FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 Barillets en série et en parallèle

Aller en bas 
AuteurMessage
Schwatch
Nouveau


Nombre de messages : 17
Localisation : Suisse romande
Date d'inscription : 05/08/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyLun 23 Aoû - 1:39

Bonjour à vous,

Quelqu'un peux bien m'expliquer la différence entre ces 2 systèmes, et quand doit on utiliser une construction avec 2 barillets en série ou en parallèle.

Merci d'avance à toute les réponses !

Revenir en haut Aller en bas
joetsmit
Membre super actif
joetsmit

Nombre de messages : 438
Age : 53
Date d'inscription : 12/06/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Re: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyLun 23 Aoû - 3:47

Bonjour,

Je m'avance peut être un peu...
Il me semble que les barillets montés en série sont pour les grandes réserves de marche, je ne sais pas si cela se monte en parallèle.
Si non il peut y avoir 2 barillets indépendant pour les montre avec fonction réveil.
Revenir en haut Aller en bas
kelorkilé
Membre référent
kelorkilé

Nombre de messages : 5284
Age : 69
Localisation : L.A.
Date d'inscription : 27/04/2008

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Re: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyLun 23 Aoû - 4:53

Revenir en haut Aller en bas
Schwatch
Nouveau


Nombre de messages : 17
Localisation : Suisse romande
Date d'inscription : 05/08/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Merci mais encore... sur les barillets   Barillets en série et en parallèle EmptyLun 23 Aoû - 5:33

Merci pour ces photos et explications, mais si comme dans l'image du dessus les2 barillets s'engrène ensemble, à l'aide du renvoi, c'est en série ou en parallèle ?
Si c'est en série comment tu calculs ? Tu fais X2 la durée de marche ? Et pour 2 barillets en parallèle comment cela se présente ?
Merci encore de vos commentaires !!
Cordiales salutations
Revenir en haut Aller en bas
joetsmit
Membre super actif
joetsmit

Nombre de messages : 438
Age : 53
Date d'inscription : 12/06/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Re: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyLun 23 Aoû - 7:21

Bonjour,

Ils sont en série.
En //, ils engrèneraient le même pignon de l'ensemble roue de centre.
Revenir en haut Aller en bas
Schwatch
Nouveau


Nombre de messages : 17
Localisation : Suisse romande
Date d'inscription : 05/08/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: o oki ...   Barillets en série et en parallèle EmptyLun 23 Aoû - 8:42

Ok merci beaucoup j'ai capté cette fois !!! Smile

Merci bien encore !
Revenir en haut Aller en bas
Schwatch
Nouveau


Nombre de messages : 17
Localisation : Suisse romande
Date d'inscription : 05/08/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Barillets suite ...   Barillets en série et en parallèle EmptyLun 23 Aoû - 8:45

Mais alors les barillets en // c'est seulement pour le couple qui est 2x plus grand ?
Et en série la durée de marche qui double ?

Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
joetsmit
Membre super actif
joetsmit

Nombre de messages : 438
Age : 53
Date d'inscription : 12/06/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Re: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyMar 24 Aoû - 8:17

Bonjour,

Oui, ç'est ça.
Je ne sais pas si il y a des mouvements avec montage en //.
Revenir en haut Aller en bas
Schwatch
Nouveau


Nombre de messages : 17
Localisation : Suisse romande
Date d'inscription : 05/08/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Barillets // et série suite...   Barillets en série et en parallèle EmptyJeu 26 Aoû - 19:48

Merci encore de ta réponse,

J'ai déjà vu des barillets l'un sur l'autre avec accouplement par l'arbre de barillet.
Mais cela est en série ou en // ?
Car ce n'est pas la même chose que sur la photo ou ils sont séparé par un renvoi ?

Mais même avec deux barillets en série séparé d'un renvoi, comment calcul on la durée de marche ? on fait simplement le calcul d'un barillet et après x2 (si c'est le même) ?
Je comprend pas bien car ils tournent ensemble au même moment non, avec renvoi, ? D'ou pour moi c'est en couple que cela double, mais pas en durée de marche ?

Merci au spécialistes de me répondre à cette question simple pour certains je pense Smile





Revenir en haut Aller en bas
joetsmit
Membre super actif
joetsmit

Nombre de messages : 438
Age : 53
Date d'inscription : 12/06/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Re: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyVen 27 Aoû - 5:38

Bonjour,

Je ne connais pas trop tous les type de montages existants, en admettant que tout est possible.
Deux barillets l'un sur l'autre, relier par un même axe, cela équivaut à du //, si y y a des engrenages , on doit revenir à du série.
Pour les calculs, je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
TChatenet
Membre super actif
TChatenet

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 10/04/2010

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Re: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyJeu 2 Sep - 19:51

Bonjour ,

D'abord je n'y connais rien en horlogerie , mais les pignons ce n'est pas spécifique à l'horlogerie alors je tente une comparaison Wink
On peut se représenter le montage en série comme des cyclistes sur un tandem . Les deux appuient sur la pédale et augmentent de la sorte la force que transmet la chaine au pignon : augmentation du couple .
Et le montage en parallèle comme deux navigateurs sur un pédalo : Les deux appuient sur la pédale et leurs forces s'additionnent pour faire tourner cette p....n d'hélice rouillée : pareil que plus haut : simple augmentation du couple

dans les deux cas cela permet d'utiliser un plus fort développement donc de tourner moins vite , et donc , pour en revenir à l'horlogerie , de détendre le ressort moins vite : augmentation de la réserve de marche .
dans les deux montages le résultat à l'exploitation du barillet me semble identique .
Par contre des montages différents peuvent peut être permettre d'alterner le remontage des barillets pour le faciliter dans le cas de montres automatiques par exemple ( il est plus facile mais plus long de remonter l'un puis l'autre que de remonter les deux à la fois ) . Ceci n'est bien sûr que supputation de ma part puisque , encore une fois , mes connaissances horlogères sont voisines du zéro .

Si cela peut faire avancer le schmilblick ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
carlgustav
Puits de connaissances


Nombre de messages : 4899
Date d'inscription : 27/10/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Re: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyVen 3 Sep - 6:21


L'augmentation du couple ne semble pas jamais avoir été réalisée par un agencement particulier des barillets; tellement plus simple d'utiliser un ressort différent !

Généralement, il résulte de la multiplicité de ceux -ci une augmentation de la durée de marche, but recherché habituellement, mais pas toujours.

Ainsi la Longines 990, d'une réserve de marche ordinaire, utilise pourtant 2 barillets en série, de couple faible, mais à rotation rapide, pour fournir une puissance égale à celle d'un mono barillet de couple élevé.


Les avantages ? pression latérales moindres sur le rouage, d'où rendement amélioré, ainsi que longévité, et rotor voyant aussi son travail facilité.
Revenir en haut Aller en bas
TChatenet
Membre super actif
TChatenet

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 10/04/2010

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Re: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyVen 3 Sep - 6:55

@carlgustav a écrit:

L'augmentation du couple ne semble pas jamais avoir été réalisée par un agencement particulier des barillets; tellement plus simple d'utiliser un ressort différent !

Généralement, il résulte de la multiplicité de ceux -ci une augmentation de la durée de marche, but recherché habituellement, mais pas toujours.

Ainsi la Longines 990, d'une réserve de marche ordinaire, utilise pourtant 2 barillets en série, de couple faible, mais à rotation rapide, pour fournir une puissance égale à celle d'un mono barillet de couple élevé.


Les avantages ? pression latérales moindres sur le rouage, d'où rendement amélioré, ainsi que longévité, et rotor voyant aussi son travail facilité.

Merci de tes explications .
grâce à ton intervention j'ai lu
http://forumamontres.forumactif.com/forum-general-de-discussions-horlogeres-f1/histoire-du-calibre-l990-de-longines-calibre-automatique-le-plus-plat-du-monde-t41383.htm

Mais j'ai du mal à comprendre . Si les barillets sont montés en série cela veut dire que pratiquement les deux barillets sont engrenés d'une manière ou d'une autre . Le couple produit par l'un va donc s'additionner au suivant pour produire au final le même couple que celui qui serait produit par un ressort plus raide ?
Je comprends que la division de la force motrice en deux barillets plus ' faibles ' permette la restitution à l'exploitation d'un couple plus régulier ( je n'avais pas pensé à cet avantage ) mais je ne comprends pas comment les contraintes subies par le mouvement en aval pourraient être diminuées ? .
C'est intéressant l'horlogerie ! si ça continue je vais finir par m'acheter des bouquins tant il y a de choses à découvrir Smile
Revenir en haut Aller en bas
carlgustav
Puits de connaissances


Nombre de messages : 4899
Date d'inscription : 27/10/2009

Barillets en série et en parallèle Empty
MessageSujet: Re: Barillets en série et en parallèle   Barillets en série et en parallèle EmptyDim 5 Sep - 22:38

Ce n'est pas le couple qui est égal à celui d'un mono barillet, mais la puissance, du fait de l'augmentation de la vitesse de rotation : P = C X N. ( N pour la vitesse de rotation ).

Ce qui, à priori impose de régler le problème de la roue d'échappement, , ainsi d'ailleurs que celui de la roue de centre, de régimes obligés tous deux .Vraisemblablement par un établissement spécifique des rapports d'engrenages .

Pratiquement, à constater au démontage les très modestes dimensions des ressorts, on peut supposer un couple disponible à l'ancre très modéré, et, partant, un ensemble echappement /oscillateur de conception et réalisation d'excellente facture, compte tenu des amplitudes obtenues.

Du très grand art, symbiose d'expérience et d'innovation justement dosée. Inégalée à ce jour il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
 
Barillets en série et en parallèle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double barillet = Double problème ?
» Le marché gris fait ses repérages à Baselworld
» [BUG-IN] Préparations du logement et des stocks
» Petit Atelier deviendra grand...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres vintages et sujets techniques-
Sauter vers: