un-peu-de-litterature-pour-reintroduire-la-kontiki?highlight=kontiki
Revenir en haut Aller en bas
Lomaing
Membre référent
Lomaing


Nombre de messages : 8450
Date d'inscription : 21/02/2014

Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques   Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 EmptyLun 3 Nov - 8:53

jeanleo a écrit:
Aventure déjà évoquée et hypothèse fausse, un peu de télévision te le prouvera.

Ah oui, c'est sûr que la télé prouve tellement de choses Incompréhensible

Hypothèse fausse, pas complètement, et quand on voit l'exploit qu'il a réalisé, je trouve ça un peu facile de balancer ça comme ça... Les vrais aventuriers n'existent plus. Rester assis dans son canapé devant sa télé c'est tellement plus facile. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
https://elegance-et-precision.com
fdm44
Membre éminent.
fdm44


Nombre de messages : 24431
Age : 57
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques   Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 EmptyLun 3 Nov - 9:23

+ 1000, évidemment Rolling Eyes !

Sans commentaire What the fuck ?!? ... enfin si, juste un seul : Thor Heyerdahl n'a jamais dit que la totalité de la population Polynésienne provenait de Pré Incas venus sur une armada de radeaux en balsa, il a juste prouvé qu'une frange des ancêtres de cette Population en provenait, et ça, la génétique n'a pu l'infirmer. 

Si par ailleurs la génétique était une science exacte, ça fait bien longtemps qu'on saurait que l'Homo neanderthalensis et l'Homo sapiens se sont mêlés or on ne le sait que tout récemment. 

C'est bien de regarder la télévision mais il faut aussi le faire avec un sens critique et ne pas retenir que les grandes lignes, la lecture permet plus que la télévision de lever la tête pour réfléchir et analyser, la télévision va bien trop vite pour l'assimilation et la critique, négative ou positive d'ailleurs.

Mais bon, revenons à Eterna dont c'est le sujet, même s'il est difficile de dissocier ces deux sujets tellement Eterna a utilisé cette extraordinaire aventure humaine dans sa communication Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
olivier2412
Pilier du forum
olivier2412


Nombre de messages : 1927
Age : 59
Localisation : var
Date d'inscription : 06/10/2010

Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques   Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 EmptyLun 3 Nov - 10:23

Je viens de tout lire avec une grande attention.
Un grand merci à Stef et à tous ceux qui ont partagé leur savoir sur cette Manufacture et son histoire bravohap
Revenir en haut Aller en bas
benoit72
Membre super actif
benoit72


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 03/11/2011

Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques   Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 EmptyMar 4 Nov - 2:25

fdm44 a écrit:


Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Mahi-m10


C'est un appat en plastique pour la pêche au Mégalodon? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Kerangaro
Membre référent
Kerangaro


Nombre de messages : 6147
Age : 104
Date d'inscription : 15/09/2009

Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques   Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 EmptyMar 4 Nov - 3:04

jeanleo a écrit:


Aventure déjà évoquée et hypothèse fausse, un peu de télévision te le prouvera.

https://forumamontres.forumactif.com/t167635-un-peu-de-litterature-pour-reintroduire-la-kontiki?highlight=kontiki

Bien vu!
Thor Heyerdahl était en effet un doux réveur qui sut habilement se faire connaître en surfant sur la mode des "explorateurs". De fait il n'y avait plus grand-chose à explorer à l'époque...
Mais ses théories ont toujours été combattues par les archéologues et les anthropologues sérieux travaillant sur les mondes polynésiens.

Reste un exploit sportif certainement, mais d'exploit scientifique : que nenni !

Tiens pour finir, c'est l'occasion ou jamais de citer Lévi-Strauss : "Je hais les voyages et les explorateurs". (Tristes Tropiques)
thumright
Revenir en haut Aller en bas
Lomaing
Membre référent
Lomaing


Nombre de messages : 8450
Date d'inscription : 21/02/2014

Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques   Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 EmptyMar 4 Nov - 4:40

Kerangaro a écrit:
Thor Heyerdahl était en effet un doux réveur qui sut habilement se faire connaître en surfant sur la mode des "explorateurs". De fait il n'y avait plus grand-chose à explorer à l'époque...
Mais ses théories ont toujours été combattues par les archéologues et les anthropologues sérieux travaillant sur les mondes polynésiens.

Nan mais franchement, il faut arrêter de raconter n'importe quoi... "combattues par les archéologues et les anthropologues sérieux..." Sérieusement? Rolling Eyes

Thor Heyerdahl n'était pas un rigolo... C'était un véritable scientifique, et on donne à sa théorie une nature et une dimension totalement erronée... Les critiques veulent lui faire dire que sa théorie était sans appel. Il a démontré à de nombreuses reprises et ce, dans des revues scientifiques, à travers de nombreuses thèses, conférences et débats scientifiques, qu'il apportait un élément complémentaire aux connaissances scientifiques existantes sur les origines des populations polynésiennes.

"La critique est aisée", c'est pourtant ta signature Kerangaro  Incompréhensible  Thor Heyerdahl n'a pas juste effectué une expédition pour la gloire, pour "habilement se faire connaitre".

Je vous conseille de lire ce qui suit en "citation" et pour ceux que ça intéresse, de lire la source complète.

Citation :

Thor Heyerdahl [...] choisit d'étudier la zoologie à l'Université d'Oslo. Comme il s'intéressait à la biogéographie insulaire des plantes, des animaux et des hommes et recherchait une expérience de vie plus proche de la nature, Heyerdahl débarqua avec sa jeune épouse sur l'île de Fatu Hiva aux Marquises pour un séjour d'un an, afin d'y réunir des spécimens zoologiques et faire l'expérience de la Polynésie.2 C'est pendant ce séjour, en 1937, que Thor Heyerdahl fut frappé par l'impact des forces naturelles des vents et des courants océaniques se dirigeant d'est en ouest. Parallèlement, il eut connaissance de contes indigènes suggérant que les ancêtres des Marquisiens seraient arrivés sur ces îles poussés d'est en ouest par les vents et les courants, un scénario en contradiction complète avec les thèses scientifiques prédominantes de l'époque.

Heyerdahl rentra en Norvège avec une impressionnante collection de spécimens - y compris des crânes humains - et commença d'élaborer activement une théorie qui continue de susciter la controverse encore de nos jours, théorie selon laquelle un grand nombre des îliens qui colonisèrent les îles de Polynésie seraient venus de ou via les Amériques. Ayant à sa disposition la documentation importante de la Bibliothèque polynésienne Kroepelien à Oslo, Thor Heyerdahl se lança dans l'étude des parallèles culturels, des vents et courants, de la dispersion des plantes et animaux et, bien sûr, des moyens de navigation primitifs grâce auxquels le Pacifique avait pu être traversé.

Bien que le lien avec l'Amérique du Sud eût été son premier objet de recherche, Heyerdahl ne rejeta jamais la thèse des origines sud-asiatiques du peuple connu historiquement sous le nom de polynésien. Après avoir passé un an en Polynésie, il se rendit en Colombie Britannique afin d'y rechercher d'éventuelles traces de l'itinéraire qu'il privilégiait, à savoir depuis la Mer des Philippines jusqu'en Polynésie via la côte nord-ouest de l'Amérique.
[...]
Son article, intitulé "Did Polynesian culture originate in America?" fut publié en 1941 dans une nouvelle et très sérieuse revue nommée International Science.
[...]
Dans ce premier écrit il assoit les théories qu'il a par la suite toujours soutenues, à savoir que l'élément sud-américain est un substrat de l'entité polynésienne, et que les populations actuelles sont arrivées sur le territoire polynésien depuis le nord en passant par Hawaii.
[...]
Heyerdahl écrivit : "Avant l'expédition du Kon-Tiki, on a dit que, comme les Indiens, nous ne pourrions survivre à une traversée océanique de ce type parce que le radeau était fait de bois de balsa léger et poreux convenant seulement à la navigation côtière puisqu'il absorbait l'eau. Après la réussite de notre traversée, on a dit, tout de suite également, que nous avions réussi parce que notre radeau était fait de balsa, une essence de bois censée maintenant ne pas être connue des Indiens de la côte occidentale de l'Amérique du Sud."[...]
On a critiqué le fait que le Kon-Tiki ait dû être remorqué à distance de la côte avant de pouvoir entamer sa traversée. Or; ce remorquage avait été imposé à Heyerdahl afin d'éviter la circulation portuaire.[...]
On a également prétendu que l'équipage du Kon-Tiki avait discrédité l'expérience en emportant des équipements de survie modernes tels qu'un radeau de sauvetage, des aliments en conserve et une radio. De tels commentaires semblent ignorer le fait que le but de l'expédition était de tester la navigabilité de l'embarcation et non une épreuve culinaire visant à prouver que des Scandinaves pouvaient survivre avec de la nourriture indigène. Comme le dit Heyerdahl lui-même : "Nous n'avions pas l'intention de nous nourrir de chair de lama ni de patates kumara séchées, car nous ne faisions pas ce voyage pour prouver qu'un jour nous avions été nous-mêmes des Indiens."
[...]
A tous les sceptiques du monde scientifique Heyerdahl promit une explication exhaustive de ses théories dans un livre intitulé American Indians in the Pacific: the scientific theory behind the Kon-Tiki Expedition. Ce gros livre - plus de 800 pages de caractères serrés et plus d'un millier de références érudites - devait exposer ses idées dans le détail. Comme on pouvait s'y attendre, le livre, tout comme l'expédition elle-même, fit l'objet de critiques très diverses. L'ethnologue français Alfred Métraux, qui antérieurement avait traité Heyerdahl de "mauvais savant", fit par la suite une critique élogieuse de son livre American Indians in the Pacific et se déclara particulièrement impressionné par son approche interdisciplinaire du sujet.
[...]
Une autre conception erronée est celle selon laquelle Heyerdahl penserait avoir prouvé, grâce à l'expédition, que des contacts avaient réellement eu lieu entre l'Amérique du Sud et la Polynésie. Ceci est un non-sens. L'expédition a seulement clairement démontré la possibilité de tels contacts, en réfutant l'idée reconnue selon laquelle les embarcations primitives sud-américaines auraient été incapables de survivre à une traversée océanique.


C'est une de mes idoles, je ne laisserai personne dire des inepties à son sujet! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
https://elegance-et-precision.com
jeanleo
Membre très actif
jeanleo


Nombre de messages : 252
Date d'inscription : 02/04/2012

Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques   Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 EmptyMer 5 Nov - 3:46

Pour l'émission télé, c'était un documentaire sur Arte qui traitait en détail de toute l'expédition. Un bon documentaire est forcément très inférieur à un mauvais livre.

Après, vous en faites ce que vous voulez, j'ai rien à vendre ni à défendre.

Alors....

Dans toutes recherches, il y a des hypothèses, après elles sont validées ou pas!

J'ai bien noté que la génétique ne servait à rien! Cela me sera bien utile.
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.
fdm44


Nombre de messages : 24431
Age : 57
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques   Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques - Page 3 EmptyMer 5 Nov - 3:55

Et encore des conclusions hâtives prises à l'emporte-pièce Rolling Eyes !

Je n'ai jamais dit que la génétique ne servait à rien, j'ai juste dit que l'interprétation d'analyses pouvait être erronée selon l'époque, que les conclusions pouvaient varier d'une analyse à l'autre sur le même matériel génétique, selon les connaissances et ce qu'on recherche.

Ce n'est pas la génétique en elle-même qui fait des erreurs, ce sont les analyses qui peuvent être fausses et leur interprétation.

En résumé, selon ce qu'on recherche et la façon d'obtenir des résultats, ce qui paraît être une vérité à une date peut s'avérer faux ou incomplet quelques années plus tard ...

C'est plus clair comme ça clown ?

Sinon, il doit bien y avoir quelques documentaires télé sur la génétique et ses limites, disponibles sur le net ou en DVD Mr. Green ...
Revenir en haut Aller en bas
 
Eterna : son histoire et ses modèles emblématiques
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Modèles emblématiques
» 150 ans d'histoire d'ETERNA
» Eterna et IWC une nouvelle histoire d'amour ?
» les montres emblématiques
» Les calibres emblématiques de Zenith ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: