FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 La rentabilité des marques ... Billet

Aller en bas 
+5
mistertiti
Abbazz
jayce78
crazyofwatches
ZEN
9 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 20:19

On se demande parfois quelle est la rentabilité des marques. on sait que certaines sont tenues à bout de bras par les groupes et sont en général plutôt déficitaires ou dans le petit équilibre... Ce sont parfois des marques prestigieuses. Les choix des métaux précieux exclusivement pour les habillages, une politique de prix à très forte marge mais à moindre accessibilité et des politiques marketing couteuses sont les meilleures ingrédients parfois pour limiter la rentabilité. cela fonctionne sur ler papier et puis le marché s'avère ne pas suivre ...

C'est par exemple le cas de lange & Sohne, un produit parfait et une rentabilité négative qui pose la question de la perennité du choix marketing des produits...

la crise a accéléré les réflexions et les groupes font les comptes, Lange rapproché de JLC c'est avec IWC rapproché de Baume et Mercier la démonstration qu'un concept industriel du luxe fut-il excellent doit être rentable pour survivre même si un groupe veut laisser du temps à une marque pour s'installer...

Des choses vont forcément changer après que la fragilité des concepts soit apparue dans le creux de la crise ...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
crazyofwatches
Membre très actif
crazyofwatches


Nombre de messages : 252
Age : 41
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 28/06/2009

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 20:36

Je pense que le pb de rentabilité des marques vient surtout des métaux précieux utilisés. Pour les FAMeurs lambdas comme moi, certaines marques sont inaccessibles car elles ne proposent que des modèles en or ou en platine alors que si elles les proposait aussi en acier nous n'hésiterions pas à les acheter.

A vouloir être trop exclusive certaines marques deviendront dans le futur confidentielles voir inexistantes

Le choix de matériau plus accessibles ne remet pas, à mon sens, en cause le standing horloger de la marque. L'histoire d'une marque se fait grâce aux passionnés comme nous. Or nous sommes avant tout passionnés par le mécanisme et les complications de la montre et moins pas le matériau utilisé.

Les marques devraient donc y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
jayce78
Pilier du forum
jayce78


Nombre de messages : 1801
Age : 43
Date d'inscription : 13/08/2007

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 21:56

+1

Effectivement si des marques comme Lange par exemple faisait quelques modèles plus abordable, avec l'image et la réputation que cette manufacture possède, il devrait y avoir plus d'acheteurs...
Revenir en haut Aller en bas
Abbazz
Membre super actif
Abbazz


Nombre de messages : 407
Date d'inscription : 28/05/2009

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 22:34

crazyofwatches a écrit:
Pour les FAMeurs lambdas comme moi, certaines marques sont inaccessibles car elles ne proposent que des modèles en or ou en platine alors que si elles les proposait aussi en acier nous n'hésiterions pas à les acheter.
Avant d'accuser le prix des métaux précieux, les acheteurs devraient aussi parfois sortir leur calculette.

Prenons comme exemple la BLANCPAIN L-Évolution phase de lune 8 jours dont il est question dans ce fil (mais le raisonnement reste valide avec n'importe quelle autre manufacture suisse). Ce modèle coûte 16000 euros en acier et 28000 euros en or rose, soit une différence de 12000 euros due principalement, à n'en pas douter, au prix de l'or mis en oeuvre.

Voilà pour les préléminaires. Considérons maintenant le poids de métal jaune contenu dans la boîte de cette montre. Je serai très généreux en disant 30 grammes. Comme la plupart des boîtes de montres suisses, je suppose qu'il s'agit d'or 18 carat, c'est-à-dire 75% d'or et 25% d'autres métaux. Le poids réel de l'or mis en oeuvre est donc de 30 x 0,75 = 22,5g. Le cours du gramme d'or pur sur le marché spot est aujourd'hui de 21,31 euros, soit 479,48 euros pour 22,5g.

Il y a donc pour moins de 500 euros d'or dans cette montre et il vous est facturé 12000 euros par Blancpain. Cherchez l'erreur... Incompréhensible

Amitiés,

Abbazz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 22:54

L'or transformé coûte plus cher que l'or pur!
De plus, les moyens industriels mis en oeuvre pour fabriquer une boîte en or ne sont pas les mêmes: on ne remplit pas une caisse de copeaux, tout recyclage de "déchets" d'or coûte fort cher! A moins d'avoir une patente de fondeur, et encore!
Beaucoup de déchets, aussi, cela à cause de porosités dans le matériaux.
Sans compter que l'argent bloqué à cause du stock d'or représente des millions.
Il faut donc intégrer ces paramètres dans le calcul.
L'or a flambé ces dernières années.
Si il y a 500.- euros d'or dans une boîte, 300.- euros de transformations/fabrications, que ces frais sont multipliés par 5 (minimum!) avant d'arriver en magasin (marge de la manufacture, marge sur la fabrication de la boîte souvent usinée à l'extérieur, distributeur, AD), nous sommes déjà à 4000.- euros!
N'oubliez pas: ouvrir une pizzeria est hyper rentable, ouvrir un restau gastronomique et les marges sont terriblement basses!
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 22:58

Les montres en métaux précieux sont des montres à marge forte ... Outrancièrement forte ( Parfois plus de 50 de coeff multiplicateur)

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Invité
Invité




La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 23:00

Mais pour Lange, j'avoue ne pas comprendre.
Ils sont juste derrière Patek.
Un ami travaillant chez Patek m'a dit un jour qu'ils considéraient Lange comme la seule manufacture digne d'eux.
Grossi trop vite, beaucoup d'argent investi, rentabilité à long terme, certainement.
Pour IWC je ne comprend pas: c'est Baume et Mercier qui a été mis à la botte d?IWC ou le contraire? Parce que B&M traversait de gros problèmes, cela depuis des années à ce que j'ai entendu dire.
Le talon d'Achille d'IWC est le suivant: pas de montre femmes, pas de pièces joaillerie à haute valeur ajoutée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 23:05

Citation :
Parfois plus de 50 de coeff multiplicateur

D'où tenez-vous ces chiffres??!!!

Jamais entendu parler de telles marges dans le milieu!

- AP: 4-6x
- Rolex: Grande Loge Secrète
- Marques fashion: 6-8 (plutôt 8, les marques sont souvent sous licenses, les maisons mères sont très gourmandes).
- Fossil: 10x!! (dont Armani, vache à lait du groupe).
Revenir en haut Aller en bas
mistertiti
Membre Actif



Nombre de messages : 104
Age : 44
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 12/02/2009

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 23:12

La marge doit être intéressante mais il est vrai que si nous reprenons l'exemple de Abbazz, je pense aussi que ces fameux 12'000 euros sont en grande partie justifiés :

- Carrure+lunette+fond+couronne+aiguilles :
30g (ça m'étonnerait beaucoup) je dirais plutôt autour des 120g. Plus elle sera lourde, plus le porteur aura un sentiment de grande valeur. Wink donc le prix de ton or est multiplié en tout cas par 4 -----> 2'000 euros (environ, je ne vais pas sortir ma calculette, c'est dimanche... Smile

- Fabrication/Finition :
+1 pour Jo288, je suis tout à fait d'accord à penser que la mise en oeuvre de ces matières est plus soignée. Elle se trouvera même dans un atelier sécurisé, à part de la production acier donc une surface de la société qu'il faut rentabiliser avec moins de pièces à produire.

- Contrôle de la qualité/Conditionnement/Stockage :
encore une fois, la qualité de ces pièces doit être irréprochable non seulement pour la satisfaction du client final mais aussi pour le patron qui ne souhaite pas refaire 10x la même carrure en Or sous prétexte qu'elle n'est pas aux dimensions prévues. Le stockage ne se fera pas comme les autres pièces, sur une étagère à côté de la porte d'entrée de l'entreprise.

- Mise en vitrine : et là, arrivée au magasin, je ne sais pas, mais j'imagine que les bijoutiers doivent assurés un minimum ces produits qui sont plus sujet aux vols...

Et un coeff de 50??? des exemples? car franchement çà me parait énormissime. affraid


Bon dimanche à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Abbazz
Membre super actif
Abbazz


Nombre de messages : 407
Date d'inscription : 28/05/2009

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 23:41

Jo288 a écrit:
L'or transformé coûte plus cher que l'or pur!
De plus, les moyens industriels mis en oeuvre pour fabriquer une boîte en or ne sont pas les mêmes: on ne remplit pas une caisse de copeaux, tout recyclage de "déchets" d'or coûte fort cher! A moins d'avoir une patente de fondeur, et encore!
Beaucoup de déchets, aussi, cela à cause de porosités dans le matériaux.
Sans compter que l'argent bloqué à cause du stock d'or représente des millions.
Il faut donc intégrer ces paramètres dans le calcul.
L'or a flambé ces dernières années.

Tous ces arguments sont valides mais n'expliquent pas pourquoi une Festina 3 aiguilles acier coûte 79 euros, tandis que la même en or 18 carats coûte 650 euros, soit une différence de 571 euros, et non pas 12000 euros comme chez Blancpain !

En outre, ce raisonnement n'est pas très flatteur pour Blancpain, car il nous amène à penser que c'est une société bougrement inefficace et mal gérée. Jugez plutôt : s'ils vendent si cher leurs montres en or, c'est que l'or transformé leur coûte plus cher qu'à Festina (leur service chargé des approvisionnements ne doit pas être bien performant), que leurs moyens industriels sont diablement moins efficaces, qu'ils jettent tous leurs copeaux d'or directement à la poubelle, que leur or est beaucoup plus poreux et que leur stock d'or est plus coûteux à gérer que celui de Festina...

Je crois que c'est plutôt Zen qui est dans le vrai. Les manufactures se sucrent outrageusement sur les montres en métaux précieux. Faire la culbute 50 fois sur un produit, c'est ça qui s'appelle vendre du rêve !

Amitiés,

Abbazz
Revenir en haut Aller en bas
mistertiti
Membre Actif



Nombre de messages : 104
Age : 44
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 12/02/2009

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 23:55

Festina : 79.- -> 700.- ---> multiplié par 8
Blancpain : 16'000 -> 28'000 ---> multiplié par moins de 2

Comparé Blancpain à Festina, là, ce n'est pas très flatteur. Fier 2
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 23:56

Prenons juste un exemple ... Je ne vais volontairement pas aller sur les metaux précieux...L'or travaillé c'est un coeff de 1,5 maxi... Non prenons un verre saphir. facturé 200 euros au client et 2 euros par le fournisseur ...Ok parfois trois . Chinois

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptySam 15 Aoû - 23:56

mistertiti a écrit:
Festina : 79.- -> 700.- ---> multiplié par 8
Blancpain : 16'000 -> 28'000 ---> multiplié par moins de 2

Comparé Blancpain à Festina, là, ce n'est pas très flatteur. Fier 2

Pour un prix de revient de ? Incompréhensible

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
mistertiti
Membre Actif



Nombre de messages : 104
Age : 44
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 12/02/2009

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptyDim 16 Aoû - 0:03

ZEN a écrit:
Prenons juste un exemple ... Je ne vais volontairement pas aller sur les metaux précieux...L'or travaillé c'est un coeff de 1,5 maxi... Non prenons un verre saphir. facturé 200 euros au client et 2 euros par le fournisseur ...Ok parfois trois . Chinois

Le facteur 100 de la glace saphir, c'est le commercial qui l'a fixé. Fier 2
Vous imaginez toute la publicité supplémentaire qu'il doit faire autour de la glace anti-rayures!! bravohap

Et puis finalement, c'est pour facturer tous les aller-retours que le porteur aurait dû faire s'il avait eu une glace en plexi à devoir refaire polir par le SAV... mdr
Revenir en haut Aller en bas
Fokker III
Membre éminent.
Fokker III


Nombre de messages : 22330
Age : 58
Localisation : Le contenu de mes messages a été modifié, anonymement et sans mon consentement. Merci d'en tenir compte lors de votre lecture.
Date d'inscription : 24/08/2008

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptyDim 16 Aoû - 0:10

Quelle est l'orientation stratégique de la marque ?
Elle doit connaître ses acheteurs ?

Sont-ils tous des passionnés d'horlogerie "noble" valorisée par des matériaux d'exception travaillés d'une manière particulière ?
Dans ce cas, sortir une gamme acier, plus "simple" permettrait, peut-être, aux passionnés moins fortunés d'accéder à l'horlogerie.
On élargit le volume de vente, mais parfois au prix d'une image altérée...

Si la majorité d'acheteurs se préoccupe moins de technologie horlogère que d'un produit "luxueux", la marque recherchera préférentiellement à toucher plus d'acheteurs potentiels fortunés...
Dommage pour le pourcentage de Fameurs qui continuent à baver sur les vitrines !

Pour rester un produit de niche, il faut en avoir les moyens, et assumer les pertes financières, ou délibérément sélectionner ses acheteurs.

Ma contribution à 0,5 centime de franc...

Pas taper !

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
GREG.CH
Membre Actif
GREG.CH


Nombre de messages : 139
Age : 37
Date d'inscription : 28/12/2008

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptyDim 16 Aoû - 0:36

Je n'ai encore pas assez d'experience dans le milieu, mais pour ma part je pense que :

- si on enlève les frais généraux de la manuf : dans certains cas il est tout a fait possible d'avoir des marges de x50 par rapport au prix de revient de la montre assemblée.

- mais si on rajoute les frais généraux....qui pour certaines vraie manuf comme Lange par exemple (qui doivent etres hallucinants) > la marge tombe vite à x 5 voir moins.


Il ne faut pas oublier que pour la Haute Horlogerie (je ne parle pas la de baume et mercier, bell et rose et les autres du genre) :

-peu d'automatisation > beaucoup de salaires
-pas mal de marketing
-beaucoup de frais de développement ces dernières années (conception nouveaux calibres + R&D)
-gros investissement en machines de production de précision qui coute très chere + locaux
-production non maitrisé à 100% car exigences de qualité ultra poussées (Rolex mis un peu de coté) > beaucoup de rebuts


...bref à mon avis tout ce genre de couts que l'on à tendance à vite oublier
Revenir en haut Aller en bas
cagadou
Membre super actif
cagadou


Nombre de messages : 485
Localisation : Levallois Perret
Date d'inscription : 06/09/2008

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptyDim 16 Aoû - 2:15

crazyofwatches a écrit:
Je pense que le pb de rentabilité des marques vient surtout des métaux précieux utilisés. Pour les FAMeurs lambdas comme moi, certaines marques sont inaccessibles car elles ne proposent que des modèles en or ou en platine alors que si elles les proposait aussi en acier nous n'hésiterions pas à les acheter.

A vouloir être trop exclusive certaines marques deviendront dans le futur confidentielles voir inexistantes

Le choix de matériau plus accessibles ne remet pas, à mon sens, en cause le standing horloger de la marque. L'histoire d'une marque se fait grâce aux passionnés comme nous. Or nous sommes avant tout passionnés par le mécanisme et les complications de la montre et moins pas le matériau utilisé.

Les marques devraient donc y réfléchir.


jayce78 a écrit:
+1

Effectivement si des marques comme Lange par exemple faisait quelques modèles plus abordable, avec l'image et la réputation que cette manufacture possède, il devrait y avoir plus d'acheteurs...

Pas nécessairement.
Ce n'est pas uniquement le nombre de produits vendues qui fait la rentabilité d'une société.
En 2008 Volkswagen a vendu plusieurs millions de véhicules et réalise 6 Milliards de bénéfice, alors que chez Porsche les véhicules vendus se comptent en milliers et pourtant le bénéfice est supérieur, de l'ordre de 8 milliards d'euros ....

C'est le positionnement de L&S qui est celui là. Ce qui fait le prix et le prestige c'est aussi un positionnement exclusif.
Une ferrari ne pourrait se vendre au même prix si la marque était aussi présente sur le segment des twingo et autres.
En fonction du pouvoir d'achat les besoins et les envies se focalisent sur différentes marques.

Les marques sont conseillées en interne et en externe par de nombreuses personnes.
Je suis d'accord avec toi du point de vue des passionnés d'horlogerie, ça ne remet pas en cause les qualités de la maison horlogère.
Mais les marques sont gérées par des intérêts financiers, et de ce point de vue, les passionnés d'horlogerie ne constitue pas la majorité des clients des marques,et elles ne raisonnent pas uniquement en fonction d'eux.

Utiliser des matériaux moins onéreux, c'est diminuer la marge moyenne d'une société, il faut donc à la fin de l'année augmenter significativement le nombre d'acheteurs pour garder un niveau de résultat stable.
Revenir en haut Aller en bas
cagadou
Membre super actif
cagadou


Nombre de messages : 485
Localisation : Levallois Perret
Date d'inscription : 06/09/2008

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptyDim 16 Aoû - 2:23

Abbazz a écrit:
crazyofwatches a écrit:
Pour les FAMeurs lambdas comme moi, certaines marques sont inaccessibles car elles ne proposent que des modèles en or ou en platine alors que si elles les proposait aussi en acier nous n'hésiterions pas à les acheter.
Avant d'accuser le prix des métaux précieux, les acheteurs devraient aussi parfois sortir leur calculette.

Prenons comme exemple la BLANCPAIN L-Évolution phase de lune 8 jours dont il est question dans ce fil (mais le raisonnement reste valide avec n'importe quelle autre manufacture suisse). Ce modèle coûte 16000 euros en acier et 28000 euros en or rose, soit une différence de 12000 euros due principalement, à n'en pas douter, au prix de l'or mis en oeuvre.

Voilà pour les préléminaires. Considérons maintenant le poids de métal jaune contenu dans la boîte de cette montre. Je serai très généreux en disant 30 grammes. Comme la plupart des boîtes de montres suisses, je suppose qu'il s'agit d'or 18 carat, c'est-à-dire 75% d'or et 25% d'autres métaux. Le poids réel de l'or mis en oeuvre est donc de 30 x 0,75 = 22,5g. Le cours du gramme d'or pur sur le marché spot est aujourd'hui de 21,31 euros, soit 479,48 euros pour 22,5g.

Il y a donc pour moins de 500 euros d'or dans cette montre et il vous est facturé 12000 euros par Blancpain. Cherchez l'erreur... Incompréhensible

Amitiés,

Abbazz


Ce n'est pas possible de faire ce rapprochement entre le coût de l'or évalué au prix spot et le prix de vente d'une montre.
Sur une année le coût de l'or varie, et un coût moyen est estimé en début d'année et sert à la société pour prévoir sa production, ses prix de vente etc.

Après, oui nécessairement ils se font un peu de marge sur l'or. Mais le calcul n'est pas aussi direct.
JE rejoins l'analyse de GREG.CH ci-dessous.



GREG.CH a écrit:
Je n'ai encore pas assez d'experience dans le milieu, mais pour ma part je pense que :

- si on enlève les frais généraux de la manuf : dans certains cas il est tout a fait possible d'avoir des marges de x50 par rapport au prix de revient de la montre assemblée.

- mais si on rajoute les frais généraux....qui pour certaines vraie manuf comme Lange par exemple (qui doivent etres hallucinants) > la marge tombe vite à x 5 voir moins.


Il ne faut pas oublier que pour la Haute Horlogerie (je ne parle pas la de baume et mercier, bell et rose et les autres du genre) :

-peu d'automatisation > beaucoup de salaires
-pas mal de marketing
-beaucoup de frais de développement ces dernières années (conception nouveaux calibres + R&D)
-gros investissement en machines de production de précision qui coute très chere + locaux
-production non maitrisé à 100% car exigences de qualité ultra poussées (Rolex mis un peu de coté) > beaucoup de rebuts


...bref à mon avis tout ce genre de couts que l'on à tendance à vite oublier

La structure de coût chez Flik Flak n'est sûrement pas la même que pour les marques de Haute Horlogerie.
Il faut prendre en compte les salaires, et je pense raisonnablement que le salaire de l'ouvrier qui pose la pile dans la flik flak est moins élevé que celui qui manipule et assemble le calibre d'un mouvement réputé.
Il y a aussi les dépenses marketing.
Il y a peu de temps je lisais un post parlant des catalogues et quelqu'un disait les catalogues JLC sont des livres à eux seuls. C'est vrai ! Ils sont distribués gratuitement, mais ils coutent à la marque ... On retrouve ce coût dans le prix de la JLC La rentabilité des marques ... Billet Blunt_gi
On peut peut-être essayer d'arrêter de commander des catalogues 5 fois par mois La rentabilité des marques ... Billet Blunt_gi La rentabilité des marques ... Billet Blunt_gi La rentabilité des marques ... Billet Blunt_gi
Revenir en haut Aller en bas
francis28
Animateur
francis28


Nombre de messages : 993
Localisation : Asie du Sud-Est
Date d'inscription : 25/08/2008

La rentabilité des marques ... Billet Empty
MessageSujet: Re: La rentabilité des marques ... Billet   La rentabilité des marques ... Billet EmptyDim 16 Aoû - 3:10

Je suis convaincu d'une chose c'est que l'ecart entre le prix de revient et de vente d'une montre est outrageusement élevé, avant crise certains pros parlaient de "marge d'extraterrestre" ...
Revenir en haut Aller en bas
 
La rentabilité des marques ... Billet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les nouvelles marques dament le pion des marques institutionnelles - Billet
» Le net et les marques horlogères - Billet
» La communication des marques est raplapla - Billet
» Les marques de la rancoeur politique [ Billet]
» Billet FAM : La discrète renaissance des marques françaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: