FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 De la volonté de créer une marque de montres chinoises

Aller en bas 
+41
PG8
Tass2909
broncos
GMT
Lénaïc
polo33
MORPHEUS
gasteropode
Bacalhaueiro
otonosama
Goulven
Le Güi
Shazru
freezehd1
Zoltar1572
radiomir
Pascal
rogan
remy#3
firsted
Mister N
gpmouvement
salamander007
Eric67
C. Tobini
rotodingo
Mr X
fish
edgar
keanu666
Milannimes
OpOw
robby69
Maset
Lomaing
seiko007
HOMEGA3
Arno
Leopal
Zouzou77
Fandegrue
45 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fandegrue
Membre très actif
Fandegrue


Nombre de messages : 227
Localisation : France / United Kingdom / China (Beijing)
Date d'inscription : 01/09/2013

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 5:58

Bonjour,

Après plusieurs mois d’absence, me revoilà.

Beaucoup de choses se sont passées dans l’intervalle : stage, reprise des cours, candidatures pour d’autres stages/graduate jobs pour certains…etc rendant ainsi le processus de création d’un nouveau design plus long et complexe que ce qu’il n’était déjà. Néanmoins, cela ne veut pas dire que nous nous sommes arrêtés. Le rythme était plus lent, moins soutenu, certes, mais les choses ont, tout de même, continuées à avancer. Aujourd’hui, je reviens donc vers vous avec de nouveaux dessins qui, j’ose l’espérer, seront plus satisfaisant que les précédents.

Dans le cadre d’un échange universitaire, je réside à Pékin depuis septembre, et cela m’a permis de me rapprocher encore plus du milieu que j’affectionne tant ; celui de l’horlogerie chinoise. J’ai eu la chance de rencontrer de nouvelles personnes, de visiter des manufactures, de me rendre à des salons… Je juge toutes ces expériences enrichissantes. La plus significative, à mes yeux, reste néanmoins le fait que je suis devenu un membre « actif » à part entière de la China Horologe Association, le département officiel du gouvernement chinois en charge de l’industrie horlogère locale. Sur le papier, cela me confère un statut de fonctionnaire chinois, mais, de manière plus importante, cela me permet également un accès plus complet aux différents acteurs du milieu. Les entreprises chinoises sont généralement fermées et méfiantes (à juste titre) à l’égard des « outsiders » ; une sorte d’atmosphère secrète règne donc autour des principaux acteurs du secteur. Leurs produits sont visibles, sont présents sur le marché, mais il est généralement impossible de voir « l’autre côté », celui de l’entreprise, du processus de création, de fabrication, de gestion… Petit à petit, donc, je deviens de plus en plus familier avec ce « côté » là du milieu. Je considère ça très important pour le projet.

Le projet, venons-y. Réaliser un nouveau design fut un processus complexe. J’ai bien tenu compte de votre principal retour, à savoir que la montre ne faisait pas assez « chinoise ». Je me suis donc posé la question de savoir ce qu’était un design chinois, mais la réponse fut difficile à établir. L’industrie horlogère chinoise est différente de ses semblables suisses, allemandes ou françaises dans le sens où elle est, comparativement, très jeune. La première montre manufacturée en PRC remonte à 1955. Point. Ça contraste énormément avec nos siècles d’histoire horlogère. Les toutes premières montres chinoises, WuYi, HePing, A581, Beijing One… sont très inspirées de ce qui se faisait à l’époque en Europe (la WuXing, la toute toute première montre chinoise, fabriquée à Tianjin, est basée sur une Simca de l’époque). Le pays s’est ensuite fermé, et les designs ont peu évolués… Ils sont devenus plus simples, avec moins de fioritures, plus standardisés… Mais ça s’est arrêté là. Ce n’est pas comme en Europe, où certains types de montres peuvent être attribués à certains pays : la montre de pilote WWII allemande, le chronomètre français, et, d’une certaine manière, la montre de plongée suisse… En Chine, rien de tout cela. En même temps, la Chine a une culture millénaire, très riche, et distincte de ce qui est prévalent chez nous. Il y a donc de quoi s’inspirer de ce côté-là. Mais comment l’adapter au monde horloger ? Car je ne veux pas faire quelque chose de caricatural ; hors de question que ma montre ressemble à une assiette de porcelaine scotchée au poignet où qu’il y ait des dragons… Ce serait stéréotype et peu fin. Je ne dois également pas oublier que, à la base, je suis français, et que, même si j’ai un intérêt énorme, proche du déraisonnable, pour l’horlogerie chinoise, et, plus largement, pour la Chine, je reste français. Je ne souhaite pas que ce projet, que cette montre (si jamais elle venait à être réalisée) ne soit qu’un business, qu’une opportunité de réaliser trois sous. Je voudrais qu’il soit le reflet de ma passion, mais également de qui je suis. Je ne peux pas prétendre être chinois ; il serait donc illégitime de ma part de vouloir faire un produit complétement chinois. J’ai envie de me placer complétement derrière ce produit, d’y mettre tout mon poids. Ainsi, même si mon objectif est de réaliser une montre chinoise premium, je veux qu’il y ait un « twist », une touche française. Les choses deviennent un peu plus complexes.  Wink

Une période qui m’a toujours intéressée est celle de la République de Chine, après l’Empire Qing mais avant les communistes. Ça m’évoque instantanément le Shanghai des années 1930, décadent, insouciant, et mixant influences occidentales et valeurs traditionnelles chinoises. C’est ce mélange occident orient qui me plaît beaucoup. C’est une période qui me tient également assez à cœur, car une partie de ma famille avait vécue à Shanghai, jusqu’à que les communistes arrivent au pouvoir.

Avant de parvenir au design actuel, beaucoup de dessins ont été réalisés. Beaucoup étaient à la limite de ce qui est faisable, et donc trop ambitieux pour un premier modèle. Le projet doit conserver un aspect « faisable ». Le design vers lequel nous avons décidé de nous orienter est celui d’une montre deux/trois aiguilles, incorporant un mouvement disponible, précis, et stable, ainsi qu’une boite déjà en production. L’idée derrière de tels choix est de minimiser les risques de délai, augmentation des coûts, différences avec les dessins…

La montre s’inspire de la période historique pour laquelle j’éprouve tant d’intérêt. Afin d’arriver au résultat présent, j’ai axé mes recherches sur des montres européennes de grandes marques produites entre les années 30 et 50. J’en ai ensuite dessinée une incorporant des traits et codes esthétiques de l’époque, tout en y ajoutant des éléments résolument chinois. Ainsi, les indexes appliqués ne sont ni des chiffres arabes ou romains, mais des chiffres traditionnels chinois. Au-dessus de 6h, à la place de la traditionnelle mention « automatic » ou d’un nombre de rubis, j’ai mis, en pinyin, le lieu de production ainsi que le nombre de rubis (comme ça se faisait sur les montres chinoises vintages).

Les photos seront sûrement plus évocatrices que ma prose… Voici donc quelques modélisations en 3D !


De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 310


De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 210


De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Withgo10


De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Withgo11


La montre serait réalisée par la Beijing Watch Factory. La principale raison tient au fait que j’ai récemment pu visiter la manufacture, et que j’ai pu retirer de cette visite une excellente impression. Les horlogers étaient très compétents (une horlogère a démonté et remonté devant moi une partie d’un mouvement tourbillon, et c’était impressionnant), beaucoup d’opérations de finitions étaient réalisées à la main, les salles d’assemblages étaient très propres, les machines utilisées fabriquées à Moutier… Le bâtiment rouge à quelques encablures du centre de Pékin, avec son immense statue de Mao à l’entrée, dégageait un charme particulier. La manufacture n’a jamais cessée de tourner depuis son ouverture en 1958, et les montres qu’elle a produite ont longtemps été destinées à l’élite pékinoise.  

La boite utilisée est la même que celle de la BeiHai ainsi que de l’Imperial de mon ami Ben (Maison Celadon) … Elle présente un aspect résolument vintage qui colle bien au projet, et, surtout, est extrêmement qualitative. Je possède moi-même deux montres équipées de ce boitier, et, malgré plusieurs années de port intensif, aucune des deux ne souffre de rayure ou d’éraflure. Le polissage est impeccable. À l’exception des boitiers tourbillons et de ceux en métaux précieux, c’est, sûrement, la meilleure boite de la Beijing Watch Factory. La glace est faite de saphir, et est relativement épaisse. Un AR interne est appliqué. Les dimensions sont contenues : diamètre de 38mm, épaisseur de 9,5mm.

Le cadran est fait de métal gris, et présente une finition « deux tons ». Les indexes sont appliqués et présentent un relief certain (i.e. pas simplement une impression légèrement en relief). 3, 6, 9 et 12 sont en caractères traditionnelles chinois, et l’on peut trouver une demi-sphère à 5, 10, 20, 25, 35, 40, 50 et 55. Tous les éléments appliqués sur le cadran sont dorés. Au dessus de 6h se trouve la mention « Zhongguo Beijing 18 Zuan », faisant ainsi référence au lieu de production ainsi qu’au nombre de rubis du mouvement.

Deux versions seraient possibles. Une deux aiguilles, animée par le Beijing B18-6, mouvement « 3/4 plate » avec côtes de Genève, chatons vissés, col de cygne, vis bleuies… Une version trois aiguilles avec un B16 automatique. Le mouvement ne présentant aucun intérêt esthétique particulier, un fond plein avec une jolie gravure serait utilisé.

La version automatique présente une aiguille des secondes centrale, assez imposante, et bleuie à la flamme. Le cadran, dans cette itération, contient des graduations supplémentaires pour marquer les secondes.

Un joli bracelet en crocodile (si le budget le permet) serait utilisé.

Le nom a changé… Il n’est désormais plus question de Pavillon Tang, mais d’«Atelier Tang ».

Je serais curieux d’entendre vos retours, feedbacks, suggestions… Merci.

Merci de m’avoir lu  Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/atelierwenluxury/
Milannimes
Membre éminent.
Milannimes


Nombre de messages : 15905
Localisation : Nîmes, France
Date d'inscription : 18/03/2012

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 7:07

thumleft

Merci pour ce retour avec plus d'expérience !

Ta montre est agréable et le mélange orient/occident est bien sympa.
Ton projet a bien mûri et ce que tu nous présentes me mets en position d'acheteur potentiel mais... je fais un blocage sur les aiguilles !
Elle ont peut-être toute leur légitimité historique mais sont trop discrètes dans cet ensemble...
Des aiguilles feuilles de ce type me conviendraient beaucoup mieux.

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Aha3_210

Le boitier, par contre, est superbe et bien dans l'esprit.
As-tu les caractéristiques du mouvement automatique ?
Et une idée du prix de vente final...
Revenir en haut Aller en bas
otonosama
Pilier du forum
otonosama


Nombre de messages : 1548
Age : 48
Localisation : Paris, Tokyo
Date d'inscription : 16/03/2015

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 8:17

Félicitations pour ton projet, déjà bien avancé !

Je trouve que ta montre à une bonne tête. Tu as trouvé le bon "mix", le bon compromis ! Moi au contraire j'aime bien les aiguilles, sobres, qui ne sont pas les stars de la montre contrairement au cadran et au boitier, mais qui en revanche apporte juste ce qu'il faut du petit twist nécessaire.

Je suis bien plus fan de la 3 aiguilles, avec la trotteuse bleue. J'aurais bien vu en revanche une petite seconde à la place de la 2 aiguilles.

En tout cas bon courage pour la suite. Tiens nous régulièrement au courant de l'avancé de ton projet.
Revenir en haut Aller en bas
Shazru
Animateur
Shazru


Nombre de messages : 771
Age : 41
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/04/2007

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 9:50

Le projet semble être assez solide et pour une fois, le marché Chinois est bien étudié, félicitation !!!

Attention cependant au bracelet crocodile. Si les montre sont exclusivement achetées pour un usage interne à la Chine, pas de soucis (sauf éthique). Par contre, si les pièces quitte le territoire, il faudra veiller à respecter la convention CITES ( https://www.cites.org/ ). A mon avis, sauf si la chaine d'approvisionnement est parfaitement  traçable, il faudrait mieux partir sur du veau, quitte à le gaufrer en croco.
Revenir en haut Aller en bas
Bacalhaueiro
Passionné de référence
Bacalhaueiro


Nombre de messages : 3067
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 13/06/2013

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 11:55

Tu évoques une rencontre des cultures chinoises et françaises. Alors instantanément, quand je lis TANG, je vois ça:

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Tang

Qui ne se souvient pas des pubs qui ont bercé notre enfance.



Désolé pour le HS....

Bon, sinon pourquoi toujours regarder vers le passé pour imaginer une montre? Il y a quelques années, Jellymon avait travaillé avec la Shanghai Watch Company pour une série de montres résolument modernes. On aime ou on n'aime pas, mais au moins c'était à la fois chinois et actuel.

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Watches

La "french touch" d'aujourd'hui n'aurait donc rien de mieux à apporter à une montre chinoise que des caractères latins et des chiffres arabes?

Je rejoins aussi Otonosama sur la deux aiguilles, elle mériterais une petite seconde.
Revenir en haut Aller en bas
gasteropode
Pilier du forum
gasteropode


Nombre de messages : 1754
Date d'inscription : 29/01/2014

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 12:16

La cohabitation sur le cadran de "beijing" et "pékin" est étrange - il vaudrait mieux choisir je pense

Sinon c'est infiniment mieux que la première (ce n'était pas difficile  Mr. Green, et je salue la remise en cause), mais je trouve pour ma part le bracelet vraiment épouvantable - j'imagine que c'est du au rendu 3D...

(et concernant Tang, je suis de la génération Bacalhaueiro visiblement, je n'arrive pas à penser à autre chose  Mr. Green)
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEUS
Pilier du forum
MORPHEUS


Nombre de messages : 1738
Age : 60
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 18/06/2007

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 14:16

Belle et désirable montre. Chapeau Chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://montres-russes.org/
polo33
Nouveau
polo33


Nombre de messages : 25
Age : 34
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 04/04/2016

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 16:25

Ton nouveau model est vraiment sympa bravohap
Revenir en haut Aller en bas
Lénaïc
Animateur Chevronné
Lénaïc


Nombre de messages : 1287
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 09/04/2014

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 16:40

Très joli et désirable thumleft mais la version manuelle devrait vraiment afficher une petite seconde, bleuie à la flamme comme pour l'automatique.
Revenir en haut Aller en bas
GMT
Puits de connaissances
GMT


Nombre de messages : 4808
Age : 51
Localisation : Mont-Blanc
Date d'inscription : 28/08/2007

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 16:48

Fandegrue a écrit:


De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 310


Cette deuxième proposition est bien plus intéressante que la première, félicitations pour cet énorme travail.

Je trouve que le nom TANG est caricatural, mais c'est une vision occidentale. A creuser tout de même... Incompréhensible
As-tu un logo ?

Quid du fond de la montre ? plein ou transparent ?

As-tu une documentation visuelle de l'histoire horlogère chinoise ?

En tout cas bravo et bon courage !
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cronovestis.com
broncos
Membre éminent.
broncos


Nombre de messages : 24504
Age : 58
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2016 - 17:10

gasteropode a écrit:

(et concernant Tang, je suis de la génération Bacalhaueiro visiblement, je n'arrive pas à penser à autre chose  Mr. Green)


ça me fait aussi penser à…

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Tang10

, fournisseur officiel de tous les bons restos chinois de France et de Navarre... clown
Revenir en haut Aller en bas
Tass2909
Membre référent
Tass2909


Nombre de messages : 9792
Age : 31
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/01/2016

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyVen 22 Avr 2016 - 8:05

Elle est magnifique le 2ème concept, une version PVD or pourrait donner un côté plus premium à la montre, une fonction date est envisageable aussi.
La bracelet est à changer, je trouve qu'il  y a mieux, c'est un concept après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Fandegrue
Membre très actif
Fandegrue


Nombre de messages : 227
Localisation : France / United Kingdom / China (Beijing)
Date d'inscription : 01/09/2013

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2016 - 13:25

Bonjour,

Je tiens à vous remercier pour vos retours et encouragements. Je suis heureux que vous appréciez ce design ; cela signifie que nous sommes sur la bonne voie ! Vous avez l’air de préférer la version avec seconde centrale, et, pour être complétement honnête avec vous, c’est aussi celle pour laquelle j’éprouve le plus d’intérêt. Je pense que la seconde centrale « remplit » plus le cadran ; l’impression d’harmonie et de balance est plus forte que sur la version deux aiguilles.

Au fait, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais sur la version deux aiguilles, le « chapter ring » est doré, alors que je l’ai laissé gris sur la version seconde centrale… Je serais curieux de connaître votre préférence.

Pour ce qui est d’une petite seconde à 6h, j’y ai déjà pas mal pensé, mais toutes mes tentatives de design se sont soldées d’un échec… Je trouve qu’il est très difficile d’atteindre un résultat harmonieux. Je m’explique, avec les indexes appliqués à 12h, 3h, 6h et 9h, si j’enlève le caractère pour 6 et le remplace par un petit sous cadran avec une aiguille, la montre perd beaucoup de son harmonie, et une sensation de déséquilibre s’installe. À l’inverse, il est beaucoup plus aisé de parvenir à un résultat harmonieux et équilibré avec seulement deux aiguilles ou deux aiguilles et une grande aiguille des secondes. Je ne dis, bien évidemment, pas qu’il est impossible de parvenir à un résultat correct avec une petite seconde à 6h… mais simplement que mes talents de designers ne sont pas assez développés pour réussir une telle chose. J’attache énormément d’importance à l’équilibre et l’harmonie ; ainsi, je préfère réaliser une chose plus « simple », un peu moins « ambitieuse », mais, au moins, d’être assuré de l’équilibre global.

Pour ce qui est des aiguilles feuilles, je t’avouerais, Milannimes, que je n’y avais pas trop pensé avant… Les aiguilles bâtons s’étaient imposées d’elles-mêmes. Néanmoins, je sais que la Beijing Watch Factory produit des aiguilles feuilles, ainsi, lorsque j’atteindrai les phases de prototypage, il sera toujours possible d’en monter un jeu et de voir ce que ça donne.

Pour ce qui est du mouvement automatique, à vrai dire, deux options s’offrent à nous. La première est d’utiliser le Beijing B16, 27/28 rubis, 21600 BPH, et une réserve de marche d’une quarantaine d’heure… D’après tous les échos et retours que j’ai pu avoir, le mouvement présente une grande stabilité et une précision très satisfaisante. La deuxième option serait d’utiliser un Seagull ST1812, clone d’ETA 2892 en provenance de Tianjin (mais que la Beijing Watch Factory utilise également). 24 rubis, fréquence de 28800 BPH, et une épaisseur moindre que le B16… ce qui me permettrait de réduire l’épaisseur globale de la montre de 0,6mm. Pour être complétement honnête avec vous, aucun des deux mouvements ne présente un intérêt esthétique particulier… Qui plus est, il s’agit de mouvements automatiques, donc avec un rotor qui cache une grosse partie du mouvement. Le B16 est fournit avec des côtes de Genève sur la masse oscillante ainsi que sur le « plateau » supérieur, et le ST1812 présente un perlage sur l’ensemble des parties visibles du mouvement. Rien de très extraordinaire, donc, en termes de décoration. Je suis généralement partisan de l’idée que, s’il n’y a rien de vraiment intéressant, de vraiment digne d’intérêt à montrer, il ne faut rien montrer. Un fond plein orné d’une belle gravure, avec du relief, serait donc utilisé. Pour ce qui est du motif, c’est encore à la réflexion. Néanmoins, un des mes amis, Maitre Zheng, est un calligraphe et graveur de renom. Aujourd’hui à la retraite, il a enseigné son art dans une prestigieuse université pékinoise durant des décennies, et a vu certaines des ses réalisations utilisées lors d’événements prestigieux, tels que l’Exposition Universelle de Shanghai, en 2010. Je comptais donc lui demander son opinion sur la question. Un dernier point sur les mouvements : quel que soit le calibre utilisé, chaque mouvement dans chaque montre serait soumis à des réglages et ajustements supplémentaires ainsi qu’à une batterie de tests exigeants, afin de s’assurer de son standard et de ses performances.

Merci Shazru pour ta remarque sur la certification CITES, c’est quelque chose qui m’avait complétement échappé… Je sais que la BWAF offre des bracelets en crocodiles, mais je suis incertain quant à leur respect de la convention CITES… Je vais vérifier ça prochainement. Un veau gaufré donc, pourquoi pas. La BWAF en produit des de bonne facture. Je pourrais toujours ensuite proposer en option supplémentaire un beau crocodile d’une maison française… Certains de mes amis m’ont également signalé une personne qui produirait de très bons bracelets sur Pékin… Je vais approfondir ça. L’attention prêtée au bracelet sera grande ; c’est souvent un élément source d’insatisfaction sur les montres que j’acquiert… Négliger le bracelet est une erreur conséquente selon moi, surtout lorsque l’on se rend compte de sa taille, de sa surface dans « l’ensemble » de la montre…

Broncos, Bacalhaueiro et Gasteropode, il s’agit de ma stratégie pour toucher votre génération !  Mr. Green  Wink Blague à part, pourquoi Atelier Tang ? Comme dit précédemment, j’ai envie de créer une montre qui soit chinoise avec une touche française, et j’ai envie que ce positionnement, cette identité puisse être très rapidement « comprise », « intégrée » par le consommateur. J’ai donc ainsi décidé de jouer avec le nom. « Atelier » est un mot français, pas de doute là-dessus. C’est également un mot qui renvoie aux notions d’artisanat, de petite production, de minutie, de fait main… Tang est un nom chinois, et, de manière, peut-être, plus importante, c’est un nom que tout le monde considère chinois (je comprends donc l’origine de ta remarque sur le caricatural, GMT). L’alliance d’un mot français avec un nom chinois permet de renforcer ce positionnement. « Tang » présente également l’avantage de « sonner » de manière assez « douce » (à contraster, par exemple, avec « Chen », qui se prononce « Tchen »…)… Pour ce qui est du logo, je comptais utiliser « Atelier Tang » et « Pékin », comme sur le cadran. Qu’en penses tu ? Peut-être qu’ajouter un élément plus graphique pourrait être appréciable ? Je ne sais pas encore, je vais réfléchir à la question, et interroger mon entourage.

Ah, la Jellymon ! C’est une montre qui fait figure d’ovni dans l’histoire de l’horlogerie chinoise, et à laquelle j’ai consacré pas mal d’intérêt ces derniers temps, car un de mes amis, à Shanghai, a comme projet d’en réaliser une reissue, et m’a demandé mon avis sur les preseries qu’il a fait réalisé. J’avais écrit ça à son sujet (Lao Luan est le nom officiel de la Jellymon) :

« (…) Lao Luan (老卵), which literally translates into “Old Egg” is a Shanghai slang expression used to make a strong praise, to qualify something as cool. The “Luan” used on the watch is a different one though (乱), meaning “Chaos”. The brand name thus sounds like the Shanghai idiom used to say “cool!” but actually means “Old Chaos”. Why “Old Chaos/Disorder”? This is, in my opinion, a reference to the Shanghai Watch Factory, which is where the timepiece is made. The Shanghai Watch Factory is the second oldest of China, after the Tianjin Watch Factory. In 1955, it made the HePing and DongFangHong, which, along with the Tianjin WuXing, were the very first watches fully made in the PRC. As years went by, it produced many prestigious models, such as the Shanghai A623, which was sitting on Zhou Enlai’s wrist, or the Shanghai SS2 Military Diver, the very first diving watch from China, only available to elite PLA officers. Back in the days, owning a Shanghai watch was very prestigious, and, at approximately 120 RMB, a luxury that very few could actually afford. By the late 1960s, following the 4th 5-year-plan, the Chinese Standard Movement project (统一机芯) was started, and after a first successful prototype realised in Shanghai, dozens of millions of units were made in all the watch factories of the Middle Kingdom. The Chinese Standard Movement is of high historical significance, because it was the first and only time in the world watchmaking history that such a standardised output was put into production. The design of the movement was very “rational”; as in Jean Luc Godard’s Alphaville, the aim was to produce something as efficient as possible. The focus was on practicability and replicability; the watchmakers of the Shanghai Watch Factory along with the engineers of the Ministry of Light Industry strived to create a precise and reliable movement that could be mass produced anywhere from Kunming to Harbin. The ultimate goal behind such a project was to allow each constituent of the masses of the PRC to be able to own a precise and reliable watch. To a certain extent, such a project was a reflect of the communist mentality prevailing at that time; it embodies the China of the 1970s, the planned economy system, the egalitarian mentality… Since the movements produced all across China were basically the same, great similarities could be found in most of the watches produced in the Middle Kingdom. To a certain extent, a new kind of watch was born. Germany has the pilot watch, France has the chronomètre… and China has the “standard watch”. This is truly significant, because this marks the first time ever that a watch had a style which was distinctly originating from China.

The Lao Luan watch plays with all these. It shares the same case, acrylic crystal and standard movement as all the Chinese standard watches, it comes from the historic, old Shanghai Watch Factory… but at the same time, it has some very modern hands and dial… Blending all these together, the old-fashioned meets today’s hip, and it creates 乱 (chaos/disorder), which is very avant-garde and 老卵 (cool)!

The Lao Luan concept was first introduced in 2008 through a collaborative project between the Shanghai Watch Factory, Shanghai-based creative studio Jellymon and international advertising agency Wieden + Kennedy. A huge success, the very limited run of watches was sold in select international retailers such as Colette in Paris and KidRobot in NYC, and it did not take long before it fully sold out. (…)“

Mais, comme tu peux le voir, la Jellymon/LaoLuan joue pas mal avec le passé, et tout le concept repose autours d’un mélange de montre standardisée Shanghai des années 1970s avec des éléments de design très moderne… Une montre extraordinaire.

Je ne suis pas un grand fan de PVD doré, car, il arrivera bien un moment où le placage s’en ira… Mais, c’est vrai, un boitier doré peut donner un aspect plus premium. J’avais entendu parler, dans le passé, de céramique dorée… Pourquoi pas, un jour, lors de la réalisation d’un prochain modèle, essayer d’expérimenter avec ça. De mémoire, c’est Kyocera qui produit ça.

Pour ce qui est du prix, rien n’est fixé pour l’instant. Néanmoins, je vise quelque chose de l’ordre d’un peu plus de 500€-, avec un joli bracelet, des finitions très soignées, un mouvement performant, stable, et réglé de manière très fine, une vraie garantie, un cadran détaillé (avec une vraie aiguille bleuie à la flamme, des indexes avec du relief, une texture « deux tons » parfaitement réalisées…)… Je ne serai fixé sur le prix que lorsque je recevrai des devis de la BWAF. Ça pourrait un peu monter, comme ça pourrait un peu descendre également. Contrairement à beaucoup de marques qui se lancent sur Kickstarter et qui vendent leurs produits avec des marges infimes (presque dangereuse pour le business), je n’ai pas envie de simplement faire du « cost leadership » sur un ensemble de spécifications. Ce que je souhaite, c’est offrir quelque chose d’un peu plus premium, d’un peu plus soigné, avec une vraie vision, un vrai concept. Je n’ai pas envie de simplement avoir comme argument de vente que ma montre est la moins chère à proposer un Miyota 9015 et une glace saphir (ce que je vois souvent) … Je veux faire quelque chose de plus raffiné, et surtout, je ne souhaite pas faire un « one off », et disparaître après un premier modèle.  J’ai envie d’un produit solide, avec quelque chose derrière. Et si jamais cette première montre venait à être réalisée, je souhaiterais en faire d’autres, expérimenter avec d’autres designs… Quelque chose de long-terme.

Je n'ai pas, pour le moment, de documentation visuelle complète de l'histoire horlogère chinoise. Ou, plutôt, je n'ai rien "d'assemblé". Néanmoins, c'est une chose qui serait réalisable.  Wink

Je suis, comme d'habitude, heureux d'entendre vos retours.

Merci de m’avoir lu  Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/atelierwenluxury/
PG8
Animateur
PG8


Nombre de messages : 1051
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/07/2012

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2016 - 13:51

C'est fou la différence entre le premier et le deuxième projet. Même si presque un an sépare les deux, la progression est belle!

Personnellement j'adore le modèle trois aiguilles avec les aiguilles bâton qui lui donne un air vintage comme on aime. Je te rejoins sur le fait de mettre un fond plein si le mécanisme n'a pas d'intérêt plus que ça.

Par contre, j'ai du mal à voir comment est-ce que tu souhaites te positionner sur le marché français... Tu peux nous en dire un peu plus?
Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Membre référent
Leopal


Nombre de messages : 8396
Age : 54
Date d'inscription : 14/10/2011

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2016 - 14:19

Oui la montre est pas mal, très classique mais pourra trouver son public... si c'est vendu à un prix chinois. C'est à dire loin du segment luxe.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
Invité
Invité




De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2016 - 15:51

Fandegrue a écrit:



De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 310

Elle n'est pas mal...mais trop sage ama.

On dirait une montre des années 60 sans grande originalité, avec un aspect global suranné.
Le boitier a un dessin assez nerveux et je l'aime bien, mais que dire du cadran? Les index et les aiguilles dorés sur fond blanc ne sont pas heureux: une version stainless aurait un côté plus contemporain. Un cadran noir ou bleu-nuit serait probablement un "plus". Des aiguilles plus travaillées aussi. Par contre j'aime les index 3,6,9.
La couronne me semble avoir un côté vintage qui s'accorde mal avec le style du boitier...des cornes surtout.

Le nom "Atelier Tang" ne m'inspire guère...Mais bon je fais des fixettes sur les noms: "Jean Richard" je peux pas, j'aurais l'impression d'avoir la montre du commissaire Maigret. "Michel Herbelin" pareil... Ça va pour de la charcuterie industrielle mais  pour des montres?  Je reconnais que je suis con à ce niveau  clown 
Enfin bref..."L'atelier de Chine" me plairait davantage. Tu pourrais supprimer "Pékin" aussi sans provoquer quelques centaines d'AVC dans le monde. Si si...

Pour une montre que tu comptes proposer à plus de 500 euros, elle manque cruellement, à cette étape, de sex-appeal. Elle n'est pas bandante quoi. Mais quand on voit le chemin parcouru depuis le projet de la page 1, on peut espérer que la prochaine étape sera la bonne  thumright


Dernière édition par rudboy le Dim 24 Avr 2016 - 15:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mister N
Membre éminent.
Mister N


Nombre de messages : 21278
Localisation : Ploukland
Date d'inscription : 08/10/2008

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2016 - 15:52

rudboy a écrit:

Elle n'est pas mal...mais trop sage ama.

On dirait une montre des années 60 sans grande originalité, avec un aspect global suranné. Elle n'est pas bandante quoi...

rien à rajouter
Revenir en haut Aller en bas
gpmouvement
Pilier du forum
gpmouvement


Nombre de messages : 1883
Age : 55
Localisation : La capitale des Flandres
Date d'inscription : 28/03/2008

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2016 - 16:32

Bel évolution dans ton projet Fandegrue!
Le boitier me plait bien, avec de belles cornes!
Le cadra est aussi réussi avec son côté relief vintage.

Bref une montre qui plaira bien au Forum FAM; mais le "marché" de FAM est-il suffisant ou représentatif de la production que tu espères lancer? Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
https://boursehorlogeredelille.fr/
iMaximei
Passionné de référence
iMaximei


Nombre de messages : 3001
Age : 29
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/06/2015

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2016 - 16:56

rudboy a écrit:
Elle n'est pas mal...mais trop sage ama.

Spoiler:

+1 sur l'ensemble du commentaire Chinois Je trouve aussi qu'un cadran bleu pourrait donner un peu plus de pep's et d'attrait à la montre ! Les détails or ressortiraient beaucoup mieux sur un tel cadran et rajeunirait l'ensemble (tout en restant dans un esprit vintage). Un petit travail sur les aiguilles apporterait vraiment un plus à la montre et je serais curieux de voir le rendu sans la graduation avec les chiffres arabes Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
gpmouvement
Pilier du forum
gpmouvement


Nombre de messages : 1883
Age : 55
Localisation : La capitale des Flandres
Date d'inscription : 28/03/2008

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2016 - 17:09

D'accord aussi pour revoir les aiguilles.
Revenir en haut Aller en bas
https://boursehorlogeredelille.fr/
Mister N
Membre éminent.
Mister N


Nombre de messages : 21278
Localisation : Ploukland
Date d'inscription : 08/10/2008

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyDim 24 Avr 2016 - 17:16

gpmouvement a écrit:

Bref une montre qui plaira bien au Forum FAM...

faut pas non plus généraliser ton cas particulier Wink






Revenir en haut Aller en bas
le dave
Membre Actif
le dave


Nombre de messages : 97
Age : 49
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 15/03/2010

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyLun 25 Avr 2016 - 17:28

c'est moins naze que la première, mais bon c'était pas difficile.
ce qu'il manque dans ce projet c'est un bon designer, et spécialisé dans le domaine.
là ça reviendrai à lancer une collection de fringues sans styliste derrière. Alors tu peux épiloguer sur le public cible, sur un tas de trucs que t'as appris à l'école, mais
si ton objet n'est pas aboutit à la base tu va galérer sévère.

Amicalement
David
Revenir en haut Aller en bas
le dave
Membre Actif
le dave


Nombre de messages : 97
Age : 49
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 15/03/2010

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyLun 25 Avr 2016 - 17:40

et je dis pas ça pasque je suis designer.
enfin si, un peu quoi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyLun 25 Avr 2016 - 17:45

le dave a écrit:
et je dis pas ça pasque je suis designer.
enfin si, un peu quoi
Et en plus tu as envie pour notre ami de mettre ton talent à son service bénévolement  Mr. Green

Sinon que penserais-tu de grossir les idéogrammes du cadran, de les passer en stainless, le tout sur un fond noir laqué? Ou bleu nuit  cyclops
Revenir en haut Aller en bas
arbigoud
Permanent passionné
arbigoud


Nombre de messages : 2445
Age : 50
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/01/2015

De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: De la volonté de créer une marque de montres chinoises   De la volonté de créer une marque de montres chinoises - Page 3 EmptyLun 25 Avr 2016 - 17:50

oulala les pavés, on croirait lire une soutenance Smile  (gardez-en pour vous, pour vos distributeurs, fournisseurs, ça fait beaucoup à digérer pour le lecteur)

Super projet, deuxième mouture tellement plus réussie / charmante

félicitations et bon courage !

Edit après relecture, à 500 boules et plus, la valeur perçue n'y est pas, avis que je partage avec d'autres, visiblement
Revenir en haut Aller en bas
 
De la volonté de créer une marque de montres chinoises
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Montres chinoises
» Les montres Chinoises
» Créer une nouvelle marque de montre
» Je souhaite créer ma marque de montre
» Si tu es jeune et que tu veux créer ta marque, demande des calibres ETA !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: