FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme

Aller en bas 
+15
Baki95
Bourgui
montrepastout
WilyB
dante_be
isosta
tof-fvt
Raxevis Arcofin
nephaste
G&N
Alt0201
jacno1977
uncledave44
ChristopheH
DON
19 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3206
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMar 15 Aoû - 7:33

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Citize11



Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme


Si vous suivez les billets sur FAM, vous pouvez constater l’évolution globale des marques. Dans de précédentes interventions, j’évoquais les chiffres des exportations horlogères suisses qui révèlent plusieurs tendances de fond : le haut de gamme tire littéralement la croissance du secteur qui afficherait des résultats inquiétants sans l’appoint du luxe. D’après la FHS, ce segment progresse ainsi de 15,6% par rapport à 2021 alors qu’en parallèle les autres segments évoluent tantôt négativement, tantôt en croissance molle.


Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Fhs_st10
Source : Fédération Horlogère Suisse


Ainsi, il n’est pas étonnant de voir que la bouée de secours du Swatch Group demeure Omega dont les ventes et les marges permettent au paquebot horloger de surmonter pour le moment les tempêtes. Pour autant, dire que seul Omega bénéficie des efforts du Swatch Group dans le développement de l’offre serait faux : des efforts ont été réalisés dans les autres marques du portefeuille du géant helvétique comme Tissot ou encore Mido notamment sans parler de Longines qui tente de rattraper son concurrent Tudor qui, entre-temps, est passé en une petite dizaine d’années du stade « Baby Rolex » à une marque plus respectée et à nouveau présente sur les marchés américains et européens alors qu’au début des années 2010 la marque n’était quasiment plus distribuée en dehors de la Chine avec d’ailleurs à cette époque une offre très quelconque.
 
Mais toutes les marques ne peuvent pas s’offrir le luxe d’une relance avec les deniers de Rolex. Si nous nous intéressons aux autres marques et dans d’autres gammes, nous voyons une évolution notable dans leurs offres. Ainsi en entrée de gamme Timex s’est relancée de manière notable avec une offre en partie renouvelée avec les modèles Q. Si la gamme de prix reste très abordable, cette marque qui semble incarner les montres à quartz sympa et très accessibles propose de nouveaux modèles automatiques dont la qualité semble s’être améliorée comme le montre vos commentaires au sujet de la Giorgio Galli
 
Il ne s’agit que d’un exemple. Bien plus proche de nous, nous pourrions citer Lip dont l’offre s’est mise à évoluer ces derniers temps. Ainsi, son offre quartz traditionnelle se voit remplacée progressivement par la montée de ses modèles mecaquartz mais pas uniquement. Son patron a révélé ici sur FAM le bouleversement de sa collection avec l’arrivée prochaine d’une nouvelle offre avec le retour des mouvements Franco-Suisses dans de futurs modèles visant à réoccuper un segment que la marque n’occupait plus depuis le milieu des années 70 suite à la conclusion de l’Affaire Lip.  Selon les toutes dernières informations qui ont été confirmées, la marque bisontine historique va lancer très prochainement deux plongeuses équipées du G100 avec 70h de réserve de marche sans abaisser la fréquence avec des modèles dont les finitions seraient nettement plus hauts de gamme pour un peu plus de 1000 euros.



Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme La_jou10
Mouvement G100 de La Joux-Perret doté de 70h de RDM avec une fréquence de 28800 alt/h : nous le retrouverons bientôt auprès de plusieurs marques montant en gamme
Source : The Naked Watchmaker



Les marques japonaises ne sont pas en reste avec Citizen qui, si elle a réalisé un très beau coup avec le modèle Tsuyosa dispose d’une offre plus haut de gamme avec la Series 8 pour une assiette de prix autour de 1000 euros. Orient Star continue de même le déploiement de sa Diver 1964 pour un tarif de 1350 euros.
 
Le phénomène ne s’arrête pas uniquement à ces exemples de montée en gamme. Seiko a fini par suivre la stratégie de remontée en gamme qui fut dans le passé l’apanage d’une grande partie des marques suisses. Dernier exemple en date chez nos voisins helvétiques, Breitling, présent auparavant dans le moyen de gamme, a été propulsée dans le luxe avec Georges Kern qui a restructuré l’offre de la marque et qui semble porter pleinement ses fruits. Le mirage du luxe et des marges plus confortables reste toujours la grande tendance du secteur horloger traditionnel. Reste à savoir combien de marques pourront réellement en profiter car bien des marques de luxe et de haute horlogerie se révèlent être des canards boiteux pour les groupes qui les possèdent. Il n’y a et il n’y aura pas de la place pour tout le monde sous le soleil.
 
Pour revenir à l’entrée de gamme, les marques de ce segment sont obligées d’évoluer pour faire face à la concurrence des montres connectées. Si ces dernières viennent d’un autre secteur - l’électronique - elles apportent une nouvelle concurrence pour occuper les poignets des hommes et des femmes. Même s’il existe quelques offres plus haut de gamme, ces montres sont majoritairement en concurrence frontale avec l’entrée de gamme des montres mécaniques ou à quartz.
 
Il reste alors aux marques d’entrée de gamme 3 choix :

- le statut quo ou le choix suicidaire à moyen terme de ne pas évoluer
- la différentiation en redynamisant l’offre pour la rendre à nouveau tendance tout en conservant le même positionnement sur les prix
- le choix de la montée en gamme
 
La montée en gamme n’est pas sans risque car ce qui est valable dans le luxe est également valable avec le moyen de gamme : pour planter son parasol sur la plage ensoleillée, il faudra batailler pour l’espace. La grande différence avec le luxe c’est que cette dernière reste en expansion alors que le moyen de gamme croit nettement moins vite, concurrencé à sa gauche et à sa droite. Ce n’est pas tout, les évolutions de la structure de notre société influence grandement la structure de l’offre des marques. Le retour d’une société en sablier avec d’un côté un phénomène ressenti de déclassement d’une partie notable des classes moyennes impose des contraintes sur la demande qui s’oriente dès lors vers l’entrée de gamme d’un côté et de l’autre vers le luxe qui est surtout porté par le développement des CSP supérieures dans les marchés émergents sans parler du segment dits des « upper upper classes » plus communément appelés ultra-riches chez nous.
 
Cela peut paraître étrange : alors que le moyen de gamme connaît une évolution moins forte dans son ensemble en termes de chiffres, il semble rester des créneaux et des opportunités qui attirent de nombreuses marques. Je pense qu’au-delà des chiffres des évolutions du moyen de gamme, il faut regarder de plus près et voir les opportunités de ce marché globalement délaissé par nombre de marques suisses et qui laissent des créneaux importants aux autres acteurs. Ce n’est pas parce que ce marché peut évoluer à un seul chiffre globalement qu’il ne recèle pas d’opportunités pour ceux qui feront la différence. L’évolution de Tudor est à cet égard manifeste : un moyen de gamme solide et en développement est possible à condition d’offrir des modèles d’excellente qualité à des tarifs non pas inabordables mais suffisants pour permettre aux marques de séduire une clientèle en quête de montres au rapport qualité / prix / style élevé (ou du moins perçu comme tel par les clients) et sans l’excès d’enfumage d’une partie du luxe ayant perdu toute relation avec le réel.
 
Comme dans un autre secteur, il y aura deux tendances alors : les marques qui proposeront à grand renfort de marketing l’image d’un faux luxe aux prix en apparence abordables mais à la qualité se rapprochant davantage de l’entrée de gamme et de l’autre des marques qui batailleront sur le terrain de la qualité pour proposer au meilleur tarif une offre optimale avec des prix plus justes en comparaison.
 
La bataille du milieu de gamme ne fait que de commencer avec de nouveaux acteurs qui rentrent sur ce marché. Ne serait-ce pas là une opportunité pour un secteur qui a besoin cruellement de se renouveler et pour des clients qui veulent toujours de la qualité sans pour autant devenir des cibles de choix dans une société devenant de moins en moins sûre pour les porteurs de montres de luxe ?

En restant disponible pour échanger sur ce sujet, je vous souhaite à tous une bonne fête de l'Assomption auprès de vos proches et je vous dis à très bientôt pour un prochain billet.


Don, tous droits réservés

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
ChristopheH
Membre référent
ChristopheH


Nombre de messages : 8318
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2010

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMar 15 Aoû - 10:13

Merci @DON, pour ton analyse Chinois
Revenir en haut Aller en bas
uncledave44
Membre super actif
uncledave44


Nombre de messages : 311
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/11/2021

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMar 15 Aoû - 10:54

Réflexion très intéressante effectivement pour prolonger la discussion sur l’avenir de l’horlogerie française spécifiquement je partage ici une interview que j’ai trouvé passionnante de Julien Humbert Droz : https://youtu.be/5tdcfOQNufE
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Passionné de référence
jacno1977


Nombre de messages : 3493
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/03/2016

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMar 15 Aoû - 20:20

Merci pour ce billet.
Citizen frappe fort avec son modèle Tsuyosa, assez incroyable comme rapport qualité prix.
Le faux luxe attire beaucoup les nouvelles marques, forcément, vendre cher un piètre produit, c'est lucratif, un super marketing, quelques influenceurs efficaces, mais ce serait à terme un poison pour l'horlogerie.
J'ai un peu hâte de voir les nouveautés de Lip, une belle marque avec une grande histoire et jusqu'à maintenant, je trouve qu'il réussisse fort bien leur retour.
Revenir en haut Aller en bas
tof-fvt
Membre Hyper actif
tof-fvt


Nombre de messages : 521
Age : 43
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/01/2014

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMar 15 Aoû - 21:54

L'évolution de ce marché colle à une vilaine réalité...

Les riches ont encore plus les moyens d'acheter du luxe, donc sont de plus en plus riches.
Les classes ouvrières plus ou moyennes moins tirent de plus en plus la langue et ont de moins en moins les moyens
L'augmentation des petits budgets peut venir du fait que les classes "moyennes" se rabattent sur du moins cher.

Après l'évolution en valeur est bien plus impactée par les pièces de forte valeur donc au global le CA grimpe mais il ne se vend pas plus de montres...
Revenir en haut Aller en bas
Alt0201
Membre référent
Alt0201


Nombre de messages : 7680
Age : 57
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 25/04/2012

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMar 15 Aoû - 22:49

Top ce billet. 
Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/99584456@N02/sets/
G&N
Membre référent
G&N


Nombre de messages : 5291
Date d'inscription : 04/12/2009

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMar 15 Aoû - 23:08

tof-fvt a écrit:
Les riches ont encore plus les moyens d'acheter du luxe, donc sont de plus en plus riches.
Les classes ouvrières plus ou moyennes moins tirent de plus en plus la langue et ont de moins en moins les moyens
L'augmentation des petits budgets peut venir du fait que les classes "moyennes" se rabattent sur du moins cher.

Ph. Martinez, sors de ce corps… ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
nephaste
Pilier du forum
nephaste


Nombre de messages : 1901
Age : 55
Localisation : A côté de Mickey
Date d'inscription : 27/08/2018

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMer 16 Aoû - 0:03

Billet très intéressant. Merci DON.Chinois

Pour ma part, c'est chez YEMA que je me suis fait plaisir récemment en entrée de gamme.
Leurs derniers modèles proposés sont très sympa et ont un RQP vraiment correct.thumright
Revenir en haut Aller en bas
tof-fvt
Membre Hyper actif
tof-fvt


Nombre de messages : 521
Age : 43
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/01/2014

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMer 16 Aoû - 3:57

G&N a écrit:


Ph. Martinez, sors de ce corps… ! Mr. Green
LOL
Tu fais partie de ceux qui croient vraiment que ce sombre individu défend les classe moyennes et/ou populaires?
Décidément ces sectes... pardon syndicats sont forts pour faire avaler des couleuvres! Mr. Green Mr. Green

Pour se consoler on a encore des jolies marques qui proposent des choses géniales à des budgets serrés!
Revenir en haut Aller en bas
G&N
Membre référent
G&N


Nombre de messages : 5291
Date d'inscription : 04/12/2009

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMer 16 Aoû - 5:25

Ce type est Edit Modération : épouvantable et ta phraséologie me faisait penser à son catéchisme, maintes fois rabâché…
Mais ce n’est pas vraiment le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Raxevis Arcofin
Pilier du forum
Raxevis Arcofin


Nombre de messages : 1859
Age : 59
Localisation : Gourmandie
Date d'inscription : 21/07/2019

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMer 16 Aoû - 10:00

Comme d'hab. un article à lire avec ce plaisir qui retient l'attention. Et en plus fait réflechir sur ses propres recherches nécessités horlogères.

Pour ma part j'ai remarqué que certaines marques récentes (ou émergentes) commençaient à proposer des créations motorisées par des mouvements de plus en plus cheap mais finalement proposent leurs montres +3 x plus chères que la montre d'origine qui utilise ce mouvement. (Depancel avec le ST1901 sur un chrono annoncé à plus de 650€ et une Seaugull swan neck à 220€ sur la zon).

Et ce n'est sûrement pas le seul exemple à disposition. Mais il rentre parfaitement dans le créneau de prix cités comme moteurs dans cet article.

Après la lecture hier soir et avant de poster ce commentaire je me suis tout de même pris à penser que l'esprit du temps est vraiment à l'ivresse.
Ivresse des grands espaces pour tout le monde, ivresse du luxe pour chacun, ivresse de richesse pour soi, ivresse d'exception, de pouvoir. Ivresse d'ivresse même. Les prix s'envolent et tout le monde plane.  L'aveuglement semble intense; À lire les annonces de revente le paracetamol semble ne pas satisfaire tous les besoins curatifs de la gueule de bois...
Revenir en haut Aller en bas
tof-fvt
Membre Hyper actif
tof-fvt


Nombre de messages : 521
Age : 43
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/01/2014

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMer 16 Aoû - 19:03

G&N a écrit:
Ce type est Edit Modération : épouvantable et ta phraséologie me faisait penser à son catéchisme, maintes fois rabâché…
Mais ce n’est pas vraiment le sujet.
C'est vrai que ça n'est pas le sujet, après ma première intervention est aussi à prendre sur le ton sarcastique aussi, pas forcément au premier degré!

Ceci étant dit, la barre des 500 CHF/EUR a été franchie par un certain nombre de modèles que l'on trouvait à 250/300€ et qui maintenant sont au dessus des 500 ; je pense à certaines Orient, Orient Star, il y a plein d'exemples ; il serait intéressant de savoir combien il y a de montres proposées aux catalogues des fabricants sur chacun de ces créneaux de prix pour les comparer aux chiffres de vente.

J'ai l'impression que la plage 200-500 se tarit un peu au profit de la 500-3000, sans compter que la largeur de ces plages joue aussi.

Ce sujet est passionnant et pourrait être discuté longuement.
Revenir en haut Aller en bas
G&N
Membre référent
G&N


Nombre de messages : 5291
Date d'inscription : 04/12/2009

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMer 16 Aoû - 20:50

tof-fvt a écrit:

C'est vrai que ça n'est pas le sujet, après ma première intervention est aussi à prendre sur le ton sarcastique aussi, pas forcément au premier degré!

Absolument.
Je l’avais d’ailleurs bien compris Wink

Par ailleurs, ce billet est effectivement intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
isosta
Membre référent
isosta


Nombre de messages : 9511
Age : 64
Localisation : Isère
Date d'inscription : 14/03/2009

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyMer 16 Aoû - 22:53

Billet très intéressant qui, à mon avis reflète bien la réalité du marché.

Deux remarques : 

Quelle est la part des "nouvelles marques" qui je pense sont en train de prendre une vraie place en entrée de gamme ?

Quid des fourchettes de prix indiquées par la fédération horlogère Suisse ?  
Si les choses n'ont pas changé elles sont communiquées en prix de vente HT sortie de manufacture. 
Ceci fait une grosse différence avec le prix de vente public TTC des différents marchés.
Vu sous cet angle (si c'est bien toujours le cas) il faut au minimum multiplier les prix par 4 ou 5
pour arriver à un prix public TTC.

Isosta
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3206
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyJeu 17 Aoû - 2:23

jacno1977 a écrit:
Merci pour ce billet.
Citizen frappe fort avec son modèle Tsuyosa, assez incroyable comme rapport qualité prix.
Le faux luxe attire beaucoup les nouvelles marques, forcément, vendre cher un piètre produit, c'est lucratif, un super marketing, quelques influenceurs efficaces, mais ce serait à terme un poison pour l'horlogerie.
J'ai un peu hâte de voir les nouveautés de Lip, une belle marque avec une grande histoire et jusqu'à maintenant, je trouve qu'il réussisse fort bien leur retour.

Citizen a frappé très fort et au-delà du modèle Tsuyosa que j'ai moi-même acquis à titre privé, la stratégie globale du groupe japonais me semble pertinente. Le modèle Tsuyosa sert de tête de gondole permettant au groupe d'attirer davantage l'attention sur l'ensemble de son offre. Possédant Miyota, ils ont l'avantage concurrentiel de pouvoir faire des prix compétitifs par rapport au marché avec leur mouvement d'entrée de gamme. Un cran au-dessus, ils ont bien poussé leur 9015 qui me paraît être un bon compromis. Enfin, le G100 via La Joux-Perret (racheté par Citizen il y a quelques années) permet d'avoir une offre complète avec des mouvements plus hauts de gamme avec des caractéristiques techniques supérieures par rapport à nombre de ses concurrents pour un prix certes supérieur aux précédents mouvements cités mais accessibles pour permettre de prendre le relais du 2824.

Voir Lip recourir au nouveau mouvement G100 n'est pas anodin, la marque bisontine a attendu d'avoir les reins suffisamment solides avant de partir à la reconquête de son ancien cœur de marché or Lip aurait pu recourir à d'autres mouvements comme ceux de Soprod ou de Sellita par exemple mais ils ont fait le pari d'un nouveau mouvement prometteur et qui semble bien né. Avec Lip, nous sommes loin d'une micro-marque, c'est une entreprise de près de 140 salariés qui est en plein (re)développement. De mon côté, collectionnant les anciennes Lip (au même titre que les anciennes Zenith et Omega entre autres mais aussi les marques américaines de la grande époque) - toutes gammes confondues - je suis très attentif aux prochains lancements. J'attends la marque au tournant pour voir ce que les prochains modèles vont nous réserver.


uncledave44 a écrit:
Réflexion très intéressante effectivement pour prolonger la discussion sur l’avenir de l’horlogerie française spécifiquement je partage ici une interview que j’ai trouvé passionnante de Julien Humbert Droz : https://youtu.be/5tdcfOQNufE

Merci beaucoup pour avoir fourni cette vidéo qui permet d'avoir un aperçu global des activités d'Humbert Droz Chinois


_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3206
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyJeu 17 Aoû - 2:26

tof-fvt a écrit:
L'évolution de ce marché colle à une vilaine réalité...

Les riches ont encore plus les moyens d'acheter du luxe, donc sont de plus en plus riches.
Les classes ouvrières plus ou moyennes moins tirent de plus en plus la langue et ont de moins en moins les moyens
L'augmentation des petits budgets peut venir du fait que les classes "moyennes" se rabattent sur du moins cher.

Après l'évolution en valeur est bien plus impactée par les pièces de forte valeur donc au global le CA grimpe mais il ne se vend pas plus de montres...


Il y a un fait qui a été relayé très récemment : la France vient de devenir le 3ème pays au monde en termes de millionnaires. Par rapport à la taille du pays, cette information est très révélatrice surtout quand on compare cette évolution avec un pays au taux de chômage moindre et avec un niveau de vie plus élevé globalement comme l'Allemagne qui a pourtant une population plus importante : cela traduit clairement la présence dans notre pays d'une société qui prend de plus en plus la forme d'un sablier - malgré le poids immense des prélèvements obligatoires par rapport à notre économie - prélèvements obligatoires qui permettent de financer un ensemble de mesures sociales cela dit en passant censés servir d'amortisseurs. Quand on étudie l'histoire économique, ce type d'évolution est à considérer attentivement et je n'hésiterai pas à dire avec inquiétude au niveau économique, social et - par vases communicants - politique.

Il ne faut pas avoir une lecture politisée pour autant (j'ai bien compris le second degré dans ton intervention) mais s'attarder aux faits et l'impact que cela peut avoir dans la société et - pour ce qui nous concerne - sur la demande dans le secteur des montres. Le ressenti des classes moyennes a un impact sur la structure de leur consommation. Quand le prix de l'électricité prend 15% en début d'année puis 10% de plus par la suite, cela a un impact sur la structure de consommation. Quand les prix de l'alimentaire dérapent de manière déraisonnable, cela a un impact dans le portefeuille des ménages et leurs habitudes de consommation. Le point que tu soulignes concernant le fait qu'il ne se vend pas davantage de montres sur le point quantitatif est en effet très révélateur. La valeur des montres - tirées par le haut de gamme et le luxe - tire les chiffres du secteur mais ces chiffres sont un trompe l’œil car ils cachent une évolution négative sur le plan quantitatif. C'est ce point qui m'interpelle et qui est à mon avis le premier symptôme d'une évolution structurelle de la demande.

Il y aura je pense plusieurs impacts mais aussi plusieurs solutions pour le secteur : les clients seront confrontés à des choix au moment de vouloir acquérir un garde-temps. Bien sûr on pourrait imaginer que la demande s'oriente soit vers l'entrée de gamme soit vers le luxe mais je pense que cela sera plus subtil. Il restera un créneau dans le moyen de gamme : l'idée de moins consommer quantitativement mais aussi de mieux consommer. Pourquoi cumuler les montres d'entrée de gamme quand cela suffit à acquérir une montre entre 1000 et 2000 euros ? C'est le même raisonnement qui a mis sur le devant de la scène dans le secteur de la mode des marques comme Octobre Éditions ou BonneGueule : moins consommer de fast fashion mais mieux consommer en acquérant des pièces mieux fabriquées, plus durables, avec des chutes de tissus plus haut de gamme sans faire déraper les prix comme dans les marques de luxe appartenant aux grands groupes. Ce phénomène observé dans de nombreux secteurs est aussi une possibilité d'évolution pour le secteur des montres.

Le luxe a ses dérives mais aussi l'entrée de gamme. Un DW dans les montres par exemple n'est pas si éloigné d'un Zara ou un H&M et pourtant j'aurais énormément de mal à dire que ces trois exemples soient d'excellents rapports qualité prix. Je pense même l'inverse. De même il existe un luxe avec ses dérives quand les prix dérapent complètement par rapport à une qualité perçue bien en retrait. De là à dire que tout le luxe est concerné, non je ne pense pas. J'aime le beau luxe comme j'aime le beau milieu de gamme et comme j'aime aussi un beau modèle d'entrée de gamme.
Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 3206
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyJeu 17 Aoû - 2:53

Raxevis Arcofin a écrit:
Comme d'hab. un article à lire avec ce plaisir qui retient l'attention. Et en plus fait réflechir sur ses propres recherches nécessités horlogères.

Pour ma part j'ai remarqué que certaines marques récentes (ou émergentes) commençaient à proposer des créations motorisées par des mouvements de plus en plus cheap mais finalement proposent leurs montres +3 x plus chères que la montre d'origine qui utilise ce mouvement. (Depancel avec le ST1901 sur un chrono annoncé à plus de 650€ et une Seaugull swan neck à 220€ sur la zon).

Et ce n'est sûrement pas le seul exemple à disposition. Mais il rentre parfaitement dans le créneau de prix cités comme moteurs dans cet article.

Après la lecture hier soir et avant de poster ce commentaire je me suis tout de même pris à penser que l'esprit du temps est vraiment à l'ivresse.
Ivresse des grands espaces pour tout le monde, ivresse du luxe pour chacun, ivresse de richesse pour soi, ivresse d'exception, de pouvoir. Ivresse d'ivresse même. Les prix s'envolent et tout le monde plane.  L'aveuglement semble intense; À lire les annonces de revente le paracetamol semble ne pas satisfaire tous les besoins curatifs de la gueule de bois...

Je te remercie.

Le mouvement est une part importante dans la structure du prix de revient d'une montre mais il y a aussi d'autres éléments à prendre en compte avec les autres composants. March Lab par exemple, si on considère le prix d'un modèle et le mouvement qui a équipé longtemps la marque (miyota), cela pouvait piquer un peu. Par la suite, en découvrant davantage la marque à travers des amis qui en portaient notamment, j'ai remarqué un délire créatif honnête très années 70 avec des détails qui ont fini par attirer mon attention.

Le rapport qualité prix est une notion très relative. Antoine de Macedo l'avait redit récemment : acheter les montres que vous aimez. Il faut savoir fonctionner au coup de cœur - dans la mesure de ses moyens bien entendu - car acheter une montre juste parce qu'elle aurait un excellent rapport qualité prix cela présente très vite des limites. Je ne porte pas une Pequignet Manufacture ou une Omega pour l'idée que cela serait un immense rapport qualité prix mais parce que d'un côté j'aime l'esthétique du modèle Rue Royale et j'aime voir le Calibre Royal et le remonter à la couronne. De même j'aime porter une Omega Seamaster ancienne ou nouvelle parce que j'ai eu un coup de cœur sur ces montres et que je les porte avec plaisir. J'aime porter une MAT Watches aussi parce que je trouve les modèles robustes et je vois le souci du détail dans leurs modèles, du bracelet à l'épaisseur renforcé du verre saphir en passant par le boitier très bien travaillé, je sens que je ne me fais pas escroquer sur la qualité mais c'est surtout le coup de cœur encore qui va me faire porter un de leurs modèles, dont un acquis d'ailleurs auprès d'un membre de notre communauté FAMesque.

Plutôt que le pur rapport qualité prix, je préfère parler du rapport qualité / prix / style car une montre, si elle est un tout, comporte en elle un style qui lui est propre et qui va au final me faire décider dans l'acquisition d'un modèle. L'équilibre de la forme et du fond pour ainsi dire.
Chinois

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
dante_be
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 525
Age : 50
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/11/2020

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyJeu 17 Aoû - 3:10

DON a écrit:

... Bien sûr on pourrait imaginer que la demande s'oriente soit vers l'entrée de gamme soit vers le luxe mais je pense que cela sera plus subtil. Il restera un créneau dans le moyen de gamme : l'idée de moins consommer quantitativement mais aussi de mieux consommer. Pourquoi cumuler les montres d'entrée de gamme quand cela suffit à acquérir une montre entre 1000 et 2000 euros ? C'est le même raisonnement qui a mis sur le devant de la scène dans le secteur de la mode des marques comme Octobre Éditions ou BonneGueule : moins consommer de fast fashion mais mieux consommer en acquérant des pièces mieux fabriquées, plus durables, avec des chutes de tissus plus haut de gamme sans faire déraper les prix comme dans les marques de luxe appartenant aux grands groupes....

De ce point de vue, c'est Citizen qui m'a réconcilié avec l'achat de montres ces dernières temps, après avoir été totalement décroché de l'hameçon par les politiques tarifaires haussières des marques dont je lorgnais certains modèles, et qui littéralement ne s'adressaient (pas?) plus à moi.

Au final j'ai dépensé pas mal de milliers d'euros sur 5 montres citizen (dont une Tuyosa et une série 8 d'ailleurs) mais en me faisant réellement plaisir dans un créneau tarifaire qui correspond pas à un multiple de mon salaire mensuel ...
Revenir en haut Aller en bas
Raxevis Arcofin
Pilier du forum
Raxevis Arcofin


Nombre de messages : 1859
Age : 59
Localisation : Gourmandie
Date d'inscription : 21/07/2019

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyJeu 17 Aoû - 5:48

DON a écrit:

Plutôt que le pur rapport qualité prix, je préfère parler du rapport qualité / prix / style car une montre, si elle est un tout, comporte en elle un style qui lui est propre et qui va au final me faire décider dans l'acquisition d'un modèle. L'équilibre de la forme et du fond pour ainsi dire.
Chinois

Je rejoins tout à fait ces remarques frappée au coin du bon sens: Il faut acheter les montres qui noius plaisent.
Très récemment encore j'ai acheté à un FàMeur (merci à lui) un chronographe Ball dit comme: "Fabriqué en Suisse" équipé d'un tracteur de bonne renommée mais pas "in-house" évidemment. 
Des auguilles dauphines chromées et lumineuses, un cadran soleillé argent, des poussoirs D/A - RaZ de forme oblongue, un bracelet acier avec boucle déployante papillon et pour lequel j'ai pu trouver chez Ball en Suisse pour une somme ridicule (15€Fdpi) un demi-maillon reçu en 24h!
Cette montre cochait toutes les cases à mon goût j'ai sauté sur l'occasion pensez donc!

Mais je m'interrogeais surtout sur la force attractive de l'argent coulant à flot qui agit sur nous tous à longueur d'heures d'écran de toute sorte.
D'un coup tout semble normal: Devenez riches et achetez! C'est simple voyons! Devenez riches et les prix vous paraîtrons bas!
De fait que les marques augmentent leur prix deux fois par an ne gène plus personne...
Revenir en haut Aller en bas
WilyB
Membre très actif
WilyB


Nombre de messages : 164
Localisation : Désert de Sonora
Date d'inscription : 12/04/2022

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyJeu 17 Aoû - 8:25

Soit il y a une grosse erreur dans les données, soit les français ont décidés de lutter contre l'obésité rampante, mais une chute de 17% de la consommation alimentaire corrigée de l’inflation, c'est du jamais vu et cela ne présage rien de bon.

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme F0sbxi10
Revenir en haut Aller en bas
montrepastout
Membre très actif
montrepastout


Nombre de messages : 151
Age : 45
Localisation : Dans le 31
Date d'inscription : 10/01/2021

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyJeu 17 Aoû - 9:13

WilyB a écrit:
Soit il y a une grosse erreur dans les données, soit les français ont décidés de lutter contre l'obésité rampante, mais une chute de 17% de la consommation alimentaire corrigée de l’inflation, c'est du jamais vu et cela ne présage rien de bon.

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme F0sbxi10
https://www.insee.fr/fr/statistiques/7655473#graphique-conso-biens-g1-fr
Revenir en haut Aller en bas
Bourgui
Membre très actif
Bourgui


Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 19/08/2018

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyJeu 17 Aoû - 10:27

Merci Don, très intéressant.

Est-ce aussi parce que les nouvelles marques envahissent le marché de l’entrée de gamme avec des propositions intéressantes que les marques plus installées sont obligées de décaler leur produit?
Ou c’est juste comme tu l’expliques, le décalage de gamme qui laisse le champ libre aux nouvelles marques?

Revenir en haut Aller en bas
Baki95
Membre Actif
Baki95


Nombre de messages : 50
Age : 35
Date d'inscription : 24/05/2023

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyJeu 17 Aoû - 20:45

Merci @Don pour ce nouveau billet.

Très intéressant comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
dante_be
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 525
Age : 50
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/11/2020

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyVen 18 Aoû - 2:55

Bourgui a écrit:
Merci Don, très intéressant.

Est-ce aussi parce que les nouvelles marques envahissent le marché de l’entrée de gamme avec des propositions intéressantes que les marques plus installées sont obligées de décaler leur produit?
Ou c’est juste comme tu l’expliques, le décalage de gamme qui laisse le champ libre aux nouvelles marques?

De manière empirique, j'aurais tendance à dire que c'est l'élévation continue des tarifs par un certain nombre de marques établies qui laissent du champ à des nouveaux entrants ou des repositionnements de certaines marques pour prendre la place laissée vacante sur un créneau donné.

Le cas le plus intrigant de ce point de vue étant Tudor qui reprend littéralement le positionnement et le style des Rolex d'il y a 15 ans, et ce suite à la transition de Rolex vers des choses plus "luxueuses".
Revenir en haut Aller en bas
ZenethaaR
Membre référent
ZenethaaR


Nombre de messages : 6954
Localisation : Sud-Ouest où l'on fait du vin - Sud Est sur une île
Date d'inscription : 05/11/2018

Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme Empty
MessageSujet: Re: Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme   Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme EmptyVen 18 Aoû - 7:38

Très bon billet @DON

ça fait toujours plaisir de te lire, encore plus quand tu complimentes Citizen, maison pour laquelle j'ai une affection toute particulière Mr. Green 

C'est d'ailleurs pour le moment, à mon sens, une des rares maisons à augmenter la qualité réelle et perçue de son entrée de gamme sans (trop) en augmenter les tarifs. 

En effet, il y a quelques années, le coeur de l'entrée de gamme Citizen reposait sur des tocantes auto sur une base 8200 pas du tout modernisée, avec un verre minéral, dont les tarifs moyens tournaient autour de 200€.

Pour ce prix là, on avait tout de même une gamme large avec des sportchics, des habillées et des plongeuses. 

Il y avait bien sûr (et il y a toujours) également l'eco drive, mais pour le coup, assez peu d'inflation de ce côté là, chez une maison où le quartz solaire est un pilier, que dis-je, un fleuron, et un segment comportant des montres allant de la dizaine à la dizaine de milliers d'euros sans que ça ne pose le moindre problème. 

Depuis 3-4 ans, la marque modernise ses calibres : les 8200 ont gagné un stop seconde et des variantes à 60h de rdm, les 9XXX gagnent en RDM, en précision, en anti-magnétisme, les montres gagnent des saphirs, les bracelets et boucles s'améliorent, on trouve du traitement duratect dès 500 €, du titane etc...

Bien sûr, le retour de la gamme serie 8 a contribué à tout ça, mais Citizen aujourd'hui, en auto, c'est : 

- des plongeuses ISO verre saphir calibre 8204 pour 300€, aux designs descendant en droite ligne de leurs légendes challenger et fugu,
- des sportchic colorées très très bien faites pour 300 €
- des élégantes pour 250 € (les crystal seven)
- des plongeuses anti magnétiques en titane à 700 €
- des serie 8 allant de 800 à 2000 €, avec bientôt l'ajout de 3 GMT de voyage à la gamme
- du très très haut de gamme avec des modèles produits au compte goutte, avec les plus hauts standards de qualité et de chronométrie que peut offrir la maison, des finitions irréprochables, équivalentes à celles souvent louées en ces lieux de GS ou Omega entre autres, un calibre made in Japan mais décoré par la filiale LJP pour un résultat des plus alléchants, tout ça pour 6500 € ou moins. 

Bref, une maison présente dans tous les segments de prix de la montre auto, et qui en donne à chaque fois énormément au regard des prix pratiqués, qui sont souvent entre 15 et 30% plus faibles que chez la concurrence, à qualités équivalentes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/thevaluedcitizen/?hl=fr
 
Billet : Quand l’entrée de gamme remonte en gamme
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» GMT entrée de gamme
» l'entree de gamme en hh.
» La masse d'une montre augmente quand on la remonte
» Une bronze en entrée de gamme ?
» GMT sport entrée de gamme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: