FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Première automatique, premier souci (dérive quotidienne)

Aller en bas 
+13
springer128
Mister N
greeeg
Saymone
Bubba
Jivet
Lucas67
didicargo
Horlo74
gilel
Antoine Vé
timhorlo
Ganesh
17 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nouch30
Passionné de référence
Nouch30


Nombre de messages : 3400
Age : 50
Date d'inscription : 27/12/2010

Première automatique, premier souci (dérive quotidienne) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Première automatique, premier souci (dérive quotidienne)   Première automatique, premier souci (dérive quotidienne) - Page 3 EmptyDim 10 Juil - 20:58

tes 2 règles s'appliquent à tout, pas que à l'horlogerie.

Comme je dis toujours, la qualité a un cout, donc un prix.
Revenir en haut Aller en bas
Antoine Vé
Nouveau



Nombre de messages : 34
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 28/12/2021

Première automatique, premier souci (dérive quotidienne) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Première automatique, premier souci (dérive quotidienne)   Première automatique, premier souci (dérive quotidienne) - Page 3 EmptyDim 10 Juil - 21:57

Pour ces deux règles, je les connaissais et maitrisait déjà, mais pas dans le contexte de l'horlogerie, où je débutais totalement.

Et effectivement, quand on sait ce qu'implique une vraie révision en termes de temps et donc de coût, à 300€ et quelques une montre ne peut PAS être révisée totalement.

Dommage que ça soit signalé en tant que tel.

Merci encore pour tous les avis et conseils Smile
Revenir en haut Aller en bas
dam's71
Nouveau
dam's71


Nombre de messages : 39
Age : 34
Date d'inscription : 29/12/2015

Première automatique, premier souci (dérive quotidienne) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Première automatique, premier souci (dérive quotidienne)   Première automatique, premier souci (dérive quotidienne) - Page 3 EmptySam 30 Juil - 4:27

Ed the Grocer reloaded a écrit:
Je découvre ce fil un peu tard, et me permet d'y rajouter quelques commentaires, qui sont devenus pour moi des règles de fonctionnement en achat horloger  :

- commentaire 1 : une montre à 300 € ( et meme souvent X 10) n'est jamais révisée par un professionnel ( sauf quelques sérieux que je salue au passage).  Elle est juste rapidement nettoyée, et il est verifié si elle  fonctionne. Cela couterait beaucoup trop cher de réviser systematiquement. Ensuite c'est la loterie, liée à l'état initial, et la sensibilité de l'acheteur. Si ce dernier rale, on revise alors dans le cadre de la garantie, mais le commentaire 2 rentre en action :

- commentaire 2 : la grande difficulté de la revision d'une vintage, c'est, au delà de la compétence de l'horloger, la disponibilité de la pièce détachée. Quand bien même l'horloger est excellent, si la pièce détachée n'est pas disponible, la montre n'est pas réparable. C'est pourquoi j'applique le commentaire 3 :

- commentaire 3,  après de nombreuses années et de déboires : n'acheter du vintage que sous deux conditions : 
--> soit dans un état excellent (par excellent j'entends le fonctionnement et la présence de l'ensemble des pièces originales). Cela coute  plus cher, mais garanti une satisfaction réelle, en évitant les galeres comme decrites ci dessus.
--> et en prévoyant toujours en complement le prix d'une revision complementaire, quoiqu'il en soit. Une montre en etat NOS, stockée depuis 35 ans , necessite souvent un minimum d'operations pour repartir sur une nouvelle vie. Néanmoins  le commentaire 4 s'applique :

- Commentaire 4 : une montre ancienne n'est pas neuve. Cette assertion sous forme de truisme peut paraitre ridicule, mais ma longue fréquentation du milieu des amateurs d'horlogerie, tant en tant qu'acheteur que vendeur me pousse à la rappeler : on ne peut attendre d'un objet mecanique vieux de plusieurs dizaines d'années qu'il soit au même niveau qu'une pièce contemporaine. Dans un etat concours, pourquoi pas  ? mais toujours dans sa technologie d'époque, et avec un historique inconnu.
Il est curieux que ce qui parait logique dans la voiture ancienne ne l'est pas pour la montre vintage.

En conclusion, je suis désolé pour toi, Antoine Vé, qu'il te soit arrivé toutes ces mésaventures. Si cela peut te consoler, c'est arrivé à de très nombreux d'entre nous. tu es malheureusement tombé sur un marchand peu scrupuleux, ce qui me permet de finir sur les  2 règles de bases de lachat horloger :

- règle N°1 : le Père Noel n'existe pas - c'est à dire que toute trop bonne affaire cache en général un loup
- règle N°2 : c'est le vendeur qu'on achète, pas la montre - c'est àdire que le sérieux   d'un vendeur est la qualité indispensable à tout achat.

Aprèsn chacun gère sa prise de risque personnelle !

Je pense que l'auteur est bien conscient de tous ces points 
Mais il y a une grosse différence entre avoir une dérive de 20 ou 30s, ce qui peut arriver sur une montre vintage et avoir une dérive où tu dois remettre ta montre a l'heure 3 fois par jour. 
Je pense sincèrement que si Antoine avait eu ne serait-ce que 30s de dérive (ce qui est déjà pas mal) il n'aurait pas fait toute cette histoire. 

La on est clairement dans un cas de disfonctionnement et "arnaque" venant du professionnel
Revenir en haut Aller en bas
 
Première automatique, premier souci (dérive quotidienne)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Dérive quotidienne
» Déviation quotidienne différente après chute montre automatique.
» Souci remontage Venus 175 (Breitling Premier)
» Petit souci Tissot PRC 200 Automatique
» ETA 2892 : souci concernant le remontage automatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Précision & Chronométrie-
Sauter vers: