FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 SAV: vos pires et meilleures histoires vraies

Aller en bas 
+32
yoli
olaf
HB38
riper
geronimo62
bnotejfunk
JC3F75
MisterP
a_fond
pepere13
k1
bhao
doc-le-suisse
PE
Emmanuel H
Raph91
bob.2
TechTime
Fokker III
martiniracing
sypari
baratier
roque basse
antfer
109do
cratum
Emmanuel75
FGB
kjeldor
moulfrit
marinou
didier31
36 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
didier31
Animateur
didier31


Nombre de messages : 1010
Localisation : luchon : air pur et vacances toute l'année
Date d'inscription : 09/06/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 15:53

Hello,

je trouve que tous les sav ne se ressemblent pas, qu'ils ne sont souvent pas en rapport avec la qualité de la marque qu'ils devraient représenter, de toute façon ils prennent nos trésors et ne justifient que rarement leur interventions.

Souvent, au niveau du sav, nous avons à faire à des grognons, des refusants, ou pire des lents, voires des dépensiers.....

alors à vos histoires, donnez le récis de vos aventures!

amicalement Bulles

didier
Revenir en haut Aller en bas
marinou
Animateur
marinou


Nombre de messages : 1037
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/08/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 16:10

SAV sur ma montre Herbelin, très bonne expérience!

J'ai donc envoyé il y a 1mois 1/2 ma montre au SAV Herbelin, car le fond bleu partait en ruine , le doré réapparaissait à 10h, et comme des fils dorés sur le cadran. C'est une montre quartz, et la pile était impec, pas de trace d'humidité, enfin aucune raison apparente que le cadran ait bougé de la sorte!
Donc, j'ai tenté de l'envoyer, avec réparation à leur charge, car ce n'était pas une usure normale.
Eh bien, elle est revenue 3 semaines plus tard, au lieu de 5 prévues, réparées, avec un beau cadran tout neuf, avec rien à payer!!
Ils ont même cru la montre récente, alos qu'elle va avoir 10 ans.... elle avait d'ailleurs encore l'ancienne version du fond de Newport Herbelin....
Même l'AD était stupéfait de leur rapidité et de leur service!

Voilà une bonne expérience!
Revenir en haut Aller en bas
moulfrit
Membre très actif



Nombre de messages : 156
Age : 44
Localisation : Ramillies
Date d'inscription : 01/09/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 16:18

Bonjour

c'est un peu hors sujet mais bon ca en vaut le coup...

Ici en Belgique, le Sav de l'iPhone est géré par une société tierce...

bah c'est tout con, je leur ai envoyé mes écouteurs qu'ils ont perdus et eux m'ont renvoyé un iPhone tout neuf dans sa boite...

Cela n'a rien à voir avec les montres mais c'est une expérience de Sav comme une autre compress

ps: cela vaut il la peine que je revoie ma swatch chez Rolex?

Wink
Revenir en haut Aller en bas
kjeldor
Puits de connaissances
kjeldor


Nombre de messages : 4360
Age : 38
Localisation : Vichume (Groland du Haut)
Date d'inscription : 02/02/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 16:33

moulfrit a écrit:
ps: cela vaut il la peine que je revoie ma swatch chez Rolex?

Wink

C'est pas le même groupe... Non Non
Revenir en haut Aller en bas
FGB
Permanent passionné
FGB


Nombre de messages : 2147
Date d'inscription : 02/10/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 16:42

Bon, pour Blancpain, je crois que j'ai largement partagé avec vous. Mr. Green

Pour ceux que cela intéresse et qui n'ont pas vu, le début ici :

https://forumamontres.forumactif.com/forum-general-de-discussions-horlogeres-f1/sav-blancpain-petite-histoire-vecue-t64438.htm?highlight=blancpain

et la fin là :
https://forumamontres.forumactif.com/forum-general-de-discussions-horlogeres-f1/revue-de-ma-blancpain-leman-flyback-et-fin-de-mon-histoire-avec-le-sav-t65765.htm

Le jour où j'ai récupéré ma Blancpain, j'ai traversé la rue et donné ma Chopard LUC.
Pour un devis pour commencer.
J'espère que cela va aussi bien se passer que chez leurs voisins d'en face !
Pour l'instant, ils sont déjà en retard pour me répondre Rolling Eyes ...
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75
Membre très actif



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 15/10/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 16:43

moulfrit a écrit:
Bonjour



ps: cela vaut il la peine que je revoie ma swatch chez Rolex?

Wink

Sans problème Rolex te la réparera pour 30 euros maxi jocolor
Revenir en haut Aller en bas
cratum
Membre très actif
cratum


Nombre de messages : 176
Age : 40
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 30/08/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 16:54

2 mois d'attente pour faire changer ma swatch qui s'était arrêtée au bout de 2 jours aprés achat. Un modéle que l'on trouve partout. Shocked

Au magasin, la vendeuse m'a gentiment accueillit la bonne dizaine de fois ou elle a vu se pointer ma trogne. Chinois

moulfrit a écrit:


ps: cela vaut il la peine que je revoie ma swatch chez Rolex?

Wink

Ben du coup...Oui!
Revenir en haut Aller en bas
109do
Passionné absolu
109do


Nombre de messages : 2740
Age : 52
Localisation : nord/pas-de-calais(cote d'opale)
Date d'inscription : 07/03/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 17:15

Ma tissot est partie pour le sav pour cause de chrono bloque
je l'ai recuperer avec l'aiguille de chrono plus parfaitement aligne sur le 12 mais leger decalage yeux
et en plus une belle griffe sur le fond Shit

Bon maintenant je n'ai plus de Tissot Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
antfer
Membre très actif
antfer


Nombre de messages : 266
Localisation : Ouest Parisien
Date d'inscription : 24/06/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 17:26

Ma première expérience du Service Rolex :

1990 : première Rolex envoyée au SAV, une datejust sur jubilé, fond bleu, lunette cannelée... Achetée en vente publique chez "Ma Tante"... 5400 francs à l'époque frais inclus.

Je l'envoie donc chez Rolex pour une révision complète car je comptais bien me baigner pendant les vacances avec. Je reçois le devis et je lis avec stupéfaction : REMPLACEMENT DE LA COURONNE

Comment ? Mais pourquoi remplacer la couronne ? Elle est en parfait état.
Je prends mon téléphone et décide d'appeler ces "incompétents"... Je passe une gueulante sur la calme et placide standardiste qui après avoir écouté passivement mes élucubrations décide de me passer l'horloger. Et là s'installe un dialogue de sourds sur cette fameuse couronne à changer, de l'obligation de le faire afin d'assurer une bonne étanchéité et par là d'obtenir le certificat de garantie d'un an...

Je ne voyais toujours pas l'intérêt... Je m'énerve le gars reste calme. Il me propose de passer. Je me rends donc en haut de l'avenue de la Grande Armée lieu du siège de Rolex France à l'époque.

Je rencontre l'aimable personne en blouse blanche lui prend la montre des mains et lui désigne du doigt l'état fantastique de la couronne en lui demandant de mon prouver son utilité dans l'étanchéité...

Il me reprend la montre avec un sourire narquois et me répond : Monsieur ce que vous me montrez s'appelle la LUNETTE... la couronne c'est ça !

Grand moment de solitude... What the fuck ?!?

J'ai pris ma première leçon de rhétorique horlogère et en même temps une petite leçon d'humilité...



Un an et demi après, j'ai moi-même cassé la fameuse "couronne" à force de serrer comme un mulet (de peur que l'eau s'infiltre malgré tout)... et l'eau a finit par s'infiltrer. Retour au SAV Rolex.

Devinez quoi, il me l'on réparé gratuitement...

La Grande Classe d'une Grande Maison Chinois
Revenir en haut Aller en bas
roque basse
Membre super actif
roque basse


Nombre de messages : 332
Age : 53
Localisation : Luanda (Angola)
Date d'inscription : 23/09/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Le SAV façon Breitling   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 17:56

Le jour où j'ai été breveté pilote d'hélicoptère de l'armée de l'air, j'ai réussit à convaincre me petite femme que je ne pouvais vraiment pas porter autre chose qu'un Breitling à mon poignet (j'étais encore jeune à l'époque).

N'ayant pas les moyens d'investir dans un modèle prestigieux et tout mécanique je m'étais tourné vers le modèle aérospace, celui avec les affichages digitaux, en titane.

Après quelques années (en tout cas après la fin de la garantie Arguek ), j'ai constaté que je ne pouvais plus entendre l'alarme, à moins de coller très fort la montre contre mon oreille, ce qui vous le reconnaitrez n'est pas très très pratique pour dormir.

Me voilà donc parti chez l'AD où je l'avais acheté. Extraits de la discussion :

moi : "Bonjour monsieur, ma Breitling ne sonne vraiment plus très fort, snif, snif"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

moi : "je ne pense pas que le problème vienne de là, car sur le mode d'emploi il est marqué que l'affichage digital clignote quand la pile est faible, et ça n'est pas le cas"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

moi : "heu, vous êtes sûr"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

moi : "oui, mais l'affichage ne clignote pas"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

bref, vous l'avez compris, j'avais affaire à un grand professionnel, plein de compétences aussi bien dans le domaine des montres que dans celui au combien délicat des relations humaines.

Ne sachant plus quoi faire, va pour la pile.

Après quelques semaines (hé oui, c'est long à changer une pile), ma petite femme va faire une course à Toulouse, et en profite pour récupérer la montre.

Etant de nature casse-pied et suspicieuse, je fais subir un test diabolique à ma montre : je programme l'alarme pour dans une minute, et attends d'entendre ma sonnerie toute belle et toute réparée.

Là, point de sonnerie. Re-test avec le compte à rebour, rien. Argh, saperlipopette, mais c'est qu'ils se foutent de ma g....e dans cette p....n de boutique. Me voilà quitte pour aller à Toulouse, leur expliquer ma façon de penser.

Je vous passe le dialogue, mais le résultat est qu'ils me reprennent ma montre pour la renvoyer chez Breitling.

Après plusieurs longues semaines d'attente, coup de fil à la maison pour me dire que ma montre est prête. Je leur demande perfidement s'ils ont pensé à essayer l'alarme, histoire de m'éviter des aller-retour sur Toulouse pour rien, avec en prime une colère face à tant de nullité. On me mets alors en attente, le temps de tester la sonnerie. Et là, miracle, "elle sonne monsieur".

Me voilà donc l'heureux propriétaire d'une montre qui sonne. Ne reste plus qu'à aller la chercher (facile) et à payer (là, moins facile mais c'est la suite de l'histoire).

Voici le dialogue, tel que je me le rappelle :

moi : bonjour madame (hé oui, ce jour là, c'était une dame), je viens récupérer une Breitling qui revient de réparation

elle : (pas de bonjour, des clients ils en ont alors pas la peine d'échanger d'inutiles formules de politesse) voilà, vous nous devez XXX francs

je mets XXX car je ne me rappelle plus bien du montant de la facture, mais c'était astronomique

moi : heu, c'est pour la caméra cachée ?

elle : pardon ?

moi : c'est amusant, vous n'avez pas l'air de plaisanter, alors que j'ai le sentiment que vous me faites une mauvaise blague

elle : je n'ai pas de temps à perdre, cher monsieur

moi (énervé) : ha bon, parce que moi je n'ai que ça à faire de venir à Toulouse !!!! Bon expliquez moi comment vous trouvez ce montant

elle : c'est très simple : frais de port XXf, changement du mécanisme intérieur XXf, changement des aiguilles XXF

moi : les aiguilles, qu'est ce que c'est que cette histoire ? je n'ai jamais demandé à ce qu'on me change les aiguilles, et quel rapport entre les aiguilles et la sonnerie (je pose la question, des fois que je sois trop con pour comprendre quelque chose à l'horlogerie)

elle : hé bien oui, il a été jugé (notez la forme employé, comme si Dieu Lui-même était intervenu pour décider de la marche à suivre concernant ma montre) qu'elle étaient usées et on les a changé

moi (complètement ébahi d'apprendre que les aiguilles d'une montre pouvaient s'user en si peu de temps) : mais non mais non, elle n'étaient pas usées mes aiguilles, même qu'elles tournaient, la grande faisait un tour complet en une heure exactement !!!

elle, me prenant pour un con : c'était le revêtement luminescent qui était usé.

moi (sentant la moutarde me monter au nez) : et le bracelet, vous avez songé à changer le bracelet, il n'est pas tout neuf lui non plus , peut être avait-il un rapport avec le problème d'alarme ?

elle, sentant que je me moque d'elle : monsieur, vous n'avez qu'à pas acheter une montre de luxe si vous n'êtes pas content

moi : une petite question, madame, si j'apporte ma Jaguar au garage pour changer les pneus, pensez vous qu'ils me changeront également le moteur au prétexte qu'il est usé ?

elle appelle alors à la rescousse son mari, vous vous rappelez, le fin psychologue du début de mon histoire

lui : un problème monsieur ?

je vous fais grâce du résumé de mon histoire

lui : c'est comme ça de toute façon, vous payez et vous reprenez votre montre et on n'en parle plus

moi, comprenant que j'ai affaire au champion du monde de la diplomatie : et bien puisque c'est comme ça, je vais vous la payer votre facture, mais on va déduire le prix du changement de pile que j'ai payé il y a quelques semaines

lui : pas question, cela n'a rien à voir

moi : hé bien oui, c'est bien là le problème, mais vous avez insisté pour changer la pile, en me regardant de haut et en me faisant bien sentir que je n'y connaissais rien. Résultat des courses, la pile a été changée pour rien, vu le montant de cette facture pour avoir une alarme audible et vu qu'on a même dû changer les aiguilles pour que je puisse l'entendre cette alarme. Alors je ne vois pas pourquoi je devrais supporter le coût financier de vos erreurs et de vos manquements. Et toc, prends toi ça dans la tronche !!

fin provisoire de l'histoire, je paye ma facture, moins le changement de pile déjà payé, et repars pour de nouvelles aventures...

mon expérience du SAV Breitling n'est pas terminée, mais je pense que ce post est déjà suffisamment long, aussi la suite au prochain épisode.
Revenir en haut Aller en bas
109do
Passionné absolu
109do


Nombre de messages : 2740
Age : 52
Localisation : nord/pas-de-calais(cote d'opale)
Date d'inscription : 07/03/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 18:06

antfer a écrit:
Ma première expérience du Service Rolex :

1990 : première Rolex envoyée au SAV, une datejust sur jubilé, fond bleu, lunette cannelée... Achetée en vente publique chez "Ma Tante"... 5400 francs à l'époque frais inclus.

Je l'envoie donc chez Rolex pour une révision complète car je comptais bien me baigner pendant les vacances avec. Je reçois le devis et je lis avec stupéfaction : REMPLACEMENT DE LA COURONNE

Comment ? Mais pourquoi remplacer la couronne ? Elle est en parfait état.
Je prends mon téléphone et décide d'appeler ces "incompétents"... Je passe une gueulante sur la calme et placide standardiste qui après avoir écouté passivement mes élucubrations décide de me passer l'horloger. Et là s'installe un dialogue de sourds sur cette fameuse couronne à changer, de l'obligation de le faire afin d'assurer une bonne étanchéité et par là d'obtenir le certificat de garantie d'un an...

Je ne voyais toujours pas l'intérêt... Je m'énerve le gars reste calme. Il me propose de passer. Je me rends donc en haut de l'avenue de la Grande Armée lieu du siège de Rolex France à l'époque.

Je rencontre l'aimable personne en blouse blanche lui prend la montre des mains et lui désigne du doigt l'état fantastique de la couronne en lui demandant de mon prouver son utilité dans l'étanchéité...

Il me reprend la montre avec un sourire narquois et me répond : Monsieur ce que vous me montrez s'appelle la LUNETTE... la couronne c'est ça !

Grand moment de solitude... What the fuck ?!?

J'ai pris ma première leçon de rhétorique horlogère et en même temps une petite leçon d'humilité...



Un an et demi après, j'ai moi-même cassé la fameuse "couronne" à force de serrer comme un mulet (de peur que l'eau s'infiltre malgré tout)... et l'eau a finit par s'infiltrer. Retour au SAV Rolex.

Devinez quoi, il me l'on réparé gratuitement...

La Grande Classe d'une Grande Maison Chinois

Excellent antfer
Je n'aurai pas voulu etre a ta place SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Blunt_gi
Revenir en haut Aller en bas
109do
Passionné absolu
109do


Nombre de messages : 2740
Age : 52
Localisation : nord/pas-de-calais(cote d'opale)
Date d'inscription : 07/03/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 19:53

roque basse a écrit:
Le jour où j'ai été breveté pilote d'hélicoptère de l'armée de l'air, j'ai réussit à convaincre me petite femme que je ne pouvais vraiment pas porter autre chose qu'un Breitling à mon poignet (j'étais encore jeune à l'époque).

N'ayant pas les moyens d'investir dans un modèle prestigieux et tout mécanique je m'étais tourné vers le modèle aérospace, celui avec les affichages digitaux, en titane.

Après quelques années (en tout cas après la fin de la garantie Arguek ), j'ai constaté que je ne pouvais plus entendre l'alarme, à moins de coller très fort la montre contre mon oreille, ce qui vous le reconnaitrez n'est pas très très pratique pour dormir.

Me voilà donc parti chez l'AD où je l'avais acheté. Extraits de la discussion :

moi : "Bonjour monsieur, ma Breitling ne sonne vraiment plus très fort, snif, snif"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

moi : "je ne pense pas que le problème vienne de là, car sur le mode d'emploi il est marqué que l'affichage digital clignote quand la pile est faible, et ça n'est pas le cas"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

moi : "heu, vous êtes sûr"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

moi : "oui, mais l'affichage ne clignote pas"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

bref, vous l'avez compris, j'avais affaire à un grand professionnel, plein de compétences aussi bien dans le domaine des montres que dans celui au combien délicat des relations humaines.

Ne sachant plus quoi faire, va pour la pile.

Après quelques semaines (hé oui, c'est long à changer une pile), ma petite femme va faire une course à Toulouse, et en profite pour récupérer la montre.

Etant de nature casse-pied et suspicieuse, je fais subir un test diabolique à ma montre : je programme l'alarme pour dans une minute, et attends d'entendre ma sonnerie toute belle et toute réparée.

Là, point de sonnerie. Re-test avec le compte à rebour, rien. Argh, saperlipopette, mais c'est qu'ils se foutent de ma g....e dans cette p....n de boutique. Me voilà quitte pour aller à Toulouse, leur expliquer ma façon de penser.

Je vous passe le dialogue, mais le résultat est qu'ils me reprennent ma montre pour la renvoyer chez Breitling.

Après plusieurs longues semaines d'attente, coup de fil à la maison pour me dire que ma montre est prête. Je leur demande perfidement s'ils ont pensé à essayer l'alarme, histoire de m'éviter des aller-retour sur Toulouse pour rien, avec en prime une colère face à tant de nullité. On me mets alors en attente, le temps de tester la sonnerie. Et là, miracle, "elle sonne monsieur".

Me voilà donc l'heureux propriétaire d'une montre qui sonne. Ne reste plus qu'à aller la chercher (facile) et à payer (là, moins facile mais c'est la suite de l'histoire).

Voici le dialogue, tel que je me le rappelle :

moi : bonjour madame (hé oui, ce jour là, c'était une dame), je viens récupérer une Breitling qui revient de réparation

elle : (pas de bonjour, des clients ils en ont alors pas la peine d'échanger d'inutiles formules de politesse) voilà, vous nous devez XXX francs

je mets XXX car je ne me rappelle plus bien du montant de la facture, mais c'était astronomique

moi : heu, c'est pour la caméra cachée ?

elle : pardon ?

moi : c'est amusant, vous n'avez pas l'air de plaisanter, alors que j'ai le sentiment que vous me faites une mauvaise blague

elle : je n'ai pas de temps à perdre, cher monsieur

moi (énervé) : ha bon, parce que moi je n'ai que ça à faire de venir à Toulouse !!!! Bon expliquez moi comment vous trouvez ce montant

elle : c'est très simple : frais de port XXf, changement du mécanisme intérieur XXf, changement des aiguilles XXF

moi : les aiguilles, qu'est ce que c'est que cette histoire ? je n'ai jamais demandé à ce qu'on me change les aiguilles, et quel rapport entre les aiguilles et la sonnerie (je pose la question, des fois que je sois trop con pour comprendre quelque chose à l'horlogerie)

elle : hé bien oui, il a été jugé (notez la forme employé, comme si Dieu Lui-même était intervenu pour décider de la marche à suivre concernant ma montre) qu'elle étaient usées et on les a changé

moi (complètement ébahi d'apprendre que les aiguilles d'une montre pouvaient s'user en si peu de temps) : mais non mais non, elle n'étaient pas usées mes aiguilles, même qu'elles tournaient, la grande faisait un tour complet en une heure exactement !!!

elle, me prenant pour un con : c'était le revêtement luminescent qui était usé.

moi (sentant la moutarde me monter au nez) : et le bracelet, vous avez songé à changer le bracelet, il n'est pas tout neuf lui non plus , peut être avait-il un rapport avec le problème d'alarme ?

elle, sentant que je me moque d'elle : monsieur, vous n'avez qu'à pas acheter une montre de luxe si vous n'êtes pas content

moi : une petite question, madame, si j'apporte ma Jaguar au garage pour changer les pneus, pensez vous qu'ils me changeront également le moteur au prétexte qu'il est usé ?

elle appelle alors à la rescousse son mari, vous vous rappelez, le fin psychologue du début de mon histoire

lui : un problème monsieur ?

je vous fais grâce du résumé de mon histoire

lui : c'est comme ça de toute façon, vous payez et vous reprenez votre montre et on n'en parle plus

moi, comprenant que j'ai affaire au champion du monde de la diplomatie : et bien puisque c'est comme ça, je vais vous la payer votre facture, mais on va déduire le prix du changement de pile que j'ai payé il y a quelques semaines

lui : pas question, cela n'a rien à voir

moi : hé bien oui, c'est bien là le problème, mais vous avez insisté pour changer la pile, en me regardant de haut et en me faisant bien sentir que je n'y connaissais rien. Résultat des courses, la pile a été changée pour rien, vu le montant de cette facture pour avoir une alarme audible et vu qu'on a même dû changer les aiguilles pour que je puisse l'entendre cette alarme. Alors je ne vois pas pourquoi je devrais supporter le coût financier de vos erreurs et de vos manquements. Et toc, prends toi ça dans la tronche !!

fin provisoire de l'histoire, je paye ma facture, moins le changement de pile déjà payé, et repars pour de nouvelles aventures...

mon expérience du SAV Breitling n'est pas terminée, mais je pense que ce post est déjà suffisamment long, aussi la suite au prochain épisode.

moi j'veux bien entendre la suite SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Blunt_gi j'adore ton recit
Revenir en haut Aller en bas
baratier
Pilier du forum
baratier


Nombre de messages : 1563
Age : 63
Localisation : Une île dans la méditerrannée
Date d'inscription : 17/12/2006

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyLun 19 Oct 2009 - 22:05

J'avais un chrono Beaume & Mercier formula S et un jour j'ai cassé le verre. Je l'envoie à la SAv qui en passant est la même que Cartier.
Au bout de 3 mois je récupère ma montre. mais là, la date ne passe plus. Retour à la Sav. quelques mois plus tard ils me renvoient mon chrono. Apparemment il a eu droit à une révision complète, la couronne et les aiguilles ont été changé ainsi que les joints, mais la date n'as pas été réparé. Troisième retour à la Sav. Quand je le reçois après 3 autres mois d'attente j'ai failli pleurer, la date était réparée mais le boîtier et le bracelet étaient tout rayées de plus l'aiguille des minutes du chrono était bloqué. Du coup je l'ai revendu tel quel pour une bouchée de pain.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
moulfrit
Membre très actif



Nombre de messages : 156
Age : 44
Localisation : Ramillies
Date d'inscription : 01/09/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 10:14

C'est super ça Marc ce que tu nous racontes là.... Ça donne envie profileleft
Revenir en haut Aller en bas
didier31
Animateur
didier31


Nombre de messages : 1010
Localisation : luchon : air pur et vacances toute l'année
Date d'inscription : 09/06/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 11:36

Hello,

il y a trois mois je commande sur le net, à une société d' "aviation" suisse (facile à trouver si vous aves le temps, "time" en anglais.....), une poljot traveller 5 alarm pour 150 euros, une des dernière produites, car ces montres devenues maintenant introuvables, ne se vendents plus que sur des stocks anciens d'un ou deux ans.

je la reçois trois semaines après, flambant neuve, la remonte amoureusement, la met à mon poignet, j'avais du mal à cacher un grand sourire!

sUR DOUZE HEURES, elle s'arrêta trois fois! puis fut bloquée complétement (huile ancienne, pas de réglage avant vente, défaut de montage ???), je n'avais donc pas le choix et le renvoyait au bout d"'une demie journée de possession au sav d'aviation time . com qui la gardait un mois et demi!

De bäle, elle me fut renvoyé une traveller 5 alarm neuve (pas le même numéro de série), avec un plus beau bracelet, mais je n'ai jamais reçu aucune explication technique ou même un regret pourtant de rigueur.

Depuis nous coulons des jours heureux ensemble, elle est précise +10s par jour, et sa sonnerie de 16 secondes est très agréable!.

je ne regrette rien et si c'était à refaire, sans hésitation!

il n'y a que la fin qui compte, et elle est heureuse!

amicalement Bulles

didier
Revenir en haut Aller en bas
sypari
Pilier du forum
sypari


Nombre de messages : 1706
Age : 46
Localisation : le pays où habite la pluie
Date d'inscription : 25/09/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 11:54

roque basse a écrit:
Le jour où j'ai été breveté pilote d'hélicoptère de l'armée de l'air, j'ai réussit à convaincre me petite femme que je ne pouvais vraiment pas porter autre chose qu'un Breitling à mon poignet (j'étais encore jeune à l'époque).

N'ayant pas les moyens d'investir dans un modèle prestigieux et tout mécanique je m'étais tourné vers le modèle aérospace, celui avec les affichages digitaux, en titane.

Après quelques années (en tout cas après la fin de la garantie Arguek ), j'ai constaté que je ne pouvais plus entendre l'alarme, à moins de coller très fort la montre contre mon oreille, ce qui vous le reconnaitrez n'est pas très très pratique pour dormir.

Me voilà donc parti chez l'AD où je l'avais acheté. Extraits de la discussion :

moi : "Bonjour monsieur, ma Breitling ne sonne vraiment plus très fort, snif, snif"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

moi : "je ne pense pas que le problème vienne de là, car sur le mode d'emploi il est marqué que l'affichage digital clignote quand la pile est faible, et ça n'est pas le cas"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

moi : "heu, vous êtes sûr"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

moi : "oui, mais l'affichage ne clignote pas"

AD : "c'est la pile qui est usée, il faut la changer"

bref, vous l'avez compris, j'avais affaire à un grand professionnel, plein de compétences aussi bien dans le domaine des montres que dans celui au combien délicat des relations humaines.

Ne sachant plus quoi faire, va pour la pile.

Après quelques semaines (hé oui, c'est long à changer une pile), ma petite femme va faire une course à Toulouse, et en profite pour récupérer la montre.

Etant de nature casse-pied et suspicieuse, je fais subir un test diabolique à ma montre : je programme l'alarme pour dans une minute, et attends d'entendre ma sonnerie toute belle et toute réparée.

Là, point de sonnerie. Re-test avec le compte à rebour, rien. Argh, saperlipopette, mais c'est qu'ils se foutent de ma g....e dans cette p....n de boutique. Me voilà quitte pour aller à Toulouse, leur expliquer ma façon de penser.

Je vous passe le dialogue, mais le résultat est qu'ils me reprennent ma montre pour la renvoyer chez Breitling.

Après plusieurs longues semaines d'attente, coup de fil à la maison pour me dire que ma montre est prête. Je leur demande perfidement s'ils ont pensé à essayer l'alarme, histoire de m'éviter des aller-retour sur Toulouse pour rien, avec en prime une colère face à tant de nullité. On me mets alors en attente, le temps de tester la sonnerie. Et là, miracle, "elle sonne monsieur".

Me voilà donc l'heureux propriétaire d'une montre qui sonne. Ne reste plus qu'à aller la chercher (facile) et à payer (là, moins facile mais c'est la suite de l'histoire).

Voici le dialogue, tel que je me le rappelle :

moi : bonjour madame (hé oui, ce jour là, c'était une dame), je viens récupérer une Breitling qui revient de réparation

elle : (pas de bonjour, des clients ils en ont alors pas la peine d'échanger d'inutiles formules de politesse) voilà, vous nous devez XXX francs

je mets XXX car je ne me rappelle plus bien du montant de la facture, mais c'était astronomique

moi : heu, c'est pour la caméra cachée ?

elle : pardon ?

moi : c'est amusant, vous n'avez pas l'air de plaisanter, alors que j'ai le sentiment que vous me faites une mauvaise blague

elle : je n'ai pas de temps à perdre, cher monsieur

moi (énervé) : ha bon, parce que moi je n'ai que ça à faire de venir à Toulouse !!!! Bon expliquez moi comment vous trouvez ce montant

elle : c'est très simple : frais de port XXf, changement du mécanisme intérieur XXf, changement des aiguilles XXF

moi : les aiguilles, qu'est ce que c'est que cette histoire ? je n'ai jamais demandé à ce qu'on me change les aiguilles, et quel rapport entre les aiguilles et la sonnerie (je pose la question, des fois que je sois trop con pour comprendre quelque chose à l'horlogerie)

elle : hé bien oui, il a été jugé (notez la forme employé, comme si Dieu Lui-même était intervenu pour décider de la marche à suivre concernant ma montre) qu'elle étaient usées et on les a changé

moi (complètement ébahi d'apprendre que les aiguilles d'une montre pouvaient s'user en si peu de temps) : mais non mais non, elle n'étaient pas usées mes aiguilles, même qu'elles tournaient, la grande faisait un tour complet en une heure exactement !!!

elle, me prenant pour un con : c'était le revêtement luminescent qui était usé.

moi (sentant la moutarde me monter au nez) : et le bracelet, vous avez songé à changer le bracelet, il n'est pas tout neuf lui non plus , peut être avait-il un rapport avec le problème d'alarme ?

elle, sentant que je me moque d'elle : monsieur, vous n'avez qu'à pas acheter une montre de luxe si vous n'êtes pas content

moi : une petite question, madame, si j'apporte ma Jaguar au garage pour changer les pneus, pensez vous qu'ils me changeront également le moteur au prétexte qu'il est usé ?

elle appelle alors à la rescousse son mari, vous vous rappelez, le fin psychologue du début de mon histoire

lui : un problème monsieur ?

je vous fais grâce du résumé de mon histoire

lui : c'est comme ça de toute façon, vous payez et vous reprenez votre montre et on n'en parle plus

moi, comprenant que j'ai affaire au champion du monde de la diplomatie : et bien puisque c'est comme ça, je vais vous la payer votre facture, mais on va déduire le prix du changement de pile que j'ai payé il y a quelques semaines

lui : pas question, cela n'a rien à voir

moi : hé bien oui, c'est bien là le problème, mais vous avez insisté pour changer la pile, en me regardant de haut et en me faisant bien sentir que je n'y connaissais rien. Résultat des courses, la pile a été changée pour rien, vu le montant de cette facture pour avoir une alarme audible et vu qu'on a même dû changer les aiguilles pour que je puisse l'entendre cette alarme. Alors je ne vois pas pourquoi je devrais supporter le coût financier de vos erreurs et de vos manquements. Et toc, prends toi ça dans la tronche !!

fin provisoire de l'histoire, je paye ma facture, moins le changement de pile déjà payé, et repars pour de nouvelles aventures...

mon expérience du SAV Breitling n'est pas terminée, mais je pense que ce post est déjà suffisamment long, aussi la suite au prochain épisode.

excellent !!!! la suite, la ,suite !!!
bravohap bravohap bravohap
ça fait plaisir de voir que des histoires comme ça, nous ne sommes pas les seuls à les subir !!
Revenir en haut Aller en bas
roque basse
Membre super actif
roque basse


Nombre de messages : 332
Age : 53
Localisation : Luanda (Angola)
Date d'inscription : 23/09/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: SAV Breitling, suite et fin   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 19:52

Puisque certains ont eu la patience de me lire jusqu'au bout, voici la suite (et la fin) de mon histoire concernant le SAV Breitling.

Donc, pour résumer, suite à un problème d'alarme, je me suis retrouvé avec un mouvement tout neuf, et surtout de belles aiguilles bien brillantes la nuit.

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, sauf que quand même mon compte en banque en avait pris un coup derrière la musette, et surtout j'avais le sentiment de m'être fait entu..... avoir.

Et puis tout à coup, ma montre s'est mise à faire des trucs vraiment bizarres :

1 désynchronisation entre l'heure digitale, et l'heure analogique (vous savez, celle indiquée par les belles aiguilles, toutes neuves et très chères)

2 affichage totalement halluciant du type 35h88mn75s

à chaque fois que ce phénomène étrange se produisait, ma montre faisait un espèce de RESET général, avec affichage absurde à tous les niveaux. Cela pouvais se résoudre facilement, en réglant l'heure de nouveau, mais ça n'était pas très pratique parceque le but de cette montre était précisément de me donner l'heure. Là, j'avais l'impression désagréable que j'étais devenu l'esclave de cette chose, qu'il fallait régulièrement nourrir avec l'heure exacte. De plus, je m'en servais alors comme réveil matin, et un peu de fiabilité m'aurais évité quelques réveils aussi tardifs que désagréables.

Le problème avec ce genre de panne, est qu'il est très difficile de tomber pile-poil sur le moment où tout part en c... et de le faire voir à un AD.

Après consultations de 2 autres revendeurs (ha oui, j'ai oublié de le préciser dans mon précédent post, j'ai éliminé mon AD toulousain de la liste des boutiques que je fréquente), la réponse était toujours la même : "il faut la renvoyer chez Breitling"

Le problème, c'est que j'en était très content, moi, de mes aiguilles, et je ne voyais pas de raison d'en changer.

Sur ces entre-faits, j'ai la chance de réussir le concours d'entrée de l'EPNER (Ecole du Personnel Navigant d'Essais et de Réception) et d'y être envoyé par l'armée de l'air.

Au cours de la scolarité, j'ai eu l'occasion de voler sur une quinzaine d'hélicos différents, dont certains relativement exotiques.

Parmi ces hélicos exotiques, j'ai été envoyé en Suisse pour tester le NOTAR MD900. Cet hélico a la particularité de ne pas avoir de rotor anti-couple en bout de queue, mais d'utiliser à la place un ingénieux système de soufflerie.

Et devinez qui est l'heureux propriétaire de cet hélico ???? Allez, un petit effort......... un type qui fabrique des montres...........des montres avec un joli B...... hé oui, Teddy Schneider, grand patron de Breitling.

Hé, hé, me dis-je, peut être tiens-je là une petite revanche concernant mon histoire de montre. C'est certainement le meilleur moyen de pouvoir acheter des aiguilles à bon prix, pour le cas où mon alarme de remettrait à être inaudible.

Nous voilà donc parti en Suisse. Accueil sympa, avec sac à dos bourrés de plein de jolies choses estampillées Breitling : casquettes, tee-shirts, chaussettes.... mais, et pourtant je jure que j'ai bien cherché, point de montre.
C'est ensuite parti pour les vols et le difficile apprentissage de la profession de pilote d'essais.

Au milieu de la semaine, nous sommes tous invités au restaurant, et nous y retrouvons le grand patron himself, avec son n°2 et 2 poulettes dont je ne me rappelle pas la fonction mais qui étaient hautement décoratives.
Durant le repas, le n°2 remarque ma montre, et me pose la question, sûr de son fait :

lui : "je vois que vous portez une montre de la maison, vous en êtes content ?"

moi : et bien pour être franc pas tout à fait, j'en suis même plutôt mécontent.

S'en suit alors un silence de mort. Tout le monde connait l'expression "un ange passe", et bien là, je peux vous affirmer que l'ange, il n'était pas tout seul (alors que moi oui) . Il avait avec lui une tripotée de potes, et du coup ça leur a pris 3 plombes pour passer.

lui, avec des poignards sortant des yeux : "et pourquoi donc ?"

moi, un peu penaud je dois bien le reconnaitre "parceque j'ai des resets intempestifs"

bref, après ce petit intermède assez désagréable pour moi, car on m'a bien fait sentir que j'étais quand même un sacré emmerdeur, à vouloir avoir une montre qui donne l'heure et non pas une montre à qui il faut la donner, monsieur se la joue grand seigneur et me demande de lui remettre ma montre m'affirmant que ce n'est certainement pas grand chose et qu'il se fait fort d'arranger ça avant mon départ prévu le surlendemain.

Effectivement, le surlendemain, je récupère ma montre soit-disant réparée. A dire vrai, j'avais secrètement caressé l'espoir d'en récupérer une neuve mais tintin, c'était bien la mienne.

Vous voulez une preuve comme quoi c'était bien la mienne ?

Facile, facile, le soir même l'heure indiquait quelque chose comme 89h99mn54s et ça, croyez moi, c'est un signe qui ne trompe pas.

Dans le foulée, j'ai perdu la lunette qui s'est détachée de manière intempestive sans que je parvienne jamais à la retrouver.

Maintenant, cette fichue montre est au fond d'un tiroir, dont je ne la sort que pour me rappeler combien j'ai aimé cette marque et combien je la déteste maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
109do
Passionné absolu
109do


Nombre de messages : 2740
Age : 52
Localisation : nord/pas-de-calais(cote d'opale)
Date d'inscription : 07/03/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 20:18

Merci roque basse pour cette histoire digne d'un Pierre Bellemare
bravohap bravohap bravohap
Revenir en haut Aller en bas
martiniracing
Permanent passionné
martiniracing


Nombre de messages : 2039
Age : 43
Localisation : à coté Genève
Date d'inscription : 18/09/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 20:24

Au moins t'en gardera une très belle anecdote!!!
Revenir en haut Aller en bas
Fokker III
Membre éminent.
Fokker III


Nombre de messages : 22329
Age : 58
Localisation : Le contenu de mes messages a été modifié, anonymement et sans mon consentement. Merci d'en tenir compte lors de votre lecture.
Date d'inscription : 24/08/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 20:35

Quand ça veut pas, ça veut pas........

Wink
Revenir en haut Aller en bas
marinou
Animateur
marinou


Nombre de messages : 1037
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/08/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 20:39

Ca donne envie d'acheter une Breitling!!!

J'en ai une mais quartz simple..... à suivre!!! batman
Revenir en haut Aller en bas
sypari
Pilier du forum
sypari


Nombre de messages : 1706
Age : 46
Localisation : le pays où habite la pluie
Date d'inscription : 25/09/2008

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 20:51

bravohap bravohap bravohap
Alors là tu mérites la première marche du podium je pense !!!

Chinois Chinois Chinois
Revenir en haut Aller en bas
TechTime
Modérateur
TechTime


Nombre de messages : 4163
Age : 100
Date d'inscription : 28/09/2006

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 21:09

Merci pour le fou-rire Mr. Green

Tu as un sens trés affûté du récit et un humour comme je l'aime.

Dommage pour la montre quand même.

Ca me rappelle d'ailleurs la première belle montre neuve que je me suis achetée avec mes premiers revenus en 1993 : Une Speedmaster auto.

Au bout de 2 mois j'avais un bruit curieux et surtout des arrêt intempestifs: retour chez l'AD qui me l'avait vendu.Aprés quelques semaines je la récupère mais quelques temps plus tard rebelotte avec plus aucune réserve de marche.

La montre n'était plus sous garantie et je l'ai amenée sur Paris à un autre AD.Aprés avoir réglé une bonne petite facture je récupère enfin ma montre.Mais trés vite ça recommence.
Naïf , je ramène ma montre encore sous garantie à l'AD à côté de chez moi qui m'explique qu'il ne veut pas la prendre en suivi de garantie et que je n'ai qu'à retourner sur Paris... What the fuck ?!?

Ce que j'ai finalement fait...

Aprés encore quelques semaines , j'ai fini par la récupérer mais j'étais tellement dégouté que j'ai fini par la revendre.

Jean-FRançois.

_________________
"Les bonobos deviendront moins bonobos et les humains moins humains.Nous ne sommes pas si différents que ça." William Fields , Fondation des grands singes de l'Iowa.
Revenir en haut Aller en bas
bob.2
Permanent passionné



Nombre de messages : 2133
Date d'inscription : 05/01/2007

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMar 20 Oct 2009 - 23:23

Pour en rajouter une couche sur la "qualité" du SAV Breitling, voici mon expérience.

Mon Aérospace qui était à l'état neuf la dernière fois qu'elle a eu besoin de retourner au SAV pour changement de pile, a subi un avivage tel que la boîte ressemblait à une pierre ponce. Si l'on ajoute à ça que le verre comportait plusieurs traces sur sa face interne.....(1er retour)

Je la récupère telle qu'elle après 3 semaines avec une conclusion lapidaire : "PRODUIT CONFORME AUX NORMES BREITLING"
Je refuse d'en prendre livraison et mon AD se fend d'un courier au SAV en précisant la présence de traces sur le verre et l'aspect particulier de la boite suite au micro billage (2ème retour)

Au 3ème retour, le verre est parfait mais la boite en titane a été brossée !
Je vous laisse imaginer l'aspect de la montre mais j'accepte quand même d'en prendre livraison et cette fois, c'est moi qui me fend d'un courrier au SAV Breitling.

Dans l'attente du retour de courrier, la pile lache ! Moins de 3 mois ça tient du prodige et là je prends mon téléphone et assiège le SAV jusqu'à pouvoir parler au chef d'atelier. Il convient après de longues discussions qu'il y a pu avoir un problème... et je demande alors l'échange de la boite ce qui finit par être accepté. (4ème retour)

Je finis par récupérer ma montre dans un écrin noir de toute beauté avec une boite neuve......
..... mais avec le pourtour de la vitre enfoncé entre 1 h et 2h, un défaut sur la corne droite à 6 h, une lunette avec un jeu important et la vitre rayée à l'intérieur......
J'ai rappelé le chef d'atelier après avoir fait constater à mon AD tous ces défauts. Il avait été convenu que la vitre serait changée lors du prochain changement de pile.....
..... qui n'a jamais eu lieu car, ecoeuré, j'ai fini par revendre ma montre la mort dans l'âme.

Bien m'en a pris car mon acheteur, au bout de deux ans de porter, a vu le fond s'ouvrir (!!!!!) et le SAV lui a demandé environ 600€ pour remplacer le mouvement par un super quartz.

Pour moi, Breitling, c'est fini !
Revenir en haut Aller en bas
Raph91
Membre Hyper actif
Raph91


Nombre de messages : 582
Age : 48
Localisation : Essonne France
Date d'inscription : 26/02/2009

SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Empty
MessageSujet: Re: SAV: vos pires et meilleures histoires vraies   SAV: vos pires et meilleures histoires vraies EmptyMer 21 Oct 2009 - 0:16

J'ai du mal a y croire !!! Shocked
La marque Breitling n'aurait pas la position qu'elle occupe aujourd'hui avec des histoires de SAV pareilles ? quid 2
Je ne vois comment une telle marque n'arriverait pas à réparer ou réviser une montre surtout au prix que cela coute !
La mienne en tout cas tourne parfaitement ! Et je la donnerai avec plaisir en révision ! SAV: vos pires et meilleures histoires vraies Blunt_gi
Et même Omega s'en prend dans la figure ! Ce soir c'est "On lynche à tout va !" SAV: vos pires et meilleures histoires vraies 781367
Enfin chacun ses histoires ! jocolor
Revenir en haut Aller en bas
 
SAV: vos pires et meilleures histoires vraies
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actu: L'horlogerie suisse vit l'une des pires années de son histoire
» 3 histoires vraies ( racontées par un détaillant)
» Top&Flop 2016, Vos meilleurs et pires achats de cette année ?
» Les pires associations photographiques
» Baselworld 2017 : tout n'est pas beau, les pires mochetés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: