FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP

Aller en bas 
+19
trinita
Jivet
Split_Second
Pat51
GrumpyTheGrump
Chronographe
fredched
FRED67
casse_pierre
Baki95
jacno1977
ZenethaaR
Chris16
Zeclarr
CAldo
Jagoon
chrissimons
caput
DON
23 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3237
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMar 27 Juin - 0:15

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Lip_na10
Lip Nautic Ski de 2023, une édition limitée dite 7ème Continent et son bracelet d’origine. Copyright Don, tous droits réservés


Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP


Suite à notre interview fleuve avec Antoine de Macedo – qui a partagé avec nous son état des lieux sur le secteur horloger avec le point de vue d’un distributeur indépendant et aussi d’un grand spécialiste du vintage de prestige – j’ai voulu partir à la rencontre d’autres acteurs clefs en leur donnant une liberté de parole totale pour aborder des sujets de fond.

Au milieu des invitations des marques qui visent généralement à présenter comme exclusivité ultime (sic) la dernière nouveauté du moment qui est d’ailleurs assez souvent une énième déclinaison d’un modèle existant juste doté d’un nouveau cadran – j’ai noté une invitation particulière qui se démarquait de ses congénères. Le sujet de l’invitation n’était pas banal : il s’agissait du retour sur l’Affaire Lip, 50 ans après.

L’Affaire Lip. Elle avait véritablement commencé en juin 1973 lors d’une réunion du CE quand les représentants des salariés découvrent les plans de licenciement d’un demi-millier de salariés et la cessation de nombreuses activités. Voilà un sujet passionnant – et tragique aussi – et un véritable cas d’école étudié par toute une génération de managers. J’évoquais d’ailleurs le sujet il y a quelques jours avec l’ancien DRH d’une grande marque automobile française. Lui-même avait été précédemment directeur d’une grande usine en Franche-Comté – qu’il avait sauvée en la modernisant alors qu’il avait été envoyé pour potentiellement la liquider du fait des pertes. Avant de prendre ses nouvelles responsabilités, il m’a confié qu’il avait pris soin à l’époque d’étudier attentivement l’Affaire Lip car cette affaire comporte précisément presque tous les éléments d’un modèle de chute d’une entreprise emblématique et même, au-delà de l’emblème, de la chute d’une pièce stratégique pour l’horlogerie française.

Nous aurons le temps de revenir prochainement sur l’Affaire Lip car il serait inconcevable de ne pas en parler sur FAM, 50 ans après. Suite à cet événement original qui a vu l’intervention des personnes clefs de l’Affaire Lip, une interview a été réalisée avec un acteur de l’horlogerie en France : Pierre-Alain Bérard. Je pense qu’en tant que français nous avons presque tous un pincement au cœur pour avoir connu l’ancien Lip et par la suite les montres vendues avec un abonnement avec des magazines bien connus, ces montres n’avaient de Lip que le nom. J’ai connu cette période et cela faisait mal au cœur de voir une si belle marque tombée aussi bas. Quand Pierre-Alain Bérard a pris les manettes de Lip suite au rachat par SMB, pratiquement tout était à refaire. J’ai suivi l’évolution de Lip à travers ces dernières années, je voyais honnêtement une entreprise qui s’attelait à une charge colossale pour redresser la barre. Il n’y a pas eu de coup spectaculaire ou de baguette magique, pas d’immenses campagnes marketing de relance, nous sommes aux antipodes d’un retour spectaculaire qui ferait la joie des médias en quête de buzz. Lip a fait le choix inverse : revenir très progressivement.

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Affair10
Banderole de 1973 lors de « l’Affaire Lip ». Au cours de sa longue histoire, l’entreprise a connu un destin épique puis une fin tragique mais aussi une renaissance récente très progressive. Devons-nous voir un message d’espoir, peut-être en avance sur son temps, dans cette banderole d’époque ?


Alors, oui, en tant qu’amoureux des montres, il était temps de partir à la rencontre de celui qui est aux manettes de Lip pour lui poser les questions sur l’état de la marque, sur ses ambitions et peut-être découvrir en avant-première l’avenir prochain de Lip. L’interview a été traitée de la même manière que la précédente, mon objectif est d’interroger et de continuer à faire découvrir ce secteur qui nous est si cher.

NB : J’aimerais profiter de ce billet pour vous dire que c’est avec une très grande émotion que j’ai vécu la dernière vente aux enchères de notre très regretté administrateur, ZEN/Joël Duval. J’avais remarqué à l’occasion de cette vente qu’il possédait entre autres parmi son immense collection de montres quelques modèles du Lip actuel, la Marinier et la Nautic Ski. Gardons toujours une pensée pour lui (et sa famille) qui fut pour beaucoup de FAMeurs et toute l’équipe de modération un exemple, un ami et un mentor.

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Lip_ma10
Un exemple de modèle dit Sous Marinier qui fut par la suite renommé Marinier dans les collections de Lip. Bracelet personnel en mailles milanaises. Copyright Don, tous droits réservés


Bonjour Pierre-Alain Bérard, c'est la première fois que tu te retrouves en face à face avec le premier site horloger francophone et ses FAMeurs. Nous n’avons jamais discuté avec toi aussi, dans un premier temps, nous aimerions te connaître davantage. Qu'est-ce qui t’a conduit à travailler dans l'horlogerie ?

PAB : Bonjour à tous les FAMeurs. Alors je suis tombé dans la potion magique de l’horlogerie depuis mon enfance : je suis fils d'horloger et d’entrepreneur. Mon père avait repris dans le passé une société d'horlogerie à Besançon qui s'appelait La Fabrique Moderne d'Horlogerie. La Fabrique moderne d'horlogerie fait partie de ces nombreuses sociétés qui se sont retrouvées dans une situation financière compliquée avec l'arrivée du quartz. C'étaient des gens spécialisés dans l'assemblage de montres et également l'assemblage d'ébauches mécaniques. Et à l'époque, mon père avait repris la société pour un franc symbolique, à condition de sauvegarder le plus d'emplois possible. Ma mère était infirmière et, étant d'astreinte le weekend, je me retrouvais dans les stocks d'habillage de la fabrique de mon père. Ce sont mes premiers souvenirs de jeunesse, j’ai véritablement grandi dans un atelier d'horlogerie.

Et quel est ton parcours ?

PAB : Alors que tout me destinait à poursuivre des études en horlogerie, j’ai préféré faire une école de commerce. Je suis né dans le monde de l’horlogerie mais, du fait des crises qui ont marqué le secteur dans mon enfance, j’ai préféré consacrer mes études à me préparer pour gérer et tenter de mieux vendre les montres. Pourquoi ? Parce que j’avais remarqué que le problème ce n’était pas de fabriquer les montres, notre pays forme beaucoup d’excellent horlogers, mais de les vendre pour assurer l’avenir d’une entreprise horlogère.

L'histoire de Lip est immense. Bien des marques, jeunes ou anciennes, auraient toutes les raisons d’envier son histoire et ses créations : de la montre de la victoire en 1918 jusqu'à la création des calibres d'avant-garde comme le R27 puis le R148 et le R184 sans parler des excellents calibres comme le T18, le R25 puis le R23. La marque a énormément innové, elle a fourni des montres à des personnages historiques comme de Gaulle ou Churchill. La marque dominait son marché national, elle a collaboré avec les marques suisses comme Breitling et Blancpain et même au-delà de l’Atlantique avec Waltham aux États-Unis. Des milliers de salariés ont travaillé pour Lip. La marque a irrigué par ses commandes et son réseau de fournisseurs tout un tissu industriel en France. Puis… il y a eu la chute. Dramatique, tragique et longue. Certains auraient dit que reprendre Lip, c'était un pari impossible. Entre la reprise de Lip par SMB et aujourd'hui, quel a été le chemin parcouru?

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Lip_na11
Troisième et dernier modèle de Nautic à être produit à l’époque, la Lip Nautic 3 de la fin des années 60, équipée du calibre électromécanique français R184, une vintage que j'aime porter régulièrement. Copyright Don, tous droits réservés


PAB : Question immense, on s’est lancé dans cette folle histoire de reprendre et de faire revenir la marque Lip à Besançon. Parce que nous étions Bisontins et parce que nous étions horlogers et que ça nous faisait vraiment mal aux tripes que cette marque ne soit plus à Besançon. C’est vraiment le cœur de notre projet. Lip était bisontine et devait redevenir bisontine.

C’était ambitieux car nous ne sommes pas chaperonnés par un grand groupe avec les moyens qu’ils peuvent disposer. Avec les moyens d’une PME française, nous avons fait les choses petit à petit et très progressivement, sans brûler les étapes, parce que l’échec n’était pas une option et nous ne voulions en aucun cas en cas d’échec mettre au chômage nos salariés. Aujourd’hui, j’ai la fierté de dire que 138 collaborateurs travaillent actuellement pour Lip.

Il est évident que le droit à l’erreur est limité pour une PME par rapport à un groupe international qui peut se permettre d’avoir dans son portefeuille, aux côtés de marques connaissant le succès, une ou deux marques connues pour être des paniers percés.

PAB : Je pense aussi que quelques marques ont voulu brûler les étapes sans disposer d’une assise financière suffisante. De notre côté, nous avons tenté une approche plus prudente. Dans un premier temps, nous avons capitalisé sur les modèles historiques. Tout d’abord nous avons opté principalement pour les mouvements à quartz puis nous avons fait revenir les mouvements mécaniques à remontage automatique. Nous avons eu recours aux mouvements japonais parce que cela nous semblait le meilleur rapport qualité prix dans notre segment de marché.


Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Lip_ra14
Lip Rallye Chrono de la collection actuelle de Lip avec un bracelet Seaquale d’Avel & Men. La référence 671822 est dotée d’un calibre chronographe automatique (Seiko NE86) avec roue à colonnes. Un modèle qui fut l’une des premières pierres pour illustrer la remontée en gamme progressive dans l’offre de Lip. Copyright Don, tous droits réservés


Aujourd’hui, nous remontons en gamme. Aussi, c’est avec grand plaisir que nous vous annonçons en exclusivité le retour imminent des mouvements franco-suisses pour Lip au sein de nos collections. Nous effectuons des investissements importants pour l’avenir et j’espère avoir la chance de pouvoir présenter aux FAMeurs dans les mois à venir les fruits de nos efforts pour Lip.

Ce qui est important pour nous, c’est de le faire méthodiquement sans chercher à brûler les étapes. Nous cherchons réellement à réaliser notre projet le plus sainement possible pour l'entreprise et pour la marque. Au-delà des mouvements, nous faisons des efforts continuels pour respecter l’histoire de la marque et de ses modèles. Au début de l’aventure, nous avons été limités dans nos options, aujourd’hui, nous travaillons intensément et passionnément pour refaire de Lip la magnifique marque qu’elle a été et qui le reste dans nos cœurs.

Lip, c'est une histoire immense, née en 1867, et cette histoire immense ne s'appréhende pas en cinq minutes. Après des années d’efforts pour consolider l’avenir de la marque, Lip est mûre pour proposer des modèles avec des caractéristiques qui, je l’espère, vont réveiller la nostalgie des anciens qui savent très bien ce qu’était Lip : à travers leur propre parcours et aussi à travers le vintage qui nous a légué des montres splendides. Mon plus grand succès ce sera d’honorer nos anciens et leur souvenir des anciennes montres Lip et de transmettre tout l’héritage historique de Lip aux générations plus jeunes. D’où notre événement pour la commémoration de l’Affaire Lip pour transmettre non pas seulement des morceaux d’histoire de la marque mais aussi toute l’histoire de Lip, dans ses grands moments comme lors de ses combats difficiles pour sa survie.

Mais c’est vraiment une bonne nouvelle, j’attends de voir évidemment les résultats le moment venu. Tu sais que les FAMeurs continuent de poster activement leurs anciennes Lip vintage ?

PAB : C'est aussi pour ça que nous ne sommes restés humbles et discrets par rapport aux FAMeurs. Il y a quelques années encore nous étions en train de consolider la marque, il nous a fallu assurer un succès commercial dans une gamme de prix plus abordable dans un premier temps pour disposer des moyens pour investir et réaliser notre grand projet pour Lip.

Nous sommes dans une époque particulière. Certains pensent que la prochaine crise aura des effets importants sur le secteur. Les stocks de montres de certaines marques ont beaucoup augmenté, comme cela est relevé régulièrement par quelques connaisseurs du secteur. Et qu'en est-il de Lip? La marque est-elle aujourd’hui solide sur son marché? Se développe-t-elle et dans quelle mesure?

PAB : Je peux dire honnêtement que la marque est solide sur le marché français. Nos finances sont saines. Nous avons investi et recruté pour développer des modèles qui ont connu le succès dans leur segment sur le marché national. A l’export, nous sommes un peu en retrait pour le moment, notre principal marché international c’est le Japon.

En 2023, quelle est ta véritable ambition ? Et au-delà, sur le long terme, quel est ton grand dessein pour Lip ?

PAB : Mon ambition pour Lip c'est non seulement de faire revivre la marque mais aussi de lui redonner ses lettres de noblesse, c'est-à-dire d’en refaire la première marque d'horlogerie française. Nous réintégrons actuellement les savoir-faire et en particulier les capacités de fabriquer nous-mêmes les différents composants de nos montres. Pour moi c’est l’étape essentielle. Je souhaite qu’à terme la marque puisse rayonner à nouveau dans d’autres pays comme par lors de son âge d’or.

Le secteur horloger a connu des changements structurels importants. La demande a changé, l'offre a changé. ETA dominait en irriguant le marché de ses calibres comme le 2824. Puis les vannes ont été coupées. Nous voyons aujourd'hui de nouveaux mouvements arriver. ETA a créé le Master Coaxial pour Omega, Kenissi les MT pour Tudor. Mais il y a aussi Soprod et Selitta qui proposent leur propre version du 2824. Miyota a apporté entre autres le 9015. Pequignet en plus de son très beau Calibre Royal a développé son Calibre Initial. La Joux-Perret propose son G100 qui présente 68h de réserve de marche tout en ayant une compatibilité dimensionnelle avec les montres ayant été équipées précédemment de 2824. France Ebauches serait sur le retour. Alors que se passe-t-il pour Lip en comparaison ?

PAB : En exclusivité pour FAM : nous sommes actuellement en train de travailler avec un excellent partenaire pour développer de nouveaux mouvements. Je ne peux pas en dire plus car c'est trop tôt mais j’espère revenir pour en parler sur FAM pour présenter les fruits de nos efforts.

Est-ce que cela veut dire que tu as de beaux calibres de manufacture en préparation?

PAB : Vous aurez la réponse dans quelques mois et j’espère pouvoir vous l’apporter personnellement sur FAM.  

Nous te prenons au mot et nous reviendrons à la charge dans quelques mois pour en savoir davantage. Actuellement, tu emboites des calibres Miyota et Seiko. Mes petites oreilles ont entendu dire que tu souhaites proposer des calibres bien plus proches de la France. Confirmes-tu ?

PAB : Je peux aujourd’hui vous confirmer que les calibres franco-suisses vont revenir très prochainement dans nos montres et que nous travaillons avec La Joux-Perret et Humbert Droz. Nous aurons une nouveauté à vous présenter à la rentrée et elle sera équipée du calibre G100.

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Mljp_g10
Mouvement G100 de La Joux-Perret, nouveau calibre de 28800 alt/h avec une réserve de marche de 68h. Credits to La Joux-Perret


Pourquoi le G100 ?

PAB : Nous avons travaillé précédemment en sous-traitance avec la maison Humbert Droz : parce qu’ils sont des professionnels qui tiennent leurs engagements. Ce sont de vrais horlogers reconnus avec 4 générations d'horlogers à la tête de l'entreprise. Nous avons choisi également La Joux-Perret car leur offre est pertinente et sérieuse. La qualité de leurs machines à La Chaux de Fonds, leur travail des ponts, des platines et des différents organes mécaniques est remarquable. Leur mouvement propose réellement d’excellentes performances, sans rogner sur la fréquence qui reste à 28800 tout en apportant 68h de réserve de marche.

Quasiment 70h comme les MT équipant les Tudor et sans pour autant baisser la fréquence à 21600 comme sur les Powermatic 80 équipant beaucoup de modèles du Swatch Group.  

PAB : Au niveau de la précision, de la solidité et de la réserve de marche, les performances sont optimales. Aussi c’est notre ambition de reprendre la tradition ancienne de Lip de recourir à des calibres suisses et aussi franco-suisses.

Tu parles de calibres franco-suisses mais sur le G100, qu’est-ce qui sera réalisé en France ?

PAB : Nous avons décidé de recourir à la version franco-suisse du G100. Ce qui sera fait en France sera surtout le travail d'assemblage. Il faut savoir que l'assemblage est la partie qui prend généralement le plus de temps, c'est un coût important pour une marque. Le mouvement sera ainsi assemblé chez Humbert Droz, et notamment ça comprend la soudure du spiral. Ça paraît incroyable mais c’est l’un des savoir-faire qui a été perdu en France depuis près de 40 ans, les horlogers français sont excellents mais ce savoir-faire n’était plus pratiqué dans une usine ou une manufacture en France. Nous parlons souvent de la renaissance de l'horlogerie française, mais là précisément, nous sommes clairement dans le retour progressif du savoir-faire pratiqué en France par des mains françaises. Et je pense que tout ce qui peut être ramené en France est bon pour l’horlogerie française et ses emplois sans parler d’une démarche qui veut renouer avec nos traditions horlogères.

Tu aurais pu choisir un autre calibre suisse comme le SW200 par exemple, un choix qui a été fait par beaucoup dans le secteur suite à la fin de la distribution du 2824. Mais tu as opté pour le G100.

PAB : Nous avons fait un choix qui est pour nous stratégique et aussi nous avons voulu clairement apporter dans nos prochains modèles un saut qualitatif en termes de caractéristiques techniques sans pour autant faire dériver les prix tout en contribuant à faire revivre à notre échelle des savoir-faire et des compétences en France.

Lip est sur un segment tarifaire où tu as pu constater l'arrivée massive des montres connectées. Certains s’étaient effrayés d'une nouvelle crise du quartz avec leur arrivée. Apple vend plus de montres que Rolex, mais pas au même prix, certes. Que constates-tu? Vois-tu un changement générationnel dans ta clientèle et un impact sur les ventes? Tu es principalement dans le même segment de prix que les montres connectées d’Apple.  

PAB : Il y a clairement un impact sur les collections d'entrée de gamme. En dessous de 150/200 euros les marchés souffrent énormément et là, c'est vraiment la montre connectée qui est en train de prendre une partie du marché. Après nous nous rendons compte que les gens qui achètent des montres connectées peuvent également avoir d'autres montres, ce n’est pas totalement incompatible. Mais il y a un deuxième élément à prendre en compte : l’arrivée d’un monde ultra connecté et de l'obsolescence programmée. Pour autant, l’obsolescence programmée aide aussi par opposition à faire réémerger le goût de la montre mécanique réparable et durable. C’est la grande différence entre les montres mécaniques et les montres connectées. L’une est faite pour durer et être transmise, l’autre apporte des fonctionnalités connectées mais son modèle économique est fondé sur l’obsolescence programmée.

La durabilité des montres est un sujet très intéressant. Parce que nous avons l'habitude de dire que les montres en entrée de gamme, une fois qu'elles tombent en panne, il suffit d’en racheter une nouvelle. Et vous ? Quel est votre but ? Proposer des montres qui vont faire dans la durée et que nous puissions transmettre aux prochaines générations ?

PAB : Le cœur de Lip c’est de faire des montres pour les français. Pas pour une catégorie de français mais pour tous. Du temps de Fred Lip, le focus n’était pas sur les grandes complications. D’autres marques sont spécialisées dans ce domaine. A l’époque de Fred Lip, l’ambition a toujours été de faire des montres avec un excellent rapport qualité prix, réparables et faites pour durer. C’est cet héritage que nous voulons préserver au maximum. Donc nous faisons des montres qui doivent être réparables tout en restant abordables. C’est pour cela que nous avions choisi de travailler d’abord avec des mouvements japonais car nous avons voulu reconstruire la marque sur cette base avec des mouvements fiables et aisément démontables et réparables.

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Lip_ra15
Lip Rallye Chronographe doté d’un calibre MécaQuartz japonais : le VK64 de Seiko qui permet une fluidité de l’aiguille des secondes lors de l’activation de la fonction chronographe. Un mouvement qui est en quelque sorte le lointain héritier des anciens calibres électromécaniques du passé pour un tarif contenu. Copyright Don, tous droits réservés


Nous avons bien sûr vu des calibres de plus en plus exclusifs se développer dans le secteur mais le SAV est devenu pour beaucoup captif sans pouvoir recourir comme par le passé aux horlogers indépendants. Les mouvements qui équipent nos modèles actuels sont très largement diffusés sur toute la planète et nous pouvons nous fournir en pièces détachées aisément. Tout en gardant des prix abordables, nous avons voulu proposer des modèles qui sont l’antithèse de l’obsolescence programmée ou du SAV captif.  

Vous êtes donc à l’opposé du concept du produit obsolescent et jetable.

PAB 2 : Exactement. C'est fait pour durer. Lip c’était fait pour durer et nous faisons notre mieux pour continuer à entretenir cet héritage depuis la reprise de la marque.

D'où cette idée de rééditer le modèle Lip Service Après-Vente qui était historiquement une montre confiée au client quand le modèle qu’il possédait avait besoin d'être révisé : une montre temporaire était accordée aux clients. Un clin d’œil aussi à votre collaboration avec la marque de vêtements Octobre Editions qui vous distribue via des collaborations.

PAB : Exactement, c’est un petit clin d’œil au passé de la marque.

Quelles sont les réalisations dont tu es le plus fier en termes de modèles?

PAB : En numéro un. Je pense que je citerais la Big TV Titane. Pour ce modèle, nous nous sommes éloignés de nos modèles habituels. Il y a eu un réel travail qui dépasse la réédition d’un modèle du passé. Que ce soit l'intégration du bracelet ou dans l'utilisation d'un matériau comme le titane. Il y a eu aussi un vrai travail dans le design qui ne fait pas que de reprendre celui de Roger Tallon qui s’était lui-même inspiré d’un téléviseur portatif d’époque, le Portavia 111 de 1965. Le travail sur le bracelet intégré a été aussi énorme pour rendre la montre très confortable au poignet.

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Lip_bi10
Lip Big TV en titane avec son bracelet intégré. Ce modèle tranche clairement avec son aspect rétro futuriste avec la masse des montres Sport Chic inspirées des années 70 comportant un bracelet intégré que beaucoup de marques se sont mises à rééditer dernièrement. Credits to Marc Orian


Ensuite je parlerais aussi du modèle Himalaya. Certaines déclinaisons actuelles se sont éloignées du célèbre modèle du passé avec par exemple un modèle dont le cadran a été découpé en forme de sablier. C’est une montre qui est un succès chez nous et qui permet à beaucoup de s’initier au monde de l’horlogerie mécanique et en cela j’en suis fier.  


Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Lip_hi10
Lip Himalaya 40mm, référence 671579 de la collection actuelle de Lip, modèle que j’avais testé il y a quelques années. Portée ici avec un perlon sympa trouvé chez un revendeur américain. Copyright Don, tous droits réservés


J'ai remarqué pour ma part la nouvelle Lip Nautic Ski, édition 7ème Continent. J’ai bien apprécié son cadran qui présente un beau dégradé de bleu.

PAB : La Nautic Ski fait partie clairement des pièces dont je suis fier. Cela ne va pas de soi au premier abord mais derrière ce modèle, nous avions dû faire des efforts notables au niveau de la forme du verre pour aller sur un boitier de type super compressor. Le principe de ce type de boitier historique c’est la forme du verre qui est étudié pour que, quand vous êtes plongé dans l'eau, la pression s'accentue sur le dessus du verre, ce qui fait écarter les bords et donc comprime le joint d'étanchéité, ce qui vous garantit une étanchéité de la montre toujours plus importante au fur et à mesure que vous descendez dans l'eau. Oui, c’est un concept créé il y a plusieurs décennies mais le reproduire aujourd’hui dans une montre mécanique abordable reste pour moi une fierté. Fred Lip avait négocié à l’époque une exclusivité pour le marché français dans l’utilisation de ce boitier développé en Suisse. L’édition 7ème Continent a été une édition limitée très rapidement en rupture de stock aussi une édition non limitée est arrivée depuis sur notre boutique en ligne.

Et que portes-tu au quotidien? Uniquement tes propres modèles? Où avoueras-tu une belle vintage ou une quartz?

PAB : Je ne porte au quotidien que du Lip, par choix car je suis moi-même un représentant de la marque et je veux porter les modèles que nous produisons et aussi parce que je participe activement à l’élaboration des modèles. Dans le passé, avant la reprise de Lip, si je dois avouer une montre c’était une petite Seiko Kinetic à l’époque où ces modèles se répandaient sur le marché.

Le fondateur de FAM Joël Duval aimait bien porter aussi une Seiko quartz vintage à certains rendez-vous. Je te remercie Pierre-Alain Bérard pour avoir joué le jeu et venir à la rencontre des FAMeurs. Je retiens tes annonces sur le retour des mouvements franco-suisses chez Lip et j’espère pour ma part revoir davantage ce que faisait Lip dans le passé : développer ses propres mouvements pour une partie de ses modèles et emboiter des mouvements suisses ou franco-suisses de qualité pour ses autres modèles, comme c’était le cas dans le grand passé de la marque bisontine.


A bientôt à tous pour un prochain billet avec toujours la volonté de partir à la découverte des montres que nous aimons et d'un secteur passionnant.

Don, tous droits réservés

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
caput
Membre référent
caput


Nombre de messages : 6876
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/08/2008

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMar 27 Juin - 1:02

Merci @DON pour ce billet et à Monsieur Bérard. Chinois
J’attends avec impatience une LIP Tv automatique avec date.
Revenir en haut Aller en bas
chrissimons
Membre super actif
chrissimons


Nombre de messages : 330
Localisation : FR
Date d'inscription : 14/06/2009

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMar 27 Juin - 2:42

Merci pour l'itw Don et à M. Bérard pour avoir prix le temps de répondre. Hâte que le voile soit levé sur ce modèle à venir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jagoon
Membre Actif
Jagoon


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 12/02/2021

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMar 27 Juin - 4:18

Merci du partage!

Super interview, M.Bérard est droit dans ses bottes et porteur d'un beau projet! Pleins de bonnes choses pour LIP et hâte de lire la suite  bravohap
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3237
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMar 27 Juin - 9:02

Je vous remercie messieurs Chinois

Lip est une marque à part pour moi car mon grand-père en portait une pour le travail. C’est quelqu’un qui s’est littéralement sacrifié pour la France alors que tout semblait perdu. J’ai retrouvé un jour cette montre d’époque et j’espère pouvoir en faire l’humble récit un jour. C’est pour cela que la marque a une place particulière à mes yeux et, quand j’ai commencé à collectionner les montres vintage (ZEN m’avait beaucoup appris sur Zenith et Omega), j’ai évidemment recherché des modèles d’époque que je porte avec plaisir aujourd’hui. Dans le vintage, une Omega, une Zenith, une Longines, une Lip me procurent autant de plaisir à porter. Lip aura toujours une place affective du fait de la montre usuelle de mon grand-père.

Lip ce sont des grands moments de notre histoire horlogère mais aussi de notre histoire nationale. Elle nous a accompagné lors de nos grandes victoires en 1918, elle a subit les conséquences néfastes de l’odieuse Occupation de 1940-1944. Fred Lip a eu une vision et il a conduit la marque à ses sommets. L’histoire a été cruelle par la suite mais dire que la saga de Lip est terminée est une contre-vérité. Il y a eu des heures peu glorieuses où son nom a été utilisée comme caution à des montres qui ne valaient aucun clou et sans rapport avec son passé. Puis il y a un renouveau progressif. J’espère de tout mon cœur que le Lip actuel renouvèlera pleinement avec son illustre passé. Pas seulement dans des communiqués de presse comme cela se fait pour les marques qui tentent de booster leurs ventes à travers des pages de publicité qui globalement sont sans intérêt mais par les actes avec des produits qui peuvent convaincre.

J’attends beaucoup de Lip et je ne suis pas le seul. Gageons que Pierre-Alain Bérard et son équipe ne nous déçoivent pas.

Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
CAldo
Pilier du forum
CAldo


Nombre de messages : 1559
Localisation : IDF
Date d'inscription : 15/10/2021

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMar 27 Juin - 9:50

Magnifique article @DON, ça me donne envie de me plonger dans l'histoire de la marque.
Hâte de voir les nouveaux modèles avec les calibres franco-suisses.
Merci à M. BERARD. On sent un vrai attachement à sa marque et une grande fierté pour le travail effectué par ses salariés et les perspectives prometteuses à venir.
Merci à vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Zeclarr
Passionné de référence
Zeclarr


Nombre de messages : 3118
Localisation : à l'ouest
Date d'inscription : 18/02/2015

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMar 27 Juin - 12:15

Passionnant, merci DON. J'aime beaucoup ce format, j'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres !
Revenir en haut Aller en bas
Chris16
Animateur
Chris16


Nombre de messages : 948
Age : 50
Localisation : Les Charentes
Date d'inscription : 18/11/2020

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMar 27 Juin - 22:09

Merci pour cet agréable moment de lecture.....
Revenir en haut Aller en bas
ZenethaaR
Membre référent
ZenethaaR


Nombre de messages : 6966
Localisation : Sud-Ouest où l'on fait du vin - Sud Est sur une île
Date d'inscription : 05/11/2018

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMer 28 Juin - 1:12

Très bel échange, un grand merci, et ravi d'en avoir appris un peu plus sur les futures productions lip : 

- Les churchill avec le T18 LJP, a priori prévues pour septembre
- Le futur modèle avec le G100, je ne peux qu'applaudir ce choix de calibre
- Et le développement de nouveaux mouvements, miam !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/thevaluedcitizen/?hl=fr
jacno1977
Passionné de référence
jacno1977


Nombre de messages : 3538
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/03/2016

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMer 28 Juin - 1:15

Merci du partage !
Lip est une grande maison, leur production actuelle est déjà super intéressante, j'ai une Nautic Ski, très belle montre, et impatient de voir la suite, c'est prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3237
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMer 28 Juin - 4:00

Zeclarr a écrit:
Passionnant, merci DON. J'aime beaucoup ce format, j'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres !

Je te remercie. Je confirme que d'autres interviews ont été réalisées avec d'autres acteurs du secteur horloger pour offrir un panel varié et représentatif du secteur horloger.
batman

Elles seront diffusées au fur et à mesure régulièrement. Comme il peut être constaté, je privilégie les formats longs, ce qui faisait un peu suer mon ancien rédacteur en chef cela dit en passant, qui permettent de véritables échanges sans contrainte. Ils prennent du coup plus de temps à les retranscrire (les logiciels de retranscription sont largement imparfaits à mon sens) tout en les enrichissant d'un billet.
Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
Baki95
Membre Actif
Baki95


Nombre de messages : 56
Age : 36
Date d'inscription : 24/05/2023

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMer 28 Juin - 9:41

Superbe interview! Merci beaucoup de nous faire partager cette conversation Don. Cela donne d'envie de se pencher sur cette marque et son histoire. En prime vous citez la Nautic Océan édition limitée que je possède  Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP 1f60d Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP 1f600 

On attend avec impatience les futures annonces de la marque ainsi que tes billets.
Revenir en haut Aller en bas
casse_pierre
Membre super actif
casse_pierre


Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 03/06/2022

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMer 28 Juin - 11:49

Merci pour cette lecture @DON et merci à Pierre-Alain Bérard de s'être prêté à l'exercice.
Je partage les encouragements des interventions précédentes, ce format est très agréable.

Un échange qui, sans tout à fait jeter une lumière nouvelle sur la marque, permet de mieux appréhender la trajectoire empruntée par LIP ces dernières années, et augure de belles surprises à venir, ce dont je me réjouis. Une lente évolution, dans le respect de son héritage bisontin, qui est aussi notre patrimoine national.

Petite question par ailleurs (et qui, si judicieuse (!), pourrait être posée à PAB dans le cadre d'un futur échange) concernant l'élaboration et les différentes étapes de développement liées la réédition de modèles anciens : 
Comment procède LIP ? Puisqu'à la différence de créations nouvelles produites ex nihilo, il s'agit ici de partir d'un déjà-là existant. Aussi lorsque la volonté est de reproduire à l'identique (mouvement excepté), ont-ils à disposition des documents d'archives, sur tel ou tel modèle, auxquels se référer pour en connaître les cotes et les spécificités ? Ou jugent-ils sur pièce (vintage) ? Je pense, par exemple, au verre de la Nautic Ski mentionné plus haut.

...Enfin, je ne sais pas si cela a été rapporté par d'autres FAMeurs, mais en me hasardant à chercher des infos sur la Nautic 3, je me suis aperçu après lecture de l'article, qu'une réédition apparaissait d'ores et déjà en précommande pour le mois de septembre sur différents sites en ligne ; et équipée du G100... Wink
Revenir en haut Aller en bas
FRED67
Animateur Chevronné
FRED67


Nombre de messages : 1310
Age : 43
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/10/2020

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyMer 28 Juin - 18:52

C'est passionnant à lire, merci beaucoup pour le boulot réalisé car on prend beaucoup de plaisir  Chinois
Revenir en haut Aller en bas
fredched
Animateur
fredched


Nombre de messages : 772
Age : 38
Date d'inscription : 13/10/2008

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyJeu 29 Juin - 1:01

Merci DON pour cet entretien. 
J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Chronographe
Membre super actif
Chronographe


Nombre de messages : 313
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/11/2012

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyJeu 29 Juin - 4:54

merci pour ces interviews et billets
C'est toujours très intéressant  thumleft
Revenir en haut Aller en bas
GrumpyTheGrump
Animateur Chevronné
GrumpyTheGrump


Nombre de messages : 1280
Localisation : Phare-Ouest
Date d'inscription : 17/05/2020

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyJeu 29 Juin - 8:43

Merci @DON pour ce billet. Il me tarde de découvrir les futurs modèles de cette marque française qui a tant marqué l’horlogerie du XXème.
Revenir en haut Aller en bas
Pat51
Pilier du forum
Pat51


Nombre de messages : 1576
Age : 61
Date d'inscription : 04/05/2020

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyJeu 29 Juin - 9:26

Merci @DON pour cet interview.

Le discours est prometteur et plein d'ambitions, j'ai hâte de voir ce que cela va donner en terme de nouveautés.

Ca me plairait encore assez, d'ajouter une "française" historique, faite pour durer qui plus est, dans ma boite à montres.
Revenir en haut Aller en bas
Split_Second
Nouveau



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 29/06/2023

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyJeu 29 Juin - 20:35

Merci DON & Pierre-Alain Bérard! Très bon format Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jivet
Animateur
Jivet


Nombre de messages : 1049
Age : 33
Localisation : CH
Date d'inscription : 23/04/2021

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyJeu 29 Juin - 20:58

Superbe travail DON  thumleft
Merci beaucoup pour ton investissement et le partage de cette interview.

Aimant beaucoup la maison Lip pour ces belles vintages des années 50-60, je suis très enthousiaste face à la "promesse" qui est faite pour l'avenir  thumright
Revenir en haut Aller en bas
trinita
Membre éminent.
trinita


Nombre de messages : 12949
Localisation : La Fontaine du roy (75/78/92)
Date d'inscription : 27/11/2007

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyJeu 29 Juin - 22:36

Cela fait plaisir de voir que LIP avance tres vite vers du tres qualitatif, quelle chemin parcouru ces dernières années, est ce que l'image de la marque va évoluer aussi vite ?

Perso je craque pour ce modèle, mais le miyota serie 82xx me rebute totalement,
j'aimerais bien que qu'il y ait un update vers du plus sérieux, est ce que cela sera le cas a moyenne echeance ?

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Lip_bi10
Revenir en haut Aller en bas
ZenethaaR
Membre référent
ZenethaaR


Nombre de messages : 6966
Localisation : Sud-Ouest où l'on fait du vin - Sud Est sur une île
Date d'inscription : 05/11/2018

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyJeu 29 Juin - 22:53

Les lip nautic 3 commencent à apparaitre, équipées du G100 : 

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Montre-lip-nautic3-671853

1200 € annoncés, prions pour qu'à ce prix le reste de la tocante soit au niveau du calibre !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/thevaluedcitizen/?hl=fr
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3237
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyJeu 29 Juin - 23:01

Baki95 a écrit:
Superbe interview! Merci beaucoup de nous faire partager cette conversation Don. Cela donne d'envie de se pencher sur cette marque et son histoire. En prime vous citez la Nautic Océan édition limitée que je possède  Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP 1f60d Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP 1f600 

On attend avec impatience les futures annonces de la marque ainsi que tes billets.

Merci beaucoup Chinois

J'attends également la confirmation des annonces de la marque dans les faits, les nouveaux modèles devraient arriver prochainement à la rentrée d'après ce que je sais mais prendre en mains les modèles permettra de savoir si Lip va répondre aux attentes avec l'arrivée des calibres franco-suisses dans de nouveaux modèles (ou des anciens ?).
Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3237
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyVen 30 Juin - 1:45

casse_pierre a écrit:
Merci pour cette lecture @DON et merci à Pierre-Alain Bérard de s'être prêté à l'exercice.
Je partage les encouragements des interventions précédentes, ce format est très agréable.

Un échange qui, sans tout à fait jeter une lumière nouvelle sur la marque, permet de mieux appréhender la trajectoire empruntée par LIP ces dernières années, et augure de belles surprises à venir, ce dont je me réjouis. Une lente évolution, dans le respect de son héritage bisontin, qui est aussi notre patrimoine national.

Petite question par ailleurs (et qui, si judicieuse (!), pourrait être posée à PAB dans le cadre d'un futur échange) concernant l'élaboration et les différentes étapes de développement liées la réédition de modèles anciens : 
Comment procède LIP ? Puisqu'à la différence de créations nouvelles produites ex nihilo, il s'agit ici de partir d'un déjà-là existant. Aussi lorsque la volonté est de reproduire à l'identique (mouvement excepté), ont-ils à disposition des documents d'archives, sur tel ou tel modèle, auxquels se référer pour en connaître les cotes et les spécificités ? Ou jugent-ils sur pièce (vintage) ? Je pense, par exemple, au verre de la Nautic Ski mentionné plus haut.

...Enfin, je ne sais pas si cela a été rapporté par d'autres FAMeurs, mais en me hasardant à chercher des infos sur la Nautic 3, je me suis aperçu après lecture de l'article, qu'une réédition apparaissait d'ores et déjà en précommande pour le mois de septembre sur différents sites en ligne ; et équipée du G100... Wink


Question judicieuse, de manière générale, les marques se basent sur plusieurs sources pour effectuer des rééditions ou des réinterprétations de modèles du passé. Il y a évidemment les plans, les caractéristiques techniques et les livrets d'époque qui émanent des archives et aussi il y le recours à la rétro-ingénierie qui part d'un modèle du passé en vue de le reproduire car les machines outils de l'époque qui ont produit ces montres n'existent généralement plus. Le modèle du passé est modélisé et analysé puis ensuite il y a les réunions de projet/validation pour entériner les choix pour le nouveau modèle.

Une réédition semble simple par rapport à la conception d'un tout nouveau modèle mais en fait c'est plus compliqué qu'il n'y paraît car généralement le modèle n'est pas juste reproduit à l'identique pour plusieurs raisons dont l'une consiste à effectuer un travail de réactualisation du modèle par rapport au goût de la clientèle actuelle (le vintage des années 60 c'est généralement du 34-35-36-37mm de diamètre et aujourd'hui le standard semble plutôt le 38-39-40mm et jusqu'à 42mm pour des modèles de plongée ou des chronos) ce qui a un impact non seulement sur le diamètre et les proportions mais aussi cela conduit à faire des choix. L'autre paramètre fondamentale est celui de mesurer la possibilité d'industrialiser le modèle de l'époque par rapport aux capacités de production d'aujourd'hui sans faire déraper les coûts qui peuvent vite grimper sur un élément de la montre ou une pièce détachée qui n'est plus disponible/produit comme à l'époque car les marques de l'époque ne produisaient pas tout elles-mêmes, elles faisaient appel à des fournisseurs qui produisaient des pièces détachées spécifiques et ces fournisseurs ont depuis disparu notamment pendant la crise du quartz.

Les marques qui pu conserver leurs archives auront un avantage évident mais il faut savoir que beaucoup de marques ont connu des moments très difficiles et aussi elles ont été victimes des choix de court terme de l'époque qui a conduit à la perte de leurs archives après une restructuration ou une liquidation. On peut citer Ulysse Nardin ou Zenith dont l'une a vu la perte de ses archives (envoyée littéralement à la benne) et l'autre suite à un choix de la direction américaine des années 70 la mise à l'écart (comprendre : le bazardage) de tous ses produits mécaniques et cela inclut l'outillage et les machines pour ne proposer plus que du quartz et de l'électronique. ZEN/Joël Duval dans son livre Zenith La saga d'une manufacture horlogère étoilée écrit ainsi :

ZEN/Joël Duval a écrit:
Ordre est donc donné de détruire les stocks et machines devenues inutiles et de passer à la ferraille ce qui est récupérable

Heureusement qu'il y a eu Charles Vermot qui a sauvé par une initiative personnelle une partie de la mémoire mécanique de Zenith !

Le grand avantage de Lip c'est que la marque était dominante sur son marché national. Ainsi, en France, les pièces détachées et les modèles d'époque sont relativement plus faciles d'accès, Lip fait un travail de recueil de son passé et n'hésite pas à faire appel aux grands collectionneurs amoureux de la marque qui contribuent en tant que passionnés à la renaissance des anciens modèles, ce qui, je trouve, est une démarche saine.

En définitive, il s'agit d'un travail mêlant recours aux archives et également aux pièces du passé émanant des stocks en pièces historiques de LIP ou en provenance des amoureux de la marque, ce que je trouve sympa car cela rajoute une part humaine supplémentaire à ces efforts.

Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3237
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP Empty
MessageSujet: Re: Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP   Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP EmptyVen 30 Juin - 2:10

ZenethaaR a écrit:
Les lip nautic 3 commencent à apparaitre, équipées du G100

casse_pierre a écrit:
Enfin, je ne sais pas si cela a été rapporté par d'autres FAMeurs, mais en me hasardant à chercher des infos sur la Nautic 3, je me suis aperçu après lecture de l'article, qu'une réédition apparaissait d'ores et déjà en précommande pour le mois de septembre sur différents sites en ligne ; et équipée du G100... Wink

Ce que je sais c'est que des prototypes de plusieurs modèles ont été aperçus. Ce que je vais dire c'est le fruit de mon analyse personnelle qui n'engage que moi : Lip se lance dans une nouvelle gamme avec plusieurs modèles. Lesquels se verront dotés du G100 au final ? Ce que Pierre-Alain Bérard m'a dit lors de son interview c'est qu'il avait pour le moment beaucoup de retenue sur le lancement des nouveaux modèles car la marque est encore dans un processus de validation finale et ils évaluent ce qui serait le meilleur choix dans le lancement des premiers modèles comme ils ne veulent pas se tromper. Ce n'est pas un grand groupe et la réussite de chaque modèle a un impact sur cette PME française. Donc, comme disent nos voisins anglo-saxons, "wait & see".
Wink

Je sais en revanche que le G100 qui sera embarqué dans les prochains modèles qui vont paraître ne sera pas de finition standard, il s'agira vraisemblablement d'une finition haute du mouvement avec une excellente chronométrie d'après les caractéristiques techniques fournies par La Joux-Perret et Humbert Droz.

Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
 
Billet & Interview : Échange avec Pierre-Alain Bérard, patron de LIP
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Billet & Interview : Échange avec Antoine de Macedo, spécialiste du vintage
» Billet & Interview : Échange avec Guillaume Laidet, Nivada & Vulcain
» Billet & Grande Interview : Échange avec Arnaud Poujade, cofondateur d’Ocarat
» Actu:Le patron des flics Pierre-Marie Bourniquel prend sa retraite avec sa Rolex
» Actu : Jean-Pierre Jaquet, un patron horloger face à la justice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: