FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...

Aller en bas 
+4
Quickmick
H.
sopal1
ZEN
8 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... Empty
MessageSujet: Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...   Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... EmptySam 2 Fév - 15:42

Voici la troisième conversation avec quelqu'un qui a été responsable de la production, Directeur industriel et qui a aussi eu en charge le développement produits. Il a quitté l'horlogerie et est entré dans un autre secteur industriel suisse pas si éloigné que cela de la montre. Il envisage d'y retourner après une pause de plusieurs années. On va l'appeler Gaël mais évidemment ce n'est pas son vrai prénom.




-Gaël, tu as passé presque 20 ans dans l'horlogerie et tu as tourné sur plusieurs postes. Un jour tu m'as dit que c'était un univers de fous, de caractériels et de mégalomanie. Tu le penses toujours ?

-Ah la la !!! Oui, j'ai pensé ça mais je devais être énervé. Disons que lorsqu'on est extérieur, on a l'impression que tout est réfléchi, calculé, anticipé, millimétré mais en fait, c'est différent. On est contraints de travailler à l'arrache, on va très vite, trop vite parce que les collections s'enchainent et qu'il faut absolument proposer des nouveautés sans cesse. Ce qui perturbe un Directeur industriel est d'aller trop vite et de se planter.
-Parce que ça coute cher ?
-Oui mais ça pollue aussi l'image de la marque. Si par économie tu remplaces une vis par une soudure ou une soudure par de la colle, tu as intérêt à être certain que ça ne va pas lâcher.
-Euh de la colle ?
-Ah! Ah ! oui. On a la contrainte de faire fiable et au moins cher. On doit abaisser les coûts de fabrication. L'économie dicte le technique. On s'adapte. Tu sais, on présente des protos en mars et on n'est même pas certains de pouvoir passer en fabrication de série avant la fin de l'année. J'ai vécu de stress en stress.
-Tu as fait du marketing aussi ?
-Oui, parce que finalement quand tu veux faire de la communication technique, il n'y a que les développeurs qui savent parler.
-Tu as travaillé pour deux manufactures et pour des gens qui emboitaient des calibres fournis par l'extérieur. Le plus palpitant, c'est quoi ?
-Une fois que tu as mis au point la fabrication de ton calibre de manufacture, tu as des aléas mais ça roule aussi bien que d'emboiter des mouvements extérieurs. Tu as juste des contraintes quotidiennes plus étendues avec un travail en manufacture. Si tu as des bonnes équipes dans les ateliers, ça roule.
-Tu as connu des galères, je crois ?
-Monsieur est bien renseigné ! Oui, on n'a jamais abouti sur certains mouvements.
-Qu'est-ce qui manquait ?
-Du temps et du budget. Et puis tu vois après 2 ou 3 ans, le sujet qui est dans l'air n'y est plus et ton idée lumineuse en année N-3 devient une idée obsolète en année N. Un concept vieillit très vite en fait. L'horlogerie est une industrie où l'on est entre deux extrêmes. Il y a d'un coté ce qui ne bouge pas par exemple ton vieux calibre ETA 28 et quelque chose et puis de l'autre, ton mouvement de manufacture qui passe au silicium et se met à porter des complications de folie. Mais l'horlogerie est redescendue sur terre. Le complexe des complications compliquées a régressé.
-Et pourquoi ?
-Trop cher, ça ne se vend pas bien et ça coute cher à développer. Et puis visuellement, un module Dubois-Depraz sous le cadran donne un résultat aussi beau que la complication hors de prix qui sera compliquée à fiabiliser.
-Tu veux dire que la crise a calmé les ardeurs ?
-Disons que le client qui achète sa montre 15 ou 20 000 francs, veut une montre que ses amis et relation "reconnaissent" avec des guillemets. La très belle complication attire les regards mais moins les clients. Et puis les grands amateurs de complications qu'étaient les Russes et les Asiatiques ont été saturés de ces pièces qui décotent fortement.
-Tu crois que cette clientèle reviendra ?
-Franchement ? Non. Le futur est de retrouver les clients en Chine, aux USA et dans le Golfe. Je crois qu'il faut que les maisons aient un catalogue plus riche sur le segment des moins de 3000/3500 francs. Ca semble être devenu un seuil.
-Tu veux retourner dans l'horlogerie ?
-Oui. C'est ma passion, c'est comme ça.
-Plutôt vers une manuf ou un assembleur ?
-Une maison avec de l'histoire, un passé. Tiens une maison ou toi aussi tu viendrais nous raconter son histoire.
-Oh là !!! Tu regrettes d'être parti ?
-C'était ça ou je devenais fou. J'avais besoin de ralentir et de me ressourcer. Je devenais vraiment dingue. Je ne dormais plus. Je stressais à chaque fois que je voyais les retours au SAV. On avait eu un pépin de fabrication.
-Lequel ?
-Non, si je le dis on saura qui je suis.
-OK. Tu as acquis la sagesse et le recul ?
- Disons que je suis prêt à recommencer.
-Dis-moi, tu portes quoi au juste ?
-Ah … Tu as l'œil ! C'est une Jaeger LeCoultre avec un calibre spécial… Je n'en dirai pas plus. C'est un ami qui me l'a offerte, enfin échangée.
-L'horlogerie a changé ta vie ?
-Ah ! Oui sans doute. Dans le mauvais sens peut-être ou le bon. Je ne sais pas, je le dirai à la fin. En tous les cas, ça m'a bouffé la vie privée mais ça c'est à moi.
-Bonne chance alors !
-Merci, on en reparle dans un an !

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
sopal1
Passionné de référence
sopal1


Nombre de messages : 3699
Date d'inscription : 21/01/2012

Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...   Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... EmptySam 2 Fév - 22:38

Conversation intéressante, comme les deux autres.
Revenir en haut Aller en bas
H.
Membre super actif
H.


Nombre de messages : 386
Age : 44
Localisation : Paris et autour
Date d'inscription : 13/08/2007

Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...   Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... EmptySam 2 Fév - 23:30

C'est beau quand même, le métier lui manque.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.hegid.com
Quickmick
Animateur



Nombre de messages : 1232
Localisation : Singapour
Date d'inscription : 13/12/2010

Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...   Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... EmptyDim 3 Fév - 9:41

C'est marrant je connais une personne, même fonctions occupées en horlo, autant d'années d'experience, le profil colle assez bien à l'interviewé. Ce qui me fait dire que soit c'est la même personne (ce dont je doute) soit c'est partout pareil en horlo ou tout du moins l'histoire se répète souvent.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Fab68
Pilier du forum
Fab68


Nombre de messages : 1584
Age : 53
Date d'inscription : 28/12/2017

Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...   Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... EmptyDim 3 Fév - 13:27

Je ne pensais pas que chez les Suisses la pression était si forte au point pour cet homme d arrêter. Naïvement , je pensais que les entreprises suisses étaient plus humaines que les françaises.
Interview intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Lamontretictac
Animateur
Lamontretictac


Nombre de messages : 947
Age : 52
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 11/09/2014

Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...   Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... EmptyLun 4 Fév - 7:33

Vraiment merci, ces entretiens nous donnent l’impression de voir les choses sous un autre angle. Non pas que je sois naïf, mais ça rappelle que l’herbe n’est jamais plus verte ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 14691
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...   Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... EmptyLun 4 Fév - 9:12

Aux prix pratiqués de nos jours j'ai du bien du mal a croire aux restrictions d'ordre technique.
M'est avis qu'elles sont plus d'ordre... financier.

Par contre oui, l’ambiance a changé ces dernières décennies. Un peu comme partout mais l'horlogerie était quand même un domaine privilégié, qu'il n'est plus donc. Il s'est rationalisé.

On s'y retrouve a faire le boulot de deux ou trois personnes, avec les mêmes délais, et un budget serré... ça boit des canons, parce qu'il a en a besoin.

C'est pareil dans les banques... faut voir ce que se mettent les costards derrière la cravates a la sortie du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Jicé
Animateur Chevronné



Nombre de messages : 1309
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 11/02/2009

Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...   Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement... EmptyLun 4 Fév - 10:16

Manivel a écrit:


C'est pareil dans les banques... faut voir ce que se mettent les costards derrière la cravates a la sortie du boulot.

Oh pétard, c'est vrai ! Il y a 20 ans environ, je travaillais dans le secteur bancaire. Pas un conseiller financier que je côtoyais avait une vie normale (ils était tous ou divorcés, ou hyper-sportif, ou fleurtant avec la zone rouge de l'alcool, ou un mixe de tout ça et d'autres choses... ).
Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés
» Une nouvelle discussion à bâtons rompus avec un collectionneur
» Une nouvelle discussion à bâtons rompus avec une professionnelle de l'horlo..
» Une nouvelle discussion à bâtons rompus avec cette fois un ancien prototypiste
» Une nouvelle discussion à bâtons rompus et cette fois sans anonymat...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: